Accueil / T Y P E S / Chroniques / Loi ?lectorale et d?penses publicitaires des particuliers : quand le ridicule tue

Loi ?lectorale et d?penses publicitaires des particuliers : quand le ridicule tue

Le DGE prend la peine de pr?ciser que tout « intervenant particulier » doit obtenir un num?ro d’autorisation, que la loi interdit de faire des d?penses de publicit? en commun avec qui que ce soit et qu’un rapport des d?penses doit lui parvenir dans les 30 jours suivant le scrutin. Tout cela pour un plafond maximal de… 300$.

Qu’est-ce qu’on obtient au juste comme port?e publicitaire pour 300$. Je vous laisse deviner, mais comme indice sachez qu’une publicit? d’un quart de page paraissant ? trois reprises dans huit journaux du Qu?bec vous co?tera au minimum cent fois ce que la Loi autorise. Et la port?e risque d’?tre plut?t faible.

Remarquez qu’avec 2 500$ plus les taxes, vous pourriez obtenir 25 spots publicitaires de 30 secondes sur les ondes de la radio montr?alaise CIBL. C’est tout de m?me neuf fois le montant autoris? par la Loi. La port?e est selon, ?videmment.

Tout compte fait, achetez-vous un beau grand panneau, plantez-le devant votre domicile, et laissez aller vos talents de cr?atif avec de la peinture ext?rieure et un crayon marqueur ? encre ind?l?bile. Vous aurez une port?e fantastique aupr?s de votre voisinage tout en respectant la Loi.

Le l?gislateur aurait d? indiquer clairement dans la Loi que toute d?pense de publicit? ? quiconque n’est pas un agent repr?sentant un parti politique est interdite pour la dur?e de la campagne ?lectorale. Cela aurait ?t? plus drastique, mais moins frustrant.

D’autant moins frustrant que les « intervenants particuliers » peuvent ?tre des « groupes dont la majorit? des adh?rents ont la qualit? d’?lecteurs ». Certains de ces groupes font preuve de beaucoup d’imagination pour influencer autrement le public qu’ils ne peuvent pas atteindre par la publicit?.

Prenons un exemple au hasard : l’Institut ?conomique de Montr?al (IEDM). Cet organisme ne cache pas son aversion pour l’?tat et tout ce qui s’en rapproche. Il vient d’ailleurs de d?voiler les r?sultats d’un sondage qui d?montrerait que les Qu?b?cois ne veulent plus ni commissions scolaires, ni taxes scolaires. Qui pourrait bien ?tre contre l’abolition d’une taxe aussi r?gressive ?

Quel heureux hasard, l’ADQ propose justement d’abolir les commissions scolaires.

Un sondage comme celui qu’a command? l’IEDM co?te 10 000$ ou plus, selon le nombre de questions et l’?chantillon de r?pondants. M?me une simple question dans un sondage omnibus, c’est d?j? 700$ de d?penser et il faut bien rendre public les r?sultats. Il faut en plus pr?voir le co?t des relations de presse pour diffuser les r?sultats du sondage.

Est-ce de la publicit? ? Pas vraiment, mais cela favorise dr?lement un candidat ou un parti, ce que la Loi interdit.

Est-ce que les commissions scolaires vont r?pliquer avec les r?sultats d’un autre sondage d?montrant le contraire ? Ce serait l? aussi des d?penses engendr?es dans une op?ration visant ? influencer l’?lecteur.

Mais les relations publiques ont la puret? des annonces de savon.

Jamais un relationniste n’oserait enfreindre la Loi.

Derni?re minute : la F?d?ration des commissions scolaires du Qu?bec accuse l’IEDM et l’ADQ de copinage. Pas tr?s ?difiant comme r?ponse.

La Loi ?lectorale du Qu?bec est trop contraignante pour les particuliers en mati?re de d?penses publicitaires.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La lente évolution de l’espèce

Converser avec ses semblables , c’est prendre le risque de tourner en rond, d’aller d’une ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Autrement dit, à l’image des clips que j’ai réalisé en tant que citoyen engagé pour épauler la démarche du journaliste d’enquête Greg Palast ; si j’avais fait la même chose pour appuyer une parti politique dans cette élection, j’aurais enfreint la loi électorale québécoise… et vive la liberté d’expression et la démocratie !

    MINDFUCK INC. indeed…

    Freedom of press is limited to those who own one.

    Les Québécois ressemblent de plus en plus au 70 à 80% des femmes battues qui retournent vers leur abuseur et ce même quand il y a des enfants et de l’abus sexuel… Je le sais car ma femme a quitté ce milieu après des années de service pour cette exacte raison.

    Ajoutez une bonne dose de syndrome de Stockholm à la recette de décervelage et Bingo…

    Super Mario au pouvoir parceque Charest est vraiment trop à gauche !

    Lamentable !

    Le respect ça se gagne… et le Québec est en train de perdre le peu de capital de sympathie qui me restait encore. Mon peuple s’est pourtant donné une des élites les plus évoluées de la planète comme le confirme nos innombrables succès dans toutes les sphères de l’activitée humaine…

    D’une tristesse innomable mais il faut bien appelé un chat un chat !

    « Le démagogue prêche des doctrines qu’il sait fausse à des gens dont il sait qu’ils sont idiots ! » – H. L. Mencken

    Fuck’em !

  2. avatar

    Le DGE empêche Flixrob de procéder comme vous le suggérer… Deux poids deux mesures….

  3. avatar

    J’aurais dû préciser qu’après l’épisode du vote électronique lors des électionns municipales de novembre 2005 (Scrutins électroniques municipaux : des aveugles guidés par un aveugle), il ne faut pas s’étonner que le DGE soit complètement dépassé par les événements.