Accueil / T Y P E S / Articles / Mauduit analyse le 1er anniversaire du quinquennat : le hollandisme, cette ??duperie??

Mauduit analyse le 1er anniversaire du quinquennat : le hollandisme, cette ??duperie??

lm_optLe journaliste co-fondateur de Mediapart, Laurent Mauduit, ancien chef du service ?conomique de Lib?ration et ancien directeur adjoint de la r?daction du Monde, excusez du peu, sort un essai titr? L??trange capitulation. En voici l?argument 😕??C?est une histoire sans pr?c?dent pour la gauche qui a commenc? avec la victoire de Fran?ois Hollande. Par le pass?, une fois arriv?s au pouvoir, les socialistes fran?ais ont tent?, dans un premier temps, d?honorer leurs engagements. Ce fut le cas sous le Front populaire qui engagea de grandes r?formes sociales avant de heurter le ? mur de l?argent ? ; ce fut le cas en 1981, quand la gauche chercha ? ? changer la vie ? avant de se convertir ? la rigueur ; ce fut le cas en 1997, quand Lionel Jospin chercha ? sortir le pays de l?orni?re lib?rale avant de reculer devant la finance. Depuis son entr?e ? l?Elys?e, Fran?ois Hollande, lui, n?a pas cherch? un seul instant, ? modifier la politique de son pr?d?cesseur. C?est d?abord cette sid?rante volte-face que cet ouvrage veut raconter et mettre en perspective. Prolongation de la politique d?aust?rit? ; abandon de la r?forme fiscale ; reprise des mesures pour la comp?titivit? pr?n?es par le patronat ou des th?matiques s?curitaires de Nicolas Sarkozy? depuis le 6 mai 2012, le ? peuple de gauche ? a le sentiment qu?on lui vole sa victoire.?(?)?? D?o? les 150 000 manifestants ? on prend le chiffre des organisateurs et on d?duit celui de Valls ;) ? pr?sents lors de la Marche pour la 6e R?publique, contre la finance et l?aust?rit?? Mais revenons ? Laurent Mauduit et ce qu?il dit de son ouvrage chez Les Inrocks : ??Avec Hollande, on est dans la prolongation de l?impuissance. Nombre de ses r?formes sont dict?es par le camp d?en face. C?est vrai que l?on peut parler de duperie ? j?assume ce mot. Prenez la r?forme du march? du travail : Hollande a cach? pendant sa campagne qu?il projetait de mettre ? bas le droit du licenciement. Prenez encore le ?choc de comp?titivit??, avec ses 20 milliards de cadeaux aux entreprises : ? quelques modalit?s techniques pr?s, c?est la r?forme que d?fendait Sarkozy. Pis ! Le m?me Hollande avait d?nonc? le recours ? la TVA pour financer cette r?forme. Pourtant, il se renie et a choisi de proc?der ? une hausse de cet imp?t, le plus injuste de tous puisqu?il p?se plus sur les pauvres que sur les riches.??

Sa pens?e est encore mieux pr?cis?e et d?taill?e dans le billet qu?il publie sur le Huffington post, 6-mai, le plus triste des anniversaires : ??ce qu?il y a d?in?dit avec Fran?ois Hollande, c?est qu?il a, d?s le premier jour, appliqu? la politique du camp d?en face ? pour parler clair, une politique n?o-lib?rale. Maintien de la politique budg?taire et salariale d?aust?rit??; application, sous des modalit?s ? peine amend?es, du ??choc de comp?titivit? voulu par Nicolas Sarkozy et quelques c?nacles patronaux?; trahison des ouvriers de Florange?; abandon de la grande ??r?volution fiscale?? promise, s?inspirant des travaux de l??conomiste Thomas Piketty?; mise en ?uvre d?une loi bancaire ridiculement peu ?nergique?; promotion d?une r?forme du ETRANGE_CAPITULATION200_761376_optmarch? du travail s?inspirant de la philosophie ultra lib?rale du FMI?: le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a, pour l?essentiel, prolong? la politique ?conomique du quinquennat pr?c?dent. Au point que beaucoup de Fran?ais ayant vot? Fran?ois Hollande ont pu avoir le sentiment l?gitime qu?on leur avait vol? leur victoire. Sentiment d?autant plus ancr? que beaucoup d??lecteurs ont apport? leur suffrage au candidat socialiste non pas par un vote d?adh?sion mais plut?t par un vote de rejet?: pour tourner la page du sarkozisme, et notamment de l?affairisme, qui a ?t? l?un de ses traits dominants. Or, cet espoir-l? a aussi tr?s vite ?t? douch? par le scandale Cahuzac, qui est venu attester qu?on ?tait bien loin de la ??R?publique exemplaire?? promise par Fran?ois Hollande. Triste anniversaire, donc?! Car ? et c?est aussi l?un des enseignements du pass? ? la gauche doit toujours avoir ? l?esprit que le populisme peut trouver ses racines dans ses d?missions ou ses atermoiements. C?est une des le?ons des ann?es 1930 mais pas seulement?: quand la gauche n?assume pas sa mission de transformation sociale?; quand elle ne r?pond pas ? l?espoir du peuple, elle peut, dans un terrible choc en retour, alimenter le d?sespoir populiste. Oui, sinistre anniversaire?! Pour ?viter la catastrophe qui vient, il faudrait d?urgence un sursaut. C?est ce qu?a signifi?, avec force, dimanche 5 juillet, la manifestation massive appel?e par le Front de gauche. C?est ce que disent, avec leurs mots ? eux, de grands intellectuels, comme Edgar Morin ou Emmanuel Todd. C?est ce que sugg?rent m?me, de mani?re diplomatique et parfois un tantinet confuse, quelques ministres socialistes. Mais Fran?ois Hollande voudra-t-il l?entendre?? Enferm? ? l?Elys?e, comme dans un bunker, pour l?heure, il semble sourd aux innombrables alertes? C?est aussi pour cela que ce 6-Mai est passablement d?sesp?rant.???Et c?est aussi pour cela que plumedepresse ?tait ? ce point en sommeil, son auteur d?sesp?r? par la trahison hollandiste. Attendue, certes, mais ? ce point ?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Parmi les visiteurs de Normandie, beaucoup d’anciens avions… de la CIA ! (3)

Dans les deux épisodes précédents, nous avons pu voir que certains appareils venus nous visiter ...

One comment

  1. avatar

    @Olivier Bonnet

    Merci d’abord de ce retour en force; vous nous manquiez. Cela dit, je suis abasourdi que Laurent Mauduit se dise aujourd’hui surpris du comportement de Hollande. Je le suis encore davantage que vous sembliez partager cette surprise. N’était il pas évident que, vus la situation et la rapport des forces, il ne pouvait en être autrement ?

    Étais-je le seul a lire dans cette boule de cristal et toute la gauche française était elle en hypnose l’an dernier et mes arguments étaient-ils si peu convaincants quand je prêchais pour l’abstention omme seul coup d’arret possible la déferlante vers la droite que l’on pouvait d’ores et déjà prevoir?

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2012/04/11/lepen-et-melenchon-un-maquillage-coquin-pour-le-systeme/

    Même aujourd’hui, je vois que le deni persiste chez ceux qui croient que manifester avec Mélenchon sans proposer une vraie volte face serait une solution.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2013/04/29/une-gauche-malade-de-ses-gauchistes/

    Il n’y a plus de solution démocratique constitutionnelle à la crise actuelle Plus vite on le comprendra, moins il y aura de dégâts.

    Pierre JC Allard