Accueil / T H E M E S / CULTURE / Arts / L’occasion culturelle rat

L’occasion culturelle rat

Le milieu culturel ne d?col?re pas. Avec raison. L’abolition de programmes qui repr?sentent quelque 41 millions de dollars pour l’ensemble du Canada fait mal. Les conservateurs n’en ont que cure, convaincus semble-t-il du faible impact ?lectoral de cette d?cision. Pendant ce temps, ? Qu?bec, la ministre Saint-Pierre monte au front. On l’imagine servant une c?l?bre r?plique historique ? Jos?e Verner : « rendez-nous notre butin ». Justement, le butin a ?t? rendu, madame Saint-Pierre. Qu’en a-t-on fait ? Qu?bec ?

Que monsieur de La Fontaine nous pardonne, mais ce qui suit est fortement inspir? de sa fable « La cigale et la fourmi ». ? moins que ce ne soit ?sope qui en ait la propri?t? intellectuelle ?

Que faisiez-vous au temps des ?lections ?
Dit-elle ? cette emprunteuse.
Nuit et jour venant
Je distribuais la p?r?quation, ne vous d?plaise.
Vous r?pandiez le butin rendu ? J’en suis fort aise
Et bien ! dansez maintenant.

Plut?t que de jouer la grande sc?ne des pleureuses, Qu?bec doit lever les sommes n?cessaires pour financer la culture, avancer sur les autres fronts o? le f?d?ral intervient alors que Qu?bec pourrait d?velopper des politiques et des programmes coh?rents, et faire en sorte qu’Ottawa diminue de plus en plus la part des imp?ts qu’il collecte.

Les temps ont chang?. Il faut savoir profiter du fait qu’Ottawa se retire pour occuper l’espace fiscal, avant que des centralisateurs n’y reprennent le pouvoir. Qui a dit d?j? que l’argent ?tait le nerf de la guerre ?

Au lieu de bouger, Qu?bec joue les Ponce-Pilate. Ah la vilaine Verner ! Qu’on la crucifie.

En fait, cette ?ni?me sc?ne, qui serait digne des plus grands Vaux de ville si ce n’?tait des dommages qu’elle cause, est r?v?latrice d’un grand vide politique ? Qu?bec : d’un c?t?, il y a les p?quistes qui attendent le Grand soir, de l’autre les lib?raux et les ad?quistes qui ne demandent pas mieux que de sabrer dans les d?penses publiques.

Au moins, lib?raux et p?quistes, on sait ? quelle enseigne ils logent. Les ad?quistes ? O? est pass? l’autonomisme ? N’?tait-ce que beau discours destin? ? gruger dans cette partie ind?cise de l’?lectorat qui h?site entre l’ind?pendance et le renforcement de Qu?bec, avec comme corollaire la diminution du r?le d’Ottawa dans les champs de comp?tence qu’il a pu envahir gr?ce au butin sur lequel il avait mis la main ? Un autre des myst?res dumontiens.

L’affaire des 700 millions venus d’Ottawa pour aussit?t se retrouver dans nos poches est un des coups les plus durs port?s ? l’option autonomiste. C’?tait d’un tel cynisme qu’on se demande si ce n’?tait pas l’id?e de Philippe Couillard.

Chaque fois qu’un ministre qu?b?cois va protester parce qu’Ottawa coupe dans des programmes, que ce soit en culture, en sant?, en ?ducation, Ottawa aura beau jeu de r?pliquer : o? sont les 700 millions d?j? ?

Dire qu’en proportion de la population qu?b?coise au sein du Canada, les sommes coup?es par Ottawa ne repr?sentent, tout au plus, que huit millions de dollars.

Mais l’impr?voyante cigale a tout d?pens? et ce sont les artistes qui doivent danser.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCXV) : une filière bien française

Le gros ratage de l’enquête que nous étudions depuis deux épisodes est au niveau du ...

One comment

  1. avatar
    L’équipe de CentPapiers

    Un commentaire d’un utilisateur nommé :

    Sylvie R. Tremblay

    Jeanne du Lys

    Parti indépendantiste

    — –

    Quelle perte de temps et d’argent…

    Cependant stratégiquement, en attendant l’indépendance, il faut déloger ce
    malade d’extrême droite qu’est Harper.

    Les libéraux ont appuyé la loi C-484 et on laissez le champs libre à
    Harper donc s’ils ne font pas faillite en cours de campagne ils vont
    perdrent des plumes.

    Le seul autre parti fédéral qui peut prendre le pouvoir est le NPD même
    s’ils ont voter contre la loi C-484 je trouve tout de même déplorable
    qu’ils mélangent politique et représentant religieux(le voile c’est une
    marque de commerce religieuse, et elle leur donne de l’exposure
    gratuite…).

    Quoi qu’il en soit, stratégiquement en votant pour le parti le moins pire,
    la seule manière de déloger Harper serait que le Québec et Terre-neuve (qui
    feront campagne contre Harper) vote massivement pour le NPD en attendant
    l’indépendance. Si on ajoute le 19% que le NPD a déjà dans le reste du
    Canada, plus tous ceux qui dans le reste du Canada sont plus centristes ou
    gauchistes n’appuieront pas Harper, ils appuieront probablement le NPD.
    C’est la seule manière, je crois, ou l’on pourrait nous défaire d’Harper.

    Voter pour le Bloc annule notre pouvoir politique fédéral et ne fait
    qu’aider Harper car pour lui les votes du Québec s’ajouteront au pouvoir
    fédéral du PC mais pas ceux du Bloc nous qui sommes anti-Harper il ne
    faut
    surtout pas appuyer le Bloc puisqu’il n’a aucun pouvoir de déloger
    Harper.

    Il faut donc donner notre appui à un parti qui a des chances de le
    déloger.

    C’est un point de vue comme un autre.

    Un peuple, un parti, un pays !