Accueil / T Y P E S / Articles / On tremble ? Fukushima

On tremble ? Fukushima

 

Alors que la bousculade s?invite dans les grandes surfaces pour acheter un hypoth?tique cadeau de No?l, au Japon, on vit dans l?incertitude et l?angoisse.?Tepco?a d?cid? de passer ? la vitesse sup?rieure, ? moins que ?a ne soit que de la ??com??, annon?ant que la proc?dure de sortie des combustibles dans la piscine du?r?acteur N?4?allait s?acc?l?rer.

L?entreprise a en effet promis qu?avant la fin de?2014tous les assemblages contenus dans cette piscine probl?matique seraient mis ? l?abri dans?2 r?servoirs.

Rappelons qu?il y a actuellement dans cette ??piscine de refroidissement???1331 barres de combustible, dont?200 barres neuves. Certaines ont ?t? ?labor?es ? base de?Mox, contenant donc du plutonium, ce produit radioactif dont la p?riode ou demi-vie est de plus de?24?000 ans.

Auparavant ce retrait d?finitif des barres d?assemblage devait ?tre termin??fin 2015.

Si ce calendrier est respect?, l?entreprise nucl?aire devrait ensuite vider les autres piscines, lesquelles contiennent au total?1393 barres de combustible nucl?aire.?lien

D?ici l?, il faut croiser les doigts esp?rant qu?un nouveau s?isme ne viendra pas fragiliser encore un peu plus les b?timents de la centrale d?vast?e.

L?inqui?tude vient aussi du?r?acteur n?1?dont on constate depuis le?8 d?cembre 2012?une augmentation de la concentration d?hydrog?ne, une forte pouss?e ayant eu lieu le?12 d?cembre.?lien

En m?me temps, une s?rie de?16 s?ismes?s?est produit les?7?et?8 d?cembre.?lien

L?inqui?tude ne vient pas seulement des s?ismes, car l??tat du b?ton de la dalle du?b?timent n?4?n?est pas rassurant.

Peut-?tre sous l?effet du corium ??baladeur??, les fondations du b?timent ont ?t? fragilis?es et l?id?al serait de les refaire, ce qui semble mission impossible.

En attendant, des ouvriers essayent tant bien que mal de renforcer la base de la piscine.?lien

Alors qu?officiellement, le gouvernement japonais avait accept? d?ouvrir ses portes aux entreprises ?trang?res qui s??taient port?es candidates au d?mant?lement de la centrale d?vast?e, on s?interroge sur l?exclusion de ces entreprises d?cid?e par que ce m?me gouvernement.?lien

Quelles sont les raisons de ce refus??

Y a-t-il quelques secrets ? prot?ger??

Gr?ce ? la?CRIIRAD?nous avons appris que des centaines de milliers de japonais, vivant encore dans les territoires tr?s contamin?s, ont ?t? durablement irradi?s.

En effet les produits rel?ch?s en grande quantit? dans un large rayon autour de la centrale, d?passant largement la zone ?vacu?e, sont du?c?sium 134?et?137, ce dernier ayant une p?riode, ou demi-vie de?30 ans.

La radioactivit? ne sera donc diminu?e par?2?qu?au bout de?30 ans.

Au-del? de la zone des?20 km, l?exposition sup?rieure ??20 milliSieverts/an?augmentera de?20 fois?le risque de cancer, alors que la?CIPR?(commission internationale de protection radiologique) consid?re comme inacceptable une dose de?1 milliSieverts/an?laquelle correspond ??17 cancers?pour?100?000 personnes?expos?es.

Or ??60 km?de la centrale, la?CRIIRAD?a mesur? des doses de radioactivit? plus de?10 fois?sup?rieures ? la ??normale??.

L?association ind?pendante s?inqui?te aussi des mesures de d?contamination qui sont, d?apr?s elle, largement insuffisantes, et en attendant, des centaines de milliers de Japonais continuent d?accumuler des doses largement sup?rieures ??1 mSv.?lien

Un autre danger menace la population japonaise?: s’il faut en croire le ??Fukushima Diary??, 1052 japonais sont atteints par un norovirus identique ? celui qu’ont connu des habitants d’Hiroshima, apr?s avoir consomm? des repas distribu?s par une ??boite ? lunch??. Comme cette entreprise distribue pr?s de 5000 repas par jour, on s’attend ? ce que d’autres japonais soient bient?t touch?s. lien
En octobre 2012 des cas identiques avaient ?t? d?clar?s dans la pr?fecture de Niigata, ainsi qu’auparavant, ? Hokkaido en janvier 2012, ? Okinawa et Niigata en avril 2012. lien

Le gouvernement japonais a d?clar? que la catastrophe nucl?aire aurait d?j? cout? au moins?15 milliards de dollars, le d?mant?lement devant durer?30 ans, et la facture d?finitive devant s?allonger bien ?videmment.?lien

Au milieu de toutes ces mauvaises nouvelles, il y en a au moins une qui est bonne?: gr?ce ??400?000 ??de dons ?manant de particuliers, un h?pital ind?pendant ? ouvert ses portes au?Japon.

Par contre, la catastrophe nucl?aire ne semble pas avoir servi vraiment de le?on, puisque le gouvernement japonais a d?cid? de tenir une conf?rence minist?rielle internationale, qui en se donnant comme argument ??tirer des le?ons du d?sastre du 11 mars 2011?? semble plut?t servir de caution au red?marrage d?un certain nombre de r?acteurs nucl?aires.

Il s?agirait donc de ??renforcer la s?curit???, ??d?am?liorer la transparence??, et autres termes de langage, plut?t que de tourner d?finitivement le dos ? l??nergie nucl?aire.?lien

Ce qui expliquerait la r?cente d?claration du pr?sident du directoire d?Areva, affirmant que le Japon aurait du mal ? se passer de l??nergie nucl?aire.?lien

C?est l?occasion de red?couvrir la belle contribution du romancier japonais?Natsuki Ikezawa, parue dans ??le Monde Diplomatique?? en?mars 2012?: ??l?effondrement de la centrale nucl?aire de Fukushima-Daiichi et les ?manations de mati?res radioactives ont transform? pour longtemps plusieurs villes et villages en zones inhabitables, et surtout, feront vivre des gens avec la crainte d?effets nuisibles sur leur sant? pendant des dizaines d?ann?es. Ces ?missions radioactives dans l?air et dans la mer sont un acte criminel ? l??chelle internationale???.?lien

En?France, les ouvriers de la vieille centrale de?Fessenheim, dont?Fran?ois Hollande?a annonc? la fermeture avant la fin de son mandat, ont emp?ch? le liquidateur nomm? de franchir les portes de la centrale.?lien

Pourtant, il n?est pas inutile de rappeler que le?27 d?cembre 1999?nous sommes pass?s en?France???2 doigts?d?une catastrophe nucl?aire, lorsque la centrale du?Blayais?avait ?t? mis ? mal par une inondation, situation si probl?matique que le maire de?Bordeaux, un certain?Alain Jupp?, avait envisag? l??vacuation de sa ville.?lien

Aujourd?hui, il y a un r?el changement, et les populations refusent dans leur grande majorit? l??nergie nucl?aire, alors m?me que leurs dirigeants, pourtant ?lus d?mocratiquement,?continuent ? la privil?gier.

Comme dit mon vieil ami africain?: ??il vaut mieux avoir peur de l??ne au volant que des chevaux sous le capot???.

Merci aux internautes de leur aide pr?cieuse

Olivier Cabanel


Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’autre conséquence majeure du coronavirus !

Le Covid-19 a précipité une ruée vers le cash, à tout le moins dès que ...