Accueil / T Y P E S / Articles / Nazisme et grand capital

Nazisme et grand capital

Mondialisation.ca, 12 f?vrier 2013
Le Petit Blanquiste?7 f?vrier 2013

 

chaplin dictateur

Sans vouloir d?consid?rer le message humaniste du film de Chaplin?, on peut quand m?me regretter que la caricature qu?il donne d?Hitler n?aide pas ? comprendre pourquoi et comment un mouvement aussi r?pugnant que le nazisme soit parvenu au pouvoir l?galement dans un pays consid?r? comme un des fleurons culturels de l?Europe.

On peut m?me penser que le succ?s qu?a rencontr? ce film en Occident doit beaucoup au fait qu?il a contribu? ? faire oublier qu?Hitler et le nazisme n?ont d? leur victoire qu?? l?appui politique et financier des repr?sentants des firmes les plus puissantes du capitalisme allemand.

Soutenu seulement par certains cercles de l?arm?e, Hitler et le parti nazi ont longtemps ?t? marginalis?s. Au point que leur putsch de Munich en novembre 1923 tournera ? la farce lamentable.

C?est que craignant une r?action trop vigoureuse de la classe ouvri?re, la bourgeoisie souhaitait mettre fin ? la R?publique de Weimar et instaurer un pouvoir autoritaire, mais de mani?re constitutionnelle. A partir de 1924, Hitler, qui a retenu la le?on, d?cide de lancer son parti dans les comp?titions ?lectorales ? toutefois sans succ?s jusqu?en 1929. C?est alors que, la conjoncture se d?gradant apr?s une p?riode de relative stabilit?, les milieux les plus r?actionnaires du grand capital se tournent vers le parti nazi.

Emil Kirdorf.PNGParmi eux,?Emil Kirdorf?fondateur du consortium houiller de Rh?nanie-Westphalie et de la soci?t? mini?re de Gelsenberg, et Alfred Hugenberg, repr?sentant la grande industrie de la Ruhr, qui deviendra le ministre de l?Economie du premier cabinet de Hitler. Gr?ce ? ces nouveaux appuis financiers, le parti nazi peut diffuser plus largement et plus intens?ment sa d?magogie sociale et ainsi devenir, aux ?lections f?d?rales de 1930, le deuxi?me parti du pays avec plus de 6 millions de voix et 109 d?put?s.

Hitler et son parti avaient ainsi prouv? ? la grande bourgeoisie qu?ils repr?sentaient l?instrument dont elle avait besoin pour assurer une transition de la d?mocratie parlementaire ? un r?gime ouvertement dictatorial. Pour parfaire sa respectabilit?, le 25 septembre 1930, Hitler pr?te serment de fid?lit? ? la l?galit? devant la Cour supr?me du Reich et nomme ? des fonctions importantes de son parti des hommes de confiance du capital financier parmi lesquels des repr?sentants de la banque Schr?der, de la Deutsche Bank, du groupe des aci?ries Thyssen,?

Carl Friedrich von Siemens.PNGLe 27 octobre 1931, devant un parterre de financiers am?ricains,?Carl Friedrich von Siemens, PDG de la firme Siemens, fait l??loge des nazis et de leur volont? d??radiquer le socialisme en Allemagne.

Toutefois, lors des ?lections f?d?rales de novembre 1932, le parti nazi perd 2 millions de voix et 40 si?ges. Les grands industriels et des grands propri?taires terriens qui le soutiennent d?cident alors d?acc?l?rer le mouvement. Le 19 novembre 1932, ils adressent une requ?te collective au mar?chal Hindenburg, pr?sident de la R?publique, lui demandant avec insistance la nomination d?Hitler au poste de chancelier.

Ce sera chose faite le 30 janvier 1933 apr?s qu?une rencontre entre Hitler et l?ancien chancelier Franz von Papen, dans la villa du banquier Kurt von Schr?der, ait permis de sceller les derniers arrangements.

Hitler Hindenburg.PNG

30 janvier 1933 : Le mar?chal Hindenburg, ?lu pr?sident de la R?publique en 1932 avec le soutien du Parti social-d?mocrate, nomme Hitler au poste de chancelier du Reich

 

 

 

 

 

Source : Kurt Gossweiler,?Hitler l?irr?sistible ascension ? Essais sur le fascisme, Ed. Aden, 2006.

Jean-Pierre Dubois

Nazisme et grand capital

Mondialisation.ca, 12 f?vrier 2013
Le Petit Blanquiste?7 f?vrier 2013

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Septembre 1870 : les « papillons de Metz » et les « ballons montés » de Paris marquent la naissance de la Poste aérienne

Nous sommes il y a 150 ans, en septembre 1870. Après la défaite de Sedan, ...

One comment

  1. avatar

    Dommage que vos adversaires ne puissent pas vous répendre, car la loi le leur interdit. Et comment peut-on croire à une vérité qu’on nous impose de force, en nous empêchant de penser le contre sous peine de sanctions sévères à notre liberté?

    Cordialement,

    Nicolas