Accueil / T Y P E S / Articles / On attendait Ben Laden, c’est docteur House… (2)

On attendait Ben Laden, c’est docteur House… (2)

La seconde surprise de cet incroyable DVD, ce sont en effet ses producteurs. Et là aussi il y a de quoi tomber par terre. Pour ce qui est de l’origine du film, on l’a déjà dit c’est plutôt simple. C’est marqué sur la pochette : c’est une co-production signée « Honest Reporting » et le « Clarion Fund« . Les deux organismes méritent d’être étudiés dans le détail. La première est un site de veille médiatique d’un genre très particulier, fondé par Ephraim Shore, le second frère de notre fameux réalisateur. Un frère qui habite en Israël et qui y exerce la profession de… rabbin. Son site n’est rien d’autre qu’un site de délation, ou l’internaute est invité à indiquer tous les sites ou adresses qu’il pu collecter qui s’en prennent aux juifs et à Israël.

Au pilori du Web signé Shore, on affiche les photos des journalistes « traîtres », attisant ainsi encore un peu plus la haine déjà mise en place par l’existence même de ce site…. qui s’en prend ouvertement aux réseaux sociaux, comme Facebook, montré du doigt : « Facebook est devenu un outil très puissant et dangereux pour promouvoir la haine et la délégitimation d’Israël. » Et là encore, la délation est encouragée : «  les propagandistes anti-israéliens et les partisans du terrorisme ont correctement identifié Facebook et d’autres applications de médias sociaux comme YouTube comme un moyen de répandre leur haine. HonestReporting est en première ligne, allant au-delà des médias traditionnels de la presse écrite et de la télévision, mais nous avons besoin de votre aide. Contrairement aux journaux, les médias sociaux ne reposent pas sur des journalistes professionnels, mais sur VOUS, le lecteur ordinaire » . Affligeant : même sous Vichy, on est pas allé aussi loin dans la manipulation des masses… Appel au lynchage en ligne, révélation des contacts, des adresses, des photos, des numéros de téléphone, rien n’arrête ces véritables forbans du Net dans leur délire de persécution.

Honest Reporting, le mal nommé, fourre désormais son nom partout. Et la BBC n’y échappe pas… quel que soit le sujet. A noter que dans notre exemple, c’est un organisme officiel, l’Union des Patrons et Professionnels Juifs de France qui reprend in extenso les propos d’Honest Reporting. Sait-il qu’il devient l’objet des ultra-conservateurs ? Je ne le sais, mais je m’étonne fortement de voir apparaître telle quelle la revendication. Comme le dit justement Johann Hari, de the Independent, chez Mélenchon, c’est en fait une forme de maccarthysme émergent et rien d’autre …. lui, taxé de sioniste ? la suite d’un reportage sur des arabes nazifiants, se retrouve de l’autre côté à la suite d »un tout autre reportage : « La semaine dernière, j’ai écrit un article qui décrivait la façon dont les eaux usées  et non retraitées des colonies israéliennes illégales étaient reversées sur les terres des Palestiniens, contaminant leurs réservoirs. Cette information n’est pas contestable : elle a été bien documentée par les Amis de la Terre et j’en ai moi-même constaté la véracité de mes propres yeux. La réaction ? On n’a pratiquement pas essayé de contester les fait que j’exposais. En revanche, certains des auteurs et des groupes « pro-israéliens » les plus connus – y compris les ONG spécialisés dans la critique des médias Honest Reporting et Camera – ont déclaré que j’étais un raciste anti-juif assimilable ? Joseph Goebbels et Mahmoud Ahmadinejad… La rédaction de The Independent a été inondée par une avalanche de courriels réclamant mon licenciement ».

Bref, toujours la même réaction et le même résultat. Le bombardement intensif par mails, ou les interventions sans arrêt dans les forums. Comme il le rappelle, avec Honest Reporting, on obtient une situation de BLOCAGE. « Toute tentative de décrire de façon objective la situation des Palestiniens se heurte à la même réaction. Si vous parlez de la contamination des terres palestiniennes par les eaux d’égout des implantations juives, l’ONG Honest Reporting vous accusera de ressusciter le mythe antisémite des Juifs qui « empoisonnent les puits ». Si vous interviewez une femme dont le bébé est mort en 2002 parce qu’elle a été arrêtée en pleine phase d’accouchement par des soldats israéliens ? un poste de contrôle dans les territoires occupés, Honest Reporting vous reprochera de ne pas avoir expliqu? la « véritable cause » de ce drame, à savoir l’élection du Hamas en 2006 ! Et c’est constamment la même chose. »… effrayante, cette mainmise de l’information et ce contrôle par ce site dirigé par un rabbin utra-orthodoxe. Car, nous le verrons plus loin, notre rabbin ne prêche pas une version commune de la religion juive,vmais bien une version ultra-orthodoxe, qui n’est pas pour autant ancestrale : les préceptes dont il se réclame datent de 1974 seulement…

Pour ce qui est de la provenance de l’argent pour fabriquer et surtout distribuer ce film ? autant d’exemplaires. La Clarion Fund répond à cette deuxième question. Et c’est sans étonnement Raphael, l’autre frangin du créateur de Docteur House (et jumeau du précédent) qui en est le fondateur : « Clarion Fund est une organisation à but non lucratif fondée en 2006 à New York dont la mission est d’éduquer les Américains sur les questions de sécurité nationale, en mettant l’accent sur ce qu’il appelle » le plus urgent « , la menace de l’islam radical «  nous dit Wikipedia. Raphël Shore dirige donc, Clarion Fund, une fondation juive contre l’islam radical : il fallait l’inventer, celle-là ! Même Geert Wilders n’avait pas osé se réclamer directement d’une croyance ou d’une religion concurrente pour lancer son film. Le film est donc bien au total une belle entreprise familiale, sous l’influence d’un mouvement très particulier au sein du monde religieux judaïque ! « Shore, âgé de 46 ans, est l’aîné des trois frères qui ont grandi dans ce qu’il appelait «une maison juive typique réformée». Il a fait sa bar-mitsva à la synagogue conservatrice de Londres, la Congrégation Or Shalom de Los Angeles, et ses frères, jumeaux de deux ans leur junior, sont des rabbins Aish HaTorah à Jerusalem« . 

Pour l’origine des fonds qui l’animent, cette fameuse fondation, c’est la même chose, on reste dans le même univers… car on a surtout les dons de Sheldon Adelson, ce milliardaire juif responsable de plusieurs casinos de Las Vegas (dont le Venetian) ! L’homme vient juste de s’acheter deux gros porteurs, dont un 747 (VQ-BMS) pour acheminer directement d’Asie ses joueurs de roulette, avec à bord… un casino !! Sharel Anderson, troisième richesse du pays à lui tout seul -et sixième du monde- avec 26,5 milliards de dollars, (le PIB du Sri-Lanka) pour tout dire, voudrait bien devenir le George Soros des républicains depuis des années. Il le clame partout sans qu’on lui demande… en organisant des conférences telles que « The Iranian Threat, » en octobre 2007 avec Freedom’s Watch, qu’il a créée, le groupe de droite dure qui injecte 200 millions dans la campagne de McCain et paye des pubs pro-guerre en Irak, soit dix fois plus que les Swift Boat for Truth, l’’organisation qui avait torpillé Kerry en 2004. De même qu’il affiche ses liens évidents avec le Likoud... en imprimant en Israël un journal gratuit, « Israël Hayom, (« Israel Today »). « Chaque année, il finance les voyages de parlementaires américains en Israël et leur « raconte qu’Israël devrait continuer à contrôler la bande de Gaza », selon le journaliste Ran Dagoni. Un journal vantant chaque jour les mérites de Benjamin N?tanyahou… qui attend là-bas patiemment son heure. Sans oublier 25 millions de dollars offert au mémorial de l’holocauste (Yad Vashem) en 2006. L’homme aurait déjà investi plus de 30 millions de dollars dans le candidat McCain… en dons divers depuis des années, il plafonne à 863 663 dollars de dons aux républicains… le DVD n’est que peanuts pour lui ! Notre homme, outre la création du COMDEX, s’était déjà illustré en août 2007 en dépensant des millions en spots publicitaires pour inciter le Congrès ? ne pas couper les vivres ? la guerre en Irak, au sein de sa Jewish Republican Fondation ! C’est cet homme qui finance tout ce qu’il veut qui a fourni les fonds nécessaires, ce qui explique l’intensité de l’arrosage du DVD… 28 millions d’exemplaires quand même, c’est un score à la Microsoft… pour preuve de sa participation, on ne retiendra qu’un seul exemple : notre homme fait fortune avec des croisières autour du monde. Ses derniers mois, tous ses clients montés à bord de ses bateaux recevaient en cadeau un DVD. Qui ne vantait pas les paysages qu’ils allaient traverser : c’était déjà le même DVD. Etonnant support imagé comme souvenir de croisière !

Voilà, vous en savez déjà un peu plus sur « l’Opération Obsession », du nom du film figurant sur le DVD. Demain, nous verrons plus attentivement ce qui relie entre eux nos trois frères Ripolin de l’islamophobie américaine. Vous vous en doutez un peu, à savoir déjà que les frères de notre réalisateur sont deux rabbins et non de simples assistants réalisateurs. L’entreprise visantà destabiliser Barrack Obama par l’envoi d’un DVD n’évoquant qu’un islam essentiellement violent et obligatoirement radical n’est pas le fait de laïcs ou d’athées, ou de républicains bon teint, mais bel et bien de religieux engagés. Et pas n’importe lesquels de religieux… Des extrémistes, des radicaux, des ultra-orthodoxes, mais plutôt new style d’ailleurs. Trois frères façon « Blues Brothers ». En croisade non pas pour le seigneur, mais pour Yaveh. Place aux « Blues Brothers du Talmud »... et à la propagande de la droite religieuse US pro-israélienne.

 

Le journal citoyen est une tribune. Les opinions qu’on y retrouve sont propres à leurs auteurs.

Commentaires

commentaires

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

Y’a-t-il un juriste au Ministère algérien de la Justice : Pour M. Le Président de la République et du CSM (A.II)

Réf : 2018-A.II. Monsieur Le Président, J’ai l’honneur, concernant mon courrier Réf 2018-A.I, de soumettre, ...