Accueil / A C T U A L I T É / Ma laine en mots

Ma laine en mots

 

 

Ou nos laines en mots?

J?ai enfin d?cid? d?aller consulter. Mais comme je ne fais confiance en personne, j?ai d?cid? de me consulter moi-m?me. Je viens de fonder le C.?.D.?.S.?: ?Le Cercle Des ?crivailleurs Sci?s), et j?ai eu ma premi?re rencontre.

Il n?y avait personne? Sauf moi. Alors, je me suis fait un sermon, un discours, le ton mou, et un embl?me, le mouton. Je me suis servi un ros? p?tillant et j?ai pass? la qu?te pour ramasser des fonds pour tous ceux qui ?crivent sur le net. Radin comme je suis, je me suis donn? 2$. J?avais lou? un local WordPress qui ne co?tait rien. Radin comme je suis?

En fait, je cherchais ? faire une r?trospective de l?ann?e 2012. C?est en faisant une r?trospective des ann?es 20 que j?ai pris conscience que tout ?tait pareil, et que l?Histoire ?tait celle d?un copier-coller. Puis j?ai parcouru au moins 50 articles, pour en venir ? la conclusion que nous disons tous les m?mes choses?: l??tat est corrompu, le peuple voit ses terres vendre sous ses pieds et aux ?tats-Unis, les drones vont bient?t servir ? surveiller les citoyens.

Orwell a maintenant des ailes?

Puisque dans l?avenir, 110 sites seront construits, servant 39 ?tats am?ricains pour surveiller leurs propres, leurs propres ai-je-bien dit, citoyens.

Bon! Je m??carte un peu de mon sujet, puisque je ne doit pas ?crire quelque chose de s?rieux, car, lorsque c?est s?rieux, c?est vrai, mais ?tant donn? que nous vivons dans une soci?t? Alzheimer, non seulement nous oublions l?Histoire et ses putains ?lues qui couchent avec la finance, mais nous ne savons pas si nous descendons du singe,? cr?? par? ??Dieu?? ou par des E.T. venus simplement s?amuser ? m?langer des chromosomes.

C?est abstrait, douteux, filandreux, machiav?lique?

Mais tout le monde s?emm?le.

Moi ?galement?

J?aurais aim? ?crire sur le caillot d?Hillary Clinton, mais j?ai l?image d?une hippie avec des binocles ronds qui a l?air d?aimer la vie. Au temps des fleurs, des hippies, et de la pauvret? voulue? On nomme cela astheure ( zut! ? cette heure), de la ??simplicit? volontaire??.

Lors de ma r?union avec moi, j?ai longuement parl? de la phrase c?l?bre de Saint-Ex-up?ry?: ??Dessine-moi un mouton?!??.

Cher St-Ex,

J?aimerais t??crire un MO, un M?ga Octet au sujet de ta phrase. Tu ne sauras jamais combien il a fallu d?outils pour fa?onner un mouton vers la fin du 20esi?cle. Toi, quand tu ?crivais, tu changeais le monde, tu leur montrais de la beaut?. Maintenant tout a chang??: ?le mouton et la laine, oublie-?a comme dirait le qu?b?cois?: transperce-le, ?corche-le, mange ce qu?il y a de meilleur en lui, coupe lui les pattes, sabre ses marches, torture-le, arrache-lui les dents, ment-lui, fabrique-lui des oreilles ? la grandeur de la toile, et ??please??, refait le titre de ton ?uvre ??Terre des hommes??. Nous sommes devenus des b???????tes d??levage.

Pauvre Antoine, dire que je t?ai lu presque ? genoux? Tu n?avais pas tort, mais le Petit Prince n?a plus de r?ponses ? ses questions.? En fait, je joue au dentiste? Nous avons les r?ponses, mais nous ne savons pas comment les ??dicter??. En fait, si tu avais ?crit avec de la laine, blanc sur noir, tu aurais pris conscience qu?on t?avait arrach? les plumes.

Tu ne voles plus!

J?avion pr?vu?

 

Sinc?rement!

Un membre du Club

***

Ma r?union avec moi est ? mi-temps. Je prends une pause. Je fume ? 10 m?tres du b?timent pour ne pas infecter les citoyens, mais ma r?union se tient ? c?t? d?une centrale nucl?aire.

Sinc?rement, je me demande comment je vais faire pour cesser d??crire. C?est une drogue. Je devrais ?crire ? 10 m?tres de moi? Pour ne pas m?autoinfecter? Je n?y arriverai pas, je sais.

Je vais me mettre ? tricoter des bas. Broyer du Obama. Je ne sais?

?crire est une grotte.

 

Alors, je me d?siste, car tout a ?t? ?crit?:

 

K.???Nie-k?ue?ayant rencontr??Hu-pou, lui demanda?: o? allez-vous ainsi?? ? Je d?serte, dit celui-ci, le service de l?empereur?Yao. ? Pourquoi cela?? demanda?Nie-k?ue. ? Parce que cet homme se rend ridicule avec sa bont? affect?e. Il croit faire merveille en attirant les hommes. Quoi de plus banal que cela?? Montrez de l?affection aux hommes, et ils vous aimeront?; faites leur du bien, et ils accourront?; flattez les, et ils vous exalteront?; puis, au moindre d?plaisir, ils vous planteront l?. Certes la bont? attire?; mais les attir?s viennent pour l?avantage qui leur en revient, non pour l?amour de celui qui les traite bien. La bont? est une machine ? prendre les hommes, analogue aux pi?ges ? oiseaux. On ne peut pas, avec un m?me proc?d?, faire du bien ? tous les hommes, dont les natures sont si diverses.?Yao?croit, avec sa bont?, faire du bien ? l?empire, alors qu?il le ruine. C?est qu?il voit, lui, de l?int?rieur, et s?illusionne. Les Sages qui consid?rent de l?ext?rieur ont vu juste dans son cas. ? Notons, parmi les natures diverses des hommes, les trois classes suivantes, les veules, les collants, les liants. ? Les veules apprennent les sentences d?un ma?tre, se les assimilent, les r?p?tent, croyant dire quelque chose, alors que, simples perroquets, ils ne font que r?citer. ? Les collants s?attachent ? qui les fait vivre, comme ces poux qui vivent sur les porcs. Un jour vient o? le boucher, ayant tu? le porc, le flambe. Il en arrive parfois autant aux parasites d?un patron. ? Le type des liants, fut?Chounn.?Il attirait par je ne sais quel attrait, comme le suint attire les fourmis par son odeur rance. Le peuple aimait l?odeur de?Chounn. Chaque fois qu?il changea de r?sidence, le peuple le suivit. Il en r?sulta que?Chounn?ne connut jamais la paix. ? Eh bien, l?homme transcendant n?est ni veule, ni collant, ni liant. Il d?teste la popularit? par dessus tout. Il n?est pas familier. Il ne se livre pas. Tout ? ses principes sup?rieurs abstraits, il est bien avec tous, il n?est l?ami de personne. Pour lui, les fourmis ne sont pas assez simples. Il est simple, comme les moutons, comme les poissons. Il tient pour vrai ce qu?il voit, ce qu?il entend, ce qu?il pense. Quand il agit spontan?ment, son action est droite comme une ligne tir?e au cordeau. Quand il est men? par les ?v?nements, il s?adapte ? leur cours.?simplicit???

?a date de milliers d?ann?es?

Il est simple comme les moutons?

***

Je suis sorti de ma r?union boulevers?. Je sais qui tond les moutons?

J?ai vot? contre lui?

P.S.: La morale de cette ??histoire?? est qu?on ne peut pas tricoter l?Histoire si on ne peut tricoter sa propre laine.

Ga?tan Pelletier

3 janvier 2012

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Quel avenir pour les restes humains du musée Dupuytren ?

L’actualité récente a mis en lumière les scandaleuses conditions de conservation, dans les locaux du ...

2 Commentaire

  1. avatar

    La dernière fois qu’un mec VRAIMENT tout seul a décide de se parler pour se distraire. Il y a eu un gros bang et il est devenu DEUX au lieu de rester Dieu. … Depuis, il essaie de recoller les morceaux, mais pas trop vite, car les petits morceaux se rappellent ce que le temps paraissait long avant….

    pierre jc