Accueil / A C T U A L I T É / L’injustice revolutionnaire en Tunisie par Nader Haddad

L’injustice revolutionnaire en Tunisie par Nader Haddad

Hamadi Bahria ?n? ? Bizerte, et il a grandi dans le nord de la Tunisie.
Il est en prison pendant 17 ans accus? de la consommation de drogues.
Apr?s l’amnistie pr?sidentielle, apr?s la soi-disant r?volution ce vieil homme est tenu de payer 197 ?quivalent en dinars thansand ? 140 k dollars am?ricains.
Cet homme a ?t? pris avec un grand nombre d’autres coupables, mais ils sont puissants afin qu’ils soient lib?r?s.
Aujourd’hui, la question est, la r?volution ?est venu pour r?former la justice et pour juger les citoyens sous le couvert de la loi, est ce qu’il n’est pas le moment ?pour juger les pauvres et les riches, les puissants et les non-puissante sous la m?me loi, ou verrons-nous environ 50 autres ann?es de r?pression et la loi de doubles mesures seront impos?es pour l’etenite en Tunisie ?

M. Le pr?sident Moncef Marzouki a ordonn? de lib?rer les prisonniers qu’ils sont impliqu?s dans des assassinats et des violences.
Le pr?sident int?rimaire a d?clar? que  » le budget de l’Etat ne peut pas couvrir la charge sur les prisons dans le pays ».
ici, je veux demander au minist?re de la justice, si un prisonier paye ?140 k $ pour 17 ans de prison, vous pouvez ?lui offrir la m?me qualit? de vie avec les m?me normes qu’un hotel 5 etoiles ?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le petit monde de Donald (9) : le faux chevalier blanc , l’homme de la montagne et un évêque !

Parmi les admirateurs de Donald, on compte des présentateurs TV qui se veulent bon teint, ...