Accueil / L O C A L I S A T I O N / AFRIQUE / Mali : la r?solution de l?ONU permettra ? la France d?occuper le pays

Mali : la r?solution de l?ONU permettra ? la France d?occuper le pays

Mali : la r?solution de l?ONU permettra ? la France d?occuper le pays??? l?heure actuelle, les troupes africaines d?ploy?es au Mali par la CEDEAO?(communaut? ?conomique des ?tats de l?Afrique de l?ouest – NDLR)?constituent une force totalement incapable??, a d?clar??Michael Sheehan, le conseiller du secr?taire ? la d?fense pour les op?rations sp?ciales et les conflits de basse intensit?. Ces propos ont ?t? tenus le 9 avril devant la sous-commission du S?nat pour les forces arm?es.

Quelque 4.300 soldats, en provenance de pays membres de la CEDAO (Nig?ria, Togo, Niger, S?n?gal, B?nin, Burkina Faso, etc.), sont aujourd?hui d?ploy?s au Mali. M?me le Tchad, qui n?est pas membre de la communaut?, a envoy? 2.000 hommes pour combattre aux c?t?s des troupes maliennes et fran?aises. En comptant les troupes fran?aises (4.000 hommes), ce sont donc pr?s de 10.000 soldats qui appuient les troupes maliennes.

Michael Sheehan a tenu malgr? tout ? remercier la France pour?l?op?ration men?e de fa?on ??absolument excellente??.????Les Fran?ais ont r?agi tr?s vite et ont repouss? Aqmi au-del? du fleuve Niger. Ils ont repris le contr?le des villes du Nord??. Le responsable du Pentagone reconna?t que ??nombre de leaders d?Aqmi n?ont pas ?t? captur?s ou tu?s, mais la France a d?mantel? leurs sanctuaires??. Toutefois, les rebelles islamistes, qui se sont r?fugi?s dans l?Adrar des Ifoghas, sont en train de donner du fil ? retordre aux soldats fran?ais.

Le responsable ?tasunien a ?galement abord? la question des casques bleus. Pour le moment,?une des deux options envisag?es par Ban Ki-moon?impliquerait?une mission de stabilisation ??en compl?ment d?une force parall?le qui serait autoris?e ? utiliser tous les moyens n?cessaires pour contrer les menaces susceptibles d?entraver son mandat??. Autrement dit, traquer les militants islamistes. Pour ce qui est du contingent onusien,?pas moins de 11.500 casques bleus devraient ?tre engag?s?d?s le mois de juillet dans l?op?ration de maintien de la paix au Mali. Parmi eux, 150 seront fran?ais, ? ce sujet, Washington a les id?es claires. Selon Sheehan, les casques bleus devraient se cantonner ? des missions de s?curisation?: ??ce type de forces devrait ?tre en mesure de contr?ler les villes et de permettre aux Fran?ais de concentrer son effectif r?duit sur des objectifs cibl?s??.???Il incombera ? la France de faire la chasse aux rebelles, peut-?tre avec notre soutien??, a ajout? le responsable ?tasunien.

L?Alg?rie, quant ? elle, s?est toujours montr?e r?ticente ? intervenir directement au Mali, visiblement consciente que cela pourrait r?veiller de vieux d?mons chez les militants islamistes. Elle a seulement autoris? le survol de son territoire aux avions fran?ais tout en refusant de faire intervenir ses troupes. Hollande, Clinton et beaucoup d?autres s??taient rendu ? Alger pour convaincre Abdelaziz Bouteflika d?intervenir. Mais le pr?sident alg?rien a toujours soutenu la voie du dialogue sur la question malienne, et chacun d?entre eux ?tait rentr? bredouille dans son pays d?origine.

Sur le sc?nario qui devrait se jouer prochainement au Mali, Michael Sheehan a estim? que ??la Somalie est un bon exemple de ce qu?il faut faire?: d?ploy?e une force de l?ONU charg?e d?une mission raisonnable. D?busquer Aqmi des montagnes et attaquer leur leadership est un boulot pour une force bien plus capable. L?ONU ne peut pas faire cela et nous ne devons pas attendre d?elle qu?elle le fasse. Ce sera aux Fran?ais, peut-?tre avec notre soutien, de s?en occuper??.

La comparaison avec la Somalie est d?cid?ment tr?s maladroite. Ce pays est en guerre depuis plus de vingt ans, et malgr? le ton triomphal tenu par la communaut? internationale, qui parle de la d?faite d?al-Shabaab, les militants islamistes continuent de contr?ler certaines parties du territoire tout en menant des attaques sporadiques contre le gouvernement fantoche impos? par les ?tats-Unis.

Le discours de Michael Sheehan a ?t? tenu le?lendemain du retrait d?une centaine de soldats fran?ais, ce qui porte aujourd?hui ? 3.900 le nombre de militaires fran?ais encore projet?s au Mali. C?est donc un retrait bien symbolique. Paris exprime son intention de partir? mais reste militairement pour combattre. Dans le m?me temps,?la presse locale malienne critique la d?cision de l?ONU?justifiant la cr?ation d?une force parall?le dont la mission sera purement offensive. Soulignons que ladite force sera compos?e de mille hommes et que le projet de r?solution autorisant son d?ploiement ? partir de juillet prochain est actuellement en discussion ? New-York. Mille hommes? C?est exactement le nombre de militaires que la France entend maintenir au Mali. En clair, l?ONU autorise la France ? occuper le Mali pendant un certain temps.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-mali-la-resolution-de-l-onu-permettra-a-la-france-d-occuper-le-pays-117119452.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Contrôle routier inopiné

Il est bien loin le temps où un gendarme qui arrêtait un véhicule, gratifiait ses ...