Accueil / T Y P E S / Billets / Lettre ? tous les d?put?s qu?b?cois
Chers compatriotes, Je vous regarde aller et j’entends vos propos qui reviennent sans cesse ? parler d’une bonne gouvernance, ? Qu?bec comme ? Ottawa. Il est certes important de parler de finances publiques en ces temps de d?rives scandaleuses de la part des gouvernements en place et de ses institutions paralys?es par l’immobilisme ainsi que par [...]

Lettre ? tous les d?put?s qu?b?cois

Chers compatriotes,

Je vous regarde aller et j?entends vos propos qui reviennent sans cesse ? parler d?une bonne gouvernance, ? Qu?bec comme ? Ottawa. Il est certes important de parler de finances publiques en ces temps de d?rives scandaleuses de la part des gouvernements en place et de ses institutions paralys?es par l?immobilisme ainsi que par des favoritismes contraires ? toute ?thique et ? tout progr?s soci?tal.

J?aimerais, en tant que militant de la premi?re heure du mouvement ind?pendantiste, vous faire remarquer que, plus vous parlez la langue de bois de vos conseillers en communications, plus vous contribuez ? susciter au sein de la population qu?b?coise un d?sabusement qui se traduit par un faible taux de participation ? l?exercice d?mocratique.

Au PQ-Marois, on s?affaire dans les cuisines ? concocter des plans pour reprendre le pouvoir avec une strat?gie de petits pas susceptible de rassurer tout le monde, surtout ceux qui ne croient pas que le Qu?bec aura son statut de pays. Le nez bien coll? sur les pr?occupations quotidiennes, vous en avez oubli? l?essentiel: donner le go?t du pays et faire r?ver tout un peuple de la reprise en mains de ses affaires.

Vous vous enlisez dans de vieilles fa?ons de faire de la politique politicienne et, ce faisant, vous vous privez des forces les plus vives et les plus dynamiques de ceux qui croient vraiment faire l?Ind?pendance. C?est ? se demander si vous y croyez encore, ? force de vous voir remettre aux calendes grecques les ?ch?ances essentielles ? notre survie collective. D?ailleurs, le parti s?est empress? de tasser les r?solutions du dernier congr?s et de repousser la tenue de ces prochaines assises?le plus loin possible. Auriez-vous peur du jugement s?v?re de votre base militante qui ne demande qu?? reprendre le combat pour le pays?

Au Bloc qu?b?cois, on tourne en rond en se donnant pour mission, non pas de provoquer la rupture avec le Canada, mais plut?t de ?d?fendre les int?r?ts des Qu?b?cois et des Qu?b?coises? dans le cadre d?une monarchie constitutionnelle avec laquelle vous pactisez depuis des lustres. Quand un chef soi-disant ind?pendantiste s?abaisse ? coucher dans le m?me lit que St?phane Dion, nous sommes tr?s loin de la mission premi?re de cette formation politique qui devait ?tre temporaire en attendant l?Ind?pendance, mais qui s?enlise dans les m?andres du f?d?ralisme devenu fort rentable pour plusieurs carri?ristes.

Le peuple peut bien ne plus accorder sa confiance ? ses ??lites? ind?pendantistes qui semblent tout faire pour repousser l?affrontement in?vitable.

En bons colonis?s, victimes du syndrome de Stockholm, nos chefs de file souverainistes ?vitent ? tout prix la chicane et, en voulant plaire ? tout le monde et ? son p?re, ils en viennent ? se mettre ? dos ceux qui les ont ardemment support?s depuis des d?cennies.

Pourquoi ne pas avoir fait sur la sc?ne internationale le proc?s des exactions du Canada ? l??gard de notre nation?
Pourquoi ne pas avoir contest? au m?me niveau les r?sultats du r?f?rendum truqu? de 1995?
Pourquoi s?acharner ? voir dans des r?f?rendums la seule solution pour nous sortir du carcan f?d?ral?
Y a-t-il eu un r?f?rendum pour nous faire entrer dans la f?d?ration canadienne, dont nous ne reconnaissons m?me pas la Constitution?

Conscients qu?une grande majorit? de Qu?b?cois ( environ 85%) r?pudient la fonction de Lieutenant Gouverneur, le repr?sentant au Qu?bec de la monarchie anglaise, nous sommes de plus en plus nombreux ? souhaiter et ? croire en une Union des forces r?publicaines, de toutes tendances id?ologiques, pour mener ? bien la bataille contre le r?gime de monarchie constitutionnelle et pour l?instauration d?une R?publique typiquement qu?b?coise, comme le d?siraient nos fr?res les patriotes de 1837, pendus, exil?s, massacr?s par les imp?rialistes anglais et leurs valetailles canadiennes-fran?aises.

Nous sommes de plus en plus nombreux ? ?tre convaincus de tenir en main une approche gagnante qui saura rallier une grande majorit? de Qu?b?cois autour d?un projet de Constitution simple et limpide d?un ?tat de droit pour le peuple et par le peuple.

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, tous les d?put?s seront interpell?s et invit?s ? se joindre ? notre projet r?publicain, seul rempart contre le n?ocolonialisme anglo-saxon. Nous pourrons alors voir le vrai visage de ceux qui disent parler en notre nom et d?terminer ceux qui sont avec nous et ceux qui pr?f?rent le statu quo.

Notre action se veut au-dessus de toute consid?ration partisane. Nous ne visons qu?? rassembler enfin les forces vives nationalistes, souverainistes et ind?pendantistes afin de mettre un terme aux tergiversations st?riles parce que nous voulons nous donner un pays qui nous ressemble et faire partager ce grand r?ve ? toute la population.

Il est temps de mettre fin aux divisions et de nous unir sous la banni?re r?publicaine avec un projet de Constitution simple, clair et compr?hensible pour la grande majorit? de nos concitoyens.

Nous sommes convaincus que le temps est venu de relever ce d?fi et nous faisons appel ? tous ceux qui sont capables de s?effacer et de mettre de c?t? leurs petites ambitions personnelles pour se rallier et reprendre le combat jusqu?? la victoire finale.

Vive la R?publique du Qu?bec!

PIERRE SCHNEIDER

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’Evangile selon Saint-Argent

C’est une histoire condamnée à se répéter indéfiniment car, depuis la nuit des temps, l’enrichissement ...