Accueil / Tag Archives: Initiative

Tag Archives: Initiative

Algérie : Sur deux ex Ministres et deux initiatives récentes

J’ai été admiratif en entendant le Président de la République parler, plus encore que de Chopin et de Cervantès, de Saint Augustin, cette lumière que l’Algérie d’alors a offert au monde dès avant la fin de Rome.  L’enfant de Souk Ahras, qui, en plus d’avoir si longuement régné sur la ...

Lire la suite

La Chine vient d’acheter 5% de l’Ukraine !

L’?tat chinois vient de faire l’acquisition de pr?s de 30.000 km? de terres arables en Ukraine, soit un domaine cultivable aussi grand que la Belgique tout enti?re… ! ? Les besoins alimentaires de la Chine semblent ?tre ? ce point d?mesur?s que l’?tat n’a apparemment d’autres choix que de cultiver ...

Lire la suite

L?Appel de Gen?ve II

«Dans les années 1970, on estimait le risque d’accident à une fois tous les cent mille ans. Pourtant à vingt-cinq ans d’intervalle, nous avons eu Tchernobyl puis Fukushima. En fait, la probabilité de tels accidents est complètement imprévisible, estime Ivo Rens, dépositaire de l’Appel. Sur les 400 réacteurs nucléaires actifs dans le monde, une majorité date des années 1970. Une catastrophe pourrait surgir n’importe où, n’importe quand.» (source)

 

Il y a trente-cinq ans, le premier « Appel de Genève » avait été lancé contre la centrale de Creys-Malville. Aujourd’hui, un nouveau groupe de physiciens, d’ingénieurs, de professeurs d’université et de responsables politiques interpelle les autorités suisses pour qu'elles décident de sortir sans délai du nucléaire. C’est la catastrophe de Fukushima qui a été le déclencheur de cette nouvelle initiative qui remet la question du risque technologique majeur sur le tapis. L’appel va bientôt être disponible en allemand, italien et anglais car le texte, de visée internationale, concerne tous les états nucléarisés. A ce titre, l’Appel de Genève II est ouvert à la signature de personnes de toutes nationalités. Un site dédié lui est désormais consacré.

L’Appel de Genève II

APPEL DE GENÈVE II

 

Appel aux autorités politiques

 

Les catastrophes nucléaires de Tchernobyl et de Fukushima ont eu lieu à 25 ans d’intervalle.

 

Pourtant, on nous avait assuré que de tels accidents étaient quasiment impossibles ! Nos responsables politiques l’ont cru, et nous aussi. En réalité, la probabilité d’un tel accident est impossible à calculer. Mais elle fut estimée à une fois en cent mille ans. La triste vérité est que ce fut deux fois en vingt-cinq ans. Aujourd’hui, un peu moins de 400 réacteurs nucléaires sont en état de fonctionner dans le monde. La prochaine catastrophe se produira n’importe où, n’importe quand. Et l’état actuel de ces centrales vieillissantes ne peut qu’augmenter la probabilité d’une nouvelle catastrophe.

 

L’inventaire radioactif généré par ces installations est terrifiant : il peut exterminer chaque habitant de notre planète, et cela plusieurs dizaines de milliers de fois ! Il suffit qu’une infime fraction de cet inventaire s’échappe dans la nature pour provoquer une catastrophe. N’oublions jamais que tout ce qui peut arriver, finit par arriver … Tchernobyl et Fukushima en sont la double preuve.

 

Le seul et unique moyen d’éliminer ce risque est d’arrêter ces centrales, d’y entreposer les déchets qu’elles ont produits, d’extraire le combustible irradié et le conditionner dans un milieu approprié et dans des containers adéquats, puis de transformer le site en mausolée. Ces mausolées seront autant de témoignages évoquant, pour les générations futures, les conséquences des risques technologiques non maîtrisables.

 

Au lieu de tenter de nous faire oublier les catastrophes déjà subies, les Etats, les institutions internationales et les pouvoirs économiques devraient décider l’abandon du nucléaire pour aborder la transition vers le tout renouvelable, parfaitement en mesure d’assurer la relève, à condition que l’on cesse d’entraver son développement.

 

On ne peut pas prendre encore le risque d’un accident nucléaire meurtrier qui rendra inhabitable d’immenses territoires pendant des siècles, sous prétexte d’un besoin douteux en électricité. N’oublions pas que l’on a décidé de construire des centrales nucléaires pour ensuite se demander comment vendre le courant ainsi produit. Ce qui a conduit les compagnies d’électricité à promouvoir diverses aberrations énergétiques telles que le chauffage électrique, le développement inconsidéré de l’éclairage public, notamment.

 

Le nucléaire n’est pas une énergie renouvelable; son abandon est donc inéluctable.

 

Tout retard ne fait qu’augmenter le risque d’une prochaine catastrophe. Après Fukushima, le Japon a bien arrêté la quasi totalité de ses réacteurs : c’est donc possible !

 

C’est la seule attitude responsable. C’est notre seul moyen de limiter les problèmes insolubles que nous léguerons aux générations futures.

 

Genève, le 24 mai 2013

 

 

>>>>>Soutenir l’Appel de Genève 2<<<<<

 

 

Liste des signataires initiaux de l’Appel de Genève 2

• Pierre Lehmann, Physicien nucléaire
• Paul Bonny, Citoyen de Genève
• Ivo Rens, Prof. honoraire de l’Université de Genève
• Yves Lenoir, Ingénieur ­­
• Rémy Pagani, Maire de Genève
• Michèle Rivasi, Fondatrice de la CRIIRAD, Députée européenne Europe – Les Verts
• Wladimir Tchertkoff, Vice-Prés. Enfants de Tchernobyl-Bélarus
• Alexey V.Yablokov, Prof., Académie des sciences de Russie
• Anne-Cécile Reimann, Prés. ContrAtom, Genève
• Luc Recordon, Député au Parlement suisse
• Wataru Iwata, Citoyen japonais
• Michel Fernex, Prof. émérite, Faculté de Médecine, Bâle (Suisse)
• Roger Nordmann, Député au Parlement suisse
• Liliane Maury Pasquier, Députée au Parlement suisse
• Bruno Barillot, Lauréat du Nuclear Free Future Award 2010, Polynésie française
• Philippe Lebreton, Prof. honoraire, Université Lyon 1
• Victor Ruffy, anc. Président du Conseil national (Suisse)
• Jean-Robert Yersin, Député vaudois (Suisse)
• Robert J. Parsons, Journaliste
• Isabelle Chevalley, Députée au Parlement suisse
• Luc Breton, anc. Expert en radioprotection, Institut Suisse de Recherche Expérimentale sur le Cancer, Epalinges
• Yves Renaud, Diplômé du CNAM de Paris
• Jürg Buri, Directeur Fondation Suisse de l’Energie, Zurich
• Frédéric Radeff, Citoyen de Genève
• François Lefort, Prof. HES, Député au Grand Conseil (GE)
• Walter Wildi, Prof. géologie, Université de Genève
• Joel Jakubec, Pasteur de l’Eglise protestante de Genève
• Danielle Martinet, Citoyenne de Genève
• Cyril Mizrahi, ancien Constituant (GE)
• Manuel Tornare, Député au Parlemement suisse, ancien Maire de Genève
• Salima Moyard, Députée au Grand Conseil (GE)
• Guillaume Mathelier, Maire d’Ambilly
• Edouard Dommen, Ethicien
• Micheline Calmy-Rey, anc. Présidente de la Confédération suisse
• Renaud Gautier, Député au Grand Conseil de Genève
• Pierre Mercier, Prof. honoraire de l’Université de Lausanne

 

Lire la suite

VIDEO ? PRISE DE CONSCIENCE. Syrie-Liban : quand les arabes se r?veilleront, ils?

…Ne seront plus…manipulés. L’initiative de la chanteuse libanaise chrétienne Julia Boutros, qui fête dans la chanson la victoire du Hezbollah sur Israël en 2006 a surpris plus d’un. En effet, selon de nombreux experts, si les arabes font corps, ils possèderont le monde. Voilà une chrétienne qui prend fait et causes pour le Hezbollah. Imaginez […]

Lire la suite

PLUS JAMAIS LA GUERRE

OSCAR FORTIN : Il y a longtemps que je n’avais entendu un Pape prendre l’initiative d’une parole forte et sans ambigüité au moment même où le Président des États unis, Barack Obama et celui de la France déclarent qu’ils ont … Lire la suite

Lire la suite

Ga?tan Ruest : Pas de transport de d?chets liquides radioactifs sur les chemins publics

Depuis la trag?die de Lac M?gantic, on soul?ve de plus en plus le resserrement des r?gles du transport des mati?res dangereuses. Curieusement, on vient d'apprendre que le projet de l'entreprise ?lectro-nucl?aire ontarienne Bruce-Power de transporter 16 ?normes g?n?rateurs de vapeurs plus ou moins radioactifs vers la Su?de, en passant par le Qu?bec vient d'?tre abandonn?. Ces g?n?rateurs de vapeur sont contamin?s au plutonium, am?ricium, curium, cobalt 60, cesium 137, tritium et carbone14.

Lire la suite

Les islamistes ne sont-ils que les idiots utiles de l?Occident ?

ALLAIN JULES Par La Rédaction (Algérie1.com) Les services de renseignements algériens et leurs homologues russes seraient à l’origine du revirement américain dans le soutien aux dirigeants islamistes du Qatar et de l’Egypte ainsi que dans les pays qui ont connu des … Lire la suite

Lire la suite

Des pur-sang ? la plage

    FERGUS: Dimanche 30 juin à 14 h 30 se tiendra une réunion hippique. Rien d’étonnant, il y en a tous les jours en divers lieux de notre beau pays. À cette différence près que celle-ci sera organisée, non sur un … Lire la suite

Lire la suite

Message du r?seau juif europ?en pour Isra?l et pour la paix

JCALLPendant les premières années de son existence Israël a toujours fait valoir, à juste titre, que ses offres réitérées d’un accord de paix se heurtaient toujours au refus arabe de reconnaître son droit à l’existence.Depuis le lancement de l’Initiative de Paix Arabe, … Lire la suite

Lire la suite

Les ?incroyables comestibles? de Todmorden : gratuit et ?levant!

CAROLLE ANNE DESSUREAULT: En 1516, Thomas More, humaniste et chancelier d’Angleterre, fin observateur des injustices sociales de son temps, publie «L’Utopie ou le Traité de la meilleure forme de gouvernement», une œuvre qui offre le modèle d’une société égalitaire au … Lire la suite

Lire la suite

DES COMPTES NICKEL !

CAPITAINE MARTIN: Bientôt une nouvelle banque pour les pauvres en France. Ouvert en cinq minutes, Compte-nickelsera accessible à tous, sans conditions de revenus, de dépôts ou de patrimoine, sans discrimination », assurent les initiateurs de ce projet bancaire. Tout particulier majeur disposant d’une … Lire la suite

Lire la suite

SYRIE. Accord de Damas pour Gen?ve 2 ou l??chec de la diplomatie de la fureur fran?aise

Paris n’a jamais pris une seule initiative en faveur de la paix en Syrie. Du coup, sur le plan diplomatique, il se retrouve très isolé. Alors que Russes et Américains sont initiateurs de Geneve 2, l’une des issue possible au réglement de ce conflit sanglant, sans compter la progression exponentielle des forces syriennes contre les […]

Lire la suite

Syrie ? France ? Iran : le Quai d?Orsay ou la diplomatie du bruit et de la fureur

La seule et unique initiative de la France en matière de paix date des années Sarkozy, avec le conflit russo-géorgien. Là, sans compter, l’homme avait fait des efforts pour la paix, ce qu’il refusa ensuite de faire en Libye et en Syrie. Après le prêchi-prêcha incestueux de la France, uniquement et essentiellement contre le Gouvernement […]

Lire la suite