Accueil / T Y P E S / Articles / Londres laxiste dans la lutte anti-terroriste ?

Londres laxiste dans la lutte anti-terroriste ?

C’est ce que semble en effet penser le Secr?taire g?n?ral d’Interpol, Ronald K. Noble, dans une lettre ouverte publi?e sur le site internet de l’organisation internationale, interpol.int.

Dans cette lettre, il explique que la Grande-Bretagne ne consulte pas syst?matiquement la base de donn?es d’Interpol lors de la v?rification des passeports de visiteurs ?trangers par les officiers d’immigration. Une base de donn?es qui fournit pourtant des d?tails sur plus de sept millions de passeports perdus ou vol?s (seuls 17 des 186 pays membres d’Interpol effectue actuellement cette v?rification). Ce qui induit un risque accru de laisser entrer dans le pays des terroristes ne figurant pas dans la liste noire britannique.

Noble accuse ?galement Londres de ne pas partager ses renseignements sur les terroristes avec les autres pays, ni avec Interpol. Dans une interview publi?e ce week-end, le Premier ministre Gordon Brown, a jug? n?cessaire que les renseignements obtenus par un pays sur le recrutement des terroristes soient communiqu?s ? d’autres pays. Ce que le secr?taire g?n?ral d’Interpol reproche pr?cis?ment ? la Grande-Bretagne de ne pas avoir fait, ajoutant qu’elle : « risque de laisser lui ?chapper une piste importante ; un pays consultant Interpol n’obtiendrait pas de renseignements, ou incomplets ; et les individus inscrits sur la liste de terroristes pr?sum?s du Royaume-Uni pourraient planifier et perp?trer d’autres attentats terroristes. »

Il semblerait que la Grande-Bretagne partage bien ses renseignements, mais avec les Etats-Unis. La « special relationship » (la relation sp?ciale) entre les deux pays, imposerait que les Britanniques ne puissent partager ses informations avec aucun autre pays, m?me europ?en !

Le Home Office (minist?re de l’Int?rieur) a quant-? lui assur? que la Grande-Bretagne coop?rait ?troitement avec Interpol et que ses services consultaient activement les bases de donn?es de l’organisation. M?me Jacqui Smith, la nouvelle ministre de l’Int?rieur britannique, a affirm? que tous les terroristes suspects fich?s par Interpol figuraient sur les listes d’alerte des autorit?s britanniques.

Ronald K. Noble n’en d?mord pas. Selon lui, « les efforts du Royaume-Uni contre le terrorisme ne se situent pas dans le bon si?cle. » Des propos plut?t embarrassant pour les autorit?s britanniques alors m?me qu’elles enqu?tent sur les attentats rat?s de la fin juin ? Londres et Glasgow. « Et pour moi, cibler ou discriminer les immigrants ou les docteurs n?s ? l’?tranger n’aura aucun impact significatif sur la diminution de la menace terroriste globale », ajoute t-il, se r?f?rant aux appels de certains ? revoir la politique d’entr?e des migrants dans le pays.

Quant-aux services du minist?re des Affaires ?trang?res, ils ont transf?r? le 27 f?vrier dernier la responsabilit? des v?rifications de s?curit? pour les futurs migrants de certains pays, comme le Pakistan ou l’Inde, ? une soci?t? priv?e bas?e ? Mumbai, en Inde, VFS Global Ltd. Tous ses employ?s sont locaux et ont m?me la t?che « sensible » de prendre les empreintes digitales des demandeurs de visa et les enregistrer ?lectroniquement. Ce ? quoi Liam Clifford de globalvisas.com, une compagnie d’expertise, affirme que « lorsque vous donner ce genre de travail ? des soci?t?s priv?es ? l’?tranger, vous n’avez certainement plus la m?me protection. »

Note de l’auteur – Ronald Kenneth Noble a ?t? ?lu Secr?taire g?n?ral d’Interpol en 2000 et r??lu en 2005. Il est aussi Professeur de Droit ? la New York University School of Law.

Mi-juillet, 4 hommes pr?sent?s devant la Woolwich Crown Court, Muktar Said Ibrahim, Yassin Omar, Ramzi Mohammed et Hussain Osman, ont ?t? jug?s coupables de complot en vue de commettre des meurtres lors de l’attaque terroriste manqu?e du 21 juillet 2005 ? Londres.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le commerce préhistorique (3)

L’irrévérence des hommes envers les « Autorités ». Selon les textes sumériens, la destruction d’Akkad fait suite ...

One comment

  1. avatar

    Monsieur Paquet

    Exposé intéressant et instructif. Merci.

    Pierre R.