Accueil / A C T U A L I T É / Monstrueux et sanglant commerce d’albinos en Afrique

Monstrueux et sanglant commerce d’albinos en Afrique

Selon l’ONU, en Afrique le membre d’un albinos se négocie autour de 570 euros. Le corps entier de la victime peut rapporter à l’assassin sans scrupule, jusqu’à 70 000 euros. 

Albinos-Tanzanie

BUNYAMIN AYGUN / AFP

L’albinisme est toujours d’origine génétique. L’individu atteint se caractérise par une peau laiteuse ainsi que des cheveux clairs et des yeux parfois rouges, ceci en raison de l’absence totale ou seulement partielle de mélanine. La consanguinité en est la cause principale. Pour plus de détails consulter le site jeuneafrique.

L’albinisme touche 1 personne sur 20 000 dans le monde, 1 sur 4000 en Afrique et jusqu’à 1 sur mille en Tanzanie au Burundi et au Niger.

Mais c’est en Tanzanie au Malawi et au Burundi plus encore qu’ailleurs, que le commerce cruel macabre de membres et d’organes albinos est en augmentation depuis 2005. D’après l’ONU, 75 personnes au moins auraient perdu la vie en Tanzanie. Mais pourquoi « au moins », comment comprendre le manque de fiabilité dans le chiffrage d’une telle monstruosité. Certes, le sujet lié à la pratique de la sorcellerie ainsi qu’à de vieilles croyances est encore tabou dans un pays où 60% de la population croient encore aux pouvoirs de la magie. Ce qui pourrait expliquer en partie le silence complice des Tanzaniens, effrayés par la magie des sorciers et de possibles représailles.

La vie d’un albinos traqué et persécuté, ne vaudrait-elle que par le prix de son sexe coupé à la machette et vendu à prix d’or, ou d’un bras qui peut s’acheter 2000 dollars. Des actes inqualifiables qui apporteraient puissance et chance au possesseur d’un fétiche fabriqué avec un organe du corps d’un albinos. Un geste criminel au résultat illusoire, autant que l’est le viol d’une femme albinos qui guérirait du sida.

Par contre, on sait peut-être moins que les albinos ne sont pas les seules proies recherchées comme grigri porte-bonheur. Les vieilles femmes ou les enfants jumeaux sont aussi les victimes de sacrifices rituels.

Selon une anthropologue spécialiste de la Tanzanie – « Il y a un énorme contexte d’incertitude économique en Tanzanie, la présence d’une jeunesse désœuvrée vivant dans une grande misère. Enfin, l’écart qui sépare les plus riches des plus pauvres est tellement important que cela génère des frustrations de plus en plus vives. Dans ce contexte, tout s’achète car tout se vend  »

L’Etat tanzanien se bat avec conviction pour tenter de se débarrasser de ce fléau mortel. Notamment en interdisant l’usage de la sorcellerie. Le Président Jakaya Kikwete, vient de prendre des mesures radicales pour que cessent les attaques…

« inacceptables » qui « sont une honte pour des gens civilisés et qui croient en Dieu »

Et le résultat de ses bonnes intentions aura été aussi rapide qu’expéditif, puisque 4 tueurs d’albinos ont été condamnés récemment à mort pour meurtre. Mais les riches commanditaires courent probablement toujours dans une totale impunité. En tout cas, une chose est certaine, la recrudescence des attaques contre les albinos est évidente en période électorale. Et des élections générales sont prévues en octobre. Qui sait si certains candidats ne se présenteront pas devant les électeurs avec un horrible grigri dans la poche.

 

Albinos-Tanzanie-Enfants

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Coke en stock (CLXXXVI) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (21)

Invariablement, dès que l’on parle trafic de drogue par voie aérienne, arrive le problème des ...