Accueil / Tag Archives: électricité

Tag Archives: électricité

La France en panne des sens

Les gilets jaunes n’ont pas fini de faire couler de l’encre, à défaut de faire couler de l’essence, et on peut légitimement s’interroger sur le choix de nos dirigeants à rester dépendant du pétrole, alors que nous avons les moyens de nous en passer. Bien sûr, Macron et sa clique font des ...

Lire la suite

Le plus gros fake français : la campagne des anti Linky

Ah, je sens que vous allez me dire tout de suite que je ne peux qu’être contre ce bidule qui fait tant jaser ici en France.  Détrompez-vous, et lisez plutôt ici l’étude que j’ai pu faire du bidule, contraint et forcé par des incessantes questions d’amis qui me disaient tous « et toi, que l’actualité intéresse, t’en penses quoi ...

Lire la suite

Les éoliennes sont dans le vent

Malgré le front anti-éolien, lancé par des adorateurs de l’atome, l’éolien continue à marquer des points, et se place en bonne place parmi les énergies propres, même si les méga-installations ne font pas l’unanimité. Mais qui est derrière le lobby anti-éolien ? Une enquête minutieuse réalisée en Belgique démontre à l’évidence les liens ...

Lire la suite

De quoi perdre la boule… de cristal (2)

Lors du précédent article, j’avais proposé plusieurs pistes pour imaginer ce qui pourrait nous attendre pour ce siècle, mais le territoire exploré est vaste, et les contributions diverses apportées par les internautes justifiaient largement ce second volet. Il faut être conscient que le système actuel est en perte de vitesse, et ...

Lire la suite

Nucléaire, banalisation des catastrophes

Tchernobyl, Fukushima, les années passent, rien n’est résolu, ni l’extinction des feux nucléaire, ni la fin de la pollution radioactive, et pourtant, malgré la faillite annoncée, Areva, EDF et le gouvernement français s’entêtent à promouvoir cette énergie mortifère. À Tchernobyl, le 1er sarcophage ayant rendu l’âme, un second est en construction ...

Lire la suite

Le scandale sanitaire et financier des compteurs Linky

Près de cinquante millions de compteurs communicants Linky, Gazpar et cie doivent équiper 35 millions de foyers français d’ici 2020.



ERDF (Électricité Réseau Distribution France) a commencé à installer, dans plusieurs dizaines de communes, ces compteurs dits " intelligents " qui suscitent de vives réactions de la part des citoyens et de leurs élus...  




Ces compteurs transmettent les informations de consommation avec l'objectif officiel d’améliorer l’efficacité énergétique mais ils sont vivement contestés au nom de la santé et de la liberté. Les raisons principales de ces critiques sont la mise en danger très probable de la santé des habitants par les ondes électromagnétiques générées et la remise en cause certaine des libertés publiques.  

Une fois installés, ces compteurs permettent en effet de savoir tout ce que vous faites chez vous à 10 minutes près. Ils sont capables de déterminer si vous êtes chez vous ou pas, pendant combien de temps vous êtes parti en vacances en laissant votre domicile inoccupé, combien de personnes vous hébergez au jour près, etc...  

 
De plus, les prétendus avantages de ces compteurs sont loin d'être évidents : 


 
- aucune économie d'énergie


 
- aucune utilité pour les énergies renouvelables (d'ailleurs l'Allemagne a renoncé à la généralisation de ces compteurs alors qu'elle développe les énergies renouvelables bien plus que la France) 


 
- il est possible depuis longtemps pour le fournisseur de connaître par passage, téléphone ou web, la consommation précise d'électricité, de gaz ou d'eau, sans avoir besoin de compteurs communicants. 

 
Il est à noter enfin qu'il est écologiquement irresponsable de se débarrasser de près de 80 millions de compteurs (35 millions pour l'électricité, 30 pour l'eau, 11 pour le gaz) en parfait état de marche. Les opérateurs ont beau assurer que des filières de recyclage vont être mises en place, elles ne devraient exister que pour des appareils arrivés en fin de vie. Or les compteurs actuels sont prévus pour durer 60 ans, contrairement aux Linky, Gazpar et compagnie qu'il faudra remplacer, à nouveau et à grands frais, dans moins de 20 ans.  

 
Devant ces critiques, les pressions exercées sur les élus par ERDF et l'association des Maires de France se multiplient. Plusieurs documents ont été envoyés à toutes les communes de France pour tenter de faire croire aux élus que les délibérations municipales contre ces compteurs seraient illégales, ce qui est totalement faux. 


 
Il est important de savoir que dans la plupart des cas, les communes sont directement propriétaires des compteurs d'électricité et ont donc toute latitude pour refuser leur remplacement. Il est d'ailleurs injustifiable qu’ ERDF et ses sous-traitants aient commencé à installer des compteurs Linky sans demander leur aval aux communes concernées. 

 
Des factures plus lourdes pour les usagers 


 
Dès 2010, des expérimentations ont eu lieu dans certaines zones où ces compteurs ont été installés. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié le bilan de ces expérimentations dans un épais document dont le contenu réel a soigneusement été éludé au profit de la propagande officielle : "Les expérimentations se sont parfaitement déroulées, donc Linky peut être généralisé à toute la France". 


 
Pourtant, en lisant attentivement ce document, l'on trouve des choses particulièrement croustillantes :
 

L’essentiel des causes de ces coupures provient d’un réglage de disjoncteur du tableau électrique supérieur à la puissance souscrite. Il s’agit, donc, d’utilisateurs dont la puissance souscrite était différente de celle réglée sur le disjoncteur et qui bénéficiaient indument d’une puissance de coupure plus élevée que celle contractualisée. Le choix retenu par ERDF, et partagé en concertation avec les acteurs, est de remettre les utilisateurs à leur puissance souscrite contractuelle, sans pénalité pour l’utilisateur, alors qu’ERDF et les fournisseurs seraient en droit de demander deux ans d’arriérés. Néanmoins, les usagers concernés ont dû demander une augmentation de puissance ce qui leur a occasionné un coût pour le paiement de la prestation d’augmentation de puissance réalisée par ERDF et d’un abonnement plus élevé. " 


 
Il est donc avéré que, dans de nombreux cas, les usagers vont se retrouver avec des compteurs disjonctant rapidement et vont devoir payer une pénalité dite " prestation d’augmentation de puissance " et surtout un abonnement plus cher. Les intervenants (principalement EDF et ERDF) vont ainsi engranger des millions d'euros de bénéfices sur le dos des citoyens...


 
Quant à la possibilité de consommer moins d'électricité, elle est extrêmement virtuelle, comme le révèle l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) dans un document intitulé " Linky, analyse des bénéfices pour l'environnement "  : « Une expérience menée en Australie a ainsi montré chez les consommateurs bénéficiant d’un affichage dans leur logement, une baisse effective de consommation de 10% pendant les deux premiers mois. Celle-ci s’est pourtant réduite à 5% les quatre mois suivants, pour un retour à la situation de départ au bout de six mois. »


L'expérience australienne montre que les maigres économies réalisées dans les premiers mois sont fortement liées à un affichage de la consommation dans le logement, ce qui n'est même pas prévu avec Linky !  

En Allemagne, début 2015, le ministère allemand de l’Economie a annoncé que les compteurs intelligents ne seraient rendus obligatoires que pour les foyers fortement consommateurs d’électricité. Une position à contre-courant des directives de l’Union européenne en la matière.

Au Canada, la province de Saskatchewan a obligé la société SaskPower à retirer les 105 000 compteurs intelligents installés dans les résidences et les entreprises de la province en raison des inquiétudes soulevées par plusieurs incendies inexpliqués liés aux appareils. 
 
En France, initialement estimé à 4,3 milliards d’euros, le budget du déploiement de ces compteurs a finalement été réévalué à la hausse par le gouvernement de François Hollande en juillet 2013 à 7,5 milliards d’euros ! Une somme colossale qui sera payée par les usagers dans le cadre de leurs factures d'électricité…
 
Quant à la Ministre de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, elle n'entend pas modifier sa loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 qui instaure le déploiement des nouveaux compteurs électriques Linky.   Interpellée pourtant par de nombreuses plaintes d'associations et de particuliers, elle a déclaré récemment : "Je souhaite accélérer l'objectif, il faut aller plus vite"...


   

     
> Le site http://refus.linky.gazpar.free.fr informe et aide les élus à se positionner en vue de préserver la santé des citoyens, les libertés, les finances publiques et l'environnement.

 

 




Lire toutes les infos du blog :  

Lire la suite

Mr Jack, arnaqueur de haut vol (2)

Hier, nous avons vu que l’homme au sourire éclatant qui descendait d’un jet privé était plutôt un faiseur et un hâbleur. Aujourd’hui, nous allons découvrir que c’est aussi un bel escroc, devenu effectivement millionnaire avec une arnaque de haut vol, qui lui a fait engranger des millions d’euros, dépensés depuis ...

Lire la suite

À qui profite la politique énergétique de l’Union européenne?

À qui profite, en fin de compte, la politique énergétique de l’Union européenne? Alors que l’on ne peut que plaider en faveur des énergies renouvelables, il apparaît que le système, tel qu’il fonctionne, ne fait que “gonfler” les factures des consommateurs et les portefeuilles de ceux qui vendent les équipements ...

Lire la suite

Privatisation de l’électricité: Power to the People

privatisation de l'électricité

Privatisation de l’électricité : cave, casse-gueulam ! Dans les années 1990, un grand mouvement de dérégulation du marché de production et de distribution de l’énergie électrique a commencé en Grande-Bretagne. Si j’osais, car le sujet est grave, je me permettrais un jeu de mots : « Power to the People » (« Power » = « le ...

Lire la suite

Risque d’incendie lié aux compteurs

Risque d’incendie lié aux compteurs : vérifiez vos socles, dit Hydro-Québec REPORTAGE – Hydro-Québec a dû remplacer un de ses compteurs intelligents la semaine dernière à Sainte-Marie, en Beauce. L’appareil a surchauffé, mais la société d’État montre du doigt le socle de l’appareil pour ce mauvais fonctionnement, en rappelant que ...

Lire la suite

Allons enfants de la batterie !

Chacun sait que le talon d’Achille des énergies propres, c’est leur intermittence, en tout cas pour l’éolien et le solaire, et il faudrait pouvoir stocker l’énergie produite afin de s’en servir lorsque le vent est tombé, ou que le soleil est couché. Mais les batteries actuelles ont une vie limitée, ...

Lire la suite

Pendant ce temps-là, la gauche privatise les barrages hydrauliques..

Sous couvert de transition énergétique, la casse du service public français organisée par les socialistes (qui n’ont plus de socialiste que le nom) se poursuit. Après la privatisation des autoroutes, qui doit pourtant laisser un goût amère au gouvernement au regard des revenus substantiels qu’elles rapportent chaque année aux sociétés ...

Lire la suite

L’électricité, c’est gratuit !

Au lieu de se désoler du montant de nos factures d’électricité qui grimpent exponentiellement, hausse largement due à un nucléaire de moins en moins rentable, il serait temps de se pencher sur les moyens de fabriquer de l’électricité à bon compte, d’autant que les solutions sont multiples, souvent originales, mais ...

Lire la suite

SYRIE. Sabotage ?lectrique: le pr?sident Bachar al-Assad f?licite les techniciens

Alors que nous vous l’annonçions hier, que les terroristes avaient ciblé la grande centrale de gaz située dans la région sud, privant une grande partie de la Syrie d’électricité, la fée lumière est revenue en Syrie. Le président syrien Bachar al-Assad a donc félicité tous les techniciens qui se sont déployés toute la nuit, pour […]

Lire la suite