Accueil / A C T U A L I T É / Les Tasers, armes mortelles et de torture

Les Tasers, armes mortelles et de torture

??Les Tasers ne sont pas un remplacement aux armes ? feu, ils sont un remplacement ? la discussion, la n?gociation?? a d?clar? l?auteur Naomi Klein lors d?un d?bat ? l?Universit? de Toronto, suite ? la demande par le chef de la police de Toronto, Bill Blair, d?armer 3000 officiers avec des Tasers.

??Si cela se produisait dans une cellule, on nommerait cela de la torture et si cela se produisait dans la rue, nous ne devrions pas avoir peur de la nommer torture aussi?? d?clarait l?auteur du nouveau livre The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism.

C?est qu?il se trouve que des dizaines de personnes au Canada et des centaines aux ?tats-Unis ont perdu la vie suite ? l??lectrocution par ces Tasers, selon Andy Buxton de Amnesty International de Toronto. Mais Taser International, le fabriquant de ces armes qui d?chargent 50 000 volts d??lectricit? dans le corps et paralyse le syst?me nerveux de la victime pendant plusieurs secondes, d?clare que les pistolets Taser sont s?curitaires.

Il faut comprendre que durant les essais cliniques, les personnes ?lectrocut?es sont calmes et en sant?. Sur ces centaines de personnes en Am?rique du nord qui sont d?c?d?es des suites d?une ou plusieurs d?charges ?lectriques du Taser, plusieurs ?taient intoxiqu?es soit ? l?alcool ou ?taient sous l?effet de drogues diverses. La majorit? ont ?t? impliqu?es dans une altercation avec la police, ont ?t? manipul?es avec force et plusieurs ?taient restreints physiquement d?une fa?on ou d?une autre.

Et on les utilisent ? toutes les sauces, pr?tendant que ces pistolets sont inoffensifs. Ici, c’est un homme de 64 ans qui est ?lectrocut? trois fois ? son domicile par la police. L?, un homme de 25 ans refuse de coop?rer avec les policiers qui ont ensuite utilis? le Taser sur lui avec le r?sultat que l’homme en est mort par arr?t cardiaque. Un autre suspect ayant refus? de quitter son appartement est « Tas? » ? mort par les policiers. En fait, c’est la 96e victime a succomber du Taser depuis le d?but de 2009 aux ?tats-Unis.

Le Taser laisse moins de traces qu?une matraque, cr?e des souffrances aig?es et est susceptible d??tre utilis? par les forces de l?ordre pour intimider, humilier ou faire parler des suspects, d?tenus, prisonniers ou simples citoyens. Dans ce contexte, ce pistolet s?apparente ? une arme de torture au sens de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou d?gradants (RS 0.105) de 1984 et d?ailleurs, un comit? des Nations Unies a d?clar? que le Taser cause une douleur aig?e et constitue une forme de torture.

Suite ? la mort tragique de l?immigrant polonais Robert Dziekanski ? l?a?roport de Vancouver, plusieurs docteurs ont t?moign? dans l?enqu?te sur cette affaire que le Taser pouvait causer des probl?mes cardiaques ou un soudain arr?t cardiaque. Un cardiologue et un chirurgien cardiaque ont d?clar? que les ?lectrochocs peuvent causer des fibrillations ventriculaires. Ces deux docteurs ont ajout? que des personnes ayant des troubles cardiaques ou qui sont stress?es, en plus d??tre dans un ?tat g?n?ral d?agitation, courent plus de risques de mort soudaine lorsqu??lectrocut?es par le Taser.

Selon Joe Spindor qui entraine les officiers du D?partement de la Police de New Westminster ? l?utilisation des pistolets Taser, il n?y a jamais eu d?information disponibles de la part de Taser International quant aux risques m?dicaux tels que les potentiels arr?ts cardiaques.

Une autre ?tude r?alis?e en 2006 par une ?quipe de docteurs et de scientifiques ? Chicago vient mettre en doute la dite ??s?curit? des pistolets ? ?lectrochocs de Taser International. En juin 2008, nous apprenions suite ? une enqu?te commune de CBC/Radio-Canada et de Canadian Press qu?environ une personne sur trois ?lectrocut?es par la GRC requiert une attention m?dicale suite ? des blessures caus?es par le Taser; des blessures telles que br?lures, peau perc?e et blessures ? la t?te apr?s ?tre tomb? la t?te la premi?re au sol, paralys? par les 50 000 volts inject?s dans le corps. On a m?me vu un cas o? un homme a pris feu apr?s avoir ?t? ?lectrocut? et que du mat?riel inflammable qu?il portait se soit allum?.

Une autre raison qui devrait nous faire r?fl?chir et demander un m?morandum sur l?utilisation des Tasers par la police est le fait qu?ils sont de plus en plus utilis? sur des enfants aussi jeunes que 6 ans, femmes enceintes, ou autres personnes ne pr?sentant aucun risque pour les policiers. (Voir autres sources 1, 2, 3, 4)

Il semble que Taser International n?h?site pas employer des techniques douteuses pour faire taire ses opposants, tel qu?espionnage et argent vers? ? certains fonctionnaires et chefs de police. Une des t?te dirigeante de la compagnie vient d??tre arr?t? en France pour avoir espionn? Olivier Besancenot, un ancien candidat pr?sidentiel qui a ouvertement questionn? la s?curit? des pistolets ? ?lectrochocs. Dans une autre nouvelle, on apprenait comment un conseiller de Harper et Stockwell Day, Ken Boessenkool, est subitement devenu un lobbyiste ? Ottawa pour Taser International, suite au scandale de la mort de Robert Dziekanski.

Ceci coupl? ? la militarisation mat?rielle et psychologique de la police (?tat policier), ceci n?est vraiment pas de bon augure. Il faut aussi consid?rer le fait que c?est une ?volution de la pouss?e technologique adapt?e aux desseins des maniaques du pouvoir et du contr?le.

N?y a t-il pas lieu de s?inqui?ter s?rieusement de l?introduction de ces nouvelles armes technologiques dans notre soci?t?, mise entre les mains de gens qui ne semble plus avoir de sens moral et ?thique, vu la fa?on dont elles sont utilis?es par la police?? Celle-ci semble devenir un outil de contr?le social tourn? contre la population qui la finance et qui est cens? recevoir sa ??protection???; une mentalit? polici?re militaris?e de plus en plus ?vidente dans la vie quotidienne, qui ne pr?ne plus l?id?e de prot?ger le public et d??tre un agent de la paix au service de la population, mais plut?t de ma?triser rapidement l?ennemi par tous les moyens n?cessaires. En effet, plus besoin de discuter: ils ont maintenant une th?rapie choc pour les citoyens?

Fran?ois Marginean

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Graignes, encore une fois oubliée…

Ce matin, à la radio, j’entendais le début des cérémonies sur le débarquement, pour son ...

11 Commentaire

  1. avatar

    Cela, depuis longtemps d’ailleurs, ne fait que donner raisons à ceux qui disent qu’il est temps de prendre les armes contre cette dictature bourgeoise.

    Les policiers, oui, sont là pour servir! Servir la bourgeoisie! Pas nous!

    Pour une véritable police du peuple, il faut d’abord renverser la dictature bourgeoise et la remplacer par celle des travailleurs salariés, par celle du prolétariat. Une milice populaire doit être ensuite mise en place.

    Je ne condamnerai plus pour ma part, les manifestants lançant des objets aux policiers. C’est de bonne guerre. Et ils le méritent. Tout le monde est responsable de ses propres actes.

  2. avatar

    Les Tasers: la brutalité policière avec les améliorations modernes de nos temps!

  3. avatar

    Je pense qu’il est important que les autorités soulignent le fait qu’un Taser est une arme et non un « joujou » pour contrôler une situation; et il doit être considéré comme une arme aussi dangereuse qu’un pistolet par les policier.

    Nul doute qu’il est préférable de se servir d’un taser au lieu d’un pistolet pour « contrôler » un bandit armé (préférable pour le bandit, il va sans dire); mais de là à s’en servir pour contrôler un automobiliste qui « gueule » à cause d’une contravention, il y a une marge.

    C’est une question d’éducation à faire chez les policiers.

    Quant à « l’état policier », c’est peut-être également préférable qu’ils se servent de taser que de mitraillettes envers les citoyens. L’idéal est d’éviter que l’état devienne policiée.

    Amicalement

    André Lefebvre

    • avatar

      «Quant à « l’état policier », c’est peut-être également préférable qu’ils se servent de taser que de mitraillettes envers les citoyens. L’idéal est d’éviter que l’état devienne policiée.»

      Il est préférable, avant de questionner les armes utilisées, de questionner le dessein de ces corps policiers. Or, en ce moment, ils ne servent pas les intérêts des prolétaires, créateurs de richesses, mais ceux de la minorité bourgeoise, qui ici, exploite les prolétaires pour vivre de leur labeur.

  4. avatar

    Alors ma question à vous, monsieur Lefebvre:

    Les policiers d’État, faisant respecter la dictature bourgeoise devraient-ils nous mater avec des mitraillettes, des pistolets TASER, ou des matraques? Qu’importe, ils nous materont répondrai-je.

  5. avatar

    « Il est préférable, avant de questionner les armes utilisées, de questionner le dessein de ces corps policiers »

    Ah oui? Parce qu’un coup de matraque de la part d’un policier qui a des desseins acceptables fait moins mal? Pas mal zen le matraqué!!

    « Or, en ce moment, ils ne servent pas les intérêts des prolétaires, créateurs de richesses, mais ceux de la minorité bourgeoise, qui ici, exploite les prolétaires pour vivre de leur labeur »

    Bin sûr! par exemple, il s’attaquent à un seul « parasite bourgois » qui tient un « gros commerce » en défonçant les vitrines et pillant le commerce. De la sorte ils défendent les 25 employés qui y travaillent pour nourrir leur famille en voulant que le « parasite » fasse faillite.

    Pas mal brillant comme déduction ne trouvez-vous pas?

    André Lefebvre

  6. avatar

    «Ah oui? Parce qu’un coup de matraque de la part d’un policier qui a des desseins acceptables fait moins mal? Pas mal zen le matraqué!!»

    Ben, un type qui manifeste à Toronto, qui se fait matraquer pour avoir manifesté, à mon avis, ne le mérite peut-être pas autant que le tueur. T’sé… Pas mal zen LARTISTE…

    «Bin sûr! par exemple, il s’attaquent à un seul « parasite bourgois » qui tient un « gros commerce » en défonçant les vitrines et pillant le commerce. De la sorte ils défendent les 25 employés qui y travaillent pour nourrir leur famille en voulant que le « parasite » fasse faillite.
    Pas mal brillant comme déduction ne trouvez-vous pas?»

    Pauvre vous, les 900 arrêtés de Toronto n’ont pas brisé de vitrine…, et les voiture de police brûlées étaient identifiées comme étant destinées à la casse. D’ailleurs, on soupçonne encore des policiers, comme à Montebello, d’avoir mis le feu aux voitures, étant donné que les «méchants manifestants» ne le faisaient pas.

    Les policiers doivent faire respecter la loi et l’ordre, selon les lois écrites par des partis bourgeois, en fonction du respect, surtout, de la propriété privée. Or, sachant que la bourgeoisie détient la majorité des propriétés privées, les plus dispendieuses à tout de moins, on voit clairement que la police est là pour défendre, finalement, l’ordre établi, établi selon des dogmes, des «oui-dires» et des prétentions de mérite qui ne sont pas prouvables ou observables.

    Alors non, la police ne nous défends pas dans nos intérêts de classe, si vous êtes conscient de faire partie d’une classe du moins, ce dont je doute fortement, étant donné que les longs textes pouvant vous l’expliquer sont trop compliqués à comprendre et vous font saigner du nez après quelques lignes.

    C’est d’ailleurs, ce dont pourquoi on parle de dictature bourgeoise. Elle n’a jamais été élue, elle possède les lois, la justice, et de nombreux divins droits comme; le droit d’exploiter le labeur d’autrui, le droit d’exploiter les besoins d’autrui, via le labeur d’autrui, et le droit d’exploiter désormais, nos maladies. La police est là pour s’en assurer. Vous niez?

    Sylvain Guillemette

  7. avatar

    « La police est là pour s’en assurer. Vous niez? »

    Si vous aviez écrit: La police est là pour assurer ..l’ordre, j’aurais répondu; Non je ne le nie pas!

    Je me demande ce que vous diriez s’il n’y avait jamais de « casseurs » qui se cachent parmi une foule de manifestants non violents? Je pense que vos arguments ne tiendraient plus.

    Je me demande également, si les policiers feraient brûler des voitures et fracasseraient des vitrines en ces occasions-là.

    Et j’ajoute que, si ce sont les policiers qui brûlent les voitures dans une manifestation politique, pour sauvegarder le pouvoir des « parasites », pourquoi brûlent-ils des voitures et fracassent-ils des vitrines après un match de hockey qui n’a rien à voir avec la politique et qui rapportent énormément d’argent à ces fameux « parasites »?

    André Lefebvre

  8. avatar

    L’ère de l’éthique est maintenant en action. Les uns après les autres, très rapidement, tous les fraudes,mensonges et manipulations éclatent au grand jour.

    Toute la structure du pouvoir va devoir faire face à l’éthique. Soyez bien confiant et heureux de cela. Le jour se lève…

  9. avatar

    @ François Marginean.

    « Les uns après les autres, très rapidement, tous les fraudes,mensonges et manipulations éclatent au grand jour (…)Toute la structure du pouvoir va devoir faire face à l’éthique.

    OUI. Apres les tasers il y aura autre chose, mais le systeme s »effondre quand un nombre significatif de gens, sans rien dire, prennent la décision consciente de le saboter jusqu’à ce qu’il s’arrête.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/12/161-un-temps-pour-lanarchie/

    On y arrivera incessament en France

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/06/28/france-le-passage-a-lacte/

    PJCA

  10. avatar

    @PJCA

    « …mais le systeme s »effondre quand un nombre significatif de gens, sans rien dire, prennent la décision consciente de le saboter jusqu’à ce qu’il s’arrête.  »

    Vrai, mais je pense que majoritairement, ce qui est en train d’entrainer l’effondrement du système, c’est le changement de paradigme de penser.