Accueil / T Y P E S / Articles / Les valeurs ? canadiennes ? de Ren? L?vesque
Le Canada s'est toujours trouv? de nobles valeurs lorsque le nationalisme qu?b?cois ?tait assez fort pour le tenir en respect. Ne pas tenir compte des valeurs qu?b?coises aurait constitu? un s?rieux coup de pouce aux ind?pendantistes, L?vesque ou pas L?vesque. Ce n'est donc pas L?vesque qui a permis de changer le Canada pour le mieux, mais les ind?pendantistes eux-m?mes, qui par leur vivacit? ont forc? le Canada ? changer et ? tenir davantage compte des valeurs qu?b?coises.

___________________________________ Politicoblogue.com \ Parce que la politique est partout!

Les valeurs ? canadiennes ? de Ren? L?vesque

Les valeurs ? canadiennes ? de Ren? L?vesque

Source : republiquelibre.org
Source : republiquelibre.org

Ren? L?vesque, un des plus grands Canadiens? Figurant au nombre des 18 plus grands Canadiens, selon le magazine Maclean?s, Ren? L?vesque m?rite cette reconnaissance notamment parce qu?il aurait ?pous? des ? valeurs canadiennes ? comme le centrisme, l?honn?tet?, l?engagement en faveur de la d?mocratie et la non-violence. Valeurs canadiennes? ou qu?b?coises?

Le centrisme. Depuis l??lection du Parti Qu?b?cois, en 1976, tous les gouvernements du Qu?bec se sont tenus au centre de l??chiquier. De 1976 ? 1982, au centre-gauche, et depuis au centre-droit, avec quelques tentatives un peu plus ? gauche. ? chaque fois qu?un gouvernement a tent? de tirer vers les extr?mes, il s?est fait ramener tr?s rapidement ? l?ordre par la population. On peut simplement penser aux grandes manifestations contre Jean Charest dans les premi?res ann?es de son mandat de 2003, et de quelle fa?on il a d? adoucir son discours de r?ing?nierie de l??tat.

Au Canada, par contre, on n?a jamais h?sit? ? s??loigner du centre, surtout vers la droite. Les gouvernements de Mulroney (1984-1993) et de Harper (depuis 2006) se sont clairement affich?s ? droite. Le premier a ?t? un partisan de privatisations massives (dont celle de Petro-Canada, v?ritable joyau) et le second utilise sensiblement les m?mes recettes ?conomiques que George W. Bush. Avant d??tre ?lu, Harper a s?duit des Qu?b?cois d?sillusionn?s par la corruption du Parti Lib?ral du Canada, mais d?s qu?il a commenc? ? appliquer ses politiques moins centristes, ses appuis ont fondu comme neige au soleil.

C?est le Qu?bec qui a toujours ramen? les gouvernements vers le centre. Le centrisme est une valeur beaucoup plus qu?b?coise que canadienne.

Honn?tet? et engagement en faveur de la d?mocratie. Personne n?est contre la vertu; tous les pays au monde se disent ? en faveur de la d?mocratie ?. Jusqu?? ce qu?une crise survienne et qu?on puisse r?ellement mesurer cet engagement. Et y a-t-il eu une crise plus profonde que le r?f?rendum tr?s serr? de 1995 pour mesurer l?attachement canadien ? la d?mocratie?

Alors que le Parti Qu?b?cois a jou? franc-jeu, a respect? les d?penses allou?es pour la campagne du OUI et a ?t? int?gre dans tout le processus, le gouvernement canadien a litt?ralement vol? le r?f?rendum. 42 375 immigrants ont re?u pr?matur?ment leur citoyennet? avec la consigne claire de voter pour le NON, 15 000 Canadiens hors-Qu?bec ont pu voter gr?ce aux manoeuvres frauduleuses de l?avocat Casper Bloom, pay? avec des ressources non comptabilis?es dans les 5 millions de dollars permis par la loi. L?augmentation des attributions de certificat de citoyennet? a bondi de 87 % entre 1993 et 1995. Trois jours avant le r?f?rendum, plus de 100 000 Canadiens sont arriv?s ? Montr?al dans des vols nolis?s, par autobus, ou par train. Il a ?t? d?montr? que plusieurs de ces voyages ont ?t? gratuits, et donc pay?s par l??tat canadien lui-m?me, en violation directe des lois du Qu?bec. En 1998, le Directeur g?n?ral des ?lections du Qu?bec a conclu que 56 000 personnes ne d?tenant pas de carte d?assurance-maladie du Qu?bec (et n?habitant donc pas le territoire du Qu?bec) ont vot? ill?galement au r?f?rendum de 1995.

La voil?, la belle honn?tet? canadienne et cet engagement en faveur de la d?mocratie. Au seul moment o? le Canada a r?ellement eu la chance de mettre en application ces principes dont il se gargarise depuis des d?cennies, il a ?chou? lamentablement et a viol? la volont? de tout un peuple.

Non-violence. L?Histoire r?cente du Canada a toujours oppos? les pacifistes qu?b?cois aux Va-t-en-guerre canadiens-anglais. D?j?, le 27 avril 1942, lors d?un r?f?rendum sur la conscription, les Canadiens-anglais votaient OUI ? 80% alors que les Canadiens-fran?ais votaient NON ? 85%. Et aujourd?hui, rien n?a chang?. Un sondage d?montre que 73% des Qu?b?cois s?opposent ? la pr?sence canadienne en Afghanistan, contre seulement 54% des Canadiens. Pire: Harper et Ignatieff ont tous deux appuy? l?invasion de l?Irak par les ?tats-Unis; aujourd?hui, des soldats qu?b?cois mourraient en Irak si un de ces deux chefs avait ?t? au pouvoir en 2003.

En fait, des r?v?lations ont d?montr? que c?est la peur de favoriser l??lection du Parti Qu?b?cois qui a pouss? Jean Chr?tien, alors premier ministre du Canada, ? s?opposer ? la guerre en Irak. Dit plus clairement: sans le Qu?bec, le Canada serait all? en Irak.

C?est gr?ce au Qu?bec que le Canada s?est m?rit? cette image de nation non-violente et pacifique. Le fait que les deux principaux partis, actuellement, partagent la m?me vision militaire du pays ne d?montre qu?une chose: la baisse du pouvoir politique du Qu?bec; en 2009, on peut gagner le pouvoir sans le Qu?bec.

On le constate, le centrisme, l?honn?tet?, l?engagement en faveur de la d?mocratie et la non-violence ne sont pas des valeurs canadiennes, mais qu?b?coises.

Or, si Ren? L?vesque est un grand Canadien parce qu?il a r?ussi ? convaincre le Canada d?accepter ces valeurs, ce n?est peut-?tre pas gr?ce ? lui, mais plut?t malgr? lui. Le Canada s?est toujours trouv? de nobles valeurs lorsque le nationalisme qu?b?cois ?tait assez fort pour le tenir en respect. Ne pas tenir compte des valeurs qu?b?coises aurait constitu? un s?rieux coup de pouce aux ind?pendantistes, L?vesque ou pas L?vesque. Ce n?est donc pas L?vesque qui a permis de changer le Canada pour le mieux, mais les ind?pendantistes eux-m?mes. Gr?ce ? leur puissance, ils ont forc? le Canada ? changer et ? tenir davantage compte des valeurs qu?b?coises.

Voil? une le?on que certains Canadiens feraient mieux de se rappeler avant de d?nigrer le mouvement ind?pendantiste qu?b?cois. Si le Canada est ce qu?il est aujourd?hui, c?est gr?ce aux Qu?b?cois et ? leurs valeurs.

Texte original publi? sur louisprefontaine.com

___________________________________
Politicoblogue.com \ Parce que la politique est partout!

Les valeurs ? canadiennes ? de Ren? L?vesque

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Voilà à quoi mènent QAnon et un président fou (2)

Plus on plonge dans les faits, ce 6 janvier à Washington, et plus on s’aperçoit ...