Accueil / A C T U A L I T É / ON N?A JAMAIS VOTE LE PARTAGE DE LA PALESTINE

ON N?A JAMAIS VOTE LE PARTAGE DE LA PALESTINE

????? Si plus de gens s’estimant intelligents avaient le souci d?utiliser syst?matiquement???? le juste????mot pour la juste chose ou le juste concept, et d?en tenir compte quand il y a traduction, cette plan?te (qui n?est ni? le Monde, ni l?Univers ) serait moins irrationnelle et suicidaire ?.

Trop de gens? lisent ou entendent superficiellement, ?sans attention critique, avant ?ventuellement de m?moriser? fallacieusement sans r?agir. Et, quand il s?agit du drame des patriotes palestiniens, militants pro-patriotes palestiniens? logiques ou non pour beaucoup, h?las, inclus, c?est?souvent le cas en l?occurrence ?pour? la classique ??sentence??? suivante?: ???Le 29 novembre 1947, l?ONU vote le partage? de la Palestine en deux Etats, un juif et un arabe??. Seuls certains auteurs? (ou commentateurs sur des forums) moins mauvais ajoutant tout de m?me ??et l?internalisation de J?rusalem??. Alors qu?ultra peu d?auteurs, sauf erreur, ?pr?cisent dans la m?me phrase ??et une union ?conomique (avec un conseil ?conomique mixte) entre les deux Etats??. (1)

Or, m?me si, vraiment tr?s rarement,? on mentionne bien les quatre ??clauses??, parler de ??vote le partage?? c?est strictement faux, qu?on consid?re la lettre ou l?esprit du texte en question. ?Et pour de nombreuses raisons, ce qui est ?vident lorsqu?on conna?t suffisamment le dit-texte, le contexte du mois de novembre 1947? Palestiniens? New-York ?et la qualit? (au sens libert?) ?des votes ou des abstentions des 56 membres ??pr?sents??. Les guillemets ?tant ici appos?s? ? l?intention? tout particuli?re, outre la v?tre, de deux c?l?bres comparses fran?ais qui en 21 ans et en quatre ?ditions ont ?trangement conditionn?s, d?s la premi?re page, ?leurs lecteurs ? croire que le vote avait obtenu ??la majorit? requises des deux tiers des Etats ?pr?sents??,? ce qui est en soi bien mieux et plus d?mocratique, ? premi?re vue trompeuse, ?qu?uniquement? la moiti??; mais alors que ce fut seulement deux tiers des voix des seuls pays r?pondant ??Yes?? ou ??No??, ce qui est vraiment et psychologiquement tr?s diff?rent?; car les dix pays s??tant abstenus n?avaient ?videmment pas quitt? la salle et? devaient bien ?tre ??pr?sents?? pour s?abstenir parmi les 56 ??pr?sents??, seul le d?l?gu? du Siam ?tant absent. ?Un enfant de fin d??cole primaire sait calculer que deux tiers de 56, ?a fait 37,333 arrondi ? 38 et pas 30,666. On a beau retourn? la? formulation dans tous les sens, ?a reste inexplicable et injustifiable rationnellement.

H?las une observation quotidienne am?ne ? affirmer que de nombreux militants, y compris probablement une partie de ceux qui r?vaient avec ou sans illusions ?d?aller ? Gaza ou ? Bethl?em au sein d?une flottille, ?ont une connaissance insuffisante et m?me parfois ?erron?e, y compris? en ayant ? la l?g?re fait confiance ? certains? ??bons auteurs??,? ?de ce qui s?est pass? en Palestine ne serait-ce qu?entre 1945 et 1950, et, pire ignorance pour bien d?fendre la cause des patriotes palestiniens, ? New-York du 1er au 30 novembre 1947. Alors qu?il leur faudrait ?pour ne pas gaspiller leur argent, leur temps et leur ?nergie, ??tre aussi sinon plus capables de r?futer didactiquement et efficacement l?agit-prop hasbariste quotidienne dans les commentaires des m?dias fran?ais et autres. Surtout qu?en face les petits soldats de la FDII (2), eux, se relayent m?thodiquement, sur consignes organis?es ?du d?partement sp?cialis? de la Hasbara (service de propagande plus performant que Goebbels),? pour veiller et radoter leur cat?chisme ?? la moindre occasion.

Aux irr?fl?chissants qui r?torquent ??C?est du pass? intangible. Il est trop tard. Parlons plut?t du pr?sent??, n?est il pas logique de r?pondre ??Oui, mais ?les sionistes s?appuient quotidiennement, eux, encore en 2011, ?sur ce pass? falsifi? et mal connu, et tout? particuli?rement sur cette recommandation, ??pour justifier? l?existence actuelle de leur pseudo-?tat et leurs actions quotidiennes, nuit et jour, de destruction psychique, sinon mat?rielle et physique???? Surtout alors que ?de nombreux vecteurs d?opinons et/ou de d?cisions politiques ou non, ignorent ou pr?f?rent ignorer des ??d?tails-cl?s?? du pass?. Ce qui les am?nent souvent ? vous r?torqu? que la ??Communaut? internationale?? (qui n?a pourtant jamais exist? et n?existera jamais, sauf r?f?rendum plan?taire)? ayant d?cid? la cr?ation d?Isra?l en 1947 ou 48 (selon leur niveau de culture)? ??Les Isra?liens juifs? habitent un ?tat l?gitime reconnu par l?ONU et? donc ?ils se d?fendent??. ?Or, outre que c?est faux, ?il n?y a pas de prescription pour une occupation invasive m?thodique grignotante et ??politique?? depuis plus de 75 ans (1935-36 avec les Juifs allemands). Et encore moins pour ce qu?on pourrait ? la limite appeler un ??g?nocide doux?? qui alt?re quasi d?finitivement au moins le psychisme, surtout des jeunes g?n?rations, sinon le physique, quand? il n?y a pas mort. Comment pr?tendre avoir un sens moral? normal et trouver, m?me au nom d’un pseudo-r?alisme,? que, fut-il? « relativement »? innocent lui-m?me et miraculeusement ?hostile ? ses gouvernements sionistes? successifs, le petit-fils d’un voleur ou receleur de maison ne doit pas la rendre au fils ou petit-fils du vol?, ?avec mise ? disposition de ?la terre poss?d?e ou lou?e qui? nourrissait alors l?ascendant peut-?tre encore survivant ?dans les plus de 400 (500??) villages palestiniens rapidement ras?s ?

Et, de plus, ?il y a malheureusement fort ? parier, observation l? encore aidant, ?que l?ignorance de suffisamment de pr?cisions utiles ? la r?futations des mensonges sionistes? quotidien est aussi le cas de trop de nombreux Palestiniens m?me dipl?m?s de leurs universit?s qui, eux aussi, n?ont ?regrettablement pas suffisamment connaissance des ??d?tails importants?? de leur Histoire. Comment ?gagner dans ces conditions et enfin ?courter le ?drame plus que sexag?naire des Palestiniens patriotes?qui, en fait n?ont pas besoin de? ?? paix?? puisqu?il n?y a pas deux ?tats avec deux? arm?es de forces plus ou moins ?gales en pr?sence. Mais qui, par contre, ?ont totalement droit ? ce que Justice ?l?mentaire leur soit rendue par les ?tats?acteurs et/ou? complices et/ou l?ches, dans le pass? comme ? l?instant, ?de l?injuste partage territorial entre des envahisseurs et des envahis qu?aucune d?claration ou d?cisions post?rieures du ??machin onusien?? ou autre ne peut avaliser. Et qu?aucune version vraie ou fausse de l?Histoire biblique ou non ne peut justifier.

La p?dagogie ?tant parfois affaire de? r?p?tition, si le titre d?j? vous a ?tonn?, voyons ?pourquoi ci-dessous ?a ne devrait pas ?tre le cas?; parce que ??le choix des justes? mots pour les justes choses est didactiquement capital pour entra?ner des conceptualisations? justes, utiles ?et performantes??.

D?j? ?a n?est pas l?ONU dans son large ensemble qui a vot? les quatre clauses interd?pendantes et indissociables, mais seulement moins? de 24 pays?; les 9 autres (3) parmi les 33 officiellement d?nombr?s votant soit sous pression, soit apr?s avoir ?t? achet?s comme l?expliquent d?j?, nomm?ment, ?le toujours immoralement sioniste ?et p?re des ??nouveaux historiens?? Benny Morris, mais encore le Juif n? en Palestine en 1930 Claude Brzozowski dans ??Du foyer national juif ? l??tat d?Isra?l. Analyse d?une spoliation??,? ou encore ???le Juif non juif?? (comme il dit de? lui-m?me)? et historien luxemburgo-usam?ricain Arno Meyer dans ??De leurs socs ils ont forg?? des glaives. Histoire critique d?Isra?l??.

Evidemment si ?a ne vous interpelle pas de lire ????En????? (telle ann?e)? les Fran?ais ont ?lu Untel pr?sident de la r?publique??, alors que tous les pr?sidents de la r?publique de la V?, ?De Gaulle inclus, ont seulement obtenu moins de 50 % des voix des Fran?ais inscrits sur les listes ?lectorales, vous serez d?accord avec ??L?ONU? a vot? ?.??. ?? Enorme diff?rence pour ce qui est de la l?gitimit?, non?? Et de la v?rit? surtout .

Mais m?me ces moins de 24 d?l?gations n?ont pas litt?ralement vot? le partage. Elles ont vot?, entre autres, avec deux autres clauses ? mettre en ?uvre ? leurs yeux simultan?ment, une recommandation de partage, ce qui n?est pas du tout pareil (4). Et il est absolument s?r ?que certains l?ont fait, apr?s l?avoir publiquement exprim? avec plein d?appr?hension, et que d?autres ont vot? ??Yes?? sur/pour l?ensemble du texte?; autrement dit ? condition que les quatre clauses, et particuli?rement celle de l?internalisation de J?rusalem soient, r?p?tons-le, ?mise en ?uvre simultan?ment.

Et hH?las , parmi eux, il y a eu finalement ?la France ? dont seul, ?trangement, le vote fut applaudi? – ?suite, en derni?re minute, outre des menaces usam?ricaines, ?? l?influence d?un agent sioniste fran?ais? sur son camarade socialiste le pr?sident de la? r?publique Vincent? Auriol, malgr? l?opposition du ministre des affaires ?trang?res Georges Bidault. Un agent ? avouant par ?crit ?l?influence qu?eut sur lui Cha?m Weizmann, futur premier pr?sident d?Isra?l qui lui donna son nom de code Lebel Tsvet (5) ?- qui avait un kibboutz ? son nom des 1943,? en reconnaissance d??minents services rendus ? la cause sioniste?;? mobilisant pour elle des heures qu?il aurait d? exclusivement logiquement consacr?es au gouvernement ??populaire?? de son pays natal et nourricier. ?Il est bon que les militants pro-patriotes palestiniens fran?ais, a fortiori s?ils ne sont pas d?ascendance arabe, connaissent le regrettable r?le non n?gligeable qu?a jou?? leur pays? dans la l?gitimation a fortiori truqu?e de l?anomalie ?tatique raciste qui opprime quotidiennement, nuit et jour, les Palestiniens.

Il est incontestable que, ?si certains votants ??Yes?? n?ont pas voulu savoir, d?autres auraient pu ?tre au courant que les sionistes n?avaient absolument pas ?plus l?intention de respecter ?la clause de l?internalisation de J?rusalem ?(dont ils ?taient totalement conscients ?de? l?importance pour certains pays) que les trois autres. Il est vrai que, sur ordre du pr?sident Truman, le FBI avait mis sur ?coute, au profit des dits sionistes, au moins toutes les d?l?gations ??sensibles?? arabes ou non lors des ?piques journ?es de la fin novembre 1947, ? ?propos desquelles trop peu de militants semblent avoir fait une lecture attentive et critique de la ?relation des faits et dits d?apr?s des auteurs de qualit?s diverses; alors que les plus recommandables en fran?ais sont? sans doute, r?p?tons le volontairement, ?le Juif n? en Palestine en 1932 Claude Brzozowki et le Juif luxemburgo-usam?ricain Arno Meyer historien de son ?tat. Comme quoi on peut trouver des auteurs d?ascendance juive et/mais honn?tes, ?ne m?nageant pas plus ou moins subtilement et explicitement ou subrepticement, l?anomalie ?tatique sioniste dont la cr?ation est ?thiquement et juridiquement ind?fendable, y compris, voir avant tout, ?? cause de ce qui est ici exprim? et, malheureusement r?v?l? ? certains lecteurs. Etant bien soulign? qu?on ne peut pas logiquement ?tre ? la fois? pour la perdurance de cette entit? monstrueuse mortif?re et un ?tat? palestinien souverain non confessionnel ??environnementalement et ?conomiquement viable?; entre autres, parce que c?est suppos? ?encourager ? faire renoncer les survivants des Palestiniens expuls?s en 1948 et? 1967 et/ou leurs descendants ? l?inali?nable droit effectif au retour. Etrange sens ?thique, surtout lorsqu?on n?est pas concern?. Facile de dire ??Vous n??tes pas juif, allez vous faire voir ailleurs? que dans l??tat reconnu comme juif internationalement et m?me par le pouvoir palestinien??. Des personnalit?s sionistes ont? d?j? annonc? cette ??douleur??.

Il est vrai que, ignorant le sage point de vue r?aliste et ?thique? des sionistes pacifiques tels? le rabbin Judah Magnes ou?Cha?m Kalvarisky, ou Martin Buber? ou?? Ernst Simon ou Henrietta Szold ou Shmuel Yossef Shai Agnon ou d?autres Juifs ? c?ur humain, ?les sionistes fanatiques racistes et avides de pouvoirs politiques ?tatiques ont fait vraiment le maximum pour obtenir ce texte, ???avec sa grande valeur morale et politique??, avait dit Ben Gourion le 20 mars 1948. ?Mais donc ?comme cache-sexe, sans la moindre intention de le respecter, tout en affirmant hypocritement la larme ??l??il, le mouchoir dans la main gauche ? et le fusil d?j? ??arm? dans le dos?dans la main droite ! -? qu?ils condescendaient g?n?reusement ? se contenter d?une partie seulement de la ??Terre de leurs a?eux??. Ce qui leur permet ?de r?p?ter depuis en rengaine hypocritement? ??Les Juifs ont accept? le plan vot?,? les Arabes l?ont refus???. R?action arabe pourtant absolument normale, vu d?j? la r?putation de beaucoup de Juifs regrettablement globalis?e, vu aussi le non respect de la Charte de l?ONU (voir plus bas) et, surtout, ?vu l?inadmissible injustice. Alors qu?un ?tat bi-national ?tait la moins mauvaise et in?thique? solution pr?conisait par les sus-dits sionistes pacifiques. Car bien des citations authentiques prouvent sans ambigu?t? qu?il y a eu seulement apparence d?acceptation, et depuis? longtemps volont? d?expulser un maximum de ces m?prisables Arabes, sinon tous. Y compris avec l?aide du tra?tre ? la cause arabe et palestinienne le n?o-roi par la volont? des Britanniques? Abdullah 1er de Jordanie en contact r?gulier avec l?Agence juive depuis longtemps.

Etant soulign? ? cette occasion que les Juifs ou suppos?s de vieille ascendance trimill?naire tels? ?taient et restent ?videmment incapables de prouver qu?ils n??taient pas essentiellement, sinon exclusivement,? descendants de Khazars?; et aussi alors que, pour eux,? l??tendue de? la ??terre de leur a?eux?? correspond aux territoires qu?occupaient onze des fils de Jacob et deux fils de leur fr?re Joseph qui, pas plus que le rebaptis? ??Isra?l?? n? Jacob, n?ont exist?. Et ?a va jusqu?? l?Est de la Jordanie ? incluse effectivement au d?part du mandat dans l?ex-Palestine britannique – pour ces morphales? sur d?eux-m?mes et dominateurs. Certains actuels g?n?raux ? kippa ultra-religieux vivant ou non dans les ??colonies?? en r?vant encore?; tout comme Sharon qui l?exprimait dans la pr?face d?une publication partisane de Paris Match en 1958, ?et en 1936 la carte du ?tract de recrutement du L?hi des r?visionnistes de droite.

Qu?on soit ou non d?fenseurs logiques de la cause palestinienne? ou qu?on trouve simplement logique d?appeler un chat un chat et de? choisir les justes? mots pour les justes choses afin d?entra?ner des conceptualisations? justes et performantes, ne laissons plus dire ou ?crire, m?me, voire surtout quand il y a contrainte de succinctivit?, sans r?agir efficacement ???L?ONU? a vot? le partage??. Simplement ?parce que c?est? faux dans la lettre et dans l?esprit du texte.? Alors que, de plus, ?l?article 12 de sa propre Charte emp?chait l?ONU ? non h?riti?re juridiquement de la? Soci?t? des Nations et du sus-?voqu? mandat sur la Palestine -? ?de mettre au? vote cette recommandation sans consultation pr?alable pas seulement de quelques? notables arabes,? mais de type r?f?rendaire, donc? de tous les autochtones? arabes, juifs ou autres. Ce que soulign?rent de nombreuses d?l?gations arabes derri?re leur principal porte parole attitr?, l?avocat palestinien? arabe Henri Cattan.? Les m?mes devant alors se r?signer ? ce ?que vote aussi tout? le ??mat?riel humain?? (s?farade surtout) ?selon la formulation m?mes des leaders sionistes azkh?nazes qu?ils avaient plus ou moins subrepticement import? depuis 1945. Un ??mat?riel (juif) ?? consid?r? ? la fois comme de la chair ? canon vitale, de la main d??uvre indispensable et des pr?cieux reproducteurs qui ne s?attendaient pas ? ?tre durablement h?berg?s sous des tentes ? l?exception de quelques? ?lites.

Alors qu?il n??tait malheureusement pas possible, pour ne pas s?av?rer trop long, d??tre encore plus pr?cis et d?monstratif ci-dessus dans un tel contexte, on voudra bien dispenser l?auteur de ces lignes (disposant de nombreuses pages de divers livres francophones pour ?tayer certaines pr?cisions souvent ?tonnantes parce que peu? connues) d?expliquer, ?ici ensuite cette fois-ci, avec suffisamment de ??d?tails??? ??difiants, la suite des ?v?nements qui ?tayent? le titre ?tonnant pour beaucoup de ce propos.? Et d?abord les atermoiements, sinon regrets du pr?sident? Truman constatant les d?g?ts de son ent?tement ? vis?e ?lectoraliste, et sa relative volont? le 18 mars 1948, ??paniquant les sionistes, ?de demander ? l?ONU la suspension de ce texte de recommandation, ce qui en limite? encore la teneur? et la valeur historique et l?autorit??; et ce sous l?influence du c?l?bre g?n?ral Marshall, son ??ministre des affaires ?trang?res?? . Et c?est cela? surtout qui fit acc?l?rer l?application du terrible plan Dalet d?expulsion, qui entra?na entre autres le massacre de Deir Yassin, ?qui fit voter ? la va-vite le 12 mai 1948 au soir le nom de l??tat au d?pens du choix qui eut ?t? plus explicite de Sion (comme le souhaitent quatre ?votants (dont trois rabbins) sur les? onze membres pr?sents du Minhelet Haam (Administration nationale provisoire) ??Une panique qui ?galement ?fit ?d?clarer tout? aussi h?tivement, malgr? le relativement plus long d?lai initial? britannique th?orique restant,? l?ind?pendance?d?Isra?l ? terme onusien maladroit – le 14 mai, veille du Shabat,? ? 16H 00, avec signature 36 minutes apr?s par 38 membres du Moezet Haam (Conseil national) ?- d?ailleurs pas tous d?accord sur les choix de Ben Gourion ?! – sur un c?l?bre parchemin (mais)? vierge, ce que ne virent pas les cam?ras de cin?ma?;? faute d?avoir eu le temps d?y calligraphier le discours p?tri? de contrev?rit?s r?dig? par Ben Gourion, expert ?s-propos? pour la galerie et les na?fs peu ou prou sous-inform?s des r?alit?s du terrain? et des c?urs.

C?est pourquoi,? pour les Palestiniens patriotes et leurs? vrais amis, car il y en a de faux et/ou d?illogiques, ?ce qui ?est l?gitime et ?thique, donc r?aliste – ?car, mesdames et messieurs les ??r?alistes??, ?l?in?thique? n?est pas plus durable qu?admissible -, c?est, r?p?tons-le, au maximum en un deuxi?me temps, ?la disparition non violente le plus? vite possible de l’anomalie ?tatique sioniste,??encore? plus de 63 ans apr?s ?sans nationalit? unique, sans constitution, sans fronti?res, sans .., sans .. et encore sans …?? et? un ?tat palestinien non confessionnel souverain et « d?mocratique », de la M?diterran?e au Jourdain pour le moins, ?environnementalement et ?conomiquement viable, donc r?ellement ind?pendant – ?gr?ce essentiellement ? des r?parations financi?res ?juives?? – incluant « ?videmment » et g?n?reusement, entre autres,? des ex-Isra?liens non racistes ou repentis ?de plus ou moins vieille et prouv?e ascendance juive,? avec tr?s exactement et effectivement les m?mes droits que les Palestiniens d’ascendance arabe.

Tahish Falastine al koubra

1) http://www.un-echo-israel.net/Resolution-181-sur-le-partage-de???? ou? http://www.un.org/french/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/181(II)&Lang=F

(2) http://www.juif.org/fdii/, ex-Forces de D?fense d?Isra?l par Internet , appellation francophone initiale et fanfaronne explicite, mais moins ridicule que l?actuelle, ?avec ce? premier des deux I? ??pris?? au milieu d?un mot, ce qui ne se fait jamais?; mais certains? Juifs osent tout,? comme dirait Audiard

(3) Pour Ha?ti, le Lib?ria (avec M. Firestone)? et les Philippines, c?est quasiment ?crit partout. Pour ce qui est des quatre? pays de l?Est, il faut ?tre pro-communiste primaire pour ne pas croire qu?ils ont ?t? ??conseill?s?? par le petit? p?re des peuples devenu acharn? d?fenseur du partage. Il faut ajouter le Guat?mala, le Costa-Rica et le Paraguay dont de bons ou m?me mauvais? auteurs disent que la voix fut carr?ment? achet?e par une partie d?un pactole sioniste d?un million de dollars de l??poque?; les autres b?n?ficiaires ne s?en ?tant pas vant?s, tout comme des cadeaux que re?urent leur ?pouse dont on parle ?a et l? avec plus ou moins de pr?cisions et de prise en ??compte??.

(4) Le d?but du texte dit bien ??Recommande au Royaume-Uni, en tant que Puissance mandataire pour la Palestine, ainsi qu?? tous les autres ?tats membres de l?Organisation des Nations unies ??? ?et cet article ? garder pr?cieusement pour diffusion de la juriste Mme Chemillier-Gendreau est tr?s ?clairant? http://www.cetim.ch/fr/documents/05-onu2-Chemillier.pdf. Consid?rant toutefois que ce n??tait pas la l?gitimit? relative? du pas tr?s ??clair?? Arafat qui doit pr?dominer, malgr? l?ambigu?? d?claration d?ind?pendance de la Palestine ?? Alger le 15 novembre 1988, mais la consultation d?s que? possible de l?ensemble des Palestiniens majeurs de la plan?te.

(5)? ??J?ai jug? de l?empire? extraordinaire qu? Ha?m Weizmann exer?ait sur les autres hommes par celui qu?il exer?ait sur moi moi-m?me. Je n?ai jamais rien pu lui refuser??. Et il ?crivit? encore ?? D?s le lendemain de la premi?re guerre mondiale, il m?enr?la au service de ses desseins .C?est? un grand orgueil et une grande satisfaction pour moi de penser que j?ai pu l?aider? dans la difficile n?gociation dont d?pendait la cr?ation du Home national juif ?.??.

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Peut-on faire confiance aux économistes ?

Le Chili, seule nation d’Amérique Latine admise au sein du club de l’OCDE, il y ...