Accueil / Tag Archives: Réforme (page 2)

Tag Archives: Réforme

La réforme du code du travail vs les victimes de harcèlement sexuel

RÉFORME DU CODE DU TRAVAIL Les ordonnances mettent gravement en danger les victimes de harcèlement sexuel   « Une grande cause nationale sera mise au cœur de l’action du quinquennat : l’égalité entre les femmes et les hommes », promettait le candidat Emmanuel Macron. Devenu président de la République, il vient de signer des ordonnances ...

Lire la suite

Réforme de l’impôt sur le revenu : Macron dans un grand état de fainéantise !

Réforme de l’impôt sur le revenu : Macron dans un grand état de fainéantise ! L’engagement d’une véritable réforme de l’impôt sur le revenu constitue aujourd’hui un enjeu fondamental aussi bien pour réduire les inégalités sociales que pour le rétablissement de finances publiques saines. Emmanuel Macron a pourfendu récemment  » ceux qui n’ont pas eu le ...

Lire la suite

Loi travail: Les pigeons qui se prenaient pour des aigles

Les cadres se font enfler par l’illusion d’être du côté des dominants. Ils collaborent activement à l’exploitation des employés parce qu’ils s’imaginent ne pas être des prolétaires eux-mêmes. Et les patrons se frottent les mains et entretiennent soigneusement cette confusion : elle leur permet d’avoir des relais serviles et zélés pour mieux presser le travailleur ...

Lire la suite

Loi Travail : le reniement français

  La réforme du code du travail dépasse largement le cadre de la réglementation concernant le marché de l’emploi. Elle a des implications quasiment philosophiques dans le sens où elle remet en question l’identité même de la France et ce qui la différencie fondamentalement de l’Allemagne. Plus précisément du point ...

Lire la suite

Macron – Jupiter « c’est de la mousse »

Ah, la pensée complexe d’Emmanuel Macron, tellement compliquée que ses ministres ont beaucoup de difficultés à la comprendre. Même Edouard Philippe, le plus grand d’entre eux, a raté son examen de rentrée chez Bourdin. Quant aux Français qui « détestent les réformes », 50% d’entre eux réservent leur avis, car il est encore trop tôt pour se ...

Lire la suite

Loi travail – Après la plage, du monde sur les pavés

  La main tendue d’Emmanuel Macron ne semble pas beaucoup inspirer Philippe Martinez. Qui sait si à ce moment précis de sa rencontre avec le chef d’Etat, l’idée de lui tordre le bras ne lui a pas traversé l’esprit. Le leader de la CGT qui aimait jouer les indiens lorsqu’il était enfant pour être avec les ...

Lire la suite

Emmanuel Macron: Une réforme fiscale qui n’en est pas une

Emmanuel Macron, une réforme fiscale qui n’en est pas une…    La question d’une véritable réforme fiscale alliant justice sociale et redistribution constitue aujourd’hui un enjeu fondamental, à la fois pour les finances publiques comme pour l’égalité entre les contribuables. Mais pour l’instant une remise à plat de l’ensemble du système fiscal ne semble pas ...

Lire la suite

France: Hold-up électoral

Même si la majorité des commentateurs politiques évoquent une large victoire du mouvement LREM, puisqu’il obtient 308 députés, il n’en reste pas moins qu’avec une abstention qui frôle les 57%, on est en droit de relativiser l’éclat de la victoire. Un autre paradoxe est surprenant, alors que ce gouvernement prétend ...

Lire la suite

Attali – « Que la lumière soit ! »

    Voilà revenu le temps des gourous, des Nostradamus et des Mais si ! Mais si vous ne votez pas pour moi c’est l’apocalypse ou au minimum le déclin assuré nous prédisent les candidats à la présidence. Pour l’anecdote, il paraît que Michel de Nostredame avait présagé l’élection de Donald Trump… « Le grand ...

Lire la suite

France: La réforme fiscale absente du débat de la primaire socialiste

La réforme fiscale est la grande absente du débat de la primaire socialiste…   La réforme de la fiscalité était sans doute la reforme essentielle à faire dès le début du quinquennat car les modalités de calcul de l’impôt sur le revenu sont particulièrement injustes. Le président de la République ...

Lire la suite

Lois antiterroristes, loi travail: une justice équitable pour tous est menacée

Lois antiterroristes, loi travail : comment le gouvernement affaiblit la possibilité d’une justice équitable pour tous L’état d’urgence est prolongé jusqu’au 26 juillet, pour couvrir l’Euro 2016 et le Tour de France. Cet « état d’urgence » deviendrait-il permanent ? Réduire le rôle de la justice et des magistrats indépendants, au profit du ...

Lire la suite

Rien ne serait pire que l’immobilisme !

Cette phrase prononcée à plusieurs reprises par ceux qui nous gouvernent justifie à chaque fois la « réforme » nécessaire, indispensable, à laquelle s’opposent bien entendu, les tenants des « droits acquis », ceux qui ne comprennent pas que la réforme est nécessaire pour leur bien. Le chœur des « ...

Lire la suite

« Les bruits de chiottes » et le bruit de la rue

  Qu’adviendra-t-il du projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail, nul ne le sait encore, mais pour le gouvernement déjà plane l’ombre de mauvaise augure du CPE. Vous souvenez-vous de la fameuse phrase de Jacques Chirac, « J’ai décidé de promulguer la loi » pour enterrer ensuite définitivement le ...

Lire la suite

Le Code du travail étranglé !

Le projet de "réforme" du code du travail, présenté par François Hollande, le premier Ministre Manuel Valls et la ministre du Travail, Myriam El Khomri, suscite de plus en plus de critiques.  


La priorité donnée notamment à l’accord d’entreprise par rapport à la loi ou l’accord de branche professionnelle est en effet considéré à juste titre comme une inversion des valeurs et de la hiérarchie des normes… 


 

Le droit du travail a été acquis par un siècle de luttes sociales. Il a pour objectif de défendre le salarié qui n’est pas égal à son employeur puisqu’il est subordonné à ce dernier.



Mais un retournement historique est en train de s’opérer sous l’impulsion du gouvernement « socialiste ». On assiste à la volonté d’inverser la hiérarchie des valeurs et des normes qui voulait que la loi impose une protection à tous les salariés et que les accords signés dans les entreprises ne pouvaient qu’améliorer la loi.


Avec le projet du gouvernement, les accords d’entreprise seront là pour déroger à la loi en dégradant la situation des salariés et en remettant en cause le principe d'égalité. Dans de nombreux cas, les patrons de PME-PMI notamment pourront imposer sans contrôle l’organisation du travail. Malgré l’intégration des 61 principes de la commission Badinter qui accompagne, sous des dehors humanistes, le nouveau texte, la remise en cause du droit du travail est indéniable.


Les organisations patronales (MEDEF et CGPME) en rêvaient et elles jugent donc très positives les propositions du gouvernement pour « réformer » le Code du travail :


- Les licenciements économiques ne relèveraient que de l’avis du chef d’entreprise, sans que le juge ne puisse y redire.


- L’assouplissement du temps de travail correspondrait dans les faits à une augmentation du temps de travail. Dans certains cas les chefs d'entreprise pourront décider unilatéralement de modifier le temps de travail. Cela permettra aussi de remettre en cause l’indemnisation des heures supplémentaires en calculant le temps de travail sur plusieurs années.


- Un accord d’entreprise suffirait pour que les heures supplémentaires soient majorées 5 fois moins.

- Les temps d’astreinte pourraient être décomptés des temps de repos.


- Les apprentis mineurs pourraient travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine.


- Les indemnités prud’homales pourraient être plafonnées en cas de licenciement abusif.


- Les prérogatives des CHSCT pourraient être remises en cause.


- Une mesure pourra être imposée par référendum contre l’avis de 70% des syndicats.


- Le contrat individuel remplacerait les accords collectifs. Le Compte personnel d’activité (CPA) qui individualise un peu plus les droits se mettrait en place.


- et autres joyeusetés de ce type...

 
L’avant-projet de loi El Khomri est présenté comme le modèle sur lequel un nouveau code du travail doit être réécrit. Or ce projet ne simplifie rien. Le livre sur le temps de travail qu’il refond augmente même en volume. Seuls sont allégés les droits, pourtant déjà bien fragiles, des salariés. Cette pente-là est bien connue, c’est celle sur laquelle le droit du travail glisse depuis une trentaine d’années...

Face à cette attaque, tous les syndicats réagissent mais ne sont pas tout à fait sur la même ligne. Sept syndicats appellent à faire grève le 31 mars prochain pour réclamer le retrait du projet de loi El Khomri, qui constitue, selon eux, « une régression sociale ». L’appel a été lancé par la CGT, FO, la FSU, l’Union syndicale Solidaires, l’Unef, l’UNL (lycéens) et la FIDL (lycéens) à l’issue d’une réunion intersyndicale de près de trois heures. De leur côté, CFDT, CFTC et CFE-CGC, comme à leur habitude, restent en retrait. 

En attendant, à l’initiative de militants syndicaux et de citoyens, la pétition ouverte sur Internet a déjà recueillie 1 000 000 de signatures...


 



> Signer la pétition ICI


Lire la suite