Accueil / A C T U A L I T É / Marine Le Pen ?

Marine Le Pen ?

Pas sûr, si l’on veut bien se souvenir de sa prestation lors du 2ème tour de la présidentielle, piégée par un Macron qui avait fait courir le bruit que si elle était trop agressive, il quitterait le plateau. lien

 

On se souvient de la suite, puisqu’elle n’a pas hésité alors à brandir des chiffres inexacts, pour faire sortir son adversaire de ses gonds, ce qu’il n’a pas fait, tout en s’amusant du peu de sérieux de la cheffe du RN.

La presse a relevé au moins 5 erreurs qu’elle a commises lors de ce débat : Erreur sur l’économie britannique d’après Brexit, sur la vente de SFR, sur la contribution de la France à l’UE (4,5 milliards annuels et non 9 comme elle l’affirmait), sur la retraite à 60 ans, sur la retraite à point qu’aurait voulue Fillonlien

MLP en passe de devenir championne dans la production de fake-news ?

C’est l’analyse qu’en a fait la journaliste Alba Ventura lors de sa prestation à « l’émission politique  », sur France 2lien

Comme dit la journaliste, « plus c’est gros, plus ça passe »…et elle égrène certaines contrevérités proférées ce jour-là.

Ainsi lorsqu’elle affirme : « les migrants perçoivent plus qu’un retraité français »…la réalité est toute autre : le minimum vieillesse est de 868,20 € par mois, alors qu’un demandeur d’asile peut percevoir entre 210 et 440 € par moislien

Le 12 mars 2018, elle affirmait lors du congrès de son parti à Lille : « l’aide médicale d’état attribué aux clandestins : un ou peut-être 2 milliards d’euros »…faux une fois de plus, puisque l’AME (aide médicale d’état) est d’une part de 931 millions, et d’autre part ne concerne que 300 000 bénéficiaires, à condition que leurs ressources ne dépassent pas le plafond, et contrairement à une idée reçue cette aide ne donne pas doit à des soins de « confort » mais simplement à un panier restreint des soins. lien

Elle a remis ça en évoquant le « pacte de Marrakech » ajoute la journaliste.

En effet, MLP a assuré que ce pacte remettait en cause la souveraineté du pays et que la France ne pourrait jamais décider de qui entre sur le territoire…ce qui est pure invention.

Elle a fait de même pour le pacte Franco-Allemand, appelé traité d’Aix la Chapelle, qui selon MLP permettait de céder l’Alsace et la Lorraine aux Allemands, renonçant ainsi à notre siège de membre permanent au Conseil de Sécurité de l’ONUlien

Ce qui n’est pas vrai. lien

S’il est exact que ce traité change la donne entre la France et l’Allemagne, il n’en demeure pas moins que le traité préconise : « la France et l’Allemagne dotent les collectivités territoriales des territoires frontaliers et les entités transfrontalières (donc l’Alsace et la Lorraine ndlr) (…) de compétences appropriées, de ressources dédiées et de procédures accélérées afin de surmonter les obstacles à la réalisation de projets transfrontaliers en particulier dans les domaines économique, social, environnemental, sanitaire, énergétique et des transports  ».

Pareil lorsqu’elle déclare « le parti de Macron était financé par Bayer/Monsanto »…

En réalité, elle a déformé la vérité, « car s’il est vrai que l’ALDE (alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe) a reçu des financements de grands groupes, ce qui est légal, mais contestable, mais LREM n’a pu être financé par le biais d’un parti puisqu’il n’appartient pour l’instant à aucun parti du parlement européen », précise la journaliste. lien

MLP s’est aussi planté lorsqu’elle a affirmé que le vaccin de la rougeole était déjà obligatoire avant 2018…or c’est seulement depuis le 1 janvier 2018 que la ministre de la santé l’a rendu obligatoire. lien

Cette tendance à inventer des bobards semble déteindre sur son entourage, puis Jordan Bardella, membre éminent du RN, lui emboite le pas, au sujet de la malbouffe, comme lorsqu’il a déclaré le 9 février 2019 : « c’est au nom de cette libre circulation de tout et n’importe quoi qu’on autorise en France l’importation de bœuf aux hormones, de saumons transgéniques ou encore de poulets lavés au chlore »…ce qui est totalement faux comme l’a relevé l’AFPlien

Ce qui a permis à Nicolas Canteloup de déclarer, « avec Marine Le Pen, c’est le 1er avril tous les jours ». lien

Mais si MLP déteint sur des membres de son parti, elle déteint aussi sur la droite, comme avec Laurent Wauquiez, l’ex leader de LR

Comme l’a déclaré Pierre Henry, directeur général de l’association France terre d’asile : « manifestement Laurent Wauquiez et Marine Le Pen sont dans un concours Lépine des inventions populistes : référendum sur l’immigration, abandon du droit du sol, remise en cause de l’immigration légale…lorsque Laurent Wauquiez pointe le chiffre de 262 000 titres de séjour attribués en 2017, il oublie de déconstruire ce chiffre. Parmi eux ce sont 75 000 étudiants accueillis par nos universités, une chance pour nos grandes écoles. Ce sont 50 000 de nos compatriotes qui épousent des non-Européens. Ces sont 40 000 titres de séjour attribués pour des raisons humanitaires… » lien

La contradiction s’invite plus souvent qu’à son tour dans les déclarations de la présidente du RN : « le fondamentalisme islamique ne pousse pas dans les prairies normandes  »…disait-elle… caramba encore raté ! : l’un des djihadistes ayant décapité Peter Kassig et 18 autres otages, un certain Maxime Hauchard, est bel et bien originaire de Normandielien

C’est aussi dans le parti de MLP que l’on peut rencontrer un personnage assez sulfureux, qui lui aussi, aime manier les mensonges.

Il s’appelle Jean-François Jalkh, et ce vieux routier du FN auquel il a adhéré en 1974, est député européen.

Nommé secrétaire général du FN en 2011, et tête pensante du système de financement des campagnes, il est dans la visée des juges Aude Buresi et Renaud Van Ruymbeke qui le poursuivent pour escroquerie. lien

Dans le cadre du micro parti « Jeanne », voulu par MLP, il a mis au point une structure destinée à vendre des kits de communication (tracts, affiches) aux candidats FN à chaque élection, en leur octroyant simultanément des prêts pour les acheter…sauf qu’au passage ce micro parti a empoché pas moins d’un million d’euros d’intérêts entre 2011 et 2015 selon l’enquête de Challenges. lien

Cerise sur le gâteau, il est aussi accusé de négationnisme pour des propos équivoques sur les chambres à gaz.

L’intéressé dément les avoir tenus, mais hélas pour lui, ils ont été publiés dans la revue Le Temps des savoirs, revue dirigée par Magali Boumazalien

Il s’appuie sur Faurisson et dit : « moi je vous demande, je pose un certain nombre de questions sur le plan technique (…) je m’intéresse à un spécialiste de la chimie et je lui demande sur l’utilisation d’un gaz, par exemple qu’on appelle le Zykon B, moi je considère que d’un point de vue technique, il est impossible (…) de l’utiliser dans des (…) exterminations de masse  ». lien

Mais revenons à Marine Le Pen

Au-delà des libertés qu’elle prend avec la vérité, on ne peut pas mettre ces dérapages sur le dos de l’inexpérience politique, et on est légitime à s’interroger sur l’influence qu’elle a sur les électeurs qui jusqu’à présent votaient à gauche, dans le milieu ouvrier par exemple.

Cette attraction surprenante qu’à la prêtresse de l’extrême droite sur ce milieu est difficile à expliquer.

D’abord elle a voté contre l’égalité homme et femmes au parlement. lien

Ensuite elle a voté à plusieurs reprises contre l’augmentation du SMIC.

La dernière fois, c’était face à Bourdin, faisant une prestation dans un périlleux numéro d’équilibriste, affirmant en même temps soutenir les gilets jaunes, mouvement mobilisé en grande partie sur la question du pouvoir d’achat, et d’autre part redisant son hostilité à une augmentation du SMIC, oubliant manifestement que les grandes multinationales profitent largement d’un SMIC au plus bas. lien

Tenter de comprendre les raisons de vote d’une partie de la classe ouvrière, c’est d’abord évoquer l’immaturité politique de certains…à l’image de ces jeunes, interviewés par des sociologues, donnant la parole à un certain Dimitri : « dehors les bougnoules (…) ce sont des singes (…) déjà c’est pas leur pays (…) ils ne veulent pas s’intégrer »… et son ami Thomas qui vote FN d’en rajouter : « car elle au moins, elle a les couilles de dire qu’il faut dégager tous ces étrangers qui profitent de la France ». lien

On comprend dès lors pourquoi Macron préfèrerait l’avoir comme adversaire à la place de tout autre pour 2022…mais « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » disait Corneille…et comme dit mon vieil ami africain : « on répare un vêtement troué, mais pas le trou de la bouche  ».

L’image illustrant l’article vient de LeLab

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Darmanin à l’Intérieur : femmes violées, passez votre chemin !

La nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur a choqué un grand ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.