Accueil / A C T U A L I T É / Netanyahou et les fauteurs de paix

Netanyahou et les fauteurs de paix

On parle parfois ? discr?tement ? ?d?une ? exception ashzk?naze ?. Un segment de la population juive dont l?intelligence, mesur?e par les tests conventionnels, serait significativement sup?rieure ? celle des autres groupes humains qu?on peut identifier. Pourquoi discr?tement? Parce que, compte tenu de l?envie bien ancr?e dans la nature humaine, se faire dire qu?on est plus dou? peut ?tre gratifiant, mais peut ?tre tout aussi nuisible que de se faire traiter de pauvre cloche.

Personne ne se presse donc au portillon aller v?rifier si les Ashk?nazes sont vraiment si intelligents? et ?a reste une l?gende. Ce qu?on peut v?rifier sans ?tudes complexes, toutefois, c?est que ceux qui se r?clament de la culture juive ont apport? ? l?humanit? une contribution hors de toute proportion avec leur nombre. Sans remonter bien loin, avoir Marx, Freud et Einstein dans une m?me cuv?e en fait ind?niablement un cr? exceptionell par ses effets, qu?on aime ou non le communisme, la psychanalyse et la bombe atomique?

Pourquoi le souligner ? Parce qu?il est improbable que les Isra?liens soient b?tes, alors que le massacre de pasagers d?un flotllle de sympathisants pro-palestinins en haute mer au large de Gaza appara?t comme une ?vidente b?tise. Il y a donc une incoh?rence ? r?soudre. Dans quelle probl?matique plus large cette op?ration apparemment stupide peut-elle s?inscrire qui, ? d?faut de la justifier, la rendrait compr?hensible ??Le plus vraisemblable, c?est qu?il s?agit d?un pion avanc? dans une partie qui se joue enti?rement aux USA. Beaucoup veulent voir Israel comme la queue qui meut le gros molosse USA, mais cette vision repose, ? mon avis, sur deux fausses pr?misses.

La premi?re, c ?est celle d?une population en Israel b?n?ficiant de lourds sacrifices financiers consentis par la diaspora juive am?ricaine? La r?alit?, si on voit les choses plus objectivement, c?est qu?on a d?plac? vers Isra?l une population qui y est assi?g?e, vivant depuis 60 ans dans l??quivalent de tranch?es sur la ligne de feu. Les USA ont ancr? au Moyen Orient un gros porte-avions ? Israel ? d?fendant les int?r?ts USA. On donne de l?argent aux Sabras, bien s?r, mais c?est peu pour les services qu?ils rendent.

Pourquoi peut-on se permettre de leur donner si peu ? Parce qu?ils sont surtout motiv?s par un message religieux? dont la cr?dibilit? est celle de tout autre message religieux, c?est ? dire objectivement nulle. Les Juifs d?plac?s vers Israel sont utilis?s. Instrument?s par une l?gende. Il faut donc ?tre de mauvaise foi pour s??tonner qu?il y ait tant de fanatiques en Israel. S?ils n??taient pas fanatiques, bien peu seraient en Israel ; ils seraient ? Grossinger et ? Miami.

La deuxi?me fausse pr?misse, c?est celle d?une diaspora juive en Am?rique qui serait monolitiquement unie dans son soutien a Israel. Il n?est pas s?r du tout que Quidam Lambda de la diaspora juive aux USA soutienne vraiment Israel autant qu?on veut nous le faire croire. Ceux qui parlent au nom de cette diaspora, oui, soutiennent Israel, bien s?r, mais ils sont un establishment dont je doute fort de la ferveur religieuse. Ne joueraient-ils pas de leur jud?it? comme d?un atout, dans un pinochle dont les enjeux sont des contrats, de l?influence politique et du fric ?

C?est une partie qui se joue aux USA. Contrairement aux id?es savamment entretenues, l?establishment juif am?ricain est d?abord am?ricain. Le Juif am?ricain moyen aussi, d?ailleurs, qui est BIEN aux USA et s?y sent chez-lui. Il souhaite naturellement que l?Am?rique refl?te de plus en plus les valeurs juives qui sont les siennes, mais il ne voudrait sous aucun pr?texte partir pour Israel ! Je parierais gros que son ind?fectible souten ? Israel est d?abord une peur terrible de la pression sociale exerc?e par ses ?lites dominantes et qu?il serait bien soulag? que la paix en Palestine vienne enlever de sa chaussure cet ennuyeux grain de sable qui ne lui rapporte RIEN.

Obama et son ?quipe aussi, d?ailleurs? et c?est la que ?a devient int?ressant. La gouvernance am?ricaine veut la paix en Palestine. Netanyahou, non: le pouvoir en Israel repose sur la guerre. Netanyahou rue donc dans les brancards quand on parle de paix et met Obama dans l?embarras, lui faisant s?rieusement perdre la face? alors que la bataille politique contre les R?publicains fait rage. Exasp?rant.

Pour la premi?re fois, il y a une divergence d?int?r?t s?rieuse entre la Pr?sidence d?mocrate aux USA ? et ceux qui gouvernent en Israel et leurs alli?s d?un certain grand capital. Pas question pour les D?mocrates d?affronter directement le lobby juif, mais on peut saper son influence. J-STREET ? dont J-Call en Europe est le reflet m?diatique ? sort donc tout a coup sur la sc?ne politique am?ricaine, comme un lapin d?un chapeau.

Qu?est-ce que J-Street ? Des fauteurs de paix. Un mouvement qui met en lumi?re l?opposition jusque l? muette des Juifs am?ricains pacifistes aux bellicistes du lobby juif dominant.. J ?Street est l? pour rallier les ?l?ments pacifistes de la diaspora qui voudraient assumer pleinement leur am?ricanit?, sans c?der plus longtemps au chantage d?une faction au sein de la communaut? juive qui s?enrichit d?une guerre qui est pour l?ensemble de cette communaut? totalement n?faste.

Serait-il surprenant que ce soit Obama qui ait choisi de faire financer et organiser discr?tement J-Street ? Si, apuy?s par le pouvoir aux USA, les pacifistes de la diaspora n?ont plus peur de se manifester et d?couvrent qu?ils sont une majorit?, les fanatiques d?Israel, Netanyahou en t?te, pourraient devoir adopter une toute autre attitude. Une attitude de paix.

Grave menace pour ceux en Israel qui ne pensent que plaies et bosses. Quoi de mieux qu?une vague d?antis?mitisme pour conjurer la menace des fauteurs de paix ? Une synagogue brul?e, un cimeti?re profan?? et hop, le reflexe de peur peut jouer pour ramener le Juif am?ricain moyen dans le giron des fauteurs de guerre.

Massacrer quelques pro-palestiniens, n?est pas cher payer pour obtenir cette r?action antis?mite? Quand on voit cette dynamique, on comprend pourquoi l?antis?mitisme, qui est toujours un crime, serait aussi aujourd?hui une erreur. Un dossier bien d?licat ? g?rer pour Obama? Mais tous les espoirs sont permis.

Pierre JC Allard

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (5)

Et puis il y a les hommes aussi, dans cette aventure.  J’en retiendrai deux, un ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Ce qui suit est une « expérience pilote » de transfert sur ce site des commentaires sur cet article venant des « 7 du Québec » Ce n’est de toute évidence pas à point… mais bientôt on y arrivera.

    Votre éditeur

    ***

    15 commentaires transférés

    gaetanpelletier
    7 juin 2010 à 01:00 · Modifier
    Superbe et subtil!
    Rien à ajouter…

    Netanyahou et les fauteurs de paix « LA VIDURE
    7 juin 2010 à 01:07 · Modifier
    […] Les 7 du Québec […]

    François M.
    7 juin 2010 à 01:13 · Modifier
    Ils sont nombreux les juifs qui sont totalement contre les agissements du pouvoir qui contrôle Israël, ils sont aussi courageux, mais les médias les ignorent, pensant nous faire croire que tous les juifs et Israéliens sont derrière Israël.

    La presse israélienne caractérise de façon consistante les activistes israéliens pour la paix comme étant de la « gauche », ce qui est révélateur. Il n’en reste pas moins que c’est un mouvement qui est bien plus large que la simple gauche. Beaucoup d’Israéliens comprennent que ce leur gouvernement fait, l’est à leur détriment.

    – Thousands demonstrate in Tel Aviv against blockade

    Left-wing groups in Israel organized a demonstration in Tel Aviv Saturday night in support of the international activists on the Rachel Corrie which was boarded by IDF forces earlier in the day and directed to the port in Ashdod.

    Members and supporters of NGOs Gush Shalom, Physicians for Human Rights and Peace Now and the political parties Hadash and Meretz organized the event, which started with a march from Rabin Square and culminated with a rally of several thousand protesters at Museum Plaza in Tel Aviv later in the evening.

    – JEWS PREPARE TO CHALLENGE THE GAZA SIEGE

    In a harbor in the Mediterranean a small vessel is waiting for a special mission.

    She will be sailing to Gaza during the second half of July. In order to avoid sabotage, the exact date and name of the port of departure will be announced only shortly before her launch.

    “Our purpose is to call an end to the siege of Gaza , to this illegal collective punishment of the whole civilian population. Our boat is small, so our donations can only be symbolic: we are taking school bags, filled with donations from German school children, musical instruments and art materials“, says Kate Leiterer, one of the organizers.

    “For the medical services we are taking essential medicines and small medical equipment, and for the fishermen we are taking nets and tackle. We are liaising with the medical, educational and mental health services in Gaza ,” Leiterer said.

    Druide
    7 juin 2010 à 01:17 · Modifier
    Le pasteur d’Obama (dont il dût se dissocier, après plus de 20 ans) était Jeffrey Wright, un antisioniste notoire, plus ou moins lié au mouvement de Louis Farrakhan, un antisioniste très connu et très controversé leader nationaliste Noir.

    Selon Ben-Artzi, Obama doit son antisémitisme à l’endoctrinement subi auprès de son ancien pasteur, Jeremiah Wright. « Je n’ai aucun doute sur le fait que quelqu’un qui a passé 20 ans avec un pasteur antisémite prêchant la destruction d’Israël en a assimilé quelque chose » lepost.fr/article/2010/03/18/1994400_les-extremistes-juifs-accusent-obama-d-antisemitisme.html

    Le ‘cadeau de verre brisé’ offert par Netanyahou à Obama par l’intermédiaire de Biden, c’était un message codé. Netanyahou faisait ainsi passer un message, comme le faisait remarquer Wayne Madsen. waynemadsenreport.com/articles/20100312_1

    Judea Declares War on America’s 44th President
    Michael Collins Piper
    http://pascasher.blogspot.com/2010/04/aipac-foxman-lauder-weisel-contre-obama.html

    PJCA écrit: ‘Serait-il surprenant que ce soit Obama qui ait choisi de faire financer et organiser discrètement J-Street ?’

    =>JFK & Obama?
    mikepiperreport.com/Articles_Archive/AmericanFreePress/AFP2008_07-12/Michael_Collins_Piper_AFP20081201_Could_Obama_%60Pull_a_JFK%27_in_Office.html

    =>Plans Flop For Moderate Pro-Israel Lobby, J-Street
    mikepiperreport.com/Articles_Archive/AmericanFreePress/AFP2009_07-12/Michael_Collins_Piper_AFP20091116_Plans_Flop_for_Moderate_Pro-Israel_Lobby.html

    Druide
    7 juin 2010 à 01:40 · Modifier
    Les médias associent les antisionistes à la gauche parce que la gauche a un historique anti-colonialiste (la droite est plutôt pro-colonialiste).

    Mais il y a un problème avec l’argument condamnant Israel comme étant « colonialiste ». (argument que j’entends de la bouche de Chomsky par exemple…)

    Tout d’abord, c’est très malhonnête de rapprocher le carnage commis en Palestine à la fondation de l’Amérique! Le mot « colonie » est tellement mal choisi pour décrire ces nids de parasites incrustés en Palestine! (Évidemment, on sait tous aussi que la technologie de l’époque des grandes colonisations était nullement aussi efficace et l’entreprise de génocide n’a jamais été aussi systématique et meurtrière.)

    Chomsky (et Finkelstein), deux rock stars de la nébuleuse « antisioniste », refusent de remettre clairement et radicalement en question le droit d’Israel d’exister. Ils vont dire que ce droit à l’existence vient avec des responsabilités… ils vont contourner la question (par solidarité tribale!). Mais au fond ils croient que l’existence d’Israel fait partie de la donne, que cet État est définitivement établi et que son existence est irréversible, pareil comme l’existence des États-Unis est définitivement établie et irréversible. J’en viens donc à la conclusion que ceux qui font le rapprochement entre la fondation d’Israel et la fondation des USA font un rapprochement malhonnête et du coup ils se trouvent à légitimer l’existence d’Israël.

    Les USA n’ont pas été fondé dans un massacre et un vol de terres comparable à celui fait aux USA. Aussi, la fondation des USA s’est faite dans un contexte qu’on ne peut juger avec les vues morales à la mode de nos jours. En revanche, l’État d’Israel est directement fondé et continue toujours de plus en plus à s’établir sur le massacre systématique d’un peuple. Ce massacre fait au nom du colonialisme peut et doit être examiné au regard des critères de morale en vigueur de nos jours, car dans le cas d’Israel, le massacre se produit sous nos yeux! On parle pas de ce qui s’est passé il y a des siècles, on parle de ce qui se passe maintenant! On dirait qu’Israel se justifie lui-même en se disant: ‘les autres (États occidentaux) l’ont fait avant moi, alors j’ai pleinement le droit de le faire’. L’argument condamnant Israel en tant que ‘colonialiste’ suit la même logique! Il suit la logique israélienne, qui est fausse dès le départ. Sa conclusion ne peut donc qu’être fausse.

    Druide
    7 juin 2010 à 01:41 · Modifier
    LOL

    J’ai voulu dire: ‘Les USA n’ont pas été fondé dans un massacre et un vol de terres comparable à celui fait en Israel’.

    sopadeajo
    7 juin 2010 à 02:12 · Modifier
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/quatre-militants-palestiniens-tues-par-la-marine-israelienne_897504.html

    Je ne sais pas si les juifs sont si intelligents que vous l´affirmez. Probablement, mais l´intelligence peut être négative. S´ils continuent à tuer tous les Palestiniens il ne restera plus qu´eux dans le territoire qu´ils ont usurpé aux Palestiniens en les chassant et en les tuant dès 1940. Rappelons aussi les 1200 morts par bombardements, bombes de phosphore, etc.. à Gaza il ya quelques mois à peine.
    L´intelligence criminelle de ces gens va faire qu´ils vont sur la lignée probablement essayer de tuer le plus possible de Palestiniens (de Gaza ou pas) puisqu´ils constatent que la communauté internationale est absolument incapable de les accuser de quoi que ce soit ni d´imposer une quelconque sanction, même pas symbolique.
    Ni d´arrêter le cruel et ILLEGAL blocus économique à Gaza. Et pendant ce temps le décadent et censeur sioniste rédacteur chef de l´Express Eric Mettout se demande s´il ne faut pas supprimer les commentaires sur Gaza (sur son blog) qui sont déjà amplement censurés dès que l´on critique à peine l´intouchable fasciste israel. C´est très simple.Ne publiez plus que les bonnes nouvelles d´israel, monsieur Mettout et monsieur le directeur Barbier. Vous le faites déjà. Mais l´Express ne sert pas à la France.Il sert à israel. Si ça continue comme ça, les juifs vont finir par interdire complètement les medias d´informer lorsqu´ils assassinent.

    Druide
    7 juin 2010 à 05:15 · Modifier
    ‘On parle parfois – discrètement – d’une « exception ashzkénaze ». Un segment de la population juive dont l’intelligence, mesurée par les tests conventionnels, serait significativement supérieure à celle des autres groupes humains qu’on peut identifier.’

    Il faut voir cela du point de vue de la ‘ponérologie politique’, qui étudie l’influence de la psychopathie sur la société, les structures de domination et l’émergence d’une société pathocratique :

    ( Lien censuré)

    ‘L’idée de base est qu’un réseau toujours-renforcé de psychopathes et de d’individus reliés commence peu à peu à dominer, éclipser les autres. Cela dégénère vite en la pathocratie d’un système dans lequel une petite minorité pathologique prend le contrôle d’une société de personnes normales. Le fait terrifiant est que ces fous passent pour des personnes «normales», mais en réalité elles sont totalement dépourvues de conscience et d’empathie pour la souffrance des autres. Ils s’en tirer avec leurs crimes parce que la plupart d’entre nous sont trop naïf pour imaginer que nos propres compatriotes – surtout lorsqu’ils sont arrivés à des postes de pouvoir – pourrait être si méchant, et concluent par conséquent que les coupables doivent être “l’autre” tribu. De cette façon, les escrocs profitent joliment en jouant des deux côté d’un conflit, en manipulant un côté contre l’autre. Les psychopathes sont en partie façonnées par une composante génétique, alors que les sociopathes sont dit avoir été conditionnés par leur environnement.

    ( paragraphes censurés)

    iota
    7 juin 2010 à 07:13 · Modifier
    Druide : Le fait terrifiant est que ces fous passent pour des personnes «normales», mais en réalité elles sont totalement dépourvues de conscience et d’empathie pour la souffrance des autres. Ils s’en tirer avec leurs crimes parce que la plupart d’entre nous sont trop naïf pour imaginer que nos propres compatriotes – surtout lorsqu’ils sont arrivés à des postes de pouvoir – pourrait être si méchant, et concluent par conséquent que les coupables doivent être “l’autre” tribu. De cette façon, les escrocs profitent joliment en jouant des deux côté d’un conflit, en manipulant un côté contre l’autre.

    Très bien dit, heureusement il y a quelques personnes sur ce blogue qui ne sont pas trop naïf comme vous, moi et les autres qui voguent sur ce blogue. Notre point commun au travers nos divergences serait notre lucidité.

    pierrejcallard
    7 juin 2010 à 07:19 · Modifier
    @ Druide:

    Je crois, au contraire, que rien historiquement ne ressemble autant à la colonisation de la Palestine par les Juifs que la colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens. On pourrait en discuter longtemps… mais ce serait un autre débat.

    PJCA

    pierrejcallard
    7 juin 2010 à 07:29 · Modifier
    Druide:

    Je ne peux pas vous laisser dire sur ce blogue : » Les psychopathes sont en partie façonnés par une composante génétique » en ajoutant que « il se trouve une forte prépondérance de psychopathes chez les Juifs Ashkenazes, qui sont les descendants de la tribu Turque Khazar ». On pourrait interpréter ce commentaire comme raciste et ce site ne peut lui donner son aval.

    Le site auquel vous référez impose d’ailleurs des contraintes à sa diffusion:
    http://www.cassiopaea.org/cass/political_ponerology_lobaczewski.htm )

    FAIR USE NOTICE This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to:

    http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.

    Pierre JC Allard

    Eric Coulombe
    7 juin 2010 à 07:36 · Modifier
    Dans son analyse, comme toujours hyperfine, de l’assaut israëlien contre les convois humanitaires, Pierre JC Allard y va de ce savant commentaire:

    « La réalité, si on voit les choses plus objectivement, c’est qu’on a déplacé vers Israël une population qui y est assiégée […] Les Juifs déplacés vers Israel sont utilisés. Instrumentés par une légende. Il faut donc être de mauvaise foi pour s’étonner qu’il y ait tant de fanatiques en Israel. S’ils n’étaient pas fanatiques, bien peu seraient en Israel ; ils seraient à Grossinger et à Miami ».

    Hum… Israël est officiellement fondé en 1948, nous sommes aujourd’hui en 2010, ça nous donne donc 62 ans d’existence à cet État, donc suffisamment de temps pour en être à 2 ou 3 générations d’Israéliens nés en Israël. Comme tout être humain de cette Terre, un Israélien né en Israël est probablement attaché au coin de pays qui l’a vu naître. On peut certainement, d’un côté, parler de fanatisme, assurément religieux, pour une partie de cette population, on peut de l’autre simplement parler d’un patriotisme commun et habituel, partagé par tous les habitants de cette planète.

    Vrai, un Israélien né en Israël n’a probablement connu que l’état de siège créé par le permanent terrorisme arabe. Ce contexte doit assurément exacerber le patriotisme israélien, il ne faut pas être doué d’une intelligence hors du commun pour le comprendre. Dans ces circonstances, étendre la notion de fanatisme à une grande portion de cette population me semble relever bien davantage du préjugé que de l’observation objective…

    Autre savant commentaire de Pierre JC Allard:

    « Il n’est pas sûr du tout que Quidam Lambda de la diaspora juive aux USA soutienne vraiment Israel autant qu’on veut nous le faire croire ».

    Ah bon??!! Et où voyez-vous des diasporas monolithiques sur cette planète? Aviez-vous le sentiment que la diaspora juive faisait exception face à l’ensemble des autres?

    Se gargariser de mots, comme le disait un politicien bien de chez nous…

    Sun Tzu
    7 juin 2010 à 08:03 · Modifier
    Texte à lire maintes et maintes fois avant d’en comprendre tout le sens subtil.

    J’en partage totalement la conclusion en revanche je reste dubitatif sur certains points qu’il me faudra relire.

    Les USA ont soutenu la création d’Israël comme ils ont soutenu les Talibans en Afghanistan, le résultat est le même pour ceux qui en subissent les conséquences mais aussi le même pour les USA : La perte de contrôle de leur bébé extrémiste.

    100% d’accord avec la deuxième « fausse prémisse » sauf une nuance : « Ne joueraient-ils pas de leur judéité comme d’un atout, dans un pinochle dont les enjeux sont des contrats, de l’influence politique et du fric ? »

    Même s’ils ne soutiennent Israël que pour le fric ils le soutiendront toujours et quoi qu’il arrive pour ne pas perdre leur poule aux œufs d’or .

    – »Je parierais gros que son indéfectible soutien à Israël est d‘abord une peur terrible de la pression sociale exercée par ses élites dominantes et qu’il serait bien soulagé que la paix en Palestine vienne enlever de sa chaussure cet ennuyeux grain de sable qui ne lui rapporte RIEN. »

    Pourtant si je suis bien votre développement ce n’est pas logique.
    Leur fond de commerce tourne en vases clos : Exactions Israéliennes / Réactions de l’opinion publique / Exactions anti-sionistes / Compassion (retour à l’étape N°1).

    Si nous n’entendions pas parler d’Israël, si Israël était « un pays comme les autres », ils perdraient leur fond de commerce.
    Si Israël vit en paix il sera difficile pour eux de continuer à se faire passer pour de pauvres victimes.
    Financièrement et en influence l’establishment juif américain perdrait beaucoup de voir Israël en paix .
    Vous le confirmez ici : « sans céder plus longtemps au chantage d’une faction au sein de la communauté juive qui s’enrichit d’une guerre qui est pour l’ensemble de cette communauté totalement néfaste. »
    —-
    « Si, apuyés par le pouvoir aux USA, les pacifistes de la diaspora n’ont plus peur de se manifester et découvrent qu’ils sont une majorité, les fanatiques d’Israel, Netanyahou en tête, pourraient devoir adopter une toute autre attitude. Une attitude de paix. »

    Tout çà fait exact mais beaucoup ont des choses à y perdre, l’enjeu est de savoir s’il est possible de transformer des fanatiques en pacifistes …
    Le cas Afghan et le cas Irakien tendraient à montrer que ça n’a jamais été réussi…

    Il ne faut pas oublier une donnée essentielle : L’éducation !
    Des Israéliens nourris dès le berceau au « complexe de Massada » , auxquels l’éducation nationale Israélienne apprend dès le berceau qu’en dehors d’Israël tout le monde est antisémite, ne peuvent pas se dé-programmer .

    Le fait que leur langue officielle soit l’hébreu ne fait que d’isoler un peu plus les citoyens Israéliens dans le torrent de leur propagande politique et religieuse.

    J’adore votre conclusion mais sachez qu’il suffit qu’un goy s’exprime contre le sionisme pour que ce soit interprété pour de l’antisémitisme.

    L’antisémitisme on l’invente à la tonne, c’est un fond de commerce médiatique et politique, pas besoin de tuer le moindre Palestinien pour en inventer il suffit de faire des procès d’intention !

    « Massacrer quelques pro-palestiniens, n’est pas cher payer pour obtenir cette réaction antisémite… Quand on voit cette dynamique, on comprend pourquoi l’antisémitisme, qui est toujours un crime, serait aussi aujourd’hui une erreur. Un dossier bien délicat à gérer pour Obama… Mais tous les espoirs sont permis. »

    Peu importe que ce soit un démocrate ou un républicain à la présidence des USA Israël a été un jeux dangereux désormais hors de contrôle pour tous ses alliés.

    Nous avons la possibilité de régler tous les problèmes en même temps : Placer une force internationale de l’ONU en Israël afin de faire aboutir le processus de paix et respecter les plans de partage.
    Encore une chose difficile puisque l’Occident n’a jamais posé de limites fermes à Israël.
    Israël a toujours dit que si des casques bleus débarquaient chez-eux ils n’hésiteront pas à tirer dessus.

    C’est tout de même une option à tenter, Israël est plus un problème qu’un allié, plus nous laissons Israël franchir les limites plus l’élément qui nous fera réagir sera d’une gravité catastrophique pour toutes les parties concernées .

    Seul l’envoi de forces de l’ONU en Israël permettrai de re-crédibiliser l’ONU, de calmer les Israéliens et les Palestiniens, de faire respecter les plans de partage, arrêter la colonisation et faire respecter le droit international.
    Ce serai un très bon message à l’attention des pays Musulmans qui ne peuvent que constater notre partialité dès qu’ils sont concernés.

    C’est la seule option « gagnante pour tous » qui s’offre à nous .
    En même temps c’est la moindre des choses que nous résolvions les problèmes que nous avons créé.
    Pour une fois sans tuer de civils ni utiliser d’uranium appauvri pour résoudre le problème ce serai une première !
    (contrairement à l’Irak et l’Afghanistan)

    pierrejcallard
    7 juin 2010 à 08:04 · Modifier
    @ Eric Coulombe:

    « Vrai, un Israélien né en Israël n’a probablement connu que l’état de siège créé par le permanent terrorisme arabe. Ce contexte doit assurément exacerber le patriotisme israélien »

    Vous noterez que mon texte refère explicitement aux « Juifs déplacés vers Israel » et que je parle plus loin des Sabras (nés en Israel)

    « Il ne faut pas être doué d’une intelligence hors du commun pour le comprendre. »

    Je dis bien au départ: « Personne ne se presse donc au portillon pour aller vérifier si les Ashkénazes sont vraiment si intelligents… et ça reste une légende »

    « où voyez-vous des diasporas monolithiques sur cette planète? Aviez-vous le sentiment que la diaspora juive faisait exception face à l’ensemble des autres? »

    Non, je ne crois pas qu’elle fasse exception; c’est bien pour ça que je lui prête les sentiments qu’on retrouve chez toutes les autres.

    PJCA

    PS: je ne sais pas si je me gargarise… mais je vous souligne que je ne crache pas…

    pierrejcallard
    7 juin 2010 à 08:22 · Modifier
    @ Sun Tzu

    Pourtant si je suis bien votre développement ce n’est pas logique. (…) Si nous n’entendions pas parler d’Israël, si Israël était « un pays comme les autres », ils perdraient leur fond de commerce.

    Mon raisonnement est qu’une faction de la population d’origine juive – dominante, et que j’appelle ici son « establishment » – en tire grand profit, mais que la majorité n’en retire qu’une dépense inutile et un mauvaise réputation. En affranchissant cette majorité du contrôle de son élite qui profite de la guerre, on enlève à cette dernière une bonne partie de son pouvoir… et on peut faire la paix en Palestine

    PJCA

    ( fin des commentaires transférés)

  2. avatar

    PJCA,

    Ce qui suit est une « expérience pilote » de transfert sur ce site des commentaires sur cet article venant des « 7 du Québec » Ce n’est de toute évidence pas à point… mais bientôt on y arrivera.

    Votre éditeur

    Pour ce faire avec toutes nos amitiés, je vous ai envoyé un message en privé et nous attendons la réponse.
    On ne fait bien que ce l’on sait faire, dans le cas contraire il faut accepter les « aides » qui peuvent faire grandir la masse et la valeur des « rédacteurs » commentateurs c’est indéniable.
    A vous lire, un panda qui vous aime.
    Patrick Juan
    Qui vous dit modestement un article sans commentaire est comme une assiette de soupe à manger avec une fourchette, c’est un ouvrage célébre et pas moi.

    Le Panda à vous entendre pour débattre et non uniquement cliquer pour montrer que l’on sait lire, oui je vous secoue à tort ou raison, merci de me le dire.
    Le Panda

  3. avatar

    Bonjour,

    voici quelques infos très intéressantes:

    Du Wall Street Journal:

    «  »Hamas, to my great regret, is Israel’s creation, » says Mr. Cohen, a Tunisian-born Jew who worked in Gaza for more than two decades. Responsible for religious affairs in the region until 1994, Mr. Cohen watched the Islamist movement take shape, muscle aside secular Palestinian rivals and then morph into what is today Hamas, a militant group that is sworn to Israel’s destruction. » http://online.wsj.com/article/SB123275572295011847.html

    Un film qu’Israel ne veut pas qu’on voit:
    http://shiptogazasweden.wordpress.com/2010/06/11/see-the-film-that-the-israeli-dont-want-us-to-see/

    Ce dernier lien provient du blogue des personnes de Free Gaza en Suède.

    Cordialement,

    Sylvain Racine
    http://www.tslskonsult.com