Accueil / A C T U A L I T É / LES VICTIMES SYRIENNES DE L?OTAN

LES VICTIMES SYRIENNES DE L?OTAN

 

?Les trois quarts des Syriens vivent dans la pauvret?, et plus de la moiti? dans l???extr?me pauvret?. C?est ce que nous apprend un nouveau rapport de l?Organisation des Nations unies sur les cons?quences ?conomiques et sociales d?un?conflit?qui a fait en trois ans plus de 150?000 morts et des millions de r?fugi?s.? (1)

 

?C?est comme si cet important pays du Proche-Orient avait recul? de 40?ans pendant cette courte p?riode. Fait particuli?rement inqui?tant, cette situation ?pouvantable, parce qu?elle est propice ? la cr?ation de trafics de toutes sortes, tend ? perp?tuer le conflit, concluent le Programme des Nations unies pour le d?veloppement et ses deux partenaires dans cette enqu?te, l?Office de secours et de travaux pour les r?fugi?s (UNRWA) et le Centre syrien de recherche politique.?

 

C?est ainsi que les organismes internationaux (ONU), pay?s par les pays occidentaux qui dirigent ? distance l?agression militaire de mercenaires recrut?s, transport?s, entra?n?s, arm?s et pay?s par les principaut?s du Golfe, la Turquie, la Jordanie sous supervision des experts de l?OTAN, d?crivent cette invasion militaire de la Syrie? ?Un conflit? disent-ils

 

Le rapport du programme de l?ONU pour le d?veloppement (on dirait plut?t pour le sous-d?veloppement)?et les experts pudiques et obs?quieux ? relatant un ?conflit? ? ajoutent ?Depuis le d?but des hostilit?s en mars 2011, quelque 2,67?millions d?individus ont perdu leur emploi ou leur gagne-pain, ce qui prive de ressources financi?res dignes de ce nom plus de 11?millions de personnes ? charge. Le ch?mage est mont? en fl?che, passant de 10,3?% en 2011 ? 54,3?% au dernier trimestre de 2013.? (1)

??Les chiffres sont stup?fiants. L?impact sur une organisation de d?veloppement humain comme l?UNRWA est immense et tragique??, a d?clar? Rabie Nasser, chercheur au Centre syrien de recherche politique, qui calcule que le?conflit?(sic) a co?t? ? la Syrie 143,8?milliards $ entre son d?but en mars 2011 et la fin de l?ann?e 2013. Cette somme ?quivaut ? 276?% du PIB du pays en 2010.

?Aujourd?hui, plus de la moiti? des enfants d??ge scolaire sont emp?ch?s d?aller ? l??cole. Dans certaines localit?s comme Alep (la principale ville du pays, avec pr?s de deux millions d?habitants avant le conflit), ce sont neuf enfants sur dix qui sont ainsi priv?s d?instruction. ? la fin de 2013, 4000 ?coles ?taient hors service, soit parce qu?elles avaient ?t? d?truites ou endommag?es, soit parce qu?elles servaient ? h?berger des personnes d?plac?es par le conflit.

 

D?autre part, 61 des 91 h?pitaux publics syriens ont ?t? endommag?s, et 45?% d?entre eux ont d? fermer leurs portes. Le r?seau de sant? a souffert aussi bien d?attaques arm?es que du d?part de nombreux professionnels et de p?nuries de m?dicaments ou de mat?riel.

 

Contraction historique

 

??La contraction de l??conomie syrienne est une des pires que le monde ait connues depuis les ann?es 1960??, peut-on lire dans le rapport onusien. La dette syrienne a augment? consid?rablement ces derni?res ann?es, pour atteindre 126?% du PIB, notamment parce que le r?gime doit importer du p?trole et des denr?es de base.?L?Iran?est un important cr?ancier.???D?sindustrialisation massive, fermetures d?entreprises, fuite des capitaux, pillage et destructions???:?selon les auteurs de l??tude, le d?veloppement humain en Syrie a???r?gress? de plus de quatre d?cennies???depuis le d?but du?conflit.???Le?conflit?arm??[?]?a inflig? des dommages socio-?conomiques de toutes sortes dans tous les aspects de la vie des gens, de leurs moyens de subsistance et de leur habitat?; peu de m?nages syriens ont pu y ?chapper??, ?crivent les auteurs du rapport.

 

Et le journaliste du quotidien LE DEVOIR d?y aller d?une nouvelle effrayante visant justement ? encourager la poursuite de cette guerre d?agression contre un pays et sa population coupable de ne pas plier aux diktats des puissances??de l?OTAN. Le scribouilleur du journal LE DEVOIR ajoute?: ?Sur le terrain, jeudi, l?arm?e syrienne a de nouveau largu? des barils d?explosifs sur des quartiers rebelles ? Alep, tuant environ 70 civils, dont une quinzaine d?enfants, selon?l?Observatoire syrien des droits de l?Homme?. Ce suppos? observatoire est un organe de propagande de l?OTAN justement.

 

Voil? le sort qui attend toute population de n?importe quel pays coinc? entre l?alliance imp?rialiste de l?OTAN?et l?alliance imp?rialiste?Russie-CEI-Chine. L?agression arm?e, la destruction, la guerre et la famine sont les compagnons de route de ce syst?me social d?cadent. Peu importe qu?un peuple se trouve d?un c?t? ou d?un autre de ces alliances meurtri?res.

_________________

 

  1. http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/409686/la-syrie-40-ans-en-arriere?utm_source=infolettre-2014-05-30&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Salieri a-t-il assassiné Mozart ?

Soupçonné d’être le responsable de la mort de Mozart, Salieri n’en finit plus de subir ...