Accueil / T Y P E S / Articles / Lettre au p?re No?l

Lettre au p?re No?l

Tout ce que je vous demande, c?est de transformer les hommes et les femmes qui nous gouvernent.

***

Je me souviens que, lorsque j’?tais petit, de ma chaise haute, j’entendais souvent mes parents critiquer les gouvernements. Je ne comprenais pas trop et je me demandais pourquoi. J’?tais alors capable de penser un peu, mais incapable de parler pour les questionner sur ce sujet.

Chaque jeudi mon p?re r?p?tait, en voyant sa paie, qu’il n’avait plus d’argent. Que les gouvernements prenaient la moiti? de sa paie apr?s qu’il se fut donn? ? 100 % dans son travail, alors qu’il avait d?j? beaucoup de difficult? ? simplement nourrir sa famille, ? l’?duquer et ? la maintenir en sant?. J’entendais souvent les mots ?maudits gouvernements? et ? chaque p?riode des F?tes la phrase suivante: ?Le p?re No?l va ?tre pauvre cette ann?e.? Toutefois, je ne crois pas que mon p?re m’ait d?j? dit que le p?re No?l n’existait pas.

Un peu plus vieux, lorsque je fus capable de parler ? aujourd’hui, je ne sais pourquoi, les hommes semblent ?tre capables de parler avant d’?tre capables de penser ?, j’ai demand? ? mon p?re ce que signifiait le mot ?gouvernement?. Au d?part, il fut surpris et emb?t?. Pauvre et de parents pauvres, il ?tait peu scolaris? et peu cultiv?. Il n’avait pas une grande id?e de la d?finition de ce mot. Je pense qu’il chercha un peu dans son coeur ce que devait ?tre un bon gouvernement avant de me r?pondre.

Si les hommes d?finissaient les choses avec leur coeur plut?t qu’avec leur t?te, le monde s’en porterait s?rement mieux. Il me pr?cisa alors: ?Un gouvernement, ce sont des repr?sentants ?lus par le monde qui travaillent dans les int?r?ts de ce monde afin de lui assurer un meilleur partage de la richesse, une meilleure sant?, une meilleure ?ducation, un meilleur environnement et une meilleure s?curit?. Bref, un monde meilleur o? vivre.?

Et aujourd’hui?

Voyons voir ce qu’il en est aujourd’hui, pr?s de cinquante ans plus tard.

Au sujet du partage de la richesse au Qu?bec, entre 1964 et 2004, dans les recettes du gouvernement pour ce qui est des imp?ts sur le revenu, de la taxe sur le capital et de la taxe de vente au d?tail, la part provenant des particuliers et des compagnies est pass?e de 62 % ? 88 % pour les particuliers et de 38 % ? 12 % pour les compagnies. Une ?tude des Nations unies publi?e en 2006 r?v?le que 2 % de l’humanit? d?tient la moiti? du patrimoine des m?nages, tandis que la moiti? de la population mondiale en d?tient 1 %. Au Qu?bec, 40 % de la population ne paie pas d’imp?t. Il faut ?tre pauvre pour ne pas payer d’imp?t.

Dans le domaine de la sant?, en 2010, un Qu?b?cois sur quatre n’a pas de m?decin de famille. ? l’h?pital, il y a plus de monde malade dans les salles d’attente que de personnes en train de se faire soigner.

Sur le plan de l’?ducation, en 2010, le taux de diplomation est de 71 % avant l’?ge de 20 ans et l’objectif du gouvernement provincial est seulement d’amener celui-ci ? 80 % dans 10 ans. Le d?crochage scolaire se situe donc ? pr?s de 30 % et une bonne partie de ceux qui ne d?crochent pas ne connaissent pas leurs propres langue et histoire. […]

Monde meilleur

P?re No?l, je ne vous demande pas d’argent ni de biens en particulier. J’ai d?j? tout en mains ou ? ma port?e pour me combler. Tout ce que je vous demande, c’est de transformer les hommes et les femmes qui nous gouvernent par des personnes honn?tes, int?gres et de bonne volont?. Peu importe leur exp?rience, leur scolarit? et leur expertise, je crois que ce serait suffisant pour qu’elles contribuent efficacement ? faire de ce monde un endroit meilleur o? vivre.

J’ai depuis longtemps cess? de croire dans les personnes qui nous gouvernent, mais je n’ai jamais cess? de croire en vous. Peut-?tre parce que, comme mon p?re, j’ai toujours gard? l’espoir qu’il existe encore quelqu’un qui puisse contribuer ? nous faire comprendre que le paradis peut ?tre ici, si nous acceptons enfin, entre nous, de le partager.

***

Yvon Brault – Montr?al

LETTRE AU DEVOIR

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/313646/lettre-au-pere-noel

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Election 2020 (VIII): la retraite de Russie des avocats de Donald

L’équipe de branquignols ramassée par Giuliani est plus grotesque et affligeante qu’efficace. L’un d’entre eux ...