Accueil / T H E M E S / CULTURE / Arts / Manon L?vesque: toujours plus fort

Manon L?vesque: toujours plus fort

Plus fort que nous

Vu la flop?e de ?chanteurs ? voix? dont les m?dias populaires nous abreuvent, on peut l?gitimement ?tre m?fiant face ? la rel?ve musicale. Il faut dire que, quand l?industrie du disque devient une machine ? produire des interpr?tes, l?int?r?t s??mousse aussi vite que refroidissent les projecteurs.

Il existe pourtant toujours des artisans de la chanson qui m?ritent l?attention du public. Manon L?vesque est de ceux-ci.

Fille du Bas-Saint-Laurent et d?tentrice de deux baccalaur?ats (en piano et en chant jazz), elle est laur?ate du Festival de Petite-Vall?e en 1996. Elle se retrouve deux ans plus tard au Festival de Granby, o? elle d?croche trois prix et un stage en France, aupr?s d?un certain Francis Cabrel.

En 2002 sort Vertiges. Salu? par son r?seau d?admirateurs et par ses pairs (Louis-Jean Cormier, Louise Forestier, Sylvain Leli?vre, Daniel Boucher), ce premier album restera un succ?s d?estime, faute d?un appui m?diatique fort. Il faut dire que l?intimit? po?tique des textes et le timbre profond de la dame l?excluent pour de bon de la cat?gorie easy listening.

Vertiges la prom?nera un peu partout au Qu?bec, et elle occupera la sc?ne pour une s?rie de premi?res parties, dont celles de Richard Desjardins, V?ronique Samson, Daniel B?langer, Georges Moustaki, Anne Sylvestre, Jean-Pierre Ferland et Claude Gauthier. Mais c?est dans la transmission de son expertise musicale que la belle rousse investira le plus pendant ces ann?es discr?tes: de cours de chant pour la rel?ve musicale en coaching pour des interpr?tes confirm?s, Manon L?vesque se b?tira une solide r?putation de relayeuse de flamme.

Par un myst?rieux coup du sort, l?urgence de cr?er reviendra, aiguis?e par la rencontre avec Nathalie Pascal, sa nouvelle complice de plume, et avec le multi-instrumentiste Hugo Perreault. C?est presque en duo avec ce dernier que sera r?alis? l?album tout frais paru?: Plus fort que nous.

Treize chansons intenses, accomplies, pleines de folk, de ballades du bout du monde et de pianos dramatiques. Du c?t? des textes, susurr?s ou chant?s ? pleine voix, on retrouve ce langage int?rieur qui oscille entre la vie et la mort, passant par des chemins de passion, de col?re, de r?signation ou de r?demption. Autobiographique ou non, l?ensemble brille par ses portraits de femmes. Grande d?crit la maturit? au f?minin, Rebelle en c?l?bre la libert?, L? o? je vais fait parler une morte sur un tempo curieusement entra?nant, Fleur d?Indigo raconte une Indienne d?racin?e, Rivi?re Saint-Colomban est un hommage ? une femme libre et condamn?e, La fille du nord parle d?une navigatrice moderne. Jusqu?? la chanson-cadeau t?l?chargeable, qui c?l?bre un parcours de femme bris?e. Ni rengaines ni ritournelles, mais des chansons travaill?es, dont plusieurs finissent par rester accroch?es ? nos tympans. On rit ? peine plus qu?? l??coute du dernier Daniel B?langer, et ce spleen est peut-?tre la vraie limite de l?exercice.

Sur sc?ne, les pi?ces prennent une nouvelle envergure. Passant du piano ? la guitare acoustique, Manon L?vesque met en pratique ce qu?elle enseigne avec conviction: la pr?sence. En symbiose avec ses deux instrumentistes ? ?ric Bernard (basse, guitare) et ?ric Breton (percussions) ?, elle livre au public, les yeux dans les yeux, une performance serr?e o? rien n?est laiss? au hasard. Mieux: elle d?joue ceux qui la prennent pour une ?g?rie romantique en intercalant des monologues comiques entre les chansons, incarnant une demi-douzaine de personnages loufoques pour le plaisir de nos zygomatiques!

Plus fort que ?a, pas facile ? trouver.

Album Plus fort que nous (Productions Les Vagues) chez les disquaires ou en ligne. En concert au Petit Medley (Montr?al) et dans plusieurs villes du Qu?bec jusqu?au 28 novembre 2009. D?tails sur www.manonlevesque.com.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (1)

Avec cette série d’articles (1), jusqu’au 21 juillet, date fatidique, je vous propose de revenir ...