Accueil / T Y P E S / Articles / L’Europe fait pression sur les Etats-Unis pour partager les drones, pas pour les supprimer

L’Europe fait pression sur les Etats-Unis pour partager les drones, pas pour les supprimer

Chris Cole

Les pays qui arborent le drapeau europ?en font de plus en plus pression sur les ?tats-Unis pour obtenir des drones Pr?dator arm?s, et des drones Reaper.

Drone Predator de la CIA. Une horreur absolue..

Comme nous l?avons d?j? signal? l?Allemagne veut acheter des drones Reaper arm?s aux ?tats-Unis et la France a aussi annonc? cette semaine qu?elle « esp?rait » que les ?tats-Unis accepteraient de lui vendre des Reapers non arm?s en attendant de lui fournir des drones arm?s.

L?Italie quant ? elle, s?impatiente car les ?tats-Unis ne r?pondent pas ? sa demande d?armer les Reaper non arm?s qu?elle poss?de. Selon un article de Aviation News, l?Italie a dit qu?elle ? cherchait d?autres solutions ? comme par exemple de participer ? un projet europ?en de fabrication secr?te de drones. On sait que plusieurs programmes de drones sont d?j? en cours de d?veloppement en Europe dont le Taranis de BAE System, le Neuron de Dassault et le Talarion de EADS (bien que l?avenir de ce dernier soit loin d??tre clair). Cependant ils sont tous embryonnaires et les drones ne seront pas op?rationnels avant de nombreuses ann?es, c?est pourquoi les pays europ?ens veulent acheter des drones Predator et Reaper.

Cette semaine l?Allemagne a annonc? qu?elle annulait le projet Euro Hawk. Inaugur? en fanfare en 2011, Euro Hawk ?tait une version allemande du drone de surveillance de Northrop Grumman, le Global Hawk. Diff?rentes raisons ont ?t? donn?es ? cette d?cision mais le ministre allemand de la D?fense, Thomas de Maizi?re, a qualifi? le projet ? d?horreur sans fin ? dans la d?claration qu?il a faite au Bundestag. L?annulation de ce projet, qui a d?j? co?t? 500 millions d?Euros ? l?Allemagne, devrait lui permettre d??conomiser 500 autres millions qu?elle pourra investir dans d?autres projets de d?veloppement de drones.

La Grande Bretagne, quant ? elle, continue d?utiliser les Reapers arm?s qu?elle a achet?s aux ?tats-Unis en 2007. La Grande Bretagne teste actuellement sur ses Reapers les missiles Brimstone fabriqu?s dans le pays ? la place des missiles Hellfire fabriqu?s aux ?tats-Unis. L?Angleterre pourra ainsi continuer plus facilement ? utiliser ses drones Reapers apr?s le ? retrait ? d?Afghanistan.

Des nouvelles statistiques du SIPRI (Stockholm International Peace Research Institute) montrent qu?Isra?l a ?t? le plus important agent de prolif?ration des drones au cours des dix derni?res ann?es avec 40% des drones export?s d?Isra?l. La plupart de ces drones non arm?s de petite ou de moyenne taille sont all?s ? des nations europ?ennes mais des pays d?Am?rique Latine et d?Afrique en ont aussi achet?. Selon YnetNews, la vente des drones rapporte 400 millions d?Euros par an ? Isra?l.

Pendant que les autres pays essaient de rattraper leur retard dans la guerre de drones, les ?tats-Unis ont fait cette semaine une s?rie de tests importants sur leur nouveau drone ind?pendant X-47B. Pour la premi?re fois, un drone sans pilote a d?coll? d?un porte-avion, effectu? une mission programm?e et atterri tout seul. Comme l?ont not? beaucoup de commentateurs, c?est un grand pas en avant.

Brossant un avenir inqui?tant, des officiels du Pentagone ont dit, au cours de la m?me semaine, ? une audience devant le S?nat sur les frappes de drones que la guerre contre le terrorisme ?tait une guerre sans fin et sans limites qui durerait sans doute encore dix ou vingt ans.

Dans son ?ditorial, le LA Times a analys? cette semaine les courants d?opposition aux ?tats-Unis aux frappes de drones, qui demandent ? l?administration Obama de ? reconsid?rer l?ampleur et l?int?r?t de la politique [des drones] ?. La demande principale de cette opposition est d?arr?ter les assassinats cibl?s et de remettre les drones de la CIA sous le contr?le de l?arm?e.

Sans doute pour r?pondre ? ces demandes, des sources anonymes ont dit ? Defense News cette semaine – en donnant par ailleurs de nouvelles informations int?ressantes sur les op?rations de drones de la CIA – qu?il ne serait s?rement pas possible de satisfaire la seconde demande parce que ? elle serait difficile ? mettre en oeuvre et que cela ne changerait pas grand chose ? ?tant donn? que ce sont d?j? des officiers militaires qui font fonctionner les drones de la CIA. Ceux qui insistent pour que l?arm?e en reprenne le contr?le disent qu?au moins l?arm?e est surveill?e et doit rendre des comptes ce qui n?est pas le cas des op?rations de drones de la CIA, mais comme Jeremy Scahill l?a fait remarquer dans son dernier livre, un excellent ouvrage?: Dirty wars?: The World is a Battlefield (Sales guerres?: le monde est un champ de bataille), en fait les op?rations de l?arm?e ?tasunienne sont tr?s peu contr?l?es et on ne lui demande pas plus de rendre des comptes au public.

La Cour Supr?me de justice de Peshawar a rendu cette semaine un jugement capital selon lequel les frappes de drones au Pakistan sont criminelles. Le pr?sident de la Cour Supr?me, Dost Muhammad Khan, a ordonn? au gouvernement pakistanais d?exiger des ?tats-Unis l?arr?t des frappes de drones, en employant la force s?il le faut. Il a aussi demand? au Conseil de S?curit? de l?ONU d?intervenir.

Un grand panel d?experts, (Chris Woods de TBIJ, Jen Gibson de Reprieve et Dan Carey de Public Interest Lawyers) ont expos? les divers aspects l?gaux de l?utilisation des drones ? l?Institute of Advanced Legal Studies ? Londres cette semaine. Gr?ce ? dieu cette conf?rence a ?t? enregistr?e et on peut l??couter ici. C?est vraiment un pr?cieux r?sum? de la question et nous vous recommandons de l??couter.

info-palestine.net

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump à la Maison Blanche, un tableau… surréaliste

Le déchaînement du harcèlement de Donald Trump à l’encontre d’un lanceur d’alerte ayant constaté qu’il ...