Accueil / Tag Archives: retraites

Tag Archives: retraites

France: niveau de vie médian en-deçà de 2008

Le niveau de vie des Français encore inférieur à celui de 2008   Ci-dessous un article de Grégoire Normand publié dans La Tribune du 13 septembre 2017 (extraits)     En 2015, les 10 % de personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10 860 euros. Les 10 % les ...

Lire la suite

Retraites, code du travail, chômage: ces réformes à venir

Code du travail, chômage, retraites : ces réformes prêtes à êtres dégainées après les élections législatives   L’agenda social du Président Macron se remplit : d’abord, un approfondissement de la loi El-Khomri, touchant les salaires comme les conditions de travail et sa durée légale ; ensuite, une restructuration du système d’assurance chômage, ...

Lire la suite

Jacques Attali… hors du temps

Si vous avez un peu de temps à perdre, Jacques Attali, grand collectionneur de sabliers, saura éventuellement vous aidez à optimiser tout ce temps perdu pour rien. Car l’économiste, écrivain, conseiller de célébrités politiques, grand penseur… j’espère ne rien avoir oublié, sinon gare, le personnage s’estime énormément. Pourrait, s’il voulait nous accorder l’honneur ...

Lire la suite

Quelques vraies réformes que l’on peut faire aujourd’hui…

Depuis de nombreuses années, les dispositions législatives ou administratives prises et qualifiées de "réformes" par  les gouvernements successifs, ont été des changements ou des  mesures purement comptables se terminant presque toujours par un recul des droits des citoyens et/ou une baisse du pouvoir d’achat des salariés et des retraités. 

C'est pourquoi, il conviendrait aujourd'hui d'engager enfin de véritables réformes dans tous les domaines afin de réconcilier les citoyens avec la République et la justice sociale...


- Le changement de la constitution du 4 octobre 1958 et des institutions de la 5ème République, à caractère monarchique, qui accordent trop de pouvoir à un seul homme en la personne du président de la République. La France est un des rares pays dans le monde où un homme seul peut décider notamment de l'entrée en guerre du pays...

- La modification du mode d'élection des parlementaires car la composition de l'Assemblée nationale ou du Sénat ne reflète pas, loin s'en faut, les diverses sensibilités politiques du pays. En l'absence d'élections à la proportionnelle, les députés sont élus au scrutin majoritaire dans le cadre de circonscriptions électorales, découpées souvent de façon fantaisiste, et les sénateurs sont désignés de façon tout à fait anti-démocratique par les seuls grands électeurs (150 000 personnes environ).

- La réduction du colossal mille-feuille administratif, avec 6 niveaux de pouvoir : état, régions, métropoles, départements, communes, communauté de communes et même 7 niveaux si l'on y ajoute l'échelon européen ! Les départements datant de 1790 sont devenus largement inutiles et dispendieux pour le plus grand malheur des contribuables. Et la région devrait gérer depuis longtemps l'ensemble des conseils départementaux (anciennement conseils généraux) qui pourraient être remplacés facilement par de simples délégations départementales de la région.

- La réforme de l'impôt sur le revenu (IR) qui souffre d'un manque cruel de progressivité : seulement 5 tranches d’imposition (5,50%, 14%, 30%, 41%, 45%) alors qu'il en existait 14 au début des années 1980 ! Ce système permet en outre aux contribuables les plus riches de payer moins d'impôt, voire aucun, grâce à une multitude de niches fiscales. La France reste ainsi un pays unique au monde avec un montant total de niches fiscales supérieur au produit même de l'IR !... 

- La suppression du quotient familial, considéré à tort comme le mode de calcul normal de l’IR et qui permet aux ménages les plus aisés de bénéficier de ristournes beaucoup plus importantes que les ménages modestes, et ce à taille de famille équivalente. Ce mécanisme devrait être remplacé par un abattement forfaitaire pour chaque enfant à charge, identique pour toutes les familles. 

- La suppression du quotient conjugal dont le mécanisme consiste à diviser la somme des revenus d'un couple par deux avant de lui appliquer le barème progressif. Ce système réduit fortement l'impôt des couples aisés dont l'un des membres - le plus souvent la femme - ne travaille pas ou très peu, avec une réduction d'impôt d'autant plus élevée que le revenu principal est important. 

- La réforme de la fiscalité locale dont les bases sont totalement archaïques car elles datent de 1961 (taxe foncière) et de 1970 (taxe d’habitation). Ainsi, le montant à payer ne dépend pratiquement pas du revenu fiscal déclaré. La valeur cadastrale est simplement diminuée, pour les logements affectés à l'habitation principale, d'abattements pour charges de famille, d'une exonération ou d'un dégrèvement d'office en fonction du revenu réel. Les ménages modestes ou moyens subissent ainsi proportionnellement un prélèvement beaucoup plus lourd que les ménages les plus aisés.

- La réduction de la fiscalité indirecte trop lourde et injuste (TVA, TIPP, forfaits hospitaliers, franchises médicales et autres taxes de toute sorte...) représentant 65 % des recettes budgétaires de l’Etat ! Un record qui fait de notre pays l’un des plus inégalitaires du monde occidental car ces impôts indirects touchent de la même manière les personnes les plus aisées comme les plus modestes. 

- Le changement du mode de financement de la Sécurité sociale totalement inadapté car l'assiette des cotisations est totalement inadaptée car elle repose essentiellement sur les salaires au lieu et place du revenu fiscal pour les personnes physiques et la valeur ajoutée pour les entreprises, ce qui serait à la fois plus juste et plus rémunérateur.

- La révision des modalités d'attribution des allocations familiales (AF) qui continuent à ne pas être versées aux familles, notamment très modestes, ayant un seul enfant à charge. Tout se passe comme si les frais occasionnés par un premier enfant étaient négligeables alors que cela coûte aussi cher, sinon plus proportionnellement, que de deux enfants et plus !  Autre incohérence, elles sont versées dès le premier enfant dans les DOM, comme s’il y avait un principe à géométrie variable et deux catégories de Français !

- La refonte de l'indice officiel des prix à la consommation, datant de 1946 et ne reflétant pas la réalité des prix.

- et tant d’autres domaines où règnent archaïsme et injustice sociale…





Vous trouverez ci-après tous les articles proposant directement ou indirectement un projet de réforme, classés par ordre alphabétique.  

Bonne lecture à toutes et à tous,   
























 


Lire la suite

Mont?e des incivilit?s? et des p?rils

J’ai choisi de vous pr?senter ici en s?quence DEUX textes du YETI. ?Je crois qu’ils se compl?tent et que l’apposition multiplie leur impact. Pensez ? une paire de gifles. Si vous n’entendez pas ce r?veil, quelqu’un ou quelque chose vous … Lire la suite

Lire la suite

Kadhafi a bien donn? 50 millions d?euros ? Sarkozy : d?gage !

??Je confirme qu?il existe bien un document sign? par Moussa Koussa et qu?un financement a bien ?t? re?u par M. Sarkozy.???L’ancien chef du gouvernement libyen, Baghdadi Ali al-Mahmoudi, actuellement ?crou? ? Tunis, confirme ? Mediapart?via?son avocat, Me?B?chir Essid, l?existence de la note publi?e par Mediapart et le d?blocage d’une somme de 50 millions d?euros en [...]

Lire la suite

Hollande, en se bouchant le nez ?

« La gauche a ?t? au gouvernement pendant quinze ans au cours desquels nous avons lib?ralis? l’?conomie, ouvert les march?s ? la finance et aux privatisations. Il n’y a rien ? craindre », d?clare le candidat « socialiste » ? la presse internationale (propos repris par?The Guardian, International Herald Tribune et The Financial Times). Rien ? craindre ? Si, [...]

Lire la suite

Sarkozy et les retraites : toujours le m?me ?norme mensonge

Nicolas Sarkozy aurait donc fait un « grand discours » hier ? Toulon, que bat en br?che sur sa page Facebook le trublion de l’aile gauche du PS, G?rard Filoche : « Comment Sarkozy ose t il s?en prendre ? la retraite ? 60 ans quand 25% de jeunes sont au ch?mage ? Quand deux seniors sur trois [...]

Lire la suite

Fran?ois Hollande et les retraites : d?faite annonc?e pour le roi de la duplicit

?Il y a ? la fois ce que les gens ont compris, ce que dit le PS, et ce qu?on fera. C?est trois choses diff?rentes… C?est compliqu?. Ce que les gens ont compris, c?est les socialistes, s?ils reviennent au pouvoir, vont remettre la retraite ? 60 ans [? taux plein pour tout le monde]. ?a, [...]

Lire la suite

Radio L?Autre Monde : Actualit? mondiale, ?conomie, banqueroute des nations, 9/11, torture

Par Fran?ois Marginean Image Flickr par zennon_11 Radio L’Autre Monde : Actualit? mondiale, ?conomie, banqueroute des nations, 9/11, torture Pour ?couter, ou pour t?l?charger, simplement cliquer sur le lien ici: L’Autre Monde 1er aout 2011 120 min / Radio de … Lire la suite

Lire la suite

Les pensions battent en retraite

Le Conseil d?Orientation des Retraites (COR) s?appr?te ? rendre avis pr?conisant un allongement suppl?mentaire de la dur?e de cotisation pour obtenir une pension ? taux plein. Il ne s?agit pas, en r?alit?, pour cet organisme frileux et consensuel de jeter un pav? politique dans la mare aux sondages pr?sidentiels quelques ...

Lire la suite

R?ER obligatoire : la mauvaise id?e de Claude Castonguay

L’?tat a toujours le beau jeu puisque le peuple ne se rend pas compte qu’il en est lui-m?me le ma?tre. (Phrase de mon cru en guise d’introduction.) La r?action visc?rale de certains face ? l’id?e de rendre obligatoire l’?pargne pour … Continuer la lecture

Lire la suite

La retraite expliqu?e aux nuls

Pour imposer aux Fran?ais une r?forme de la retraite qu'ils ne veulent pas, Nicolas Sark?zi utilise des arguments discutables, pour ne pas dire mensongers. Tout d'abord, il faut ?vacuer rapidement les lieux communs du genre : ? l'augmentation de l...

Lire la suite

Sarkozy, en clair et net

[NDLR: 53% des Francais ont voulu que Nicolas Sarkozy soit leur Pr?sident.??Si les sondages nous disent vrai, il n?y en a plus que la moiti? qui le souhaitent encore.????Que s?est-il pass??? Un ?pisode dans la relation ambigue qu?entretiennent les citoyens avec ceux qui les gouvernent, ou un lien qui s?est ...

Lire la suite