Accueil / A C T U A L I T É / L’été de la désinformation (4) : le graal de l’énergie infinie et gratuite, aimant à gogos

L’été de la désinformation (4) : le graal de l’énergie infinie et gratuite, aimant à gogos

C’est un des lieux préférés du complotisme.  Celui de l’espoir de se munir chez soi de sa propre source d’énergie électrique, pour faire la nique aux industriels qui ont capté à leur seul profit cette desserte. C’est un sujet idéal pour eux : derrière ces grands groupes industriels, se cacheraient bien entendu des familles de « juifs » ou de « francs-maçons », ceux qui nous dirigeraient dans des « sociétés secrètes ».  Les voici donc devenir des « révolutionnaires » à tenter de fabriquer eux-mêmes leur énergie ! Leur dada est la quête du Graal de la fusion froide, depuis  l’annonce controversée de sa réussite en 1989 par  Martin Fleischmann & Stanley Pons.  S’ajoutent à cela une bonne dose de théories du complot, démarrée en 2004 avec l’assassinat Eugene Mallove, scientifique du Massachusetts Institute of Technology, créateur du magazine Infinite Energy magazine et grand partisan de la fusion froide, un meurtre lors d’un braquage toujours pas élucidé (1). L’homme est devenu depuis un mythe.  Ou comment transformer une affaire banale de fait divers en complot… Plongée dans la folie froide…

ecat-stopmLa domination de l’atome et a domestication surtout ont toujours fait rêver. Selon Eugene Mallove, « un kilomètre cube d’eau de mer contiendrait assez d’énergie pour dépasser toutes les réserves énergétiques de la planète » (interview de 1991, à 3’20 du début.  Ça c’est pour la théorie (2).  A partir de ce constat, tout est permis en effet ! D’où les recherches plus ou moins farfelues entretenues depuis.  Laurent Freeman a longtemps vanté les mérites sur son site d’un engin bien à part le E-Cat d’Andrea Rossi, censé fournir de l’énergie à bas prix à partir d’un mini-réacteur à fusion nucléaire (à gauche la une du site le 16 octobre 2014)… Un rêve qui s’est répandu il y a quelque temps et dans lequel tous les gogos sont tombés.  Attirés par des escrocs qui avaient vu en eux de parfaits pigeon à plumer. Il se trouve que ce domaine particulier d’escroquerie, j’y ai jeté un œil à la suite d’un article fort douteux venu de Belgique, sur Agoravox, venu vanter le 20 janvier 2012 les mérites de l’appareil d’Andrea Rossi, un escroc italien patenté, qui avait promis la fusion pour tous en 2012, après sa tentative de 2011 (on retrouve ici son auteur en compagnie de JP Petit, comme quoi ce monde est bien.. . petit !). Freeman découvre deux ans après un système décrit déjà comme frauduleux !  Un Rossi redécouvert comme escroc potentiel le 25 mai dernier sur le même site, ce qui me paraît bien tardif, ayant dénoncé moi-même, dès 2013, avec d’autres, ses méthodes de falsificateur.  Rossi venant une nouvelle fois de se retrouver accusé d’avoir fraudé, ce que raconte aussi cet article qui ne prend pas position, hélas, contre les agissements du personnage.  Un Rossi menteur depuis longtemps : en 2011, pour appuyer la « réussite » prétendue de son expérience de fusion ,il avait affirmé que des chercheurs de l’Université de Bologne étaient présents en tant qu’observateurs lors des expérimentations de son e-Cat.  L’université avait complètement démenti cette présence le 5 novembre 2011, précisant « qu’aucun n’avait été impliqué dans les démonstrations et qu’aucune des expérimentations n’avait eu lieu à l’Université«  (3).  Le site New Energy Times, dès 2011, avait dénoncé la fraude.

Il en a berné des gens !

Rossi, dont la formation initiale est..  la philosophie, encensé bien entendu chez Stop-Mensonges le 1er février 2015, via un article élogieux signé de Pierre Langlois, un canadien lui aussi berné en beauté.  Ce dernier l’a salué noir sur blanc d’ailleurs, et aura du mal aujourd’hui à le nier  : « Andrea Rossi a toujours déclaré que les produits commerciaux qu’ils mettraient en marché auraient un COP minimum de 6″  Il concluait même par un « Finalement, il y a de la lumière au bout du tunnel! ». Et je crois que cette technologie pourrait assez rapidement atteindre un COP de 10, compte tenu des faits présentés plus haut ».  Berné, totalement berné, le canadien (il s’était même retrouvé ici chez Roch Saüquere !)  ! Au final, on le sait aujourd’hui, aucun des appareils jamais présenté par Rossi n’a atteint ce qu’il avait promis ! Pas un seul ! Un article qui oubliait surtout et largement les années précédentes passées à  maquiller ses résultats. !!! Iinteretdem pour Réseau International, site d’extrême droite (la preuve en vocabulaire, avec le sempiternel « l’Empire », que ne dénigrerait pas un StopMensonges !) embarqué lui aussi tardivement dans la fusion foire façon Rossi (l’article qui en parle date en effet du 11 octobre 2015).  Quatre ans, donc, pour Rossi, à annoncer une réussite… jamais venue.  Car on a eu enfin le dernier mot de cette longue histoire, ou de cette fort longue escroquerie, et ce récemment  : Andrea Rossi devait en effet (et enfin) révéler en février 2016 les résultats d’essais de son E-Cat, et des son entreprise Leonardo Corporation, un E-cat de modèle industriel cette fois : or le voici le 29 mars à vouloir intenter un procès à la firme Industrial Heat, la filiale du groupe Cherokee qui l’avait hébergé une année, une société appartenant à Thomas Darden.  Cette dernière aurait dû lui verser selon contrat la somme de 89 millions de dollars… à condition que les tests ayant duré un an aient été déclarés positifs. Ce qui n’a pas été le cas (encore une nouvelle fois !).  Il en a berné des journalistes ! Mais depuis l’été 2015, tout le monde s’en fiche comme le montre le croquis ! Il ne suscite plus l’intérêt !

Rossi, l’escroc qui fait des procès pour éviter d’en avoir

rossi-e-catCela ressemblait fort, dans la précipitation de l’annonce, à une tentative de couper l’herbe sous le pied à Industrial Heat qui s’apprêtait elle-même à traîner Rossi en justice pour falsification et fraude. Un Rossi (ici à droite) qui se s’est fait beaucoup aider, car l’homme a toujours entretenu (sur le net !) son noyau d’admirateurs, vital pour lui : le 18 février, en effet, un journaliste suédois, Mats Lewan, doté de for peu de connaissances techniques (et critiqué pour ça par deux ingénieurs de son pays), avait clamé un peu partout (la quête du scoop !) que le test avait pourtant « bien réussi », et qu’il avait surtout été « contrôlé par une « tierce personne », issue d’un « institut de certification indépendant » ! Lewan, en prime, avait aussi fait un livre élogieux sur le personnage (ici à gauche). Or la firme n’avait rien versé, à la fin de l’expérience, signe que les résultats escomptés n’avaient pas été (une nouvelle fois !) au rendez-vous ! images-1Selon Rossi « l’expert » nommé pour valider ces essais, Fabio Penon, aurait bel et bien remis un rapport… que personne à ce jour n’a jamais vu. Un expert dont l’indépendance faisait défaut, de toute manière, puisqu’il était payé à la fois par Industrial Heat et et par… Rossi en personne qui l’avait recruté dans ce seul but ! Le même « expert » qui avait déclaré en 2012 que la fusion froide de Rossi imarchait !  Rossi se retrouvait encore davantage en difficultés  un peu plus tard : « en avril, lorsque le site du New Energy Times a publié le rapport de Gamberale Luca sur la version de Defkalion Vert Technologies de l’Energie Catalyzer d’Andrea Rossi. Le rapport a montré comment Defkalion avait réussi à créé l’illusion d’un dispositif d’énergie à base de LENR. Il révélait par la même occasion comment Defkalion pouvait avoir reproduit ce que Rossi avait fait ! » Rossi, le fraudeur, avait bien récidivé ! Le 8 avril, Industrial Heat se fendait d’un communiqué définitif : une déclaration selon laquelle la firme « a travaillé pendant plus de trois ans  pour étayer les résultats réclamés par M. Rossi de la technologie E-Cat – le tout sans succès. » Son patron, dépité, ajoutant : « la fusion froide a un tel passé mouvementé derrière elle, que c’est aujourd’hui rempli de hypesters et de personnes attirées comme par une ruée vers l’or, une mentalité de « get-rich-quick ». Nous avons besoin d’être calme, prudent et de ne pas sombrer dans l’excès « .  Depuis 2009, Rossi trompe en effet son monde et sa dernière victime en date aura été Industrial Heat ! Le 15 août dernier, un autre journaliste pouvait conclure : « encore un nouveau désastre pour Rossi » !

Des charlatans complets, relayés par des sites à gogos

crumbleLa conclusion, sans détours, est là, écrit The Pathoskeptic : « ce qui vient d’arriver à Andrea Rossi, pour une personne saine d’esprit cela ne devrait faire aucun doute : son entreprise est bien une fraude classique. Et même si cela s’était avéré vrai, il aura fait un travail formidable en le faisant ressembler à une connerie absolue. Mais il sait probablement exactement ce qu’il a fait; il pensait que beaucoup ne seraient pas capables de voir derrière la fumée et les miroirs de ses tours de passe-passe. En fait, je crois que Rossi à peut-être essayé de sortir de ça et à même obtenu un peu plus d’argent. Aussi, va-t-il probablement devenir un messie pour ses croyants, emportant son grand secret dans sa tombe ». Le charlatanisme n’est jamais loin dans ces pseudo expérimentations, celles de Rossi ayant eu la particularité de perdurer des années (de 2011 à 2016, lire ici !).  Rossi out, il fallait s’en trouver un autre, de champion. Chez notre candide de service, un autre système semblait aussi avoir ses faveurs.  Le voici donc à encenser dans la foulée un certain Keshe, Mehran T Keshe pour le nommer plus précisément, à la place de Rossi.  Et avec lui, le même espoir « d’Energie Libre « , cet attrape-gogos qui a envahi le net au prétexte que les grands groupes industriels se gavent sur l’énergie, et que la produire soi-même serait donc révolutionnaire : aux armes, consommateurs de courant ! Avec Keshe, aussi, il ira plus loin, puisqu’il ira jusqu’à faire un appel aux dons pour financer l’achat du générateur auquel il croyait tant…. (comme il a cru à celui de Rossi sans pouvoir l’acheter, vu qu’il n’a jamais été produit !). Tout cela avant qu’il ne l’essaie et s’aperçoive qu’il s’était fait gruger ! Comme l’écrit Popular Mechanics en avril dernier, en effet « dans la Fusion Froide version 2.0, qui trompe qui ? (4) » Les inventeurs fous ou ceux qui leurs tressent des lauriers sans rien comprendre scientifiquement  ?

Après Rossi, Mr Keshe et son E-Cat iranien

achat-magravLe 21 mai 2016 le voici en train d’annoncer d’avoir reçu sa commande de son « Magrav », à savoir un autre bidule (facturé 879,99 euros !) censé fournir de l’énergie, à partir des obscures « recherches sur le plasma » de son inventeur (Keshe, qui a déposé deux brevets en Europe), un appareil présenté ici dans « La presse galactique »(le site à gogos ou sévit le dénommé Yvan Poirier, et ses « vibra conférences » (5), organisées à distance par « Stéphane » alias Stéphane Colle, qui cause au micro de chez lui…  en Hongrie, à Maglod dans l’ex comitat de Pest (6) ! – il vient de Montluçon au départ et a commencé sa carrière commerciale dans un magasin Mammouth avant de passer chez Bricostore à Budapest et Brico Dépôt en France, ce qui en fait nécessairement un spécialiste du « grand changement » !). Une annonce relayée étrangement par les Sceptiques du Québec, dont on ignorait à ce jour qu’il soient branchés sur « StopMensonges »…. « Le générateur est conçu spécialement pour être abordable à toute personne sur la planète. Pour un coût de 200 $, il peut générer la puissance nécessaire à tout logement sans être dépendant de compagnies d’électricité. avion-keschePour ceux qui ne pourraient pas se le permettre, le financement sera disponible à partir de plusieurs sources dans le monde entier » annonce « le professeur » Keshe le 26 octobre 2015. Ici on peut voir le dénommé Keshe présenter en direct son bidule, en Hollande. Sur scène, deux seaux de plastique blanc contenant un liquide, voilà l’engin censé nourrir toute la maison en électricité... de quoi être un peu déçu, non ? On y apprenait alors que « L’ ingénieur en technologie nucléaire » Keshe est iranien d’origine, mais son entreprise, bizarrement, à son siège à Ninove en Belgique (drôle d’entreprise, qui pique sa photo à Google unknown-1pour y ajouter des drapeaux à l’aide de Photoshop, et qui partage la place avec un cabinet dentaire).  Sa « Fondation » affichait déjà de biens étranges projets : elle parlait confusément d’aimants, de magnétisme et même d’antigravitation et montrait même une voiture dépourvue de roues (une Opel Ampère retouchée !) et un avion (un 787) qui aurait bien plus aux Scientologues : il était en effet dépourvu d’ailes (sacré Photoshop)! Pas avare de prétentions, le patron se présente aussi carrément comme le nouveau Tesla Rien que cela ! Visiblement, il a déjà acquis une certaine notoriété : Même JP Petit le connaît : pour lui, c’est  en effet un « olibrius ». Et pour une fois, JPP semble avoir raison (ce qui est plutôt rare, il faut le dire !).

Mr Keshe soigne aussi les cancers : est-ce un marabout new âge ?

gansIl y a de l’argent à se faire chez Keshe. Beaucoup d’argent : un tout premier texte annonce sa couleur (verte, comme les dollars ?) : « nous offrons initialement la possibilité au public d’acquérir 10.000 unités de 3-4 kW AC/DC (3000 à 4000 Watt) ou de 10 kW réparties sur tous les pays, afin de faire connaître cette nouvelle technologie, et à inciter chaque ménage à pouvoir produire lui- même sa propre énergie. Le prix unitaire est de 5000 € pour le modèle 3 à 4 kW » annonce sa « Fondation ». Beaucoup d’argent, puisque les « inventions » du personnage touchent aussi… à la santé :  « dans le domaine de la santé, Mehran Keshe a également mis au point des systèmes qui permettent la ré-harmonisation de l’organisme. Ils consistent à inspirer de l’air et à ingérer de l’eau ayant transité par ces systèmes. L’eau et l’air sont utilisés ici comme vecteurs pour introduire l’information du plasma magnétique (nucléaire) dans le corps, réinitialisant ainsi les cellules affectées par des maladies ou des états pathologiques. Ce procédé permet au corps de revenir à son état initial. Des tests sur des volontaires n’ont à ce jour entraîné ni échec, ni effets secondaires. Des cas de sclérose en plaques, de fibromyalgie, d’épilepsie, de différents types de cancer, de maladies très rares, etc. ont été résolus avec succès, et ce de manière permanente »... mais comment a-t-on pu croire à autant de billevesées ? C’est bien une escroquerie qui se présente, et elle est de taille ! Dans une de ces conférences, Keshe avait affirmé que le cancer du sein n’était qu’un « champignon » sur les aréoles… !!! Aujourd’hui, il vend du « gans« , terme flou désignant selon lui une « alimentation plasmique« , des « morceaux de nourriture » transformés « en nano-matériels » (ici « l’explication » de leur obtention). Dangereuse manipulation de la santé, oui ! Reprise ici telle quelle au Québec par la « Fondation Québecoise Univers Santé »  (amusant, l’intitulé ici du docteur Puget , sans oublier là la « médecine quantique » de  Jean-Jacques Crèvecœur !)… Un olibrius, s’est exclamé JPP ? Bien pire que ça… ou plutôt des olibrius : Crèvecœur, qui est lui aussi né en Belgique n’a jamais eu de diplôme de médecine ! C’est aussi un  fervent militant anti-vaccination ! Ses venues en France sont l’objet d’un suivi policier… pour soutien affiché à Ryke Geerd Hamer. « « Ce pseudo-guérisseur allemand a encouragé des patients, notamment atteints de cancer, à cesser leurs traitements médicaux », indiquait, dans un courrier en 2008, Jean-Pierre Brard, vice-président du groupe d’études sur les sectes à l’Assemblée nationale. » Ces gens sont dangereux, très dangereux, le site du Québec évoquant en une « plus particulièrement les enfants »!

Revenons au générateur… de billets verts
croquis El problème étant les gogos qui l’ont acheté, le bidule qu’il vante tant (les prix ont baissé, ou plutôt le modèle a rapetissé depuis 2012). Et il n’y pas eu que Freeman pour le faire :  « un de mes amis de Québec a commandé une unité, pour sa résidence, le 12 octobre 2015. Il a payé 500 Euros, plus un don de 300 Euros, plus 21% de taxes, plus frais d’expédition, plus taux de change. Prix total en $$$ CAD : 1,658$ Livraison le 12 janvier 2016, soit à 90 jours de la commande. » a-t-on pu lire, ce qui fait cher pour des balles de ping-pong, des aimants et des bouts de plastique, car, ouvert, le fameux générateur d’énergie est bien… videdehors. Et il a besoin de l’électricité pour fonctionner !  Censé en décupler l’intensité, il plafonne à la même chose en sortie qu’en entrée : en somme, il ne fait.. rien. Pour 1000 euros ! Remarquez, on s’en serait douté, à regarder la démo d’une bouteille de coca qui aurait servi au même principe… « dedans, il se produit la même chose que ce qui se passe dans les trous noirs » dit la pub (« l’univers est tout entier dans cette bouteille !« )… dedansdire ça avec une anodine une cathode et une solution saline, à savoir une bête batterie c’est plutôt drôle, non ? Ou alors ce sont les publicitaires de Keshe qui ne sont pas bons ? « Stay Classy« , comme il dit, le rigolo ! A moins que ce ne soient tout bêtement les croquis « scientifiques » du maître Keshe qui ne soient pas assez clairs (un exemple hilarant ci-desssus à gauche)…

cablesA ouvrir un des engins (le plus petit modèle annoncé comme étant « pour voiture » , certains ont eu quelques surprises, dont la découverte manifeste de poussières résidus de l’enrobage des câbles (façon « nano »), eux-mêmes hâtivement collés à l’araldite : du travail d’amateur, fait avec fort peu de moyens !! Autre singularité du bidule, outre les délaisse livraison et le versement de l’argent, directement dans un comme personnel semble-t-il, le fait que la notice recommande de le laisser monter en charge pendant un mois. On sait que beaucoup d’actes d’assurances limitent les renvois à 7 jours : même s’il ne marche pas, il vous reste sur les bras ! La boîte est quasi-vide, en dehors de ces défauts de fabrication évidents, c’est une escroquerie, manifeste ! C’est bien un attrape-nigauds (dont fait partie notre célèbre « Freeman ») !  Chez StopMensonges, on y a cru dur comme cuivre en effet. La preuve : c’est l’ineffable et inratable Mirak qui s’était enthousiasmé pour Keshe, et le même qui relate ici les premiers tests de la  machine, le 11 février dernier. Enfin, il recopie ce qu’un autre a découvert : et le verdict de cet autre est sans ambiguïté : c’est bien une arnaque ! Même chez StopMensonges, qui en a tant vanté les vertus (mais se l’est offerte gratuitement, car ce sont les lecteurs du site qui ont payé !). Ci -dessous, la première mouture « bleue » du générateur et le même vide à l’intérieur:

serveimage

Jamais les mêmes modèles présentés

Des modèles différents, une finition bâclée, jamais les mêmes montrés sur scène, et une difficulté évidente à les produire en masse: tout, dans la façon de faire de Keshe, démontre la fraude. C’est un testeur bien sérieux qui le fait remarquer. Le premier à évoquer la « catastrophique démonstration » du procédé Kesh, pourtant construit selon les directives mêmes du maître iranien. L’homme s’appelle Mark Brasche du site « Zero Fossil » et ce bonhomme tranquille a mené une longue fabrication des appareils de Keshe (ici la dernière phase avant l’échec total) avant de conclure à leur impossibilité de fonctionnement, et d’être aussi le seul à avoir remarqué qu’il en a montré plusieurs modèles… dont pas un seul n’a marché !

magravs

L’homme qui attrapait les drones US

drone-abattuUne arnaque qui lui a rapporté (un bon nombre d’appareils achetés n’ont même pas été fabriqués et encore moins envoyés)… mais l’iranien a déjà quitté la Belgique, parti tout d’abord en Italie puis ensuite à Dubaï… sans demander son reste, mais en ayant auparavant clamé bien d’autres inepties, la plus belle concernant un événement dont je vous avait parlé ailleurs…. Ça s’est passé en Iran, fin 2011. Un drone Sentinel RQ-170 américain, ayant visiblement échappé au contrôle à distance de ses pilotes, avait fini par se poser tout seul, grâce à une procédure automatisée à bord. Certains avaient douté de la véracité de l’engin, chose que j’avais réfutée : c’était bien un RQ-170 d’origine et non une copie. Tout le monde s’accorde à dire que les iraniens, contrairement à ce qu’ils disaient, ne l’avaient pas « abattu ». farsEt encore moins avec cet avion-là (en papier mâché, ou tout comme) bien sûr. Eh bien notre artiste de l’électricité gratuite nous a offert sa version de l’événement : selon lui, c’est son engin « antigravitationnel » (une soucoupe !) qui en se positionnant au dessus du Sentinel l’avait forcé à se poser !!! « via la technologie Magrav de Keshe » précise une vidéo. Effectivement, on découvre que Keshe a bien annoncé la fabrication… d’une soucoupe, mais pas pour tout de suite. Quant à savoir ce qu’en pense l’armée iranienne… en mars 2011, rappellons-le, le FARS, l’agence iranienne vantant les mérites de Mahmoud Ahmadinejad, avait annoncé avoir réussi à fabriquer une soucoupe volante, appelée Zohal (Saturne, ici à droite). « Equipée de d’un autopilote, d’une caméra à image stabilisée full HD et d’un GPS. ».. en somme un petit drone circulaire. on n’a plus entendu parler depuis de l’engin. Question copie, à petite échelle, ils savent faire en effet… ou alors, leurs drones – de taille réelle- font carrément vieillots. Dans Wired, cette remarque cinglante : « les remarques roniques abondent. L’Iran prétend disposer d’une technologie extraterrestre, mais ne parvient pas à mettre en place une bombe nucléaire décente »... Keshe affirmera aussi que c’est son procédé que l’on a mis en place à Fukushima : plus c’est gros, et plus il tente de passer ! De même pour la catastrophe de BP dans le Golfe du Mexique, ou il aurait proposé sa solution pour résoudre le problème !

Un coup de pouce des Anonymous ?

anonym-baiseChez StopMensonges, Keshe a été promu d’une bien étrange manière : le 23 février 2014 Freeman annonçait en effet « qu’une nouvelle vidéo des Anonymous annonce la divulgation des énergies libres a l’échelle mondiale pour le 21 mars 2014. A suivre de très près. Si cela arrive effectivement le 21 mars prochain ceci sera la plus grande révolution que l’homme a jamais connu sur Terre. Il précisait peu après que Il y a eu non pas 1, mais 2 divulgations dans ces dates : celle du Keshe et celle de 2 ingénieurs brésiliens ». Les anonymous se seraient-ils fait entuber ?  La vidéo est ici. Etrangement, la voix du commentaire en rappelle une autre (celle-là !)… La vidéo promet « une circulation de clés USB contenant les dossiers d’énergie libre, pour éviter le repérage par PRISM ». Ce qui semble à la fois loufoque et un peu court comme argument… et comme façon de faire (mais aussi le mode de diffusion de Keshe peu de temps après !). Résultat en mars 2014…  la divulgation promise l’était par un groupe d’ingénieurs révélaient une… dynamo, dont le concepteur d’origine s’appelait Nikola Tesla, revue et corrigée et appelée Quantum Energy Generator, or QEG par le chercheur James Robitaille. La promotion sera faite par le site Hopegirl, fothor-anonymousrtement opposé à Keshe.  Mais le site n‘a pas dit si l’engin était efficace ou non… ou précisé combien de gens l’avaient acheté tout fait. Bizarrement, une « lettre d’un physicien en colère » question « énergie libre » disant la même chose avait été répandu par Wikistrike, le site aux ragots, le 2 mars qui précédait. « Je suis d’origine coréenne, j’ai maintenant 72 ans et quelques poussières et je vis retirer (six) dans la jungle péruvienne » ajoutait-il… les gogos qui essayaient de charger le contenu de la clé tombaient sur le site de Patrick J.Kelly. Or, il y a un mois encore seulement ; le même Kelly montrait sur YouTube sa réalisation personnelle d‘un générateur Magrav de Keshe (avec l’aide d’un gars de chez Keshe en Skype pour l’aider) ! Avec ce commentaire stupide de sa part à un lecteur : « le Keshe Margav est capable de marcher, mais je ne l’ai jamais essayé »... sur son site on pouvait distinguer un lien vers les Anonymous… Keshe, en tout cas, avait bien bénéficié de la publicité des Anonymous pour l’Energie Libre ! S’en sont-ils rendus compte ? Le « Jean Révèle » de You Tube, prosélyte des Anonymous, c’est aussi la même voix que « Thor Odyssey » qui commente les délires de « Message des Maîtres Ascensionnés de la Fédération Galactique » (cela vient de « la Sphère Bleue », site… canadien.  Lui-même reprenant « paoweb.com », le clone de Sheldon Nidle, nostalgique de l’Atlantide ! Celui-là a une belle histoire : en 1996, il avait annoncé la fin du monde le 17 décembre 1996 :  » 16 millions de vaisseaux spatiaux et une foule d’anges de la « ceinture de photons » devaient débarquer ce jour-là. Comme ça a raté; il a raconté que les anges ont transféré l’ humanité dans une projection holographique afin de lui donner une seconde chance ». Il avait ensuite fermé son site, perpétué depuis par PAOWeb… Les Anonymous, ruinés en considération par les « Atlantes » ???

Des journalistes libertariens pour lui servir la louche 

unknownDes soutiens, ces savants fous en ont.  Et comme c’est un jour sans fin cette saga, ça recommence avec You Tube et un journaliste de .. RT, pro-poutine, qui avait en 2013 largement fait la promotion de la conférence particulièrement ridicule de Keshe le 30 janvier, 2013 at à l’Imperial College in London.  Keshe y avait alors annoncé calmement qu’il savait faire des véhicules aériens volant à plus de Mach 5 !!! Elle est visible ici  et ainsi commentée : « Le journaliste Patrick Henningsen qui étudie la science de l’énergie libre et de la technologie révolutionnaire de vaisseau spatial de pointe présente le physicien nucléaire iranien, MT Keshe, directeur de la Fondation Keshe en Belgique. Cette conférence du 30 janvier 2013 à l’Imperial College de Londres, a révélé quelques informations incroyables sur le programme de vaisseau spatial de l’Iran, et aussi d’un Traité de Paix qui est actuellement entre les mains des super pouvoirs de la planète, pour lequel nous attendons de voir si les «super-puissances » dans le monde vont continuer à dissimuler ces nouvelles percées qui ont permis à l’Iran d’appréhender deux drones américains, des applications de voyage plus rapide que la lumière, la science des voyage par champ de plasma, la gravité magnétique et le traitement médical de pointe pour les malades en phase terminale.phoenix Les implications de Mr. Keshe ont révélé un monde en mutation. » Ce genre de gugusse délire, et des prétendus journalistes comme Henningsen lui déroulent le tapis rouge de façon inadmissible ! Des « journalistes indépendants » qui ne servent qu’à véhiculer des propos d’extrême droite ! Comme Henningsen qui se targue aujourd’hui  « d’humanitaire », et qui n’est autre que l’ancien éditeur associé d’ Infowars.com !!! Il a également participé à Red Ice Radio, une radio plus que droitière créée par Henrik Palmgren, qui a diffusé le 12 août 2015 une émission d’Eric Hunt « The Shoah: The Biggest Hoax of the 20th Century? » ! Hunt, un négationniste qui avait attaqué physiquement Eddie Wiesel en 2007 ! Et il fait aujourd’hui des conférences (rémunératrices) sur la façon dont les médias relatent les faits, le Henningsen !

La soucoupe qui repousse les porte-avions US !

magrav-technology-1Autre surprise encore avec cette autre annonce sidérante au milieu de la conférence londonienne, et signé du même personnage, se montrant désormais bien délirant. L’homme annonce en effet qu’il « maîtrise déjà la technologie spatiale, y compris: le transport et les voyage stellaires (bien sûr), les expéditions dans l’espace lointain, qu’elle protége aussi la terre des astéroïdes entrants, qu’elle peut  nettoyer les débris spatiaux, ou aller coloniser l’espace… » Mieux encore avec cette dernière annonce surréaliste : un site, crashdeburg.fr, annonce sans sourire en décembre 2015 que « La technologie irano-russe « Magrav » aurait empêché l’OTAN de déclencher la 3e guerre mondiale » on la trouver aussi chez Jacques Tourtaux, indécrottable coco  mais aussi dans ‘la Cause du Peuple » d’Hannibal Genseric, d’Agoravox .(et chez « themillenniumreport.com« ).. Le texte qui suit est délitant (et hilarant) : « les Etats-Unis ont récemment essayé de déclencher les hostilités vers la Russie en effectuant des “manœuvres” militaires dans la Mer du Nord et la Mer Baltique. Mais, subitement effrayés, les trois sous-marins nucléaires de la flotte nord américaine et le porte-avions nucléaire US Theodore Roosevelt se sont enfuis terrorisés dans un port britannique. Pourquoi ? Parce que Poutine a personnellement commandé à la technologie Magrav (énergie libre) d’incapaciter les navires, les avions et l’armement embarqués américains. »  C’est fou ce qu’on croise Poutine chez nos extrémistes et nos savants fous !

Quand Mehran rencontre Nassim

Et attendez ce n’est pas fini : « en fait, les experts des NSF déclarent que quelques semaines à peine auparavant, le USS Théodore Roosevelt avait été «coulé fictivement» par un sous-marin français utilisant une «technologie magrav»  c’est la meilleure celle-là !) au large de la Floride lors d’un jeu de guerre au cours duquel les Américains testaient des contremesures contre cette nouvelle arme révolutionnaire avant le déploiement de leurs navires pour se mesurer aux forces de la Flotte du Nord »… (…) Cette attaque contre le USS Donald Cook avait été si démoralisante que lorsqu’il a fait relâche dans un port roumain pour être réparé, tous ses 27 officiers de bord ont été réaffectés ou mis à la retraite » …. et ça continue : “La technologiemagrav-technology magrav”, il est important de le noter, a été conçue par l’ingénieur nucléaire d’origine iranienne Mehran Keshe mais ses inventions ont été interdites d’utilisation officielle aux Etats-Unis par décret présidentiel signé par le Président Obama le 23 avril 2012. » A peine si on a le temps de lire sur la face arrière du CD que Keshe n’est pas tout seul à exposer la « magrav technology » : à ses côtés figure Nassim Haramein. Autre beau cas d’espèce celui-là… lui, sait décoder les crop-circles (note : il n’a jamais été « physicien ») ! Qui se ressemble s’assemble, surtout chez les marioles !

Des néo-nazis pour les promouvoir

Le texte d’illuminé continuant ainsi : « La signature par Obama du décret présidentiel interdisant la «technologie magrav», faut-il rappeler, faisait suite à son utilisation par les Iraniens pour capturer en vol un des drones les plus secrets et sophistiqués des Etats-Unis en décembre 2011, et le partage de cette nouvelle arme avec la Syrie. »Bien entendu, c’est un délire complet, initié par Keshe, et relayé au départ par le site eutimes.net . Or ce site est ouvertement pro-nazi, antisémite et raciste; fan de David Duke, il reprend in extenso les textes du célèbre Torcha Faal (j’en reparlerai plus loin), qui relaie  Infowars et Richard Hoagland (celui-là est célèbre pour avoir décrété que sur mars, le rocher de Cydonia Mensae était un visage créé par par les extraterrestres. C’est aussi un menteur invétéré qui pense aussi qu’à Abydos, c’est un hélicoptère que les égyptiens ont gravé !  On est quand même surpris de cette reprise d’inepties. On l’est beaucoup moins quand on découvre la signature de l’envoyeur « français », de la « Résistance Authentique« , ce à quoi se targue d’appartenir Freeman. L’homme signe le post « Nad Gavroch Freeman« , dont le compte Facebook a été effacé depuis. On le retrouve sans difficultés chez… Agoravox, pour un seul post, son adresse étant « freeman.ffe » chez gmail. Chez ReOpen, on le retrouve sous un texte du « Géant Vert« , mais dès que l’on clique  sur son nom, on se retrouve expédié chez Alex Jones et Infowars (quel hasard !) !!! . Au dessus de sa signature il y a « Akasha« , terme de méditation indue évoquant le son, Freeman adepte de la méditation lui aussi signant « Namasté  » (salutations en Indi).  Sacré Freeman, va !

Un escroc en fuite !

keshe-universeEt Keshe, lui-même, dans tout ça ? Oh, il s’est inventé une toute autre histoire personnelle, entre temps, racontée ici par une autre fêlée, (Merriam Joan Handy) de QandAwithMJ.com, qui comme Freeman recopie tout ce qu’elle trouve;.. ou plutôt tout ce qu’on lui envoie. Merriam, qui « depuis son enfance sait qu’elle vient des étoiles et non de la Terre, et a hâte de revenir vers sa famille et ses amis galactiques, très bientôt ». C’est elle donc, la femme des étoiles, qui raconte ce que Keshe lui-même a fabriqué pour masquer les raisons de sa fuite de Belgique (pour elle, ce qu’il dit est vrai !). C’est une histoire bien compliquée, dans laquelle notre menteur patenté aurait été menacé par la famille royale belge (?) qui lui aurait interdit de révéler ses secrets « atomiques », et qu’ensuite les policiers belges auraient intenté à sa vie et fait pression sur les canadiens pour le faire arrêter, et que l’un de ceux qui aurait voulu révéler que Keshe mentait n’était qu’un pédophile (???) Il dénonce en ce sens un mystérieux « Red Circle » qui lui voudrait du mal (technique classique chez les complotistes !). Vous vous rappelez la photo de Ninove plus haut ? Le gars cité n’est autre que Sterling D. Allan, justement (7) !!! … selon lui-même, il aurait montré sa technologie « au ministre de la Défense du Royaume-Uni, qui l’a invité au spectacle aérien militaire Farnborough » en 2004 (?) , mais c’est « le ministre Karel Vervoort », ex directeur du FLAG (The Flemish Aerospace Group) qu’il avait fini par rencontrer (?), en compagnie du professeur Mark Van Overmeire, quil ‘aurait orienté vers la société VITO un « centre flamand du nucléaire » situé à Mol. Keshe aurait ce jour-là « choisi Hans Braquené« ,  de Leuven (ancien de SME4SPACE) pour s’y faire représenter, celui-devenant en 2003 le chef de cabinet du ministre Van Machelen et en même temps responsable de l’institut technologique de l’IWT et de l’IMEC, qui aurait alors testé la bouteille de coca-cola et rompu immédiatement les ponts après… Keshe criant au conflit d’intérêt et au complot, bien sûr (ils ont dû se marrer au ministère, en regardant la démo du coca !). Sur son propre site, Keshe montre un papier signé Mark Van Overmeire en date du 16 mars 2005, qui ne se mouille pas en affirmant qu’il n’a pris connaissance du dossier que via les articles de presse et des documents, qui lui permettent cependant d’affirmer qu’il faudrait un autre avis extérieur sur la question de la faisabilité du projet : il évoque bien des documents « non scientifiques », mais aucune rencontre. C’est confus à souhait, cette histoire, c’est rocambolesque (Keshe dit qu’il a dû quitter aussi l’Italie car l’ex-reine Fabiola étant italienne, la police l’aurait poursuivi là aussi- elle était d’origine espagnole-). Une autre version est lisible ici… on peut y découvrir cette phrase surréaliste : « les organisations, instituts, sociétés, tel que SCK, VITO, VERHART, CERN, IMEC, NASA et beaucoup d’autres sont très bien au courant de qui il est, et ils en ont peur pour leur ‘commerce’, car il est incorruptible. » Bref, le voilà aujourd’hui  à Dubaï, notre « incorruptible »… avec son matelas de billets verts à ses côtés !

Son pote Konstantin

images-3tripletteAux côtés de Keshe, en 2012, à Ninove, on avait aussi  filmé Konstantin Meyl, comme invité (sur la photo de gauche de Ninove, le gars au milieu des deux s’appelle Sterling D. Allan, retenez ce nom). Pas n’importe qui non plus, celui-là. Lui aussi encensé par Freeman ce qui ne constitue pas nécessairement un gage de savoir : il a évoqué son nom, dans une ne note qui comprend elle aussi un vocabulaire d’initiés : « ondes scalaires« , un terme abscons qui ne signifie rien d’autre que le sujet d’escroqueries notoires, comme celles réalisées par le dénommé Konstantin Meyl, et son fameux « générateur »…. plutôt « régénérateur » pour le genre humain. On décrivait ici cet engin mirifique avec un autre vocabulaire de candide complet :« le patient placé dans le champ de ces antennes reçoit un « concentré » d’ondes scalaires, un peu comme si ces 2 antennes jouaient le rôle d’un magnétiseur créant un champ d’énergie entre son bras droit et son bras gauche. Plus précis encore, dans ce champ d’énergie créé, sont télétransmises des informations placées dans le champ magnétique de l’antenne réceptrice : cela peut être les 300 molécules dSWD_20mod_C3_A8le_202014’une huile essentielle, les 500 molécules d’une solution de propolis, un cocktail d’oligo-éléments marins comme le plasma de quinton, les protéines typiques d’une extrait d’organe ou de tissu…. La personne sous l’influence du champ est donc non seulement rechargée en énergie, mais aussi ré-informée dans un sens précis : un peu comme si d’une part on rechargeait la batterie de sa voiture, mais aussi en plus que l’on étudiait la bonne direction à prendre et que l’on avait enfin les moyens physiques et/ou métaboliques de ce déplacement ! » à 7956,30 euros TTC le (double) bidule « SWD », ici à gauche, on pourrait espérer une guérison possible du malade, non ? Ah oui, j’oubliais le principal ; à ce prix là, il es vrai, on est en possession la machine « d’un disciple de Tesla »… utiliser tous les jours un mythe, ça revient cher, y semble. Est-ce que ça soigne vraiment, ça c’est une autre affaire. Les gogos, peut-être, qui sait : ç’est l’effet placebo le plus cher du monde, en ce cas !

La aussi des « journalistes » déployeurs de tapis rouge :
Myel, disciple de Georges Lakhovsky (et de son « oscillateur àgeorges_lakowsky ondes multiples » ici à gauche) a aussi a ses fans sur le net. Notamment chez les Moutons Enragés, avec « Stef2892 » où ça devient épique : « un autre indice nous est donné avec ce mystère pour certains paléontologues, qui ce trouve être la taille des Os comparée à la masse supposée de nos chers et tendres dinosaures, certaines explications sont avancées et la conclusion de Konstantin Meyl (Le père de la Théorie de la terre en expansion par accumulation de Neutrinos dans son Noyau) nous permet de supposer, et au regard de l’affirmation de Dirac, que c’est parce que la Terre à déjà été plus grosse dans un Univers plus vieux et donc moins attractive que les Dinosaures ont pu vivrmeyle-lampee et se tenir debout. »
Une autre histoire à dormir debout qui n’aucun fondement scientifique : » la masse du neutrino rendent également cette hypothèse difficilement tenable ». Et encore, on n’a pas abordé le côté « politique » ou « idéologique » de ces sites à racontars :  Chez les moutons enragés, on a pas trop apprécié la pollution d’un forum par des pro-Faurisson. A contrario, le « Nouvel Ordre Mondial » n’y voit rien à redire, bien au contraire : pour lui, un site comme FdeSouche, tenu par un grand ami de Marine LePen, n’est pas d’extrême droite…avec au bout les pensées de Meyl : « Konstantin Meyl (de) a proposé en 2004 que l’absorption des neutrinos par la Terre pourrait provoquer une expansion du globe. À partir de cette hypothèse, Meyl prédit que les éclipses de Soleil accroissent la probabilité des séismes, dans les zones ombragées. Mais jusqu’à présent, aucune corrélation n’a pu être établie entre éclipses et séismes »…

Le ridicule n’est jamais loin

mauvai-oeilCe fadaises censées guérir font un peu trop penser au déballage des valises de soins par électricité de la marque Radionics des années 50 (inventées par Albert Abrams – 1864–1924))… celles au final des radiesthésistes ! En fouinant un peu, je vous ai trouvé une belle adresse d’engins de ce genre, bons à tout faire, même pour la maison… On admirera le degré de finition des engins (impressionnant... ma préférence allant à celui-là). Voire celui-là, j’ai du mal à choisir, fabriqué à partir d’un bon vieil ampli Dual.. l’anti « mauvais œil » ici à gauche, aussi, me plaît bien dans le genre. Ah, la « géobiologie » ! Le pouvoir scientifique de « Neutraliser les entités !!! » pensez-donc ! Fumant non, notre inventeur !!! « J’allais oublier le « casque holographique radionique »… Féru d’histoire, lui aussi :

Le coup de Napoléon

casquetteLe propre de ces sites est leur pseudo-langage scientifique, mêlé à une vision de l’histoire bien biaisée (on retourne dans les pyramides !) : « Cette énergie que l’on retrouve dans les lieux sacrés a cet effet de « centrage spirituel » du au « BG3″. Le corps, comme un instrument, réagit par résonance et s’harmonise. Ces endroits auraient pu être utilisés pour une « thérapie par le rêve », où la personne malade puisse accéder à un autre niveau de conscience et se purifier. « La forte énergie indu ou isait des états de conscience altérés dans lesquels le sujet faisant l’expérience de rêves purificateurs, et d’expériences hors-du-corps qui produisaient un effet guérisseur holistique à tous les niveaux Les ouvertures dans la pyramide étaient conçues pour relier la construction à des énergies cosmiques correspondant à des lieux de pouvoir non-terrestres. Le but est de permettre à l’âme d’y accéder, dans le cadre de pratiques chamaniques. L’énergie BG3, comme nous l’avons vu, ouvre un portail sur d’autres réalités et améliore la communication avec d’autres dimensions. Cette porte au-delà de l’espace-temps a donné lieu aux lieux de pouvoir sacrés de nombreuses cultures, depuis le temps préhistoriques jusqu’au monde moderne. Un tel type de portail existerait près de Rennes-les-Bains (nous en avons déterminé l’endroit, en raison de la configuration du terrain et de la présence de fer dans le sol). » Pour ce qui est de la pyramide de Cheops  on sent le vent venir (et Napoléon aussi, à coup sûr) :  « évoquant la grande pyramide, L’utilisation de ces chambres comme machines temporelles aurait nécessité des rituels spéciaux. Pour le non-initié, cet état aurait pu les bouleverser et produire une expérience traumatique pouvant avoir des effets psychologiques permanents. Quand l’empereur français Napoléon Bonaparte se rendit en Egypte en 1798, il passa une nuit dans la Chambre du Roi de la Grande Pyramide. Quand il en ressortit, on relata qu’il était extrêmement troublé et choqué par quelque chose dont il refusait de parler. Il insista pour ne jamais en parler. Avant sa mort, un ami qui lui rendit visite lui demanda ce qu’il s’était passé cette nuit-là. Napoléon allait en parler, mais s’est arrêté et a dit : « Quelle importance ? C’était tellement étrange que personne ne me croirait de toute façon. » Ces sites jouent au ping-pong avec les racontars (celui-là aussi j’adore comme canular, car il date en fait de 1997…) !!!  Je sens qu’on va y revenir, à Napoléon ! Et à « sa » pyramide !!!

Le danger médical

les-deux-lousticsQu’ils soient azimuts, c’est leur problème. Mais qu’ils commencent à laisser entendre que leurs engins pourraient guérir des malades, et surtout des cancéreux, prêts à tout pour ne pas y rester, ou des enfants, en refusant de les faire vacciner, cela révolte. Et ils sont nombreux à le faire, en ajoutant leur touche perso au passage à ces engins inefficaces, tel ici Yves Cassard, venu nous vanter les « Les ondes scalaires, la lumière qui nourrit et qui guérit » texte de Hervé Janacek (lui est vétérinaire de formation !): :  « une autre observation rapportée par un thérapeute du Nord cette fois, nous décrit un vieux monsieur de 84 ans, diabétique et avec des troubles vasculaires des jambes (jambes violacées thrombotiques) qui lui occasionnent des douleurs chroniques à la marche. Il faudra 3 séances de 10 minutes avec le SWD à 8 jours d’intervalle, avec passage d’une information tissulaire dans le champ créé, pour que ses jambes redeviennent rosées et que les douleurs disparaissent ! Là encore un « rappel » de la séance s’est fait au travers d’une eau informée bue tous les jours dans l’intervalle entre les séances …Ces 2 cas parmi de nombreux autres exemples, tant chez l’homme que chez l’animal ou chez la plante, montrent que le champ scalaire renforcé en lieu précis, permet de recharger un animal ou une personne avec une énergie qu’il ou elle avait perdue ? Et ensuite de ré-informer cette personne de manière répétée par ce médium universel qu’est l’eau, laquelle – n’en déplaise à certains – a bien une mémoire ! » Et si ça ne suffit pas, celui qui vous dit ça en rajoute une coucheEx : une dame qui assistait à mon dernier séminaire avant-hier et qui regardait fonctionner l’appareil pour un autre participant de très près à environ 1 mètre de distance, a vu s’envoler ses douleurs chroniques aux épaules, si bien qu’elle a passé la nuit suivante sans la souffrance qui ne la quittait plus depuis 1 mois et qui l’empêchait littéralement de dormir calmement sur le côté « … fait la promotion du Dr Gernez, M’aurait étonné qu’il n’ait pas été cité, celui-là : Gernez, où celui qui a fait croire, lui aussi, qu’il pouvait sinon soigner du moins éviter le cancer !!! A noter dans le blog « le corps hologramme » de Janacek la présence de Meyl, annonçant le « congrès du SWD (son appareil, le  Scalar Wave Device)« , en octobre 2016… Janacek, ici en show sur scène il est fan aussi de Georges Lakhovsky… bref c’est un disciple de Meyl ! Plus dangereux encore, avec son ouvrage « Cancer, l’approche Beljanski« … car l’homme a été condamné en France par la justice pour exercice illégal de la médecine et de pharmacie.  Sa fille, Sylvie Beljanski, installée à  implantée à New York vend toujours ses produits – sur internet- sous le nom de Natural Source International Ltd. On les présente comme « compléments alimentaires » !!!

La pandémie de la désinformation se répand

sarenneIl y a encore des gens comme le suisse v, banquier défroqué, pour croire à la fusion froide (lire ici le texte sidérant de l’annonce du salon des inventeurs en Suisse du 13 au 17 juin dernier; L’homme est aussi « convaincu de la réalité d’un complot maçonnique mondial » paraît-il… Alexander Parkhomov, à Moscou; refait du Rossi avec un bien maigre Powerpoint comme « preuve ». Un gardien de refuge alpin, Fabrice André (au Refuge de Sarenne) qui s’ennuyait ferme semble-t-il est devenu une vedette du net en montrant sa démo de « Tariel Karpanadze » (un inventeur géorgien). Avec les mêmes résultats et les mêmes commentaires… déjà entendus pour Rossi ou Keshe. Heureusement, il y a un vrai scientifique (Guillaume Blanc,  physicien, à l’université Paris Diderot) qui l’a aussi regardé, cette démo, et il conclut ; »bref, tout ceci ne relève que de la mystification voire du charlatanisme. Il serait temps que les journalistes fassent un peu preuve de sérieux et laissent cet illuminé tranquille (et donc arrêtent de lui faire une pub malsaine). Faire une vidéo où l’on voit des lampes qui s’allument c’est à la portée de n’importe qui ! » Rossi et Keshe n’ont fait que ça, en réalité…

(1)  Selon Wikipédia : « Le 3 juin 2005 la police arrête un premier homme, Gary McAvoy. Le 24 juillet 2005 la police arrête un autre suspect, Joseph P. Reilly. Le 4 octobre 2005 le juge a décrété qu’il avait assez de preuves pour mettre en accusation pour meurtre Joseph P. Reilly. Débute alors la théorie du complot : pourquoi Joseph P. Reilly aurait-il attaqué un scientifique ? Le dossier reste ouvert et non résolu. Le , la justice du Connecticut a définitivement mis hors de cause les deux suspects. Les dénonciations par des codétenus n’ont pas pu être confirmées par les indices matériels. »

(2) personnellement, j’y avais répondu dans des articles sur la fusion froide ratée par un autre escroc, dans les années 50, lors de la tentative de mise en place d’un réacteur nucléaire de ce type en Argentine, sous Peron. Ils sont lisibles ici :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberation-53-les-reves-nucleaires-95417

on peut lire ça aussi

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberation-50-les-etranges-95378

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberation-51-la-visite-guidee-des-95383

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberation-52-le-nid-douillet-95411

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberation-55-carlos-menem-l-95700

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-liberation-56-les-ailes-de-98370

(3) voici deux critiques relevées dans Wikipedia :

« Peter Ekström, conférencier au Département de Physique Nucléaire à l’Université de Lund en Suède, conclu en mai 2011 : « Je suis convaincu que toute cette histoire n’est qu’une vaste escroquerie, et que tout sera révélé dans moins d’une année. » Il cite entre autres l’invraisemblance qu’une réaction chimique puisse être assez forte pour vaincre la barrière coulombienne, l’absence de rayonnements gamma, l’absence d’explication sur l’origine de l’énergie supplémentaire, l’absence de la radioactivité attendue après la fusion d’un proton avec Ni, la présence inexpliquée de 11 % de fer dans les restes de combustible, les 10 % de cuivre dans les restes de combustible ayant étrangement le même ratio isotopique que le cuivre naturel, et l’absence de tout isotope instable de cuivre dans les restes de combustible, comme si le réacteur ne produisait que des isotopes stables.

L’astrophysicien théorique Ethan Siegel et le physicien nucléaire Peter Thieberger soutiennent que les prétentions pour l’ECAT sont incompatibles avec les fondements de la physique nucléaire. En particulier, la barrière coulombienne pour la prétendue réaction de fusion est si haute qu’elle est insurpassable où que ce soit dans l’Univers, y compris au cœur des étoiles. La réaction devrait également créer des radiations gamma qui devraient pénétrer les quelques cm de blindage de la machine, entraînant des syndromes d’irradiation aiguë chez les personnes impliquées dans les démonstrations. Compte tenu des nombreuses incohérences scientifiques, telle que le ratio des isotopes de cuivre dans le supposé « résidu de fusion » qui est identique à celui du cuivre naturel, les auteurs soutiennent qu’il est temps à présent « pour les tenants de l’ECAT de fournir des résultats scientifiques démontrables, testables et reproductibles qui puissent répondre à ces objections physiques de base. » »

(4) un article plus ancien de Popular Mechanics d’août 2004 intitulé « Dangerous Science » évoque la fusion froide et le cas de Mllove page 75-79, qui meurt 14 jours après cet interview.  Un encart, évoque « deux morts, et deux mystères » L’article est visible ici. Il parle du décès d’Andrew Riley, mort dans l’explosion de son expérimentation en 1992 et de lui de Marlowe, tué dans la propriété de ses parents lors d’un cambriolage. On l’avait retrouvé avec des plaies à la tête et au cou.

(5) Le québecquois Poirier est ici l’invité du grand pote de Freeman, à savoir Laurent…
(6) Colle, je vais revenir plus loin sur son business…

(7) lors de la réunion à Ninove, tenue le 12 septembre 2012, raconte-t-il, « Keshe a annoncé que ceux qui avaient déjà acheté les générateurs de 5 kW (y les  10 000 pré-commandes en attente) pouvait s’attendre à ce qu’ils soient disponibles dans peu de temps en décembre, mais qu’il aurait besoin de trouver un moyen de les distribuer. Keshe a annoncé pour le 14 décembre, la tenue d’une grande manifestation (5000 personnes) avec des démonstration du « Full Space » (l’antigravité !) et de « Energy of the Technology ». Des astronautes, dont l’un a atterri sur la Lune, sont susceptibles de veni. Keshe m’a montré en  privé une réponse de l’un d’entre eux, en date du 20 septembre comme quoi  il confirmait yssister. Keshe n’a pas voulu que le nom soit divulgué. » Allan est le fondateur de PESWiki.com, PESN.com, FreeEnergyNews.com, et de NewEnergyCongress.org. Le problème avec lui, c’est qu’il a bien effectivement été arrêté sur des accusations de pédophilie en février 2016. Ravivant d’autant les thèses illuminati sur la manipulation des partisans de l’Energie Libre, exactement comme pour Eugene Mallove !

Le journal citoyen est une tribune.  Les opinions qu’on y retrouve sont propres à leurs auteurs.

Commentaires

commentaires

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

France – Allocations familiales: des incohérences à corriger !

Projet de suppression des AF pour les ménages les plus aisés : une économie budgétaire ...

3 Commentaire

  1. avatar

    le mec est vraiment impayable :

    http://stopmensonges.com/3eme-test-du-magrav-ca-marche/

    ah l’imbécile heureux là… !!!!

    • avatar

      Une fois entré sur ce site et l’état du malade constaté, on le quitte tout doucement pour ne pas le perturber davantage. Hallucinant!

  2. avatar

    merçi,mais j’avais vraiment besoin de lire votre exposé sur keshe car le media Sputnik publie tellement de desinformation que javais besoin de lire une verite sur ce mr keshe et son Magrav.