Accueil / A C T U A L I T É / Les myst?res du Marathon de Boston

Les myst?res du Marathon de Boston

Les myst?res du Marathon de Boston

par Thierry Meyssan

Deux semaines apr?s les attentats de Boston, les autorit?s ?tats-uniennes donnent un ? un les indices qu’ils auraient d?couverts. La question tourne autour de l’origine tch?tch?ne des ??coupables?? et des conclusions qu’il faudrait en tirer. De leur c?t? les Internautes et la presse russe font appara?tre une autre histoire, dans laquelle le ??coupable?? principal est un agent de la CIA.

R?seau Voltaire | Damas (Syrie) | 28 avril 2013

Deux semaines apr?s l’attentat de Boston (15 avril, 14h49), les autorit?s US ont d?sign? les fr?res Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev comme responsables. Elles affirment avoir tu? l’ain? et arr?t? son fr?re et complice. Le jeune homme, ?g? de 19 ans, serait hospitalis?, mais ses blessures lui interdiraient de s’exprimer autrement que par des hochements de t?te. Peu importe, il aurait reconnu les faits

Cependant, on ignore tout des conditions dans lesquelles Tamerlan a ?t? tu?, ni de celles de l’arrestation de Dzhokhar. Ils auraient c?d? au ??syndrome Oswald?? et se seraient distingu?s en tuant, sans raisons ni t?moins, un officier de police de leur universit?. Puis, ils auraient pris en otage une Mercedes avec son chauffeur anonyme et l’auraient oblig? ? retirer 800 dollars ? un guichet automatique. Cet homme a t?moign? ? la police qu’ils avaient revendiqu?s devant lui ?tre les auteurs des attentats.

? ce jour, la presse n’a pas rencontr? le suspect, ni auditionn? le t?moin. Elle se contente de relayer les dires des parents et amis des suspects qui s’?tonnent tous de les voir impliqu?s dans cette affaire.

Quoi qu’il en soit, la juge Marianne B. Bowler a inculp? Dzhokhar pour ??usage d’armes de destruction massive??, ? savoir des cocottes-minute bourr?es de clous. C’est la premi?re fois que la notion ??d’arme de destruction massive?? est appliqu?e ? un outil m?nager courant.

De son c?t?, le leader d?mocrate de la Commission du renseignement, Dutch Ruppersberger, a affirm?, ? l’issue d’une r?union ? huis clos avec des responsables de trois services de renseignement, que les Tsarnaev avaient utilis? une t?l?commande de jouet pour actionner leurs deux bombes. Il y a vu la confirmation de ce que les suspects avaient appris ? fabriquer leurs engins en lisant?Inspire, la revue en ligne sign?e par ??Al-Qaida dans la p?ninsule arabique??. Pourtant, si le num?ro 1 de la revue (dat? ???t? 2010??) indique en d?tail la fabrication d’une bombe avec une cocotte-minute, ? aucun moment, il n’indique comment utiliser une t?l?commande de jouet pour actionner un explosif install? dans une cocotte ferm?e.

Tout ce vacarme tourne autour d’une seule conclusion?: les fr?res Tsanaev ?taient Tch?tch?nes, ce qui promeut la Russie au centre des d?bats. Le pr?sident Vladimir Poutine a discr?tement ?limin? les questions ? ce sujet, lors de la longue s?ance de r?ponse au peuple qu’il a conduite jeudi dernier. Des jihadistes tch?tch?nes, il y en a en Syrie qui viennent de prendre en otage deux ?v?ques orthodoxes. Et il risque d’y en avoir ? Sotchi, lors des Jeux Olympiques. La Russie a tout int?r?t ? renforcer la coop?ration antiterroriste avec les ?tats-Unis, surtout si elle compte r?ellement d?ployer des troupes de l’Organisation du Trait? de s?curit? collective (OTSC) en Syrie.

Pendant ce temps, les Internautes se divisent entre ceux qui s’alignent sur le FBI et ceux qui le contestent. Deux grandes objections circulent sur la Toile.

??Jeff Bauman?? est-il Nick Vogt??

La premi?re accuse les services de s?curit? d’avoir mis en sc?ne des personnages charg?s d’histoires et d’?motions. Des images extraites d’une vid?o montrent deux individus en train de trafiquer le corps de Jeff Bauman, qui aurait perdu ses deux jambes. Il s’agirait en fait d’un lieutenant de l’US Army ayant perdu ses jambes ? Kandahar, en novembre 2011, Nick Vogt. On ne peut qu’?tre ?tonn? par le fait que ??Jeff Bauman?? porte toujours sa t?te haute et ne semble pas souffrir d’une h?morragie alors qu’on le transporte sur une chaise roulante, sans que ses cuisses aient ?t? fortement ligatur?es. La chose est d’autant plus significative que c’est le t?moignage de ??Jeff Bauman?? qui a permis d’identifier les suspects (conf?rence de presse du 18 avril, 17h20).

Des mercenaires de Craft International sur le lieu de l’explosion.

La seconde porte sur la pr?sence d’une ?quipe de s?curit?, probablement de l’arm?e priv?e Craft International, qui semble porter les m?mes sacs ? dos que celui montr? par le FBI comme ayant contenu une des cocottes-minute.


Mais le plus ?tonnant est ailleurs. Un exercice anti-bombes a ?t? men? au Marathon de Boston, deux heures avant le drame, au lieu exact o? les vraies bombes ont explos?. Pourtant, lorsque un journaliste a pos? une question ? ce sujet lors de la conf?rence de presse du FBI, l’agent sp?cial Richard Deslauriers a refus? de lui r?pondre et a cherch? une autre question.

Izvestia?: ??Tamerlan Tsarnaev recrut? par une Fondation g?orgienne. L’un des responsables de l’attentat terroriste de Boston, a ?tudi? au s?minaire organis? par les Etats-uniens avec les services sp?ciaux g?orgiens??

Enfin, selon les?Izvestia?(24 avril), Tamerlan Tsarnaev a particip? en G?orgie ? un s?minaire du Fonds pour le Caucase, une association paravent de la Jamestown Foundation, cr??e par la CIA. Il y a suivi un entra?nement pour ??augmenter l’instabilit? en Russie?? [1]. Dans une note de protestation, le Fonds du Caucase d?ment et ?voque un homonyme [2].

Il est trop t?t pour conclure sur ce qui s’est r?ellement pass? ? Boston. Une chose cependant est s?re?: le FBI ment.

Thierry Meyssan

Al-Watan (Syrie)

[1] ????????????????????????????????????????????????????????,?Izvestia, 24 avril 2013.[2] ??????????????? ??????????????????????????????????????,???????????????????????????????,????????? ??????????????? 24??????? 2013????,?Fonds du Caucase, 25 avril 2013.

 

voltairenet.org

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée ...