Accueil / Tag Archives: Animaux

Tag Archives: Animaux

L’élevage industriel des animaux: une source d’explosions épidémiques ?

La population humaine mondiale a dépassé en nombre celle de tous les grands mammifères ayant sillonné la planète et pour produire les protéines nécessaires à notre alimentation, nous élevons en moyenne 70 milliards d’animaux par an. Jamais, dans l’histoire de l’humanité, autant de bêtes n’auront été élevées mais l’élevage industriel, avec ...

Lire la suite

Un chasseur sachant chasser…

L’ouverture de la chasse approche, semant le désarroi parmi les animaux qui vont tenter d’échapper aux battues, aux pièges, à la boulimie de tuer, mais aussi parmi les humains pour lesquels les sorties dans les bois calmes seront désormais dangereuses. Un million de chasseurs, armés jusqu’aux dents, et souvent alcoolisés, ...

Lire la suite

L’Europe pourrait développer encore un peu plus la pêche électrique !

Alors que les océans se vident progressivement de leurs poissons, les députés européens de la commission « pêche » viennent récemment de voter, par 23 voix contre 3, en faveur d’un nouveau développement de la pêche électrique. Ce vote, dont on peine à croire qu’il est bien réel, est l’œuvre d’un intense travail ...

Lire la suite

Accélération de l’extinction de masse

L’extinction de masse sur Terre accélère, des scientifiques parlent d’« anéantissement biologique »   Une étude publiée lundi dans les Actes de l’Académie nationale des sciences des États-Unis d’Amérique (PNAS) indique que l’activité humaine précipite l’anéantissement biologique et un événement d’extinction de masse. Le document, examiné des pairs, intitulé « L’anéantissement biologique ...

Lire la suite

Non à l’équitation de « haute école » !

Trois jours récemment passés à Saumur (Maine-et-Loire) m’ont remis en contact avec des inconditionnels du Cadre Noir, ce prestigieux corps d’hommes et de femmes affectés au dressage des chevaux au sein de l’École Nationale d’Équitation. Or, j’ai beau écouter les plaidoyers les plus enflammés, je ne peux éprouver le moindre ...

Lire la suite

SOS Gorilles des montagnes en Ouganda !

Les gorilles sont les êtres vivants les plus proches de l'homme, après le bonobo et le chimpanzé, puisque leur ADN est de 98 % à 99 % identique à celui des humains.
 
Une des deux espèces de gorille vivant actuellement en Afrique, les gorilles des montagnes (Gorilla beringei) sont en voie d'extinction. Menacés par la guerre, le braconnage et la déforestation, ces grands singes ne peuvent survivre que dans des forêts strictement protégées...


Les gorilles des montagnes vivent dans l’est de la République démocratique du Congo dans le parc des Virunga, au Rwanda dans le parc des Volcans et en Ouganda dans le parc national de Mgahinga et dans celui de la forêt impénétrable de Bwindi. 

Il ne reste aujourd’hui que 700 gorilles des montagnes. 400 d'entre eux environ vivent actuellement à l’intérieur du Parc national de Bwindi en Ouganda mais la destruction de la forêt voisine de Kafuga changerait la donne car cette zone forestière sert de tampon au Parc national et sa disparition pourrait menacer les gorilles…

La culture du thé ne doit pas mettre en cause la survie des gorilles

Véritable paradis naturel, la forêt de Kafuga abrite des centaines d’espèces d’oiseaux, de papillons, de petits rongeurs, de chimpanzés ainsi que deux cents espèces d’arbres, dont certaines endémiques. Cette zone boisée de 250 hectares, entourée de plantations de thé et de cultures vivrières, est aussi essentielle aux populations locales qui s’y approvisionnent en fruits, bois de chauffage et plantes médicinales.

 
Mais cette forêt semble vivre ses dernières heures. « Certains planteurs de thé ont déjà acheté des haches et des machettes » alerte Robert Tumwesigye Baganda, le directeur de l’organisation Probicou (Pro-biodiversity Conservationists in Uganda) pour étendre les surfaces cultivées. Les défrichements pourraient commencer en mars prochain avec la saison des pluies et faire ainsi de nouvelles terres agricoles.

 
La forêt de Kafuga pourrait donc disparaitre très bientôt et forcer les habitants à se procurer leurs moyens de subsistances à l’intérieur du Parc national voisin, la forêt Impénétrable de Bwindi, un des derniers refuges des gorilles des montagnes. Bien que ne faisant plus partie intégrante du Parc national, cette forêt joue encore aujourd’hui un rôle de tampon en tenant à distance les humains de l’habitat des gorilles.


 
Les militants de Probicou étaient sur le point de planter 30 000 arbres d’essences locales à l’intérieur et autour de la forêt de Kafuga afin d’assurer le futur de la forêt et des habitants juste avant que le projet de déboisement soit connu.

 
Les spécialistes estiment que les grands singes auront disparu d’ici 10 à 15 ans si rien n’est fait pour enrayer la destruction de leur habitat, d’autant plus que les braconniers continuent de chasser le gorille, pour sa viande, ses mains et son crâne qui rapportent énormément d’argent.

 
Quand on sait que le gorille est également victime de maladies telles que la pneumonie, la grippe ou d’autres maladies de l’homme qui lui sont mortelles, il reste peu de temps pour sauver les gorilles de montagne. C’est pourquoi il est urgent de demander au ministre de l’environnement ougandais et aux administrations locales de préserver la forêt de Kafuga...

  
Monsieur le Ministre,     

Madame, Monsieur,

 
L’Ouganda abrite un trésor inestimable : 400 gorilles des montagnes, parmi les derniers de la planète, qui vivent dans le Parc national de la Forêt Impénétrable de Bwindi. La surveillance et la protection de l’habitat des gorilles sont indispensables à leur survie. L’action menée par l’Ouganda est en ce sens exemplaire.

La forêt de Kafuga, dans le district de Kisoro, joue le rôle de tampon pour la Forêt Impénétrable de Bwindi. Sur place, les écologistes lui attribuent ainsi un rôle central dans la protection du Parc national.

Mais la forêt de Kafuga est menacée, et à très court terme. Des planteurs de thé veulent défricher la forêt pour y mettre en place leurs cultures.

Le thé est assurément un important produit d’exportation pour l’Ouganda. La survie des gorilles ne doit néanmoins pas être sacrifiée au nom du développement économique.

Nous vous exhortons à empêcher le déboisement de la forêt de Kafuga, afin de ne pas mettre en péril le trésor de votre pays, le gorille.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, Madame, Monsieur, l’expression de notre haute considération. 

 
Albert Ricchi

 


> Signer la pétition ICI



Lire toutes les infos du blog :  

> Les 25 derniers articles


> Tous les articles  




Lire la suite

La privatisation du vivant

Élevage industriel : la biodiversité animale sous contrôle des multinationales La privatisation du vivant Un taureau capable de produire plus d’un million de descendants, cinq races d’animaux qui dominent l’élevage mondial de vaches, cochons, poules, chèvres et moutons… Les industriels ont pris le contrôle de la sélection génétique des animaux ...

Lire la suite

L’Auberge qui réparait les hommes

Aide aux hommes en difficulté La ferme de l’Auberge, située dans le village de Roxton Falls, a reçu plus d’une cinquantaine d’hommes en difficulté en 2013. Certains vivent une séparation ou un deuil, d’autres ont des problèmes de dépendance ou des difficultés à se reconnecter avec leur intériorité.  Geneviève Kiliko ...

Lire la suite

Chouette !

Les chouettes sont des créatures absolument stupéfiantes. Leurs yeux profonds et perçants ainsi que leurs hululements fantomatiques appartiennent aux mythes et aux contes folkloriques. C’est peut-être pour ça que nous adorons à ce point ces magnifiques photos de chouettes ! Depuis la nuit des temps, elles ont capturé les imaginaires ...

Lire la suite

Les animaux définitivement reconnus comme des «êtres sensibles»

L’Assemblée nationale a finalement reconnu ce droit aux bêtes, au terme de deux ans de débats. Une avancée qui concerne les chats comme les souris. (Photo Julien Stratenschulte. AFP) Les animaux, êtres sensibles ? C’est l’avis du Parlement qui leur a accordé ce mercredi la qualité d’«êtres vivants doués de ...

Lire la suite

Combien d’espèces sauvages dans 40 ans ?

Après lecture du rapport alarmant de l’ONG WWF, un constat évident s’impose, une seule possibilité s’offre aux terriens. Chercher une autre planète habitable dans les plus brefs délais et une arche de Noé capable d’assurer rapidement le déménagement des sinistrés écologiques. Seul point « positif », il ne sera pas nécessaire d’envisager la ...

Lire la suite

SUR L?ELOGE DE LA FUITE?

Ceux que la sociologie déprime ou que la psychologie débecte s’abstiendront de lire L’éloge de la fuite, d’Henri Laborit. Les autres, prêts à accepter de connaitre « l’ennemi » – la domination sociale rampante et omniprésente – afin d’y être un peu moins … Lire la suite

Lire la suite

L?histoire de votre asservissement

  PHILIPPE DAVID: Ceci est l’histoire de votre asservissement; comment ça c’est produit, et comment vous pouvez finalement être libre. Une traduction libre de la narration d’une vidéo de Stephan Molyneux. Vous trouverez certainement sa description de la société actuelle très … Lire la suite

Lire la suite

La r?volution biocentriste

Par?G?rard Charollois Ceux qui par id?ologie et ceux qui par profession de lobbying s’opposent ? la reconnaissance des droits des animaux et de la nature, d?nigrent le biocentrisme en le pr?sentant comme une r?gression, une n?gation des Droits de l’Homme. Pour eux, notre condamnation de l’anthropocentrisme impliquerait un retour ? ...

Lire la suite