Récents articles
Accueil / A C T U A L I T É / LES REGRETTABLES FAIBLESSE DU DISCOURS DE L’UJFP

LES REGRETTABLES FAIBLESSE DU DISCOURS DE L’UJFP

Un Etat ou deux Etats en Palestine ? Quelles sont les conditions de la paix ?
http://www.ujfp.org/spip.php?article2138
Conf?rence-d?bat ? Montauban ? l?invitation de l?AFPS 82 le samedi 4 f?vrier 2012 par Pierre Stambul (co-pr?sident de l?Ujfp).

Je ne sais pas si le texte est la transcription fid?le de la conf?rence ou s’il a ?t? revu et corrig?, mais quoiqu’il en soit il me semble m?riter les remarques ? volont? constructive suivantes qui soulignent des lacunes didactiques nuisibles ? une meilleure conceptualisation du sujet.

En 1988 ? Alger, la direction de l?OLP (Organisation de lib?ration de la Palestine) ?.
Sans avoir consult? la base palestinienne (pas seulement les adh?rents des organisations membres de l’OLP) sur ce fait capital. Une d?cision pourtant bien trop importante et cons?quente pour se passer de cette approbation.

Sans doute, parmi les Juifs ?…
Il serait temps de s’entendre une bonne fois sur ce concept de ? Juif ?. Peut-on logiquement et l?gitimement d?nommer ??Juifs?? des gens qui n’auraient que tr?s peu ou pas du tout de g?nes h?breux dans leur ADN ; soyons bon prince et parlons de ne serait-ce que de 51 % de g?nes des sujettes ? juives ? (elles ne l’?taient pas toutes loin de l? juives, de David). Etait-ce le cas de Ben Gourion et de la majorit? des p?res fondateurs ? C’est certainement plus le cas des s?farades, a fortiori de ceux qui ont toujours v?cu dans le Moyen-Orient ; y compris ceux qui, actuellement encore, s’en trouvent tr?s bien, quand des attentats anti-s?mites foment?s par le Mossad ne cr?ent pas s des drames. Mais les autres ? Les Khazars convertis au judaisme derri?re leur roi, c’est historique. ? Nos anc?tres les Gaulois ? , par exemple, par contre ? Beaucoup de ??Juifs?? n’ont aucun g?ne h?breux dans le corps.

Pour les sionistes, les Juifs ont v?cu 2000 ans d?exil et de souffrance lors d?une longue parenth?se (la diaspora) ?.
Cette rengaine est totalement fausse. Si, toujours bon prince, on estime que le pseudo exil a commenc? ? finir vers 1925, (et m?me pas 1885), 1925 ? 135, ?a ne fera jamais 2000 ! Qui d’entre vous y a d?j? pens? ? Vous me direz que les catholiques chr?tiens francophones , tout aussi peu critiques et logiques, chantent ? No?l ? Depuis plus de 4000 ans … ? ,alors que m?me les ? Juifs ? estiment absurdement et ridiculement que l’Univers fut cr?e en l’an moins 3760 de notre ?re dite chr?tienne internationalis?ee?.

…. et ils ont fait leur ? retour ? sur la terre de leurs anc?tres.
Voil? encore une rengaine mythique infond?e. Peuvent-ils le prouver ? Pour ce faire, il faudrait qu’ils connaissent les noms, la religion, les lieux d’existence de leurs ascendantes h?breuses ? plus de 51 %?? – ne serait-ce que de l’an plus mille ? Alors , pensez donc, l’an un ? ??Terre o? naquit la proto-religion ? la base de leur culture?? plus ou moins occidentalis?e pour ce qui est des azkh?nazes , oui. Mais rien de plus. Un peu de sens critique, ?a d?range, mais c’est pourtant ?l?mentaire

On sait aujourd?hui qu?il n?y a eu ni exil, ni retour (lire Shlomo Sand) ?..
Si, il y a un ? certain retour ? mais des suppos?s descendants ; alors que durant les Croisades, des authentiques Juifs (? moins que ce ne soient leurs fant?mes) se battirent parfois avec les ? Francs ?, parfois avec les musulmans selon les alliances et int?r?ts du moment. Don d’ubiquit? ?

Pour les sionistes (c?est enseign? en Isra?l et on trouve ces d?lires sur de nombreux sites sionistes), la Palestine ?tait (faiblement) peupl?e de populations composites amen?es l? par l?occupant ottoman.
Et les meilleurs sionistes ajoutent en rengaine ? Mais beaucoup d’Arabes sont arriv?s plus r?cemment en Palestine pour gagner leur vie gr?ce au dynamisme ?conomique des sionistes ? Quelles preuves ? Ce qui est s?r par contre c’est le slogan du syndicat ? socialiste ? des ann?es 1920 ? le travail aux Juifs ? .

En 1919, Ben Gourion ?crit que ces fellahs qui vivent en Palestine sont s?rement des descendants d?H?breux (l? il n?a pas tort) et qu?ils vont donc accepter le projet sioniste.
La premi?re affirmation est bien de Ben Gourion, mais la seconde ?

Avant le sionisme, environ 4% de la population palestinienne ?tait juive. En majorit?, cette population arriv?e ? partir de la fin du XVIIIe si?cle ?tait tr?s religieuse.
Et une bonne partie d’entre elle , qui plus est souvent s?farades, est longtemps rest?e hostile ? la cr?ation d’un ?tat juif . Et d’ailleurs une petite partie l’est toujours en 2012.

Mais apr?s la d?claration Balfour, ….
Historiquement, c’est peu conceptualis?, la D?claration Balfour du 2 Novembre 1917 a des motivations plut?t ? anti-s?mites ?. Triple b?n?fice : on se d?barrasse des Juifs de Grande-Bretagne et d’ailleurs, sauf les riches banquiers et industriels ?videmment; ces Juifs europ?ens sont aux avant-postes face ? la ??barbarie arabe?? ; ?a arrange bien les affaires commerciales de la famille Rothschild vers l’Extr?me-Orient. Mais tr?s peu savent que cette d?claration est le fruit d’un marchandage avec entr?e en guerre des USA, elle m?me fruit d’un chantage sexuel exerc? sur le pr?sident Wilson par l’OSM (Organisation sioniste mondiale) pour obtenir pr?cis?ment la promesse de la cr?ation d’ ? un home national juif en Palestine? ; chantage qui prolongea de deux ans la premi?re guerre mondiale. Et ce qui enrichit davantage les banquiers juifs europ?ens qui , par liens familiaux souvent, comme les Rotshchild, avaient des actions dans les industries et les banqurs des deux camps .

Des intellectuels de premier plan (Martin Buber, Judah Magnes) d?fendent l?id?e d?un Etat binational.
Il fallait aussi, pour conforter l’information des auditeurs, citer Ahad Ha?am (pseudo du ? Juif ? russe Asher Ginsberg, mort en 1929), ainsi que Cha?m Kalvarisky, et Ernst Simon et Henrietta Szold et Shmuel Yossef Shai Agnon, etc., etc. ,soit la majorit? des intellectuels dont ceux qui fond?rent l’Institut h?bra?que de J?rusalem. Ce qui ne veut pas dire que tous ceux d’en face ?taient des fanatiques incultes .

Quand Staline, pensant poser des probl?mes aux Britanniques, se rallie ? l?id?e de la partition de la Palestine, ….
Il ne se rallie pas vraiment, il r?ve d’un satellite palestinien, en sus effectivement de la volont? de faire pi?ce aux Britanniques et aux Usam?ricains . Il fit assez vite volte-face lorsqu’il compris son erreur et que commen?a la guerre froid.

… le PC suit, contre la volont? de la majorit? de ses militants.
Le respect de la base au PC, faut pas r?ver.?! Quoiqu’il en soit ?.le plus jeune signataire de la d?claration d’ind?pendance le 14 mai 1948 ?tait le repr?sentant (mandat??) du PC. Mais finalement le PCI s’est scind? en deux, un juif et un arabe.

Quand l?ONU vote le plan de partage de 1947, …
Il est absolument imp?ratif de cesser de penser, d’?crire et diffuser cette contre v?rit? absolue , a fortiori sous cette forme lapidaire l?; sauf si on d?fend ouvertement ou subrepticement – , car ?a arrive, sans que beaucoup d’auditeurs ou de lecteurs s’en rendent compte – la l?gitimit? du pseudo-?tat sioniste. Pour des raison parfois d’ordre psychanalytiques ou ataviques fond?es ou non.

L’ONU n’h?ritait pas du mandat britannique attribu? par la SDN ? la Grande-Bretagne qui avait n?anmoins le droit de saisir l’ONU.

La Charte des Nations Unies ne permettait pas de mettre au voix le texte sans consultation de type r?f?rendaire.

Quoiqu’on pense de la coh?rence de l’article 18 de la Charte ( deux tiers des voix, mais des seuls pays votant oui ou non) , seuls moins de 24 pays sur 56 ont ?mis un vote « positif » relativement ?clair? et libre selon les cas. Apr?s avoir ?t? ?cout?s par le FBI au profit de la d?l?gation sioniste sur ordre du peu rago?tant Truman soucieux de se faire ?lire comme pr?sident cette fois, et pas comme insignifiant vice-pr?sident, aux ?lections de 1948.

Certains des pays (n’ayant qu’une seule voix avec des populations pourtant de tailles diverses) , comme Shertok, le patron de la d?l?gation sioniste ? l’ONU, en pr?vint Ben Gourion, ne voteraient « oui » que si figurait dans le texte une clause claire sur l’internalisation de J?rusalem et des Lieux saints. Autrement dit, les quatre clauses (avec la cr?ation d’une union ?conomique rarement ?voqu?e et en soi cr?dibilisante) ?taient indissociables ? leur yeux.

Or il est absolument incontestable que Ben Gourion n’avait pas la moindre intentions de respecter ce texte (avec d’ailleurs un d?coupage de fronti?res en dentelles insens?), ni sa lettre et encore moins son esprit. Seul lui importait que figure dans ce texte formellement qui n’?tait qu’une recommandation et pas un prescription imp?rative, « cr?ation d’un ?tat juif ». Il l’a dit et ?crit, en priv? comme en public restreint, avant pendant et apr?s.

En sus d’Henry Cattan, l ‘avocat palestinien chr?tien form? ? Paris et Londres qui fut le principal porte-paroles des pays arabes en Novembre 1947 et qui a beaucoup ?crit sur le sujet, de nombreux juristes internationaux (http://i-p-o.org/palestine-sovereignty.htm ) ont expliqu? l’ill?gitimit? juridique de la recommandation 181 (II) et confirm? la violation des droits et de la souverainet? non contestable des Palestiniens.

Il est donc logique d’affirmer que par del? son l’in?thicit?, ce vote ?tait et reste ?ternellement juridiquement nul et non avenu, tout autre ?v?nement ult?rieur, autre qu’un r?f?rendum de tous les Palestiniens de la plan?te (« Juifs ou pseudo-Juifs inclus), ne pouvant changer cette r?alit?.

C’est d’ailleurs si vrai que certains sionistes « juifs » ou chr?tiens (protestants) sugg?rent vivement que le pseudo ?tat juif , pour d?fendre sa l?gitimit? s’appuie, tout aussi malhonn?tement, ?? va presque de soi, sur la conf?rence de San R?mo fin avril 1920 ? la villa Devachan.

Il est donc absolument imp?ratif , et c’est historiquement fond?, de cesser de penser, d’?crire et diffuser cette contre v?rit? absolue « L’ONU a vot? le plan de partage ». A fortiori si on se contente, par manque de rigueur ou malhonn?tement, d’uniquement pr?ciser « en un ?tat juif et un ?tat arabe « , sans parler de l’internalisation des Lieux Saints et de l’Union ?conomique th?oriquement accept? par les sionistes fanatiques racistes..

Les Palestiniens, plus nombreux, h?ritent de la partie la plus petite et la plus pauvre.
Et des plus mauvaises terres arables (avec un l) , ce qui est ultra-important de souligner ? la moindre occasion.

L?ONU a reconnu l?Etat d?Isra?l ? sa cr?ation, ….
C’est ? dire quand ? S’il s’agit de la r?solution 273 du 11 Mai 1949, par quel texte ubuesque ? Avec quelle bonne foi et libert? des votants ? Sur la base de quels engagements (Accords de Lausanne du lendemain) non tenus ?videmment puisque Ben Gourion avait donn? la consigne des les d?tricoter avant m?me leur signature . Bien ? tort, on en sait encore moins en g?n?ral parmi les ??pro-(isra?lo?) palestiniens?? sur cette br?ve r?solution aux termes ridicules que sur la r?solution 181 (II) qui , rappelons-le, n’?tait qu’une recommandation . Ah si on cessait de croire qu’un vote majoritaire est forc?ment ?thique, juste et bon ?

Les accords d?armistice pr?voyaient de fa?on tr?s pr?cise ……
Serait-il possible de citer les paragraphes sur ce point dans chacun des quatre trait?s, SVP??

La grande diff?rence, c?est que l?ONU a reconnu le fait accompli de 1948, mais n?a pas reconnu celui de 1967.
Quel 1967 ? Celui du 4 ou du 11 Juin ? Ca aussi il faut le pr?ciser. Au moins dans la version ?crite de la conf?rence?; car certains pays jouent l?-dessus?; dont le pseudo-?tat juif ?videmment.

C?est sur cette distinction que se basent les partisans d?un Etat palestinien sur la base des fronti?res de 1949.
Pour les sionistes il n’y a pas de fronti?res de 1948-49, il n’y a que des lignes provisoires d’armistices. ??La Paix, pas besoin de courir, il suffit de marcher?? (Propos ?clairant attribu? ? Dayan ou ? Shertok selon les auteurs)

Quand Isra?l envahit le Liban, l?ONU envoie des troupes (la FINUL) qui tireront sur les Libanais mais jamais sur l?envahisseur isra?lien.
Les soldats fran?ais de la Finul allaient faire la bringue dans les caf?s isra?liens. Ils ne « r?sistaient » aux Isra?liens que lorsque ceux-ci voulaient ?tre les destinataires finaux des armes libanaises r?cup?r?es par la Finul.

On peut comprendre Arafat qui va utiliser tout son poids en 1988 ? Alger pour faire reconna?tre Isra?l par l?OLP. …… Il pense sauver l?essentiel.
Il pense surtout ? finir sa vie comme pr?sident officiel de n’importe quel ?tat palestinien. L’?tat de ses finances personnelles restant quelque peu un myst?re, vu l’aust?rit? apparente de son train de vie. Alors oujours est-il que sa veuve n’est pas ? plaindre.

Ils sont pr?s de 250000 dans le grand J?rusalem Est, ……
Pourquoi rater l’occasion de souligner ici la cr?ation de Measharim enti?rement financ?e? par de l’argent chr?tien (protestant, pas catholique) usam?ricains. Car il n’y a pas que le formidable (au sens ?tymologique) lobby juif de l’AIPAC sans qui aucun parlementaire usam?ricain ne peut ?tre ?lu ou r??lu ? qui d?fend fanatiquement le speudo-?tat juif. Et dans le cas sur la base d’une interpr?tation farfelue d’un texte biblique.

Sur la question ? un Etat/deux Etats ?, donnons la parole ? des personnalit?s palestiniennes ou isra?liennes anticolonialistes.
Il y a diverses sortes d’anticolonialistes?; pour autant que le mot ??colonie?? soit pertinent, ce qui se discute.

Shlomo Sand ne se d?finit pas comme antisioniste et il est partisan de deux Etats sur la base des fronti?res d?avant 1967.
C’est bien son grand tort. Il n’est qu’? moiti? juste et cons?quent.

Hind Khoury, ancienne repr?sentante de la Palestine en France, est bien s?r pour deux Etats.
Et Leil? Shahid nomm?e par le collabo Abbas ?

La question ?tatique n?est pas centrale.
Ca se discute beaucoup comme point de vue

? l?UJFP, on ne privil?gie pas la question ?tatique.
Ca ?vite de se f?cher en interne ? On aimerait connaitre la proportion d’adh?rents qui sont pour deux ?tats ? Et aussi le nombre d’adh?rents de l’UJFP ?

Il y a pour nous des revendications fondamentales : refuser la fragmentation de la Cisjordanie (Gaza, Cisjordanie, J?rusalem, Palestiniens de 48, r?fugi?s).
C’est pas clair alors, sinon incoh?rent, car ?a rend concr?tement impossible deux ?tats.

Exiger la fin de l?occupation, de la colonisation, de l?apartheid, Exiger le droit au retour des r?fugi?s sans lequel on nie le nettoyage ethnique de 1948. Exiger l??galit? des droits (politiques, ?conomiques ?).
Bis volontaire : C’est pas clair alors, sinon incoh?rent, car ?a rend concr?tement impossible deux ?tats.

Quand ces conditions seront r?alis?es, les n?gociateurs examineront la formule ?tatique
On ne se mouille pas ? l’UJFP, ? ne pas confondre avec l’UPJF (l’Union des Patrons Juifs fran?ais?!) .

?.. et il y aura peut-?tre d?autres solutions qu?un Etat ou deux Etats.
Par exemple ? De la M?diterran?e ? l’est de la Jordanie dont la population est ? 60 % d’ascendance palestinienne et dont le futur roi est ? moiti? palestinien par sa m?re ? Ca serait la revanche sur la m?prisable trahison du roitelet (par la gr?ce des Britanniques int?ress?s par le p?trole d’Irak) Abdulah Ier de Jordanie, d?poss?d? de son r?cent tr?ne irakien par les m?mes Britanniques au profit de son fr?re .

La troisi?me session du tribunal Russell a si?g? au Cap au mois de novembre 2011.
Ce tribunal ne remet pas en cause l’existence du pseudo-?tat sioniste ; son estime pour la l?gitimit? juridique est donc pour le moins tr?s suspecte. N’a-t-il jamais lu les arguments solides d’Henry Cattan et d’autres comme dit plus haut??

Le droit international pr?voit explicitement le boycott comme r?ponse ? l?apartheid.
Quelle r?f?rence pr?cise, SVP ? Quoique le pseudo-?tat juif s’asseoit depuis toujours et impun?ment sur le droit international

La derni?re p?riode a montr? que l?impunit? d?Isra?l est la principale cause du blocage actuel. Cette impunit? est le r?sultat de la complicit? active des principaux dirigeants occidentaux.
Et en particulier des parlementaires usam?ricains ? la botte de l’AIPAC , ? second? ? comme dit par de tr?s nombreux chr?tiens protestants . C’est pourquoi il est logique d’affirmer que c’est devant le Capitole qu’il faut aller manifester, pas ?..dans les g?oles de Ben Gourion. C’est moins courageux, mais c’est l? qu’est la solution. Et, soutenus par les militants usam?ricains, ?a devrait faire auant de ??vombrissement m?diatique??.

Ils sont complices, pas parce qu?ils sont mal inform?s, ….
Et c’est passablement de la faute de trop de ? militants en fait pro-isra?lo-palestiniens?? comme, h?las, sauf erreur, la majorit? des adh?rents AFPS.

L??pisode de l??chec (pr?visible) de la candidature palestinienne ? l?ONU ?..
Heureusement qu’elle n’a pas abouti?; c’?tait une nouvelle Nakba

?. montre une chose. Si la diplomatie a son importance, ce n?est pas par cette voie qu?on arr?tera la fuite en avant criminelle du fait accompli isra?lien.
Mais il faudrait n?anmoins, r?p?tons-le, organiser une flottille a?rienne internationale plut?t vers le Capitole que vers ….. les ge?les de l’a?roport Ben Gourion. Ca ferait autant de ??vombrisssement m?diatique?? au profit des patriotes palestiniens, si c’est bien orchestr?.

Tout au plus, la communaut? internationale …
C’est qui ?? ? Ca se trouve o? ? C’est pr?sid? par qui ? C’est un mythe, pas une r?alit? cernable. Ca doit absolument toujours s’?crire entre guillemets. On ne d?fend pas bien une cause si on l’appuie sur des mythes.

... ce qui avait valu ? Yasser Arafat une v?ritable condamnation ? mort apr?s l??chec des discussions de Camp David et Taba.
C’est ? dire ?

?. l?expulsion des Palestiniens de leur pays ?tait un crime qu?il faut r?parer.
C’est tr?s mal dit?: ??de la majeure partie de leur pays??

Pour cette r?paration, ?..
Pay?e par qui ? C’est l? une vraie question capitale.

?. le fil conducteur, c?est le droit international et l??galit? entre les deux peuples. Les partisans de ? deux peuples, deux Etats ? oublient 1948 et partent de 1967.
Et, dans les faits, l’UJFP part d’o???

En 2005, 172 associations palestiniennes ont lanc? un appel aux soci?t?s civiles du monde entier pour le BDS (boycott, d?sinvestissement, sanctions). Examinons bien les revendications de cet appel : fin de l?occupation, ?galit? des droits pour les Palestiniens de 48, droit au retour des r?fugi?s. Autrement dit, l?appel rejette toute fragmentation du peuple palestinien alors que la revendication d?un Etat sur 22% de la Palestine l?accepte implicitement.
Grave omission (r?v?latrice ou fortuite ?) Pourquoi n’avoir pas parl? des objectifs de l’ODSG et d’Omar Barghouti ?

Conclusion
Des quatre conf?renciers ( tous d’ascendances juives,) les plus demand?s en France, Pierre Stambul est, jusqu’? un certain point peut-?tre , le plus incisif, le moins m?nageur du pseudo-?tat isra?lien toujours sans constitution, sans fronti?res, sans respect des d?cisions de l’ONU, sans respect des conventions internationales, sans ? sans ? et encore sans? ?… ; mais r?pendant impun?ment beaucoup de sang arabe depuis 1947 pour le moins.; apr?s le sang britannique et avant celui de Folke-Bernadote et du colonel fran?ais Seraut.

H?las, tr?s peu de gens , m?me parmi les dipl?m?s universitaires palestiniens, tr?s peu d’internationaux, apr?s des lectures plus ou moins suffisamment pr?cises quant aux r?alit?s historiques, pour diverses raisons, connaissent avec suffisamment de pr?cisions et de capacit?s de r?partie, en particulier ce qui s’est pass? ? Washington, New-York, Moscou, Paris et Tel-Aviv, durant le mois de Novembre 1947. Et a fortiori de Janvier 1946 ? D?cembre 1949?; ce qui est pourtant un minimum pour bien comprendre, voire surtout pour bien r?agir efficacement face aux mensonges sionistes quotidiens orchestr? par la Hasbara, le d?partement militaire de la propagande

Il est tr?s regrettable de ne pas saisir la moindre occasion pour ?tre suffisamment didactique. Si on ne l’est pas, m?me en pr?textant la n?cessit? de ne pas ?tre trop long, votre auditoire repartira en croyant, ? tort, qu’il a enfin bien compris la question. Et il ne sera gu?re ? m?me, r?p?tons-le , de contrer la propagande des petits soldats de la FDII qui montent la garde sur la Toile.

Et cet effort de bonne information commence sans doute par d?mythifier les concepts ? Juif ? , ? Terre de nos a?eux ? et ? L’ONU a vot? le partage de la Palestine en un ?tat juif et un ?tat arabe?? .

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Liban: la destruction créatrice

Le pays était, il y a encore quelques jours, ravagé par de terribles incendies, sorte ...