Accueil / Tag Archives: alexis tsipras

Tag Archives: alexis tsipras

Grèce – Alexis Tsipras : la défaite électorale après la trahison

Alexis Tsipras : la défaite électorale après la trahison Les élections législatives grecques ont rendu leur verdict dimanche 7 juillet. Le parti Nouvelle-Démocratie (droite conservatrice) l’emporte largement avec 39,85% des suffrages, confirmant ainsi sa victoire aux élections européennes de mai dernier.  Déjà sonné par son échec cinglant aux dernières élections ...

Lire la suite

Le dégoût européen

Le Brexit aurait pu être un simple divorce entre le Royaume-Uni et l’Europe, mais l’escalade entre le Parlement britannique et l’Union Européenne est en passe de transformer cette séparation en un événement qui aura une portée fondamentale bien plus profonde. Car le Brexit n’aura pas seulement une incidence géopolitique majeure ...

Lire la suite

« Je n’accepte pas l’invitation à être présent à la profanation de la Pnyx »

Je n’accepte pas l’invitation à être présent aujourd’hui à la profanation de la Pnyx (article original paru le 7 septembre 2017) Manolis Glezos   La France, son peuple, les luttes du peuple et ses représentants ont toujours été les bienvenus pour le peuple grec. Je me souviendrai toujours de l’énorme ...

Lire la suite

Déclaration de Thessalonique: accord énergétique Chypre, Grèce, Israël

Tsipras, Netanyahou et Anastasiadis concluent un accord énergétique Avertissement du traducteur : Ce qu’on lira ci-dessous n’est pas une parodie, mas la traduction fidèle d’un article paru le 15 juin dans le très respectable quotidien grec I Kathemirini. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, son homologue israélien Benjamin Netanyahou et ...

Lire la suite

Zoe Konstantopoulou : « Le gouvernement grec a sacrifié la démocratie »

Grèce manifestation

Zoe Konstantopoulou : « Le gouvernement grec a sacrifié la démocratie »   On connaît Zoe Konstantopoulou comme la seconde femme à avoir pris le rôle de présidente du Parlement grec. Largement élue à ce poste en tant que membre de Syriza au début du mois de février 2015, elle le ...

Lire la suite

Grèce : 14 aéroports régionaux vendus

Grèce : 14 aéroports régionaux vendus à un groupe allemand et à un oligarque grec   Le gouvernement de Tsipras a officialisé la cession de 14 aéroports régionaux au consortium Fraport-Slentel pour 1,23 milliard d’euros, dans une décision publiée mardi au Journal officiel.   Le groupe allemand Fraport devra exploiter ...

Lire la suite

Grèce: Déclaration d’Alexis Tsipras après son vote au référendum

Grèce : Déclaration d’Alexis Tsipras après son vote au référendum Aujourd’hui est un jour de fête, parce que la démocratie est fête, elle est joie. Et quand la démocratie vainc la peur et le chantage, alors elle est aussi rédemption, elle est aussi voie de sortie. Le peuple grec envoie aujourd’hui ...

Lire la suite

Référendum en Grèce : la vraie question à poser est celle de la sortie de l’euro…

Drapeau grec
Drapeau grec.
L’Assemblée nationale grecque a voté, dans la nuit de samedi à dimanche 28 juin, le principe de la tenue d’un référendum le 5 juillet prochain. 

Elle a repris la proposition du Premier ministre Alexis Tsipras demandant au peuple grec de se prononcer sur les dernières propositions de l’Union Européenne et du Fonds Monétaire International afin de mettre fin aux tergiversations de ces derniers mois. Mais ce sera avant tout la teneur de la question posée qui sera déterminante…


La pression populaire extérieure et celle de l'opposition interne au parti Syriza semblent avoir brisé l'immobilisme du gouvernement grec et d’Alexis Tsipras. Ce dernier, par le vote aux élections législatives de janvier 2015, disposait déjà de toute la légitimité nécessaire pour stopper les plans imposés par la Troïka mais ce référendum a ceci d’intéressant qu'il inverse le rapport de force.

Alors que le Premier ministre était sur la défensive, c'est maintenant l'UE, la BCE et le FMI qui se trouvent en position difficile. En effet, si l'UE et le FMI ne versent plus les prêts permettant à la Grèce de rembourser sa dette, il ne sera pas possible de payer les fonctionnaires et les fournisseurs de l'État, ni d'assurer sa trésorerie et ses investissements.  La seule solution sera alors de sortir de l’euro et de revenir à la drachme, afin d'utiliser la politique monétaire - comme à la Libération en France - pour relancer fortement l'économie.

Les plus grandes inquiétudes concernent à la fois les termes de la question qui sera posée et la capacité des Grecs à résister à l'avalanche de propagande haineuse qui commence à s'abattre sur le pays. L'offensive a commencé par l'exclusion de la Grèce de la réunion de l'eurogroupe et qui se trouve ainsi de fait exclue de la zone euro.

Il s’agit maintenant de savoir si le gouvernement grec va en tirer toutes les conséquences ? Ce n'est pas certain car jusqu'à présent Alexis Tsipras a multiplié les déclarations favorables à l'UE et à l'euro. Il a même ajouté sa voix à ceux qui présentent la sortie de l'euro comme une apocalypse. 

Comment va-t-il réagir dans les jours qui viennent, pour répondre à la Troïka ? Au vu de ses dernières déclarations à la télévision grecque, il semble désormais acquis qu’Alexis Tsipras se serve uniquement de la menace d'un référendum et de ses résultats (dans la mesure où ce dernier a bien lieu...) pour  faire pression à nouveau sur l’UE et relancer les discussions sur des bases modifiées mais toujours dans le cadre de l’euro.

Cela serait malheureusement encore une impasse à terme car l’UE, la BCE et le FMI tentent en réalité un coup d’État contre le gouvernement grec qui n’est pas s’en rappeler le coup d’État parlementaire français en 2008, où le traité constitutionnel européen avait été remplacé par le traité de Lisbonne, suite à un vote du congrès annulant la victoire du « non » au référendum.

Au cours des cinq dernières années, la Troïka a imposé une austérité sans précédent à la Grèce. Cette politique a dramatiquement échoué. L’économie a chuté de 26%, le chômage a atteint un taux de 27%, celui des jeunes 60%, le ratio dette/PIB a bondi de 120 à 180%. La catastrophe économique a conduit à une crise humanitaire : plus de 3 millions de personnes vivent au niveau du seuil de pauvreté, ou en-deçà de celui-ci. 

Aujourd’hui, tous les peuples des pays membres de l'UE attendent beaucoup du peuple grec. Il a dans ses mains la possibilité d'enclencher un processus politique similaire à celui de la Révolution française de 1789. Son vote “non” peut susciter une dynamique d'espoir conduisant à des réactions en chaîne dans plusieurs pays mais le combat pour une sortie de l’euro et de l'UE demeure essentiel…



Lire la suite

Enjeux de l’important remboursement de dette de la Grèce au FMI

La Grèce a transféré jeudi, environ €450 millions au Fonds monétaire international (FMI). Athènes a donc remboursé son deuxième prêt important sans être en mesure d’accéder à une nouvelle aide. Le pays avait déjà payé fin mars €450 millions au FMI. Le ministre grec des Finances,Yanis Varoufakis, avait promis le ...

Lire la suite

Discours d’Alexis Tsipras sur les réparations allemandes

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les députés, Je prends aujourd’hui lors de cette réunion historique la parole non seulement à titre symbolique mais également parce qu’il y a des raisons essentielles à cela. D’abord et principalement pour porter hommage aux victimes de la deux guerre mondiale. Et pour honorer ...

Lire la suite

Leçon grecque : plus aucun changement possible sans clash systémique

Déclaration de Yanis Varoufakis sur les autorités politiques européennes La première leçon à tirer des deux premières semaines de gouvernement Syriza était prévisible : il n’y aura pas d’accord entre le système, représenté par la Troïka, et la Grèce. Seul un clash systémique peut rendre possible un changement politique et social ...

Lire la suite