Accueil / T Y P E S / Articles / Nucl?aire, la cible terroriste

Nucl?aire, la cible terroriste

Nucl?aire, la cible terroriste

Depuis la catastrophe de Fukushima, les pays du monde entier ont d?cid? de v?rifier la s?curit? de leurs centrales nucl?aires, et ont accept? qu?elles soient contr?l?es par des experts ind?pendants.

Tous?sauf la France qui fait v?rifier ses propres centrales par ceux l? m?me qui les exploitent.

L?ASN a rendu public le cahier des charges, lequel a ?t? limit?, ? cause ??du timing impos? par le gouvernement ?.

Il faut donc comprendre entre les lignes que l?expertise ne va faire que survoler la question, d?autant que, suivant les recommandations de l??tat, elle ne pourra reposer que sur des ?tudes de s?curit? d?j? existantes, et non pas sur de nouvelles expertises.

Ce sont les exploitants eux-m?mes qui m?neront les tests sur leurs installations et on nous assure en haut lieu que ce sera ??sous le contr?le renforc? de l?autorit? de surveillance ?.

Un peu comme si le propri?taire d?un v?hicule allait proc?der lui-m?me au contr?le de sa voiture.

Cerise sur le g?teau, le risque d?un attentat terroriste ne sera pas pris en compte. lien

C?est pourtant l?un des facteurs les plus pr?occupants.

Cette situation a provoqu? la col?re de Nikolaus Berlakovich, ministre autrichien de l?environnement, lequel a d?nonc? la faiblesse de ces v?rifications, d?plorant qu?elles ne s?attardent pas sur le risque terroriste ou informatique.

Il a ajout??: ???a n?a aucun sens si les centrales nucl?aires se testent elles?m?mes ?. lien

Mais revenons ? l?attentat terroriste.

Il existe aujourd?hui des armes particuli?rement efficaces, et il serait surprenant que les terroristes n?en aient pas connaissance.

Prenons par exemple le missile AS30 Laser : il est d?une efficacit? sup?rieure aux pr?visions, et est guid? sur sa cible avec une pr?cision chirurgicale.

Il peut perforer des ?paisseurs de 2 m?tres de b?ton, avant d?exploser, et la porte blind?e d?un bunker ne lui fait pas peur.

On peut imaginer quelles seraient les cons?quences de l?utilisation d?une telle arme, dirig?e vers un r?acteur nucl?aire, perforant les quelques dizaines de centim?tres de b?ton, et l?acier de la cuve du r?acteur avant d?exploser.

Une autre arme fait encore mieux, la bombe MK82 qui peut traverser 40 mm de blindage ou 4 m?tres de b?ton.

La bombe Durandal pourrait ?tre aussi utilis?e, connue pour ses capacit?s ? percer tous les rev?tements existants.

Largu?e ? basse altitude, elle fonce ? 270 m/s avant de s?enfoncer dans le sol, et explose sur commande, quelques minutes, ou plusieurs heures apr?s l?impact. lien

Mais oublions ces armes dont les experts ne peuvent pas tenir compte, aux ordres d?un gouvernement pratiquant une politique de l?autruche, laquelle n?a jamais donn? d?excellents r?sultats, et int?ressons nous ? la chute accidentelle (ou pas) d?un avion de ligne.

C?est un rapport tenu secret, r?v?l? par le r?seau ??sortir du nucl?aire ?, et par Greenpeace, qui explique au sujet de l?EPR, ce ??fleuron?? du nucl?aire fran?ais tant vant? par AREVA, que la structure ne pourrait r?sister ? la chute d?un avion de ligne.

Greenpeace a consult? un expert britannique ind?pendant, afin qu?il r?sume en quelques mots ce qu?il faut penser de ce rapport.

Celui-ci ? d?clar??: ??ce document est secret, non parce qu?il r?v?le des d?tails hautement sensibles pour la s?curit?, mais parce qu?il manifeste un manque presque total de pr?paration pour se pr?munir d?une attaque terroriste ?.?lien

Gunther Oettinger, commissaire europ?en ? l??nergie,?? refus?, le 10 mai dernier, de cautionner des tests de r?sistance des installations nucl?aires europ?ennes qui ne prendraient pas en compte les risques humains et les actes terroristes, ce qui ne fait pas les affaires de la France, et de quelques autres, qui ont propos? de limiter ces crit?res aux seules catastrophes naturelles. lien

En 2003, la centrale nucl?aire Palo Verde, ? Phoenix, en Arizona, avait fait l?objet de menaces d?un attentat terroriste. lien

Un expert nucl?aire, Matthew Bunn, de l?Universit? de Harvard, ? d?montr? comment une attaque bien organis?e pourrait cr?er une situation comparable ? celle de Fukushima. lien

A part l?hypoth?se de l?attentat terroriste, il faut ?voquer la fragilit? des centrales nucl?aires en temps de guerre.

En effet, selon la logique de la guerre, une puissance ennemie sera bien ?videmment tent?e de d?t?riorer et de mettre hors service les centrales nucl?aires, afin de priver le pays rival d??lectricit?, mettant ainsi ? mal tout les moyens de t?l?communication, et provoquant la panique des habitants qui voudront se mettre ? l?abri de la radioactivit?.

C?est le sociologue Pierre Jacquiot qui d?veloppe ce th?me, s?interrogeant sur la pertinence de relancer le programme nucl?aire fran?ais pour les 50 prochaines ann?es. lien

Mais il y a aussi l?attentat informatique, dont les Iraniens ont fait les frais r?cemment.

Par exemple, les compteurs informatiques ??intelligents?? pourraient servir de ??cheval de Troie?? pour des cybers attaques, gr?ce au syst?me SCADA. lien

A part ces risques ?vidents, il en reste d?autres qui ne le sont pas moins, comme ceux des inondations, ou des p?riodes de s?cheresse, comme celle que nous connaissons actuellement, (la centrale de Civeau est sur le point d??tre arr?t?e faute d?eau) et qui pourraient poser de gros probl?mes pour le refroidissement des r?acteurs de nos centrales nucl?aires. vid?o

Il suffit de consulter la carte interactive des risques, pour s?apercevoir que d?importantes crues ont d?j? eu lieu, et pourraient poser des probl?mes aux centrales nucl?aires se trouvant au bord des fleuves. lien

Ce risque est connu, d?autant qu?il s?est d?j? produit au Blayais, en 1999, ou la centrale n?a due sa sauvegarde que gr?ce ? un concours de circonstances.

En effet, Alain Jupp?, maire de Bordeaux, ? l??poque, a ?t? ? deux doigts de faire ?vacuer toute la ville, tant la situation semblait compromise. lien

Et pour finir, il y a bien sur les zones de s?ismes, nombreuses dans notre pays, et dont l?importance a ?t? sous-estim?e.

La centrale de Fessenheim est construite au beau milieu de la faille sismique du Rhin Sup?rieur. Or lors d?un s?minaire qui s?est tenu ? Strasbourg entre l?ASN et son homologue suisse, il est apparu que le risque sismique ? Fessenheim a ?t? sous-?valu?. lien

De plus, sur les 19 centrales nucl?aires du pays, 11 sont situ?es en zone sismique de plus ou moins forte importance. lien

Sur ce lien, le rapport complet d?une expertise ind?pendante sur le sujet.

Si l?exploitant continue aujourd?hui de pr?tendre que la centrale de Fessenheim a bien ?t? con?ue pour r?sister ? un s?isme, on ne s?explique pas les raisons des travaux r?guli?rement entrepris pour ??renforcer la s?curit? sismique?? car si ce risque avait r?ellement ?t? pris en compte, ces travaux apportent la preuve du contraire. lien

Et que dire des autres centrales, dont celle d?ITER, qui outre son cout exorbitant (lien) sans garanti de r?sultats un jour, est situ?e en pleine zone sismique. lien

Dans cette m?me zone sismique, en 1909 un s?isme de force 6,2 avait eu lieu ? Lambesc, (lien) et un tel risque menace les centrale de Marcoule et du Tricastin, sans oublier le centre nucl?aire de Cadarache. lien

Une nouvelle carte des zones ? risque sismique vient d??tre publi?e, laissant apparaitre la r?alit? du risque concernant nos centrales nucl?aires.

Outre ce risque, il y a aussi, contre toute attente, celui de Tsunamis, notamment dans le couloir rhodanien.

Le 22 septembre 2006, un tsunami compos? de 2 vagues d?ferlantes ? eu lieu dans le secteur de Bourg les Valence. lien

Nos voisins suisses n?ont pas attendus, comme la France, de longs mois avant d?expertiser leurs centrales, et les nouvelles ne sont pas bonnes.

C?est au niveau du stockage des combustibles qu?ils se sont rendu compte que les piscines de stockage ?taient insuffisamment prot?g?es en cas de s?isme ou d?inondation. lien

Le secr?taire g?n?ral des Nations Unies, Ban Ki-moon, s?inqui?te des lacunes importantes dans les syst?mes mondiaux de s?curit? nucl?aire, et annonce une conf?rence internationale sur le th?me, ? New York, en septembre 2011. lien

En attendant, rien ne s?arrange ? Fukushima, ou, depuis le 11 mars, les s?ismes se multiplient, la pollution continuant ? s??chapper de plus belle (lien), et, cerise sur le g?teau, apr?s l?incendie du 7 mai, finalement confirm?, (vid?o) malgr? la tentative des autorit?s japonaise d??touffer l?information, le b?timent du r?acteur n?4 est en train de nous jouer les ??Tour de Pise ?. lien

Alors, malgr? le silence irresponsable des m?dias officiels, tentant de cacher la situation catastrophique dans laquelle le monde entier est plong?, on ne peut qu?esp?rer que les autorit?s mondiales d?cident d?en finir avec cette ?nergie d?su?te et dangereuse qu?est le nucl?aire, d?autant que nous avons aujourd?hui les moyens de nous en passer. lien

Car comme dit souvent mon vieil ami africain?: ??le fleuve fait des d?tours, parce que personne ne lui montre le chemin ?.

L?image illustrant l?article provient de ??lesgrandesoreilles.com??

Merci ? tous les internautes, qui par leur aide pr?cieuse, et les liens propos?s ont permis la r?alisation de cet article.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (7)

Le 20 juillet 1969, donc, les cosmonautes alunisssent.  A 21H37, heure française.  Les deux hommes ...