Accueil / A C T U A L I T É / M?lange de genres

M?lange de genres

Par?Patrick Mignard

??Bonnets rouges?? contre ??drapeaux rouges???? On ne sait plus tr?s bien qui est qui?! Dans une ?poque o? la finalit? originelle des syndicats (d?fendre les int?r?ts des salari?s) fond comme neige au soleil, que le lien social se d?lite, que le capital investi dans le pays subit les affres de la mondialisation marchande? la plus grande confusion r?gne dans les consciences et dans la rue.

L?irruption sur la sc?ne sociale, et par voie de cons?quence politique, des ??bonnets rouges?? a surpris tout le monde, y compris eux-m?mes. Les plus concern?s sont ?videmment les syndicats qui comme ils le pensent sont encore ??Les plus ? m?me de d?fendre les salari?s??? (Laurent Berger ? CFDT)? Il est en effet grand temps qu?ils le disent car, ? la lumi?re des derniers conflits sociaux?on est en droit de se poser la question.?En effet, les syndicats, aujourd?hui?sont plus des accompagnateurs (genre cellule psychologique) des salari?s licenci?s que des structures de luttes pour am?liorer les conditions de vie et de travail?? ce qu?ils ?taient pr?cis?ment ? leur origine.

La double contradiction du capitalisme, dans un contexte de mondialisation, aboutit ? une v?ritable porosit? des int?r?ts de classe?: Les chefs d?entreprises, sont plus que jamais soumis ? une concurrence internationale qui les oblige ? se restructurer, d?localiser, licencier??Merci l?Europe des march?s?!…?Les salari?s, sont plus que jamais soumis ? la pression du capital (salaires, conditions de travail, licenciements).?Merci l?Europe que l?on nous pr?sentait comme sociale?!…?En l?absence, ? la fois d?une action efficace des pouvoirs publics ? voir les efforts pitoyables de ce pauvre Montebourg – et de la capacit? des syndicats ? jouer leurs r?les? les ??acteurs sociaux?? patrons-salari?s se retrouvent dans la rue?sous le m?me bonnet?

Fondamentalement les int?r?ts sont divergents, contradictoires, mais il est facile en l?absence de toute clart? de la situation de faire croire que l?on est tous dans la m?me gal?re? Le contexte politico-?conomique d?cadent offre au?MEDEF?et autres structures rapaces (FNSEA) une situation id?ale, sur un plateau, pour faire croire aux salari?s que leur salut passe par la d?fense du capital. Cette volont? de confusion n?est pas nouvelle, mais elle prend aujourd?hui une dimension particuli?re du fait de l?absence de toute alternative pour la d?passer. Les syndicats se r?veillant, prennent le train en marche et essayent de changer l?aiguillage???a va ?tre dur, vu ce qu?ils sont devenus et leur capacit? de riposte.

Par contre, ? l?aff?t, le n?o fascisme peut pointer son nez, voyant l? une mani?re de faire croire ? la possibilit? d?une vision corporatiste ? alliance patrons/salari?s ? dans un cadre national… ?a ne vous rappelle rien?? Revoyez vos livres d?Histoire?!

Patrick Mignard
25 novembre 2013

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article24583

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CLXIV) : Haïti, un « pays de merde » selon Trump, et la corruption de ses élites, entretenue par… les USA (a)

Je vous en avais déjà dressé un tableau édifiant en février 2017, et un an ...