Accueil / T Y P E S / Articles / Nous ne sommes rien si nous ne sommes pas tous

Nous ne sommes rien si nous ne sommes pas tous

rien

Nous sommes la lueur d?un flash.

Une toute petite lumi?re qui danse dans les ?motions

Le monde est une guerre des uns contre les autres

Alors nous sommes la goutte de toutes les guerres

Il faut savoir accepter avant de comprendre

Nous ne sommes rien si tous n?existent pas

Nous sommes savants pour les idiots

Nous sommes riches de par les pauvres

Nous sommes ? un ? cr?? de tous les amours et de toutes les haines

Nous sommes intelligents de la b?tise des autres

Nous sommes proches quand nous nous ?loignons

Nous sommes la tristesse devant la tristesse

La faiblesse devant la faiblesse

C?est que nous sommes ? la fois diff?rents et pareils

Nous sommes l?id?e issue de milliards d?id?es et de si?cles

Nous sommes toujours et encore des cueilleurs

Framboise ou id?es

Nous sommes des miroirs concass?s

Des miettes de dieux tentant de se recoller

C?est que nous sommes ? la fois pareils et diff?rents

Le ? je ? est un spermatozo?de de tous

Et tous les ? je ? se lancent dans le grand vagin de la vie

La m?re des saintes et inconnues m?res

L?amour finit par aimer la haine

Pour ?chapper au ? tous ?

Et la guerre et la guerre continue

Les haines se font l?amour

Et l?amour des haines enfante les haines

C?est que nous sommes ? la fois pareils et diff?rents

Nous passons notre temps, notre pauvre temps

? devenir diff?rents ou pareils

Et les pareils sont des Hitler des diff?rents

On se tue ? le dire, mais les sourds sont des malvoyants

Il en est qui ne sont que des yeux, d?autres des oreilles

En fait, nous sommes des pareils-diff?rents

Et c?est pourquoi on se tue et s?entretuent

Et nous mourrons tous dans le pi?ge du pareil-diff?rent

Cherchant du bonheur la recette dans ce couloir temps?

Ga?tan Pelletier

31 d?cembre 2012

Sources : Marx et G.W. Bush

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le petit monde de Donald (11): le petit Goebbels et l’échalas gay du White Power

De pire en pire a-t-on déjà dit précédemment ? La preuve encore aujourd’hui avec l’individu ...

8 Commentaire

  1. avatar

    « Je est un autre » disait Arthur Rimbaud.
    La pseudo-intégrité du « je » cartésien éclate ainsi en mille morceaux et l’individu découvre son statut de ruminant piégé paradoxalement par sa propre créature : le langage. Nous sommes des amas de pulsions qui se confondent avec des vérités absolues et singulières. Comment démêler un tel écheveau?…

    • avatar

      Bonjour Fethi,
      Ce cher « je », tant vanté et sculpté par le mode de vie occidental finit par ne plus être un véritable « moi » s’il ne se détache pas – ou ne prend pas une certaine distance vis-à-vis la mitraillette de « savoirs » indigestes…
      Un menotté qui se croit libre…
      De là le grand danger de l’illusion et la capacité de conduire les foules.
      Bonne journée!

  2. avatar

    Il faut revenir tous ensemble
    dans la maison du Père.
    Il faut travailler les uns pour les autres.
    Qu’est-ce qu’Il nous dirait
    si nous arrivions les uns sans les autres ?…

    Peguy

    • avatar

      Pierre,
      Si la solidarité humaine passe par trop de « filtres » de la grande machine ou des grandes machines des sociétés, il se peut qu’en fin de compte il reste peu de la « chaleur » et de l’efficacité…
      Bonne journée!

  3. avatar

    Bonjour Gaetan, cette solidarité dont vous parlez, nous l’avons perdu depuis un certains temps je crois, alors nous devons réapprendre à accepter quelle soit possible, ce qui n’est acquis, mëme si l’on veut bien y croire l’on sait tous qu’il n’y a rien de gratuit en ce monde et que rien ne descend du ciel ho ho ho. Alors a quoi s’engage t’on lorsqu’elle se présente et surtout comment réagir??? Sur ce je vous souhaite une très belle année 2013 à vous ainsi qu’a toute l’équipe de Centpapier. 🙂