Accueil / Tag Archives: Gouvernement (page 3)

Tag Archives: Gouvernement

Brésil: La nouvelle droite

Pour la première fois depuis cinquante ans, l’hégémonie dans les rues brésiliennes appartient aujourd’hui à la droite. Peu avant le coup d’Etat de mars 1964, la droite prenait la tête des grandes manifestations contre le président progressiste João Goulart, comme ce fut le cas lors de la « Marche de la ...

Lire la suite

Hydrocarbures – Québec renie ses engagements à la COP21

Cette semaine, le gouvernement Couillard a publié ses directives à TransCanada [1] pour l’étude d’impact d’Énergie Est en vue de la reprise du BAPE en octobre [2]. En excluant l’évaluation des émissions de gaz à effet de serre du projet, le gouvernement renie ses engagements à la COP21 [3]. Le ...

Lire la suite

L’ultra-droite: la Pologne, laboratoire du cauchemar européen qui menace ?

Titre original:  L’ultra-droite au pouvoir et une gauche en lambeaux : la Pologne, laboratoire du cauchemar européen qui menace ? Après des années de gouvernement néolibéral, c’est la droite ultra-conservatrice et xénophobe du parti Droit et Justice qui est arrivée au pouvoir en Pologne à l’automne dernier. En quelques mois, ...

Lire la suite

Rien ne serait pire que l’immobilisme !

Cette phrase prononcée à plusieurs reprises par ceux qui nous gouvernent justifie à chaque fois la « réforme » nécessaire, indispensable, à laquelle s’opposent bien entendu, les tenants des « droits acquis », ceux qui ne comprennent pas que la réforme est nécessaire pour leur bien. Le chœur des « ...

Lire la suite

La guerre invisible que les multinationales livrent aux Etats

Plongez dans la guerre invisible que les multinationales livrent aux États Nul besoin d’envoyer canonnières ou porte-avions pour intimider un Etat qui menacerait les intérêts des puissantes compagnies occidentales. Il existe un discret mécanisme pour régler les litiges entre États et investisseurs : l’ « ISDS », pour Investor-State Dispute Settlement, intégré dans ...

Lire la suite

Les fonctionnaires ne travaillent pas assez…

Les fonctionnaires ne travaillent pas assez, et pourquoi ne pas le dire franchement, sont des fainéants privilégiés, salariés à vie de l’Etat bienfaiteur. Voilà une petite phrase assassine et sournoise que même la droite n’oserait pas prononcer sous peine d’une exécution en règle. Car dans notre douce France il est interdit de toucher ...

Lire la suite

La (re)colonisation du Mexique

Ce vendredi 18 mars nous célèbrerons le 78ème anniversaire de l’expropriation pétrolière par le président Lazaro Cardenas del Rio, dans un contexte de trahison absolue des principes de la souveraineté nationale, de la démocratie et du bien-être social incarnés par ce grand général révolutionnaire. Autrefois, l’énorme force de l’État mexicain ...

Lire la suite

Uber: le gouvernement du Québec remet les pendules à l’heure

Commission des finances publiques du Québec (Assemblée Nationale du Gouvernement du Québec)   Jacques Daoust, Ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Electrification des Transports du Québec Consultation sur le document d’information sur le transport rémunéré de personnes par automobile:     Les meilleurs moments d’Uber en commission ...

Lire la suite

SOS paysans !

Ils n’en peuvent plus ! Trop dur, trop de pression, trop de dettes. Les suicides se multiplient chez les paysans, qui ne savent plus comment survivre dans un système qui vise à leur disparition pour installer l’agro-industrie. « Il y a deux semaines, on a appris, pour une famille. On n’avait ...

Lire la suite

«Cosse» toujours, tu m’intéresses

Décidément la soif du pouvoir n’épargne personne, et voilà que maintenant l’ex patronne des Verts tombe dans le piège tendu par Hollande, convaincue, avec une belle naïveté, que ça n’a été l’objet d’aucun marchandage. En mettant en même temps dans ce gouvernement un ardent défenseur du projet NDDL, le léthargique ...

Lire la suite

Hillary Clinton et les extraterrestres

  Comment une candidate à la présidence des Etats-Unis pourrait-elle ignorer les 35% de la population de son pays qui avouent croire en l’existence des extraterrestres. Promesse électorale qui tombera dans les oubliettes après son élection, ou véritable passion pour les aliens. Hillary Clinton semble bien décidé à faire toute la lumière au ...

Lire la suite

Non au rejet de produits toxiques dans le Parc National des Calanques !

Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a autorisé fin décembre la société Alteo, à poursuivre l’exploitation de ses usines et à rejeter en mer, pendant six ans, les effluents aqueux résultant de la production d’alumine.
 
Une décision d'autant plus scandaleuse pour l’environnement que ces rejets se font en plein cœur du Parc National des Calanques dans le département des Bouches-du-Rhône...
 
 
Le 1er Ministre, Manuel Valls, a justifié cette décision en expliquant que la décision du préfet s’était fondée sur l’avis favorable émis par le Conseil supérieur de prévention des risques technologiques (CSPRT) le 22 décembre dernier.


De son côté, la ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal, a désapprouvé cette décision : "Je pense que c’est une mauvaise décision qui est essentiellement suscitée par le chantage à l’emploi ".


Mais comme d’habitude, pour mieux faire passer la pilule, les jeux de rôle ont été distribués entre les membres du gouvernement.  A Manuel Valls la défense de l’emploi et à Ségolène Royal le rôle de protectrice de l’environnement : la synthèse à la sauce hollandaise est sauve...

Une eau claire n’est pas une eau propre 


Depuis près de cinquante ans, le site de production d’alumine, qui sert à fabriquer de l’aluminium, situé à  Gardanne près d’Aix-en-Provence, bénéficie d’un droit d’expédier des résidus en mer, à 7 km au large de Marseille et Cassis. Plus de 20 millions de tonnes de boues rouges ont déjà été déversées sur les fonds marins de la fosse de Cassidaigne.


Ce site, le plus grand centre mondial de production intégré d’alumines, emploie 400 salariés et 250 personnes pour les entreprises sous-traitantes.


Il y a quelque mois, la demande d’une poursuite de rejet par Alteo avait provoqué la colère de plusieurs associations de défense de l’environnement et de riverains, qui dénoncent depuis des années la toxicité des boues rouges.


L’accord reconduit en 1996 stipulait que l’industriel avait jusqu’au 31 décembre 2015 pour cesser d’expédier ses déchets en mer. Pour y parvenir, Alteo s’est doté de trois filtres-presses depuis 2007 et les boues rouges déshydratées sont désormais stockées à terre, près de Gardanne. L’industriel voulait toutefois conserver le droit de déverser ses effluents liquides, qui restent très chargés en métaux divers.


" Il s’agit de rejet d’effluents liquides, chimiques toxiques et radioactifs. C’est toujours le dossier des boues rouges, même si les rejets n'en ont pas la couleur. Ce n’est pas du tout un traitement mais un prétraitement " a dénoncé Alain Matési, président-Fondateur de  l’association CoLLecT-IF environnement.
 
Le conseil supérieur de prévention des risques technologiques, chargé d’une enquête publique concernant 27 communes, avait déjà rendu un avis favorable aux demandes d’Alteo, malgré les remarques des experts, l’intense mobilisation citoyenne, le refus de plusieurs municipalités et l’opposition de la ministre de l’écologie. " A l’heure où l’opinion française redoute les délocalisations, il est impératif de sauvegarder plusieurs centaines d’emplois ", avaient justifié les commissaires chargés de l’enquête. 


Mais les rapports préliminaires, réalisés par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et l’Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (Ifremer), consultables sur le site du ministère de l'Ecologie, montrent que les animaux marins portent la trace incontestable des métaux (aluminium, titane, vanadium) qui constituent la signature de ces rejets.  


Les auteurs relèvent la piètre qualité chimique des eaux méditerranéennes, avec une " problématique de contamination marquée pour différentes substances dans les deux zones de prélèvement ". Pour autant, le risque sanitaire lié à la consommation de ces produits semble conforme aux seuils réglementaires, concluent-ils prudemment, en laissant malgré tout la question ouverte... 


Le risque environnemental, quant à lui, n'a pas fait l'objet d'études spécifiques. S'en forger une idée n'est toutefois pas bien compliqué.  



Préserver l’attractivité des milieux naturels en les protégeant au mieux est un enjeu essentiel à relever. Les conséquences de cette décision affectent directement la faune, la flore, la biodiversité, toutes ces ressources à préserver, pour lesquelles le Président de la République, François Hollande, avait promis pourtant de mobiliser tous les décideurs, lors de la COP 21…


 


> Signer la pétition ICI



Photo Creative commons par Yahoo Images



Lire toutes les infos du blog :  
> Les 25 derniers articles  
> Tous les articles
 

Lire la suite

Système de santé: comment survivre?

Comment survivre dans le système de Santé? Impact des coupures sur le personnel soignant À deux reprises sur deux années, j’ai été hospitalisé en urgence pour une semaine pour des difficultés pulmonaires. Troubles identiques, même traitement, même hôpital. J’ai décidé d’en faire un portrait comparatif de ce qui se passe dans nos ...

Lire la suite

Régionales: une victoire trompeuse

Une victoire de justesse sur le FN, due essentiellement au report des voix de gauche sur celles de droite, malgré le « nini » sarköziste, mais cette victoire n’est-elle pas trompeuse ? Avec près de 7 millions de voix récoltées par le FN, le parti d’extrême droite continue son avancée face à un ...

Lire la suite

Nanard, roi des embrouilles !

Sacré Nanard, va. S’il fallait retenir un symbole de ce monde qui marche sur la tête, il pourrait être un bon candidat. Ex-chanteur de variété raté, devenu entrepreneur en pleine période du début d’un capitalisme sauvage dit de « jet-set », choisi comme ministre par un Mitterrand n’écoutant plus déjà que les sirènes ...

Lire la suite