Accueil / Tag Archives: réchauffement

Tag Archives: réchauffement

Accord de Paris: la décision de Donald Trump et l’inconsistance de la COP 21

Accord de Paris : la décision de Donald Trump ne changera pas grand-chose à l’inconsistance de la COP 21…   Après des semaines d’atermoiements, Donald Trump a finalement annoncé jeudi 1erjuin que les Etats-Unis vont se retirer de l’Accord de Paris sur le climat. Le président a abattu ses cartes en indiquant ...

Lire la suite

Le flop de la COP 21

Dans des moments difficiles pour notre planète, on attendait de la COP 21 qu’elle prenne des décisions courageuses et visionnaires.
 
Mais à l’État d’urgence climatique, l’accord de Paris oppose un bricolage constitué de la somme des égoïsmes nationaux, aussi bien en matière de financements que d’objectifs de réduction des émissions…
 
 
L’accord de Paris intervenu à la fin de la COP 21 est présenté comme un succès par François Hollande et Laurent Fabius mais il sape en réalité les droits des communautés les plus vulnérables de la planète et ne comprend à peu près rien de contraignant qui garantisse un climat sain et vivable pour les générations futures.
 
Il y a des années, les États-Unis avaient fait du Protocole de Kyoto un accord inefficace. L’histoire se répète malheureusement à Paris, puisque les États-Unis, avec le soutien de l’UE et des autres pays riches, ont veillé à ce que les parties les plus importantes du traité soient dépouillées et édulcorées au point d’en devenir absurdes.

 
Car il ne faut pas oublier l’essentiel : l’accord de Paris entérine un réchauffement climatique supérieur à 3°C, sans se doter des dispositifs pour revenir sur une trajectoire inférieure à 1,5°C ou même 2°C.

 
François Hollande souhaitait qu’on se souvienne de la COP 21 comme du moment déclenchant une « révolution climatique ». Par bien des points, l’accord de Paris tranche en faveur des options les plus conservatrices et les moins ambitieuses qui étaient présentes dans le texte de négociation. Il ne valide qu’une une chose positive : les 195 États de la planète sont d’accord pour maintenir un cadre international et multilatéral de gouvernance du climat pour véritablement changer la donne.
 
L’accord de Paris est-il ambitieux ?

 
En entérinant des contributions nationales (INDCs) qui conduisent vers un réchauffement supérieur à 3°C, la COP 21 se montre incapable de désamorcer la bombe climatique.

 
L’objectif d’1,5°C, qui n’est pas un objectif contraignant, ne saurait masquer l’absence d’engagements chiffrés de réduction d’émissions de GES pour les années à venir (art. 2)
 
Aucune date n’est mentionnée pour le pic des émissions et l’objectif de long terme, attendu pour 2050, ne concerne que la seconde partie du siècle. La formulation de l’objectif de long terme ouvre la porte à l’utilisation massive de techniques inappropriées telles que le stockage et la séquestration du carbone, la compensation carbone et la géo ingéniérie.

 
Sans feuille de route clairement établie, sans mention des points de passage en 2020 et 2050 fixés par le GIEC pour revenir sur une trajectoire inférieure à 2°C, l’accord de Paris met en danger le simple droit à vivre de nombreuses populations à travers la planète.

 
L’accord de Paris est-il doté des moyens suffisants ?

 
Absence des 100 milliards de dollars comme plancher de financement dans l’accord de Paris, plancher renvoyé dans le texte de décision de la COP 21 et donc soumis à de nouveaux arbitrages futurs, sans force contraignante et sans amélioration par rapport à Copenhague.

 
Manque de transparence et de prévisibilité des financements pour l’après 2020 : aucune mention des termes « nouveaux » et « additionnels » pour évoquer les financements futurs, pas plus que les termes « adéquats » et « prévisibles ».

 
Après 25 ans de négociation, et alors qu’ils n’ont jamais débloqué les financements nécessaires, les pays riches historiquement responsables du réchauffement climatique tentent ainsi de se dédouaner de leurs responsabilités !

 
L’accord de Paris fait-il oeuvre de « justice climatique » ?

 
Suppression des références aux droits humains et des populations indigènes, références renvoyées dans les préambules.

 
Très net affaiblissement du mécanisme de « Pertes et dommages » puisque tout ce qui concerne les responsabilités juridiques est retiré de cet l’accord. L’affaiblissement du mécanisme de pertes et dommages sonne comme un aveu de culpabilité des pays responsables du dérèglement climatique.
 
L’accord de Paris est-il universel ?
 
Les secteurs de l’aviation civile et du transport maritime, près de 10 % des émissions mondiales sont exemptés de tout objectif.

 
De nombreuses contributions des États, notamment des pays les plus démunis, dépendent de financements additionnels pour mener à bien leur transition énergétique et politiques d’adaptation. Ces financements ne sont pas là et ne sont pas garantis pour le futur.

 

L’Accord de Paris ne se donne pas les moyens d’être universel et refuse de s’attaquer à la machine à réchauffer la planète que constitue la globalisation économique et financière.

 
L’accord de Paris est-il juridiquement contraignant ?

 
L’accord ne transforme par les INDCs en des engagements contraignants et les mécanismes de révision des engagements sont faiblement contraignants.
 
Aucun mécanisme de sanction n’est mis en oeuvre pour sanctionner les États qui ne mèneraient pas à bien leurs engagements ou qui refuseraient de revoir à la hausse leur ambition. Alors que les accords de libéralisation du commerce et de l’investissement sanctionnent les pays lorsqu’ils ne respectent pas les règles établies, encore rien de tel en termes de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

 
L’accord de Paris est-il dynamique ?

 
Il sera impossible de rajouter dans les années futures tout ce qui n’est pas dans le texte de l’accord de Paris (100 milliards de dollars comme plancher…)
 
Des inventaires (stocktaking) sont prévus tous les 5 ans, mais la mise en oeuvre des révisions à la hausse reste dépendante de l’interprétation du texte et de la bonne volonté des États.

 
L’accord de Paris est-il différencié ?

 
Avec la mise en oeuvre des INDCs, les États ont accepté à Lima une autodifférenciation en matière de réduction d’émissions de GES : chaque pays met sur la table ce qu’il souhaite.

 
En matière de financements, alors que la Convention cadre prévoit que les pays historiquement les plus émetteurs débloquent les financements nécessaires à l’adaptation et la mitigation des pays qui en ont besoin, les États-Unis et leurs alliés ont essayé de poursuivre leur œuvre de démolition des principes de la Convention.

 
L’accord de Paris est-il équilibré ?

 
Aucun mécanisme clairement défini pour faciliter le transfert des technologies, notamment pour lever les barrières à l’accès générées par les droits de propriété intellectuelle.
 
Possibilité est laissée aux pays, notamment les plus émetteurs, d’utiliser des mécanismes de compensation carbone pour atteindre leurs objectifs, au détriment d’une réduction domestique des émissions.

 
Maintien de la référence à « la croissance économique » (art. 10)

 
Ce très pâle accord reflète donc l’impuissance des gouvernements à s’attaquer aux causes réelles des dérèglements climatiques. Rien d’étonnant : l’avidité des multinationales, les énergies fossiles et l’obsession de la croissance sont considérées comme des données intouchables.

 
Mais il devient urgent que les règles et principes d’organisation de l’économie mondiale et du commerce international soient soumises à l’objectif climatique. Plus que jamais, il convient de multiplier les initiatives et les alternatives venant du terrain pour sauver le climat et développer des modes de vie socialement justes et écologiquement acceptables…

 
 
 
 

Lire toutes les infos du blog :  

 

Lire la suite

L’Apocalypse par l’invasion de paléovirus géants ?

Apocalypse par l’invasion de paléovirus géants

La découverte d’un nouveau virus géant très différent des autres pourrait révolutionner la définition du vivant et mettre en évidence l’un des nouveaux fléaux qui guettent l’humanité en cas de réchauffement climatique. Après l’explosion thermonucléaire globale, les catastrophes climatiques majeures, la météorite qui fonce contre la Terre, la conquête des Martiens ...

Lire la suite

Arctique: Le prétexte du réchauffement climatique au service des multinationales

Arctique

Les multinationales du pétrole et de l’exploitation minière financent les recherches scientifiques à coup de centaines de millions pour préparer leur exploitation de l’Arctique. Tout cela se fait sous le prétexte des changements climatiques. La Presse publiait un article le 19 avril dernier intitulé “Les changements climatiques en Arctique s’accélèrent” dans ...

Lire la suite

Conférence de Paris 2015 sur le climat

L’homme que l’on n’entendra sans doute pas à la conférence de Paris 2015 sur le climat James Hansen La Conférence de Paris sur le climat 2015 donnera, espérons-le, la parole à de nombreux climatologues et océanologues conscients des risques immenses que prendra l’humanité si, d’ici la fin du siècle, la ...

Lire la suite

La disparition des glaciers locaux ou de montagne

glacier

La disparition des glaciers locaux ou de montagne: manifestation brûlante du réchauffement planétaire et/ou instabilité climatique Les glaciers fondent de plus en plus vite. Cette dépêche nous parvient chaque année en provenance du Centre de surveillance mondial des glaciers basé à l’Université de Zurich en Suisse. À l’instar de la banquise ...

Lire la suite

Les infos qui dérangent No. 27

les infos qui dérangent

Le premier village américain condamné à disparaître Kivalina est condamné. Selon les dernières estimations, ce petit village d’Alaska devrait se retrouver submergé par les eaux d’ici 2025, à cause du réchauffement climatique. Ses 400 habitants pourraient alors devenir les premiers réfugiés du changement climatique sur le continent américain.La situation est telle ...

Lire la suite

Changements climatiques vs dangers de la guerre nucléaire: « Trois minutes avant minuit »

Soixante‑cinq prix Nobel se sont réunis sur l’île de Mainau, au lac de Constance, dans le sud de l’Allemagne, à l’occasion de la rencontre annuelle des lauréats du prix Nobel parrainée par la fondation Lindau. Parmi les donateurs de la réunion de la fondation Lindau figurent Lockheed Martin, la Deutsche Bank, UBS, ...

Lire la suite

Un enfant né aujourd’hui peut vivre assez longtemps pour voir la fin de l’humanité, à moins que …

L’humanité s’éteindra dans cent ans car la planète sera inhabitable, déclare le microbiologiste australien Frank Fenner, une des leaders dans l’effort pour éradiquer la variole durant les années 1970. Il point du doigt le surpeuplement, l’épuisement des ressources et le changement climatique. La prédiction de Fenner, faite en 2010, n’est ...

Lire la suite

Record de chaleur en Antarctique

L’Antarctique a enregistré, mardi 24 mars, sa journée la plus chaude de l’histoire, selon le site de météorologie Weather Underground. Il a fait plus chaud sur le continent de glace du pôle Sud, avec 17,5°C que le même jour à Paris, où il ne faisait qu’un petit 8°C.  C’est un nouveau ...

Lire la suite

« Appel de Manille » Trop tard pour éviter la fin de l’humanité

Ce n’est pas par hasard si à dix mois de la conférence mondiale sur la climat vous pouvez lire sur les médias des articles qui envisagent une possible fin de l’espèce humaine. Pourquoi seulement possible d’ailleurs, le mot inévitable serait plus réaliste, et ce n’est pas le charme de Marion Cotillard et ...

Lire la suite

Les dangers des changements climatiques : L’urgence d’agir

« La maison brûle et on regarde ailleurs » Jacques Chirac Président français au Sommet de Johannesburg en 2002   Dans le dernier rapport du GIEC sur le climat  publié dimanche 2 novembre à Copenhague , on perçoit une signal alarmiste. Les spécialistes mettent en garde contre toute atermoiement.     Les experts  font ...

Lire la suite

La crise climatique s?installe

Dedefensa Deux articles du?Guardian?se compl?tent pour nous informer que la crise climatique poursuit son expansion et s?installe d?une fa?on structurelle. Les efforts faits pour la contrecarrer sont rest?s sans effets notables, et les n?gociations (actuellement en cours ? Bonn) pour tenter d?arriver ? un accord de r?duction des ?missions de ...

Lire la suite