Accueil / A C T U A L I T É / On peut tirer, chef ?

On peut tirer, chef ?

Dans le Charlie Hebdo des années 70, Delfeil de Ton tenait une rubrique intitulée « On peut cogner, chef ?  » dans laquelle il dénonçait chaque semaine (il y avait du boulot) les violences de la police matraqueuse de Pompidou et de son très étrange et brutal ministre de l’Intérieur Raymond Marcellin, résistant après avoir été propagandiste actif du régime de Vichy.

 

Il semble qu’avec le banquier et son comparse le joueur de cartes on ait franchi un pas. Les cognes ne cognent plus : ils tirent. Ils touchent les têtes, crevant des yeux et détruisant des visages.

 

De deux choses l’une : où il s’agit de bavures, ou il s’agit d’une politique visant à terroriser et consistant en des consignes, voire des ordres. Le banquier et le joueur de cartes peuvent être inquiets car la vérité sera connue, avant bien longtemps. Les responsabilités de chacun seront précisées. La Justice, qui n’est pas forcément aux ordres, punira.

 

 

 

 

Bernard Gensane

Commentaires

commentaires

A propos de Bernard Gensane

avatar

Check Also

ALPA se réjouit de l’investissement en francisation du MIDI

ALPA —Accueil Liaison Pour Arrivants se réjouit de voir le gouvernement du Québec investir des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.