Accueil / T Y P E S / Articles / Non ? l’obligation de compassion pour les enfants

Non ? l’obligation de compassion pour les enfants

Monsieur le Pr?sident,

Vous avez d?clar? hier avoir « demand? au ministre de l’Education nationale de faire en sorte que, chaque ann?e, ? partir de la rentr?e scolaire 2008, tous les enfants de CM2 se voient confier la m?moire d’un des 11 000 enfants fran?ais victimes de la Shoah ». ( cf http://www.liberation.fr/actualite/… )

Eh bien non, Monsieur le Pr?sident, je n’accepterai pas que mon fils, qui a quatre ans, soit soumis ? neuf, dix ou onze ans ? une obligation de compassion sur le malheur pass? et les crimes des hommes ? travers les si?cles : ? cet ?ge, on a encore le droit de croire que les hommes ne sont pas tous mauvais et d’ignorer les horreurs du pass?.

A cet ?ge, Monsieur le Pr?sident, on n’a pas ? se flageller le corps et l’esprit pour expier les crimes des g?n?rations pr?c?dentes, parfois lointaines : on est insouciant et heureux, et l’esprit ainsi pr?t ? accepter la libert? future ? travers les difficult?s de la vie.

Cette entreprise de contrainte psychologique et ?motionnelle des enfants, dans la suite de la lamentable lecture de la lettre du malheureux Guy M?quet, dans une logique d’abrutissement compassionnel, ne peut amener que trouble dans les esprits des enfants et violences en retour.

Nos enfants, Monsieur le Pr?sident, n’ont pas ? se sentir responsables ni concern?s par les horreurs du pass?. Surtout pas : voulez-vous donc qu’ils soient choqu?s et afflig?s, ou a contrario qu’ils rient de ces abominations pour se prot?ger ? Imaginez-vous ce que pourrait ?tre l’?tat d’esprit d’un enfant de dix ans ? qui on dirait : voil?, mon enfant, ce petit gar?on, dont voici les nom et pr?nom, a ?t? pers?cut?, affam?, battu, puis gaz? par les nazis ; tu dois penser ? lui ? Veux-tu des d?tails, voir des photos, des films montrant ces malheureux ?

Et pourquoi donc les seuls enfants fran?ais ? Les enfants juifs allemands r?fugi?s en France, les enfants de r?sistants italiens ou allemands ont-ils d?m?rit? ? Quel est ce curieux nationalisme de la douleur ? Alors, que faudra-t-il, apr?s ce commencement ? Que chaque ?l?ve de CM1 « se voie confier la m?moire » d’un petit rwandais victime du g?nocide ? Que chaque ?l?ve de CE2 « se voie confier la m?moire » d’un petit arm?nien massacr? ?

J’appelle tous les citoyens, jeunes et vieux, croyants et incroyants, parents ou non, de toutes origines et de toutes id?es, ? protester contre ce projet dont la r?alisation serait un ?vident abus de pouvoir de l’Etat.

Monsieur le Pr?sident, laissez vivre nos enfants. Ne rendez pas des innocents responsables des ?pouvantables meurtres d’autres innocents. Qui ?tes-vous pour vouloir leur enlever la joie ?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCLVII) : par bateaux, aussi…

Aujourd’hui, exceptionnellement, et les jours suivants, on va parler bateaux.  Et surtout voiliers.  Lors du ...

26 Commentaire

  1. avatar
    Delwinde-Hermann Tapsoba

    Decidément…

  2. avatar

    Bonjour Philippe

    Heureux de voir que vous avez soumis sur Centpapiers cette lettre ouverte au président de la République française, que j’avais déjà lue sur Agoravox. Le Chef de l’État a décidément beaucoup de problèmes par ces temps-ci avec les propositions qu’il soumet au peuple français. Mais toujours rien sur le pouvoir d’achat.

    Pierre R.

  3. avatar

    La lettre est évidement motivé par l’antisarkosisme niais. « Ne rendez pas des innocents responsables des épouvantables meurtres d’autres innocents. » Le but de la mesure est de rendre « conscient » et non « responsable ». Cette indignation est a ranger dans les collectors « cucu la praline « .

  4. avatar

    Monsieur West

    Exprimer une opinion peut se faire dans le respect des divergences et des individus. Vos insultes polluent très sérieusement Centpapiers.

    Pixel

    J’étais en droit de m’attendre à mieux de votre part.

    Pierre R.

  5. avatar

    Pierre

    Moi aussi je suis en droit d’attendre mieux de l’opposition qui en est a ramasser le bois mort pour faire du feu.

  6. avatar

    Pierre

    Mais qu’attendez vous de moi, des réactions dans la ligne ? Si centpapiers est une réunion de cellule, dites le moi et j’irais voir ailleurs.

  7. avatar

    Avec ses matons et ses lignes au sol pour savoir où marcher.

  8. avatar

    Ils vont poster cripté.

  9. avatar

    West,
    ton terrorisme intellectuel est insupportable.
    Chacun a le droit de penser ce qu’il veut sans que les sujets soient toujours ramenés à ton manichéisme dégoûtant.
    Ta petitesse d’esprit devient flagrante.
    Ton esprit manichéen qui divise le monde en sarkoziste et anti-sarkozyste me fait sérieusement penser que tu n’es réellement qu’un griot, un fou du roi en charge d’applaudir à chaque fois que le roi tousse. Mieux encore, on dirait une réponse automatique d’absence de bureau, dans ton cas c’est une réponse automatique d’insultes et de terrorisme intellectuel.
    ce qui prouve bien que la réflexion n’est pas ton fort.

    Va te trouver une activité plus intéressante que celle de terroriser le monde.
    Nous tous nous avons le droit de penser ce qu’on veut.
    Tes tirades sur le journalisme citoyen, essaye de les publier dans la vraie vie, juste pour voir de quoi t’es capable, au lieu de te cacher derrière ton ordi.

    Beurk et beurk

    Philippe : je suis de ton avis, non à la prise en otage des enfants et à la surenchère de la victimisation. c’est pathétique.

  10. avatar

    Wikipedia dit de Simone Jacob qu’elle même et sa famille ont été déportées le 7 avril 1943 au Camp de Drancy. Le père et Jean sont déportés en Lituanie pour travailler, mais assassinés à leur arrivée. Denise, alors entrée en Résistance, est arrêtée en 1944, déportée à Ravensbrück. Le reste de la famille est déporté en avril 1944 au camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau (sous le matricule 78651). Le travail consiste alors à ramasser des pierres et à faire du terrassement. En juillet 1944, Simone, sa mère et ses sœurs sont transférées à Bobrek, à cinq kilomètres de Birkenau, puis à Bergen-Belsen, où Simone travaille à la cuisine. Quelques temps plus tard, la mère meurt du typhus. Une de ses sœurs, aussi atteinte, est sauvée de justesse à la libération du camp. Libérées le 27 janvier 1945, ses sœurs et elle sont les seules survivantes de leur famille.

    Simone Jacob est mieux connue aujourd’hui sous le nom de Simone Veil. A 80 ans, la femme politique préférée des Français a, en décembre dernier, publie son autobiographie, « Une vie », chez Stock, qui est un succès de librairie. « Il y a longtemps que j’y travaillais. Mais j’ai eu trop d’activités successives qui m’obligeaient à garder une certaine réserve. Aujourd’hui, je n’ai plus de responsabilités publiques ; je suis entièrement libre d’exposer mon regard critique sur l’Histoire et sur la société. Peu d’hommes ou de femmes ont eu, je crois, autant d’expériences diverses que moi – j’ai été magistrate, ministre, présidente du Parlement européen, membre du Conseil constitutionnel et de très nombreuses commissions officielles ; et, bien sûr, il y a eu la déportation, qui a contribué à former mon jugement sur la vie et sur les hommes  », déclarait-elle à l’hebdomadaire Le Point.

    Simone Veil assistait mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Elle a entendu cette proposition formulée par le président Nicolas Sarkozy et sur laquelle Philippe Renève donne ici une opinion éclairée. Simone Veil n’a pas de mots assez durs pour condamner la proposition de Nicolas Sarkozy de « confier la mémoire » d’un enfant français victime de la Shoah à chaque élève de CM2, dès la rentrée prochaine.

    « C’est inimaginable, insoutenable, dramatique et, surtout, injuste, tranche l’ancien ministre, déportée à 16 ans et demi à Auschwitz. On ne peut pas infliger cela à des petits de dix ans ! On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter. Nous mêmes, anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler de ce que nous avions vécu, même avec nos proches. Et, aujourd’hui encore, nous essayons d’épargner nos enfants et nos petits-enfants. Par ailleurs, beaucoup d’enseignants parlent – très bien – de ces sujets à l’école ». Ce sont là ses commentaires. Aux yeux de Simone Veil, la suggestion du Président de la République risque, en prime, d’attiser les antagonismes religieux. « Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d’incarner le souvenir d’un petit juif ? » s’interroge-t-elle.

    Voilà pourquoi il convient de commenter ce sujet avec modération, respect et dignité.

    Pierre R.

  11. avatar

    S’il convient de commenter ce sujet avec modération, respect et dignité, il convient aussi de faire des articles qui soient justes. Avec cette lettre au président, Renève se prend pour Boris Vian mais sa petite musique sonne faux. La compassion et la repentance ont été mis au goût du jour par la gauche et le pompon c’est quand Renève écrit que Sarkosy veut rendre son fils « responsable » du génocide. Là c’est du délire victimaire.

  12. avatar

    Faudrait enlever la politique et la remplacer par la gentillesse .

  13. avatar

    Le mieux serait d’ ouvrir la fenêtre pour aérer la morne sphère par un vent léger genre brise-narine , plutôt que ce sirocco tiède soufflant la scoumoune dans les portugaises ensablées de ces pires sourds ne voulant rien entendre .

    Expirez —

    Respirez—

    PasSMSez

    Passezvotrecheminez

  14. avatar

    Demian : vous avez dit : « Tant et si bien qu’à la fin, plus personne ne prendra au sérieux tout ce qui serait écrit dans ce genre de support média. »

    Ce medium est sérieux et crédible, mais vous par contre, vous perdez toute votre cédibilité avec les commentaires que vous laissez.

    Mais continuez comme ça, avec votre double Pixel vous ne trompez personne. Il devient assez clair que vous n’avez aucune qualité de journalisme, de crédibilité et de savoir vivre. Vous êtes le plus malheureux de tous ceux que vous avez traité de malheureux.

    Voici de nouveau le commentaire que j’ai posté ailleurs :

    Imposer aux enfants de s’identifier avec un événement qui s’est produit au milieu de siècle passé, au lieu de se pencher sur les génocides qui se passent actuellement, en plus de s’identifier avec quelqu’un de mort qu’ils n’ont jamais connu est vraiment psychologiquement dérangeant.

    Le UK Gardian a confirmé, à l’aide de documents déclassifiés du gouvernement américain, que la fortune de la famille Bush a été amassé avec la coopération et financement de Hitler et la machine nazie et du vol des biens des juifs.

    Alors au lieu de culpabiliser des enfants pour un événement dont ils ne sont aucunement responsables, pourquoi ne pas regarder du côté des vrais responsables qui sont encore en vie aujourd’hui et qui profitent encore de la dévastation des nazis.

    Le Vatican a admit avoir financé Hitler, et on sait aussi que la famille sioniste Rothschild a aussi grandement participé. Ne pas confondre sionisme et judaïsme.

    Demian West en train de faire l’apologie de prendre des enfants de 10-12 ans en otages psychologiquement en les culpabilisant pour un événement qui s’est produit il y a 60 ans et sur lequel ils n’ont aucun contrôle.

    La leçon profonde est qu’on ne peut pas parler de fascisme sans parler de capitalisme. C’est le pouvoir des corporations qui se fond à celui des gouvernements au détriment du peuple en un intérêt commun de maximiser les profits, le pouvoir et le contrôle sur tout, et à tout prix. Tant que la guerre sera synonyme de profits écoeurants pour une petite clique du complexe militaro-industriel, en cheville avec des politiciens corrompus, financé par les banquiers internationaux avec grand plaisir, nous vivrons des histoires d’horreurs sur cette planète.

    Cette clique a été responsable de 200 000 000 de morts le siècle dernier. Plusieurs, comme la famille Bush, ont profité énormément de ces tragédies, et sont encore libre comme le vent.

    Au lieu de traumatiser des jeunes enfants Demian West, pourquoi ne pas courir après les criminels responsables pour leur collaboration à la souffrance et la mort de tous ceux qui sont passé entre les mains des nazis, comme la Standard Oil de Rockefeller, IBM, Dupont, Ford et GM, J.P. Morgan et la famille Bush, les Rothschild ?

    Et pourquoi ne pas enseigner objectivement les causes communes de tous les génocides de l’histoire ? Pourquoi ne pas parler du génocide actuel des irakiens ( 1 000 000 de morts depuis 2003), des palestiniens (apartheid israélien), de la torture déclarée légale par Bush cette semaine, les atrocités du régime chinois, des guerres secrètes de la France en Afrique, etc ?

  15. avatar

    Si vous voyez double, il faut consulter.

  16. avatar

    Et vous écrivez en double aussi,une sorte de bégaiement qui se soigne trés bien pour peu qu’on fasse les démarches nécessaires auprès d’un spécialiste.

  17. avatar

    Mais oui, mais oui, bla bla bla bla, je m’appelle Demian et j’avance dans la vie en écrasant les opinions et les gens que je n’aime pas, je n’ai rien à dire d’intéressant et je m’appuie sur Pixel pour me donner une illusion de support. Vous êtes seul dans votre bêtise et vous vous exposez vous-même. Le sauveur du journalisme citoyen.
    Bravo ! Tellement content de vous avoir !

    blabalablabla blablabla…..

  18. avatar

    C’est certain, t’es plein d’marde !

  19. avatar

    Supporter Sarkozy c’est surporter l’Establishment, l’argent, le pouvoir, l’élitisme, l’extrême droite, le fanatisme de vouloir forcer des enfants de 10 ans à s’identifier à des événements macabres ; sans compter qu’ils n’ont aucune capacité intellectuelle de comprendre ces événements historique et leurs causes profondes, ce qui ne va que les déstabiliser (traumatiser ?) émotionnellement et psychologiquement sans rien changer aux événements survenus dans le milieu du siècle dernier et pour lesquels ils ne sont aucunement responsables.

    Je vous défie, Demian, de nous donner des arguments solides et rationels pour défendre cette politique de Sarkozy. Sans polluer ce site encore une fois, tout comme les autres où vous passez.

    Quel est votre motif réel de défendre Sarkozy ? D’attaquer les autres québécois de cette plateforme juste pour défendre Sarkozy à tout prix ?
    Quel est votre profond motif ? Pourquoi vouloir salir de vos insultes notre plateforme de journalisme citoyen ici au Québec ?

    Si vous n’êtes pas heureux, pourquoi ne pas vous installer sur un site de Sarkozy en France et nous laisser en paix ?

  20. avatar

    Vous êtes risible West, vos vieilles techniques de propagande ne fonctionnent pas ici, vous avez peut-être sous-estimé les québécois : nous sommes plus lucides que vous ne le pensez. Peut-être que ça fonctionne toujours dans votre pays la France, bien que ça m’étonnerais, vu que plusieurs sites chez vous vous ont déjà chassé, mais ça ne fonctionne pas ici. Désolé.

    Vous n’avez aucun argument pour défendre votre point de vue et vos insultes dans ce débat.

    Je répète : Si vous n’êtes pas heureux, pourquoi ne pas vous installer sur un site de Sarkozy en France et nous laisser en paix ?

  21. avatar
    François Marginean

    West : Je suis un Québécois et vous m’avez insulté ainsi que les autres de menteurs, anti-sémites et d’imbéciles. Vous ne pouvez plus revenir en arrière Demian. Vous êtes cuit. Allez corriger d’autres plateformes, on n’a pas besoind de vous ici.

  22. avatar
    François Marginean

    Oh ! hé hé hé ! Je suis très content que vous répondiez enfin aux points que je soulève.

    Vous n’avez pas traité les auteurs de CentPapiers d’imbéciles, anti-sémites, menteurs, incultes ? Pensez à Kinoo, JC Williams, Kristian Bolduc, Pierre R, Jogiant, Marginean et les autres. Tous des témoins de première main. Même les fondateurs et directeurs du site le savent et c’est d’ailleurs pourquoi vos termes injurieux ont été effacé.

    Vous êtes un menteur, c’est évident. C’est la panique !

  23. avatar
    François Marginean

    Vous êtes fini Demian !
    On a levé le voile ! Votre crédibilité ici est en chute libre ! Vous vous êtes tiré une balle dans le pied…. dans toutes les jambes en fait !!!!!!

    Trop de témoins directs de vos insultes sans fondement. C’est triste, car vous avez une bonne tête de clown du roi. Prochain !!!!

  24. avatar
    François Marginean

    Mais quelle éloquence !

  25. avatar

    Texte approuvé par des fachos tel que ce marignean, bravo renève !

  26. avatar

    Après trois jours d’absence, je vois que M. West exerce maintenant ici ses habitudes d’insultes et d’attaques agressives. Rien de très nouveau pour les Français.