Accueil / T Y P E S / Articles / Lorsqu’une BD met en lumi?re les c?t?s obscurs de l’industrie mini?re canadienne…

Lorsqu’une BD met en lumi?re les c?t?s obscurs de l’industrie mini?re canadienne…

Cet automne, les ?ditions Cumulus Press ont men? de front deux projets de livre particuli?rement int?ressants. Il s’agit de la BD journalistique « Extraction ! », ainsi que d’un livre compilant des affiches in?dites sur les mouvements sociaux au Qu?bec de 1966 ? aujourd’hui. Mais c’est au sujet « d’Extraction ! » que je voudrais consacrer mon billet. Si vous voulez en savoir plus ? propos du livre sur les mouvements sociaux, je vous invite ? lire le dernier « post » du blogueur Ky Vy de Chez paroles.

Ainsi, Cumulus Press lan?ait au d?but du mois de d?cembre une BD journalistique. « Extraction ! », c’est une s?rie de reportages r?alis?s sur le terrain par des journalistes ind?pendants et qui ont ?t? par la suite illustr?s en bande dessin?e par des b?d?istes de renom. C’est comme si on suivait les journalistes dans leur collecte d’information ; comme si on ?tait sur le terrain avec eux et qu’on d?couvrait graduellement les faits. Ce concept de BD journalisme permet, je pense, de vulgariser l’information, de la rendre peut-?tre plus attrayante, moins rigide.

De plus, ce qui donne du caract?re ? cette BD, c’est le fait que chaque chapitre a ?t? con?u par un b?d?iste diff?rent, chacun avec son propre style. C’est un concept audacieux, car on aurait pu se retrouver avec quelque chose de compl?tement d?pareill?. Malgr? le fait que les coups de crayons et les styles des dessins soient totalement diff?rents, on y retrouve tout de m?me une unit? artistique. C’est-?-dire que tout au long de la BD, il y a ce c?t? sombre, cette ambiance apocalyptique qui s’installe et qui nous rend rapidement captifs de cet univers minier m?connu du commun des mortels.

« Extraction ! » est une BD qui d?nonce l’irresponsabilit? de l’industrie mini?re canadienne au Canada et aussi dans le monde. Le livre se divise en quatre chapitres, chacun ?tant d?di? ? l’exploitation d’un minerai en particulier. On traitera successivement de l’exploitation de l’or au Guatemala, de prospection d’uranium pr?s de Mont-Laurier au Qu?bec, de l’implantation d’une mine de bauxite en Inde, pour finir avec l’extraction des sables bitumineux en Alberta. Ce sont 4 histoires diff?rentes, mais lorsqu’on referme le livre, on se rend compte qu’il s’agit d’une seule et m?me histoire. C’est celle du pillage des ressources min?rales de la terre par des corporations toutes puissantes faisant la sourde oreille face aux pressions des communaut?s qui s’opposent ? ces projets d?vastateurs sur le plan humain et environnemental.

Si je reparle de ce livre, c’est parce que derni?rement je l’ai lu avec beaucoup d’int?r?t et que je voulais faire ressortir les informations trait?es dans le chapitre sur l’uranium.

Dans ce chapitre, on parle de la possibilit? de voir appara?tre d’ici quelques ann?es une mine d’uranium dans les environs de Mont-Laurier. Tr?s peu de gens sont au courant de ce dossier et pourtant ?a se passe tout pr?s de chez nous. Pour ma part, je ne savais tout simplement pas qu’on planifiait d’implanter une mine d’uranium ? ciel ouvert pr?s de Mont-Laurier, une ville qui se situe ? environ trois heures au nord de Montr?al.

Dans ce reportage, on apprend entre autres que l’Association de Protection de l’Environnement des Hautes-Laurentides (APEHL) m?ne une campagne de sensibilisation afin d’informer et de conscientiser la population sur les dangers qu’occasionnerait l’exploitation d’une mine d’uranium ? ciel ouvert dans les environs de Mont-Laurier. On comprend aussi que l’inqui?tude de l’APEHL est bien fond?e. Depuis peu, des compagnies de prospection d’uranium ont commenc? ? sillonner la r?gion et ont achet? d’immenses parcelles de terre dans les environs : la prospection va bon train.

Si rien n’est fait, il se peut que la population locale se r?veille d’ici quelques ann?es avec une mine d’uranium dans sa cour. Comme on l’explique peut-?tre un peu trop bri?vement dans le livre, ? partir du moment o? le minerai d’uranium est ? l’air libre, il y a in?vitablement de la radioactivit? qui s’?chappe dans l’environnement. On parle, entre autres, de rejet atmosph?rique tel que le radon, un gaz rare radioactif qui entra?ne un risque de cancer du poumon. Il y a aussi tout le probl?me du stockage des d?chets et des r?sidus radioactifs qui se pose.

Bien s?r, ce chapitre sur l’uranium ne fait qu’effleurer le sujet, mais il met en lumi?re un projet minier qui a ?t? tr?s peu m?diatis? et qui pourtant m?riterait beaucoup plus d’attention.

Et pour ceux et celles qui voudraient en savoir plus sur l’exploitation de l’uranium en g?n?ral, il y a cet incontournable film intitul? Uranium r?alis? par Magnus Isacsson et produit par l’ONF dans les ann?es 90. Le film est d’ailleurs en ligne sur le site Visions autochtones de l’ONF.

Cliquez ici pour visionner le film Uranium de Magnus Isacsson

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le commerce préhistorique (4)

  Les hommes s’installent au pouvoir En sumérien, Inanna était interprété comme dérivant de nin.an.a(k), ...

One comment

  1. avatar

    « on parle de la possibilité de voir apparaître d’ici quelques années une mine d’uranium dans les environs de Mont-Laurier »

    Incroyable, qui veut d’une super mine à ciel ouvert d’uranium proche de Montréal ???… Allo.. ? …Il ya quelqu’un ? … Personne…. ??!!! On va sûrement profiter de ça, des créations d’emplois, bla bla bla …