Accueil / A C T U A L I T É / Macron – Jupiter « c’est de la mousse »

Macron – Jupiter « c’est de la mousse »

Ah, la pensée complexe d’Emmanuel Macron, tellement compliquée que ses ministres ont beaucoup de difficultés à la comprendre. Même Edouard Philippe, le plus grand d’entre eux, a raté son examen de rentrée chez Bourdin. Quant aux Français qui « détestent les réformes », 50% d’entre eux réservent leur avis, car il est encore trop tôt pour se prononcer. Pourtant tout est si simple, il suffit d’observer la planète Jupiter par une belle nuit étoilée pour déchiffrer le symbole astronomique de Macron le jupitérien. La foudre, l’aigle avec un Z comme Zeus ou pourquoi pas Zorro tant que nous y sommes.

D’ailleurs, en Bulgarie Emmanuel Macron a fait parler la poudre contre le gouvernement polonais qui refuse de durcir la directive sur le travail détaché. Aux dernières nouvelles le plombier polonais n’est pas mort foudroyé.

Quant à Alain Juppé, le sage qui montre du doigt les nombreuses lunes de la plus grosse planète du système, il a tout compris. Et lorsqu’il entend parler de faire de la politique autrement depuis quarante ans ça le « fait bien rigoler ». Pour le maire de Bordeaux c’est une évidence, pour gouverner ce pays ingouvernable, les seules questions qui se posent sont « quelle éducation, quelle politique européenne, quelle politique de contrôle aux frontières européennes, quelle politique de transition énergétique… » « Le reste c’est de la mousse » ou de la com. Mais Juppé n’est probablement pas le mieux placé pour donner des leçons politiques.

Pourtant, comment s’étonner qu’une planète géante gazeuse qui boucle son orbite en plus de deux mandats présidentiels (11,86 ans), soit floue. Certes, le président de la République qui n’est pas imbécile mais un peu impulsif quand même, a récemment a mordu le doigt que pointait sur lui François Hollande. Signe que la nervosité le gagne lorsque les sondages sont à la baisse. Peut-être qu’il n’imaginait pas qu’en moins de cent jours le vent de la popularité pouvait tourner en sens inverse.

Aussi, pour essayer de limiter les foudres populaires et médiatiques, Jupiter, qui selon un Juppé ironique « est le roi des dieux », Alors que « Mitterrand s’était borné à être Dieu », va complètement changer de stratégie. Terminée sa bouderie envers les journalistes, oubliée la règle qui interdisait le « off » avec les médias. Désormais, le chef de l’Etat compte s’adresser aux Français  » une ou deux fois par mois, peut-être à la radio ». C’est en tout cas ce que révèlent trois journalistes invités « à bord du Falcon présidentiel entre Salzbourg et Bucarest »

Donc, « au-delà d’interviews ponctuelles qu’il accordera à la presse écrite et aux chaînes de télévision, il choisirait la radio, à l’instar autrefois du président américain Franklin Roosevelt ou, au milieu des années 50, de Pierre Mendès-France qui avaient leur causerie régulière au coin du feu ».

Tant qu’à faire un peu vintage, pourquoi pas aussi réinventer les « dîners avec les Français ordinaires » de VGE qui voulait « regarder la France au fond des yeux ». Mais bien sûr, pas question de renoncer aux réseaux sociaux qui remplacent avantageusement le café du coin. « Le parlement du peuple » disait autrefois Balzac.

Nous voilà donc arrivés dans l’ère de la radio-électromagnétique jupitérienne. Sans trop rentrer dans les détails techniques et d’après Wikipédia, « Avec un simple récepteur radio d’ondes courtes, il est simple d’intercepter le bruit radio-électromagnétique de la planète Jupiter en AM, donnant le bruit de petites vagues rapides écoutées sur haut-parleur ». Mais la météo est si changeante en France que de petites vagues peuvent rapidement devenir déferlantes.

De Gaulle ne disait-il pas que les Français étaient des veaux, mais c’était dit avec une certaine tendresse. La pensée macronienne est-elle finalement si complexe que ça ?

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Destruction des radars et « prix du sang »

  Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, est très en colère. ...