Accueil / T Y P E S / Billets / Ne bouge surtout pas!
Je suis tomb? sur cette photo la semaine derni?re. Elle m’a troubl?. Au-del? de la confiance aveugle, j’y vois une all?gorie de notre condition soci?tale. Les anarchistes (enfin, quelques-uns), qui ne doivent plus beaucoup m’aimer, seront peut-?tre heureux de lire que je vois dans cette photo notre assujettissement au pouvoir. On nous organise et la majorit? s’installe, [...]

Ne bouge surtout pas!

L'archer

Je suis tomb? sur cette photo la semaine derni?re. Elle m?a troubl?.

Au-del? de la confiance aveugle, j?y vois une all?gorie de notre condition soci?tale. Les anarchistes (enfin, quelques-uns), qui ne doivent plus beaucoup m?aimer, seront peut-?tre heureux de lire que je vois dans cette photo notre assujettissement au pouvoir.

On nous organise et la majorit? s?installe, sans dire un mot, la baloune entre les dents, le risque inh?rent ?tant un concept mou, une suite de lettres sans substance.

Alors, il reste le refus. Le probl?me, c?est que le refus n?attend que le poids du nombre. Et il ne saurait se d?cliner en une seule th?orie, m?me une myriade ne saurait faire atteindre le point de bascule puisque c?est l?utilit?, la survie qui prime. La philosophie ne rime malheureusement pas avec la survivance, elle est un luxe.

Mais comment ne pas voir la contradiction qui s?installe? C?est la survie qui emp?che et entretiens le refus, comme possibilit?. La peur de perdre emp?che la fuite dans la r?bellion, et l??tat de survivance est souvent l??tincelle qui l?allume. Et tout cela, toujours dans le d?ficit.

C?est l?habilet? de l?archer, ou plut?t la croyance en son habilet?, voire sa virtuosit?, qui tient tout ?a ensemble. Qu?il soit personnellement et pour la plupart un mauvais homme n?est m?me pas important. Sa place dans la photo est tout ce qui compte. Et il est interchangeable.

? cette distance, il n?a pas de visage.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Un tsunami vert

Les mouches auraient donc changé d’âne, lors du second tour des municipales ? Cette expression, venue ...