Accueil / A C T U A L I T É / Les pays de l?ALBA d?noncent ? leur tour l?ing?rence des ? Contras ? en Syrie

Les pays de l?ALBA d?noncent ? leur tour l?ing?rence des ? Contras ? en Syrie

(Rappel du ?120702) Dans un?communiqu??publi? en marge du XI?me sommet de l?organisation, les 9 ?tats membres de l?ALBA (Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Am?rique) ont rejet? ce dimanche la ??politique syst?matique d?ing?rence et de d?stabilisation?? qui cherche ? ??imposer par la force un changement de r?gime au peuple Syrien??.

La r?solution des membre de l?ALBA condamne ??les actes de violence arm?e que des groupes paramilitaires appuy?s par des puissances ?trang?res on lanc? contre le peuple syrien??.

Les chefs des ?tats membres de l?organisation d?int?gration latino-am?ricaine ont manifest? leur soutient ? la ??politique de r?forme nationale initi?e par le Gouvernement du pr?sident Bashar al-Assad, qui cherche ? trouver une solution politique ? la crise actuelle??, ??dans le respect de la souverainet? du peuple syrien et de l?int?grit? territoriale de la Syrie??.

Les ?tats atlantistes et du Golfe, ainsi que leurs relais de communication, accusent le gouvernement syrien de r?primer dans le sang une contestation pacifique. Au contraire, le gouvernement syrien affirme que ces m?mes pays occidentaux soutiennent des groupes arm?s qui m?nent des op?rations de sabotage dans le pays, ayant entrain? la mort de plusieurs milliers de citoyens, civils et militaires. Les observateurs de la Ligue arabe ont invalid? les accusations de leurs propres gouvernements et ont partiellement valid? le point de vue syrien.

Bien que le cynisme qu?implique la mise en ?uvre d?une strat?gie de d?stabilisation puisse laisser les Europ?ens incr?dules, il n?en est pas de m?me pour les latino-am?ricains. L?-bas l??pisode des ??Contras?? est encore dans toutes les m?moires, et le parall?le avec la situation syrienne est imm?diat.

Ces groupes arm?s (en espagnol?: ??Contre-R?volutionnaires??) avaient ?t? soutenus et entrain?s d?abord par la dictature Argentine, en tant que sous-traitant, puis directement par les administrations Carter et Reagan pour renverser le gouvernement socialiste du Nicaragua durant les ann?es 80. Ils op?raient des raids contre l??conomie et la population du Nicaragua ? partir de bases arri?res situ?es au Honduras.

Le bilan de cette fausse guerre civile organis?e par les ?tats-Unis contre un ?tat et un peuple souverains est estim? ? 57?000 victimes, dont 29?000 morts.

 

Les ministres des Affaires ?trang?res de l?OTAN et du CCG, eux, multiplient les d?clarations ? l?encontre de la Syrie, ? leurs yeux ??plus isol?e que jamais?.

R?seau Voltaire

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les Etats-Unis, bernés par les Russes… depuis Reagan !

Ah, on l’avait oublié celui-là, avec sa carrière discrète de lobbyiste et ses amitiés affichées ...

2 Commentaire

  1. avatar
    SylvainGuillemette

    Voilà la «Justice», sous le capitalisme.

    Les riches ne paient rien et n’ont aucun compte à rendre. Au contraire! Les tueurs de masse, comme George Walker Bush Jr, sont riches et continuent, après avoir fait tué des masses de gens, de s’enrichir, en racontant comment ils ont fait tuer tous ces gens…, ironiquement!

    Les chefs d’État occidentaux sont des criminels, selon le sens de la loi de leur propre pays. Mais ils bafouent ces lois, démontrant à tout le peuple du monde, que ces lois ne les concernent pas eux, que l’État de droit n’est qu’un mythe!

    L’État de droit, pff! Vous vous faites prendre à voler une pomme au marché local, une peine, un dossier criminel et une amende seront au rendez-vous! Faites tuer des millions de personnes au Viet Nam par diverses armes chimiques et de destruction massive, pour contrer leur désir de partager la richesse via un autre système que le capitalisme et vous pourrez ensuite faire des conférences et vous enrichir avec vos histoires…

    Les chefs d’État du Canada, des États-Unis d’Amérique, de l’Italie, de la France, y compris Hollande, de l’Allemagne, et j’en passe, sont tous des criminels! Leur place, c’est la prison, pour Coup d’État orchestré en marge, contre des pays souverains (La Libye aussi, ce sont eux!).

    • avatar
      SylvainGuillemette

      Pendant que Magnotta démembrait une seule personne à Montréal, nos chefs d’État en ont démembré des dizaines de milliers en 2 ans, en Libye et en Syrie. Nos chefs d’État sont plus monstrueux que Luka Magnotta.