Libert? 46

PHILIPPE DAVID :

Comment aimeriez-vous prendre votre retraite aussi jeune que 46 ans avec presque $1 million ?en capital accumul? apr?s avoir gagn? un salaire de $71 000 par an pendant 25 ans de carri?re?

Que faut-il faire? ?tre entrepreneur? ?tre patron d?entreprise? Professionnel de l?informatique? Bonne chance! Pour pouvoir faire ?a dans le secteur priv?, il vous faudrait mettre de c?t? 40% de vos revenus dans vos REER ? partir de l??ge de 21 ans et dans la r?alit?, vous n?avez droit qu?? 18%.

Non. Vous ne pouvez avoir ce genre de retraite pratiquement nulle part dans le secteur priv?, mais vous pourriez l?avoir dans le secteur public, plus pr?cis?ment en travaillant comme? Pompier. Et en bonus, vous n?aurez qu?? contribuer que 6% de votre salaire ? votre fond de retraite au lieu de 40%. Vos voisins, qui peineront ? travailler probablement jusqu?? 65 ans et finiront probablement ? peine au-dessus du seuil de pauvret? pour leurs vieux jours, paieront le reste.

Ce n?est pas que je ne crois pas que les pompiers m?ritent d??tre bien trait?s. Leur travail est difficile et m?me quelques fois h?ro?que, mais tout leur salaire et b?n?fices sociaux provient d?un processus d?extorsion qui d?bute avec l?usage de la force de l??tat pour pr?lever les imp?ts et taxes et qui g?n?ralement fini par une prise en otage de la population par les syndicats. La preuve de cette extorsion, nous en avons ?t? t?moins il y a quelques jours par la r?action des pompiers quand on a voulu leur faire contribuer un peu plus ? leur plan de retraite. ??Touche pas ? mes nananes!?? Qu?ils fassent un boulot dangereux ne les excuse pas. ?Que leurs ??nananes?? acculent les villes au bord de la faillite, leur ?importe peu. Que leurs concitoyens soient tax?s ? l?os pour payer leur retraite non-plus.

J?en ai vu bl?mer ce genre de comportement sur un individualisme sauvage. Mais ?a n?a rien ? voir avec l?individualisme. ?Le syndicalisme et le socialisme qui ont donn? ces avantages aux pompiers repr?sentent?tout sauf l?individualisme. Ils sont au contraire tous pour un collectivisme qui opposent les groupes un contre les autres et qui se disputent jalousement le butin que repr?sente le tr?sor public. Et au diable les autres. Il n?y a en effet rien de plus ?go?ste qu?un socialiste qui se bat pour son bonbon. ?Gare ? celui qui se mettra en travers de son chemin.

Dans le secteur priv?, m?me les syndicalistes les plus radicaux doivent se plier ? l?exigence de la rentabilit? de l?entreprise lorsqu?ils font des revendications. Dans le secteur public, on se fout litt?ralement de la capacit? de payer du contribuable. Si on ne peut pas le payer aujourd?hui, on le pellete en avant sur la dette et nos arri?res-petits enfants le paieront! Pas de probl?me! Nous le m?ritons bien! Que nos descendants n?aient plus d?argent pour r?soudre leurs propres probl?mes importe peu, n?est-ce pas?

Voyez-vous, quand vous voyez les syndicalistes scander ??so, so, so???, ils parlent de solidarit? pour eux. Ils se fichent bien de vous.

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Finance: la danse du dollar

L’argent n’est pas à prendre à la légère : ce n’est pas une denrée quelconque ...