Accueil / T Y P E S / Articles / L’homme au chien
L'homme au chien, par Le Monolecte L'Allemagne, sa combativit? ?conomique, ses exportations qui font des envieux partout en Europe et l'envers du d?cor : Hartz IV ou comment cr?er son tiers monde int?rieur, la politique de rigueur ? la hache...

L’homme au chien

L'homme au chien
L’homme au chien, par Le Monolecte

L’Allemagne, sa combativit? ?conomique, ses exportations qui font des envieux
partout en Europe et l’envers du d?cor : Hartz
IV
ou comment cr?er son tiers monde int?rieur,
la politique de rigueur ? la hache
, l’implosion d’une soci?t? de plus en
plus duale, avec ses quelques grands gagnants et ses toujours plus nombreux
perdants.

Juste se reposerAu milieu des badauds, des touristes, des passants, de cette
foule immense et indiff?rente qui gravite entre la gare centrale de Cologne et
la cath?drale, il y a tout un peuple invisible, de plus en plus important, de
plus en plus voyant, pour qui a encore envie de voir. Certains improvisent des
spectacles de mimes ou de musique, certains squattent les bancs qui n’ont pas
encore ?t? transform?s en armes anti-gueux et d’autres, enfin, se contentent de
faire la manche.
Lui, il ne regardait m?me plus les gens, il s’?tait retir? dans sa bulle
int?rieure, seul avec son chien qu’il tenait sur ses genoux comme on porte un
enfant malade. Il ?tait juste l?, ? choyer son compagnon de mis?re, perdu dans
la foule, perdu dans la ville, perdu ? la face du monde, concentr? dans le seul
geste de caresser doucement son chien.
Sa mis?re le rend seul. Elle nous rend coupables, aussi, collectivement, de
continuer ? vivre et ? soutenir par notre passivit?, une soci?t? qui exclu de
plus en plus de gens, une soci?t? o? il n’y a plus de place pour tout le
monde.
Plus qu’un homme seul avec son chien sur les genoux, c’est un constat d’?chec,
un aveu d’indiff?rence.

C’est sur cette petite note quelque peu d?sabus?e que se termine le
r?cit photographique de mon voyage en Allemagne
.

Powered by ScribeFire.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump à la Maison Blanche, un tableau… surréaliste

Le déchaînement du harcèlement de Donald Trump à l’encontre d’un lanceur d’alerte ayant constaté qu’il ...

One comment

  1. avatar

    Pierre,

    Bonjour,

    Je ne commenterais pas cet article.

    J’ai envoyé un e-mail en « privé » sans réponse, je ne trouve pas cela sympa.
    Nous constatons que les articles se retrouvent sur CentPapiers, sans que nous en soyons informés.
    Je rejoint TOTALEMENT mes rédacteurs et commentateurs, qui n’acceptent pas cela.
    Il va falloir trés RAPIDEMENT trouver une solution, nous sommes mille fois décidés à aider CentPapiers, mais pas de cette façon, ni maniére, que je trouve INADMISSIBLE.
    Les articles se proménent de partout et nous sommes de vulgaires IGNORANT.
    Pierre, nous nous connaissons depuis suffissament de temps, j’ai demandé une baniére sur CentPapiers, comme le Québec en posséde UNE sur Les Voix du Panda depuis des ANNEES.
    Sans nouvelle précise je n’accpterai plus cet import par le flux RSS, la technique nous, nous, connaissons.
    Je pense que je suis assez CLAIR et mes participants AUSSI.
    Donc, je ne souhaite, pas prende des mesures TCHNIQUES qui empêchent de le faire, alors j’attends une réponse claire, nette et précise à défaut nous ferons.
    Ceci étant, tous les lecteurs de CentPapiers ont mon, notre estime, mais nous demandons du respect.
    Je suis trés en COLERE, donc à présentg l’action est dans l camp de Pierre Allard.
    Cela suffit de parler dans le vide.
    Vous pouvez contater mes propos et ceux des Voix ici:
    http://www.panda-france.net
    Bonne journée et bonne lecture, ou bons vents comme dit Pierre. Oui je vais faire de copier/coller sur divers articles pour bien démontrer, que nous, nous n’avons jamais pratiqué de la sorte. Nous sommes tout à fait d’accord pour le partage mais à la condition que les PARTS soient égales.
    Patrick Juan
    Fondateur et maître des Voix depuis sa création.
    Le Panda

    2:31, le Lundi 12 juillet 2010