Accueil / Tag Archives: PHILOSOPHIE

Tag Archives: PHILOSOPHIE

Le sirop devient une purge

La retraite Universelle ! La belle idée que voilà avec une dimension qui semble dépasser toutes les frontières pour s’appliquer sans doute à la Planète toute entière. La France, phare de la civilisation retrouve sa vocation à transcender toutes les différences, à donner à chacun un idéal qui deviendra, par la ...

Lire la suite

Tableau noir d’un monde fou

Cartographie sur tableau noir   Des dizaines d’années passées déjà et on vous dit encore jeune, foutaise  ! On n’a pas l’âge de ses artères. Dehors le vent souffle et la pluie tombe en biais, chahutant les feuilles de mon figuier et courbant les haies des troènes vieillissants. Une courte mais ...

Lire la suite

Le bocal à mouches…

Depuis quelques jours, en superposition d’un monde qui m’écœure profondément, je revois avec une acuité terrible le bocal à mouches de Maman Barrières. Maman Barrières est le vestige d’une époque révolue, celle où le travail avait encore faim de main d’œuvre et concédait plus qu’un peu d’argent pour votre temps de vie, ...

Lire la suite

Freud

Freud par ses mots   « La question du sort de l’espèce humaine me semble se poser ainsi : le progrès de la civilisation saura-t-il, et dans quelle mesure, dominer les perturbations apportées à la vie en commun par les pulsions humaines d’agression et d’autodestruction ? (…) Les hommes d’aujourd’hui ont poussé si ...

Lire la suite

Un sens à la vie

Est-ce que quelqu’un sait pourquoi nous vivons  ? Trouver un sens à la vie, quelle prétention et d’abord, pourquoi faire  ? Celle-ci est faite de fausses promesses d’être là jusqu’à la fin, car toutes promesses ont toujours une fin. Nous naissons, nous mourrons, mais qu’avons-nous fait entre, ou plutôt qu’aurions nous du ...

Lire la suite

La “création” selon un agnostique

Un agnostique est quelqu’un qui n’a « Foi » en rien, sauf en ce qu’il peut comprendre clairement. Il refuse le concept du « savoir » sans comprendre, pour n’accepter que celui de la « connaissance » résultant de la compréhension. J’ai mentionné dans mon dernier article que nous avions, dorénavant sous la main, tout ce ...

Lire la suite

Le chat empoté

L’autre jour, je m’agaçais de ce que le foutu chat ne cessait de se lécher abondamment le poitrail, avec ce petit bruit humide et discret qui finit pourtant par effriter la plus belle des concentrations. Zen est un beau chat de gouttière très banal, mais en même temps bien vigoureux, ...

Lire la suite

Au pays des trolls

Des flancs des fjords s’écoule le chagrin des dernières neiges. Ils viennent alimenter en tonnes d’eau les crevasses sombres, entailles béantes entre les montagnes faites, selon la légende par la hache furieuse d’un Viking monstrueux. Dans ces eaux profondes et noires, la voute céleste retenue par des frontières rocheuses est ...

Lire la suite

Tout sur ma mère

La dernière fois que j’ai parlé de ma mère, j’avais été convoquée au bureau de la psychologue de l’université et je pensais qu’il s’agissait là d’une procédure standard. Cela faisait déjà un bon bout de temps que j’avais rangé la question de mon enfance sous le boisseau et que je ...

Lire la suite

Le fou du roi

  Il pique car c’est nécessaire. L’obséquiosité est la règle commune. Chacun d’y aller de sa flatterie et de ses innombrables courbettes quand surgit celui ou celle qui détient une parcelle de pouvoir, comme si s’avançait ainsi un être d’essence divine par la seule grâce du suffrage universel. Le résultat ...

Lire la suite

Alain: philosophe anti-système

« Rien n’est plus dangereux qu’une idée, quand on n’a qu’une idée. » (Alain, « Propos II », 5 juillet 1930). Le philosophe Alain, de son vrai nom Émile-Auguste Chartier, est né à Mortagne-au-Perche, dans l’Orne, il y a 150 ans, le 3 mars 1868 à 15 heures, c’est-à-dire, un peu plus de deux ans avant ...

Lire la suite

La mauvaise réputation

La Malnoue finira en odeur de sainteté. Il était une fois dans un village de Sologne, une femme repoussée par tous, tant pour sa saleté que pour le mystère qu’elle dégageait. Les uns la disaient sorcière, les autres se contentaient de la fuir comme la peste. Tous en tout cas, ...

Lire la suite