Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Marine le Pen – La vidéo caviardée, c’est « la faute à Florian Philippot »

Marine le Pen – La vidéo caviardée, c’est « la faute à Florian Philippot »

 

 

C’est quoi encore cette histoire de vidéo « caviardée ». Une grave erreur de stratégie en tout cas, selon Marine Le Pen et certains cadres du Parti. La faute à Florian Philippot, ce « gauchiste !  »

 

Mais, commençons par le commencement. Souvenez-vous de la tentative de la cheffe frontiste pour tenter de récupérer les électeurs de Mélenchon au moment crucial de l’entre deux-tour…

 

« Le 23 avril, 7 millions d’entre vous ont voté pour le candidat de La France insoumise et je voudrais leur adresser un message. Qu’on ne s’y méprenne pas, le candidat des insoumis et moi-même avons des relations politiques pour le moins… sportives et des désaccords sur des sujets de fond. Mais je considère, comme beaucoup, que Jean-Luc Mélenchon a mené une campagne de premier tour qui était une campagne respectable. »

 

Or, entre les deux finalistes, 7% des électeurs de Mélenchon avaient voté pour le FN. Sans doute des insoumis au leader de la France Insoumise. Pourquoi cette insoumission ? Bien sûr, on pourra toujours accuser Mélenchon de ne pas avoir fait et dit ce qu’il fallait. C’est oublier un peu vite qu’il peut se passer des choses mystérieuses dans le secret de l’isoloir dans la tête d’un citoyen qui peut changer d’avis et passer en une fraction de seconde d’une extrême à l’autre pour des raisons qui lui appartiennent. Mais à quoi bon ergoter ou chipoter ; c’est du passé. Comme cette seconde vidéo…

Une vidéo du même genre que la première qui devait cette fois cibler l’électorat de François Fillon. Le candidat des Républicain, malgré ses quelques problèmes domestiques et judiciaires, avait tout même obtenu le score de 20,01%. Comment ne pas saluer la performance non négligeable de cet homme d’Etat exceptionnel qui grâce à son obstination a réussi l’exploit de renverser la table de sa propre famille politique. Vous noterez également que 20% des voix du châtelain de la Sarthe se sont reportées sur Marine Le Pen.

Voilà, pour certains cadres du Parti, l’erreur stratégique fondamentale du FN. Car, si le FN avait essayé de séduire les électeurs de LR plutôt que ceux de la FI, «  On aurait pu mieux faire.  » avoue Marine Le Pen dans un récent entretien avec Valeurs actuelles. Même s’il y a d’autres causes à la défaite relative de son camp. En effet, combien d’autres organisations politiques aimeraient séduire 10,6 millions d’électeurs. Marine Le Pen reconnaît également d’autres de ses lacunes dans cet extrait à lire sur le Point…

« son débat raté, avouant qu’elle avait certainement sa part de responsabilité. «  Il est toujours facile de juger les erreurs a posteriori, mais j’en ai sûrement commis. Nul n’est infaillible  », affirme Marine Le Pen. La présidente du FN avoue aussi ne pas avoir été dans une «  forme optimale  » et précise avoir été «  mal préparée  ».

Mais encore…

« des «  larmes impossibles par instants à contenir, dans les jours qui ont suivi  » ce si décrié débat ».

Cette fameuse deuxième vidéo que Philippot aurait refusée, pouvait-elle rapporter des votes en plus ? Peut-être, mais la situation actuelle serait probablement la même. D’ailleurs, Philippot nie être le responsable du refus de produire la vidéo. L’ex vice-président du Parti a déclaré « avoir eu l’idée des faire les deux vidéos. « Ce qui vous a été dit est totalement faux. C’est moi qui ai eu l’idée de ces deux vidéos ». Selon lui, elle n’avait pas été réalisée par manque de temps.

Maintenant que le fusible très décrié n’est plus dans les rangs du FN et qu’il a fondé son propre Parti. En attendant avec impatience ou pas, le retour de Marion Maréchal-Le Pen, puisque le retour de sa nièce est la « conviction intime » de la Présidente du Front National, car « on ne peut pas quitter la politique quand on a pris le virus  ». Il va falloir reconstruire ou au moins réparer les dégâts.

Mais l’entreprise de Marine Le Pen qui connaît la crise va devoir travailler d’arrache-pied à une « refondation tout à fait historique » de l’organisation du Front national… » pour  » tout changer du sol au plafond ». Le nom du Parti va donc changer, l’ancien Président d’honneur sera enfin licencié et bien sûr la ligne politique sera modifiée. Oublié le référendum sur la sortie de l’UE.

Ce qui est certain c’est que le FN va prendre un tournant décisif pour son avenir et que Laurent Wauquiez et Florian Philippot pourraient précipiter sa sortie de route.

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20171011.OBS5844/la-video-de-marine-le-pen-que-les-electeurs-de-fillon-ne-verront-jamais.html

http://www.lepoint.fr/politique/debat-d-entre-deux-tours-marion-marechal-philippot-les-nouvelles-confessions-de-le-pen-12-10-2017-2164004_20.php#

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/09/23/97001-20170923FILWWW00045-le-pen-promet-une-refondation-du-fn.php

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Pierre Bachelet et « Les Corons »

Tombeau (en prose) pour Pierre Bachelet   George Orwell a écrit à la fin de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *