Accueil / A C T U A L I T É / Non, Monsieur Parizeau!

Non, Monsieur Parizeau!

VLB

Vous savez tout le respect, toute l?admiration et toute l?amiti? que je vous porte. Toutes les fois que vous avez fait appel ? moi quand vous ?tiez premier ministre du Qu?bec, que ce soit pour la Commission sur l?avenir du Qu?bec ou pour le r?f?rendum de 1995, c?est dans l?enthousiasme que j?ai travaill? ? vos c?t?s.

Le soir m?me du r?f?rendum de 1995, je vous ai fait parvenir un t?l?gramme dans lequel je vous ?crivais que malgr? tout ce qu?on dirait de votre phrase (?Nous avons perdu ? cause de l?argent et du vote ethnique?), vous n?en aviez pas moins raison, ce que les faits ont d?ailleurs confirm? par la suite. M?me Jean Chr?tien l?a avou? devant la Commission Gomery, disant : ?Nous ?tions en guerre, et quand on est en guerre, tous les moyens sont bons pour la gagner!?

Jeudi dernier, j??tais devant mon t?l?viseur quand vous avez ?t? interview? par Anne-Marie-Dussault sur le projet de cette charte des valeurs que propose le gouvernement p?quiste. Dois-je vous dire quelle tristesse fut la mienne quand je vous ai vu aussi fragile physiquement et intellectuellement? Pour tout vous dire, j?ai pens? que vous n??tiez pas en ?tat de r?pondre aux questions-torpilles de Madame Dussault. Votre discours m?a paru incoh?rent, parfois paradoxal, mais surtout ?quivoque. Je n?ai trouv? qu?un mot pour d?crire votre intervention : inconvenante, dont l?un des sens signifie ind?cente, comme vous devez le savoir.

Il ?tait tout ? fait inconvenant, ind?cent et ?quivoque de votre part de comparer l?abandon des signes religieux (qu?on dit maintenant ostentatoires) de l??glise qu?b?coise catholique ? la fin des ann?es 1960 ? la r?alit? d?aujourd?hui. Vous avez dit : ?On n?a pas eu recours ? une loi sur la religion pour que ?a se fasse.? Sous-entendu : ?Pourquoi y aurait-on recours aujourd?hui??

J?ai trouv? ?tonnant de votre part que vous n?ayez pas compris qu?entre le Qu?bec des ann?es 1960 et celui d?aujourd?hui, il y a tout l?espace qui s?pare la Terre de la Lune. Alors que le Qu?bec francophone s?est engag? avec enthousiasme sur la voie de la modernit? et de la la?cit?, ailleurs dans le monde l?islamisme doctrinaire a suivi les traces du sionisme : la religion est devenue le gros bras du pouvoir politique. Religion et politique sont donc ins?parables, et c?est au nom de cela que se battent les musulmans int?gristes, leur but avou? ?tant de constituer un empire moral domin? par une religion politique d?gradante pour l?humanit?.

Dans l?entrevue que vous avez accord?e, vous avez rejet? du revers de la main l?importance du foulard que portent les femmes musulmanes comme s?il n??tait pas le symbole m?me de cet int?grisme islamiste qui ne peut ?tre tol?r? dans un ?tat la?que.

L??tat la?que ne peut pas l??tre ? moiti?. Il doit l??tre totalement et ne faire aucune exception. Vous dites dans votre entrevue que l?on doit enlever le crucifix qu?il y a ? l?Assembl?e nationale. Mais vous sugg?rez aussit?t qu?on l?installe quelque part ailleurs au Parlement! Ce qui revient ? affirmer : ?Soyons hypocrites. Retirons le crucifix de l??glise, mais donnons-lui sa place ? la sacristie!? Cela aussi est du domaine de l?inconvenance, de l?ind?cence et de l??quivoque. Du genre de celui de Monsieur Applebaum qui portait la kippa quand il s?est pr?sent? ? la mairie de Montr?al (pour symboliser la puret? qu?il pr?tendait repr?senter), mais qu?il prit soin de garder dans sa poche quand il dut d?missionner pour avoir ?t? accus? de corruption!

Dans votre entrevue, vous proposez l??tapisme comme moyen d?arriver ? la la?cit?. C?est une aberration qui nous ram?nerait tout droit ? ces accommodements d?raisonnables dont on a d?j? fait la triste exp?rience.

Si j?appuie le projet de charte du gouvernement p?quiste, on ne pourra certainement pas m?accuser de le faire par partisanerie! Ce qui ne signifie pas que je suis totalement en accord avec ce qui nous est propos?, surtout pas avec l?appellation ?charte des valeurs qu?b?coises?. C?est de la?cit? qu?il s?agit ici, qui n?est qu?une valeur importante parmi beaucoup d?autres, dont celles de la langue et de la culture.

Une ?charte de la la?cit? doit donc ?tablir fermement la neutralit? de l??tat partout o? il se trouve, et tous ses employ?s doivent s?y conformer. L?un des aspects le moins admissible de la charte propos?e par le ministre Bernard Drainville est celui qui accorderait aux ?lus de l??tat, aux c?geps et aux universit?s notamment, le droit de ne pas y ?tre assujettis, non seulement pour une p?riode de cinq ans, mais avec possibilit? de ne l??tre jamais, puisque ce privil?ge serait renouvelable. C?est l? quelque chose d?inacceptable, la la?cit? n??tant pas un ?lastique qu?on peut ?tirer ? demande. Les lois ?tant garantes autant du pr?sent que de l?avenir, elles doivent ?tre claires et ?tre appliqu?es dans leur enti?ret? d?s leur promulgation. Les exceptions ne font pas qu?infirmer la r?gle : elles la rendent impraticable.

Cher Monsieur Parizeau, si le gouvernement devait ?couter tous ceux qui, comme vous, demandent ?assouplissements? et ?compromis?, il n?y aurait en d?finitive que les Qu?b?cois de souche dits ordinaires qui y seraient v?ritablement assujettis! C?est la conclusion que je tire de votre entrevue, laquelle s?est d?ailleurs termin? sur cette phrase : ?Vous savez, les Qu?b?cois ne sont pas m?chants!? La R?volution tranquille, mais ? l?envers. Quel naufrage!

Voil? pourquoi, cher Monsieur Parizeau, j?ai trouv? votre entrevue avec Anne-Marie Dussault inconvenante, ind?cente et ?quivoque. Je tenais ? ce que vous le sachiez au nom du respect, de l?admiration, de la reconnaissance et de l?amiti? que j?ai et que j?aurai toujours pour vous.

Victor-L?vy Beaulieu
Trois-Pistoles

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Election 2020 (II) : « sittin in limbo » ?

Les machines utilisées pour cette élection ne sont certes toujours pas sûres, mais des règle ...

One comment

  1. avatar

    Les mots pour le dire, Victor. Mes commentaires depuis le début de cette affaire vont dans le même sens.
    L’alinéa Applebaum-kippa j’ai pas eu le courage de le souligner, je n’en pense pas moins.
    C’est ce qui nous manque, le courage, face à une entreprise aussi énorme que les médias officiels et tout leurs apparatchiks sournois et cachés sur internet.

    La Petite Tribu, c’est pas la faute à Parizeau. Tu le sais bien!

    DG