Accueil / T Y P E S / Articles / Les moines soldats de Tsahal, le cancer qui la ronge

Les moines soldats de Tsahal, le cancer qui la ronge

haredisoldiersMais o? va donc la fringuante arm?e isra?lienne tant vant?e dans les?m?dias et par la propagande du pays, ses blondes natt?es (ou pas), ses soldates d?cid?es, ses jeunes et virils soldats, ses g?n?raux strat?ges et ses armes sophistiqu?es ?… O? va-t-elle donc aujourd?hui, celle dont on n?a eu de cesse de vanter un peu partout les exploits depuis des d?cennies?? A en faire de v?ritables surhommes, de ces soldats, (et surfemmes?!) face ? ses si pi?tres opposants,?ces gueux de palestiniens, ne pesant pas lourd face ? cette arm?e de preux chevaliers d?fendant la veuve et l?orphelin isra?liens, juch?s sur leurs fiers destriers… (des Merkavas bondissants ! ). Le regard clair, l?uniforme impeccable, l?horizon bleut? au loin, le drapeau ?toil? flottant au-dessus d?eux.. Ou va-telle donc aujourd?hui, cette fi?re arm?e, sinon ? sa perte?? Et ce sans m?me mettre en cause son un quelconque adversaire?! Non, l?arm?e isra?lienne, le fleuron du pays, est rong?e par un mal int?rieur qui l?entra?ne vers une implosion v?ritable. Tsahal est aujourd?hui une arm?e divis?e, sujette ? des maux difficilement surmontables, ceux de l?insubordination et de la d?fiance face aux ordres de ses sup?rieurs?: Tsahal est tout simplement victime d?un mal interne terrible qui porte le nom de…. cancer de la religion. Le mal est profond, au point que hier encore les deux plus hautes autorit?s du pays mena?aient d?intervenir devant la vague actuelle de refus de membres de l?arm?e de quitter des territoires colonis?s. Car tout le probl?me est l?, en effet. Certains soldats, devenus de v?ritables moines soldats posent aujourd?hui un probl?me insurmontable au gouvernement, en refusant de quitter les territoires sur lesquels on leur a demand? d?intervenir. Un ph?nom?ne inattendu, mais qui s?en va grandissant… et qui affole s?rieusement les autorit?s?: Tsahal est un des piliers du pays, sa d?stabilisation ou son implosion plut?t peut entra?ner des cons?quences gravissimes. Le Hamas et le Hezbollah, ? ce jour, ne sont d?j? plus les principaux dangers pour Tsahal?: aujourd?hui, le danger, c?est bien elle-m?me. A part le retour de la d?cimation romaine, on ne voit pas ce qui pourrait la remettre d?aplomb, car le cancer semble bien en phase de m?tastase (*1).

En moins de trente ans, ?a en est termin? de cette belle image d?Epinal, en effet. L?envers du d?cor de l?invincible arm?e, de la « meilleure du monde« , est en effet aujourd?hui nettement moins glorieux. Oh, je ne vais m?me pas vous parler des exactions lors de l?envahissement de Gaza, ou ces milliers de sous-munitions r?pandues au Sud-Liban en 2006, qui continuent tous les jours ? d?chiqueter des enfants. Non, m?me pas?: j?en ai soup?, personnellement de voir ces gamins en haillons servir de cible ? des soldats qui ne se ma?trisent plus devant des drapeaux blancs, et ces maisons dynamit?es, bulldoz?ris?es ou bombard?es. Marre de voir ces tonnes de gravats d?o? ?mergent parfois des t?tes d?enfants. Marre de voir ses frigos de morgue d?bordants de b?b?s (tellement, que je ne vais pas vous ressortir les photos?!).

Non, ce dont je vais vous parler, c?est du mal qui ronge cette arm?e, d? ? un ph?nom?ne ? l?origine de ces horreurs, dont je vous ai d?j? parl? ici-m?me ou ailleurs (et plut?t ailleurs, vu qu?Ici la moindre allusion ? Isra?l vous voit clou? au sol par une rafale d?Uzi verbale?!). Cette arm?e, symbole du pays part en effet en?eau de boudin, s?effrite et s??tiole. Vous ne me croyez pas?? Et ?a alors?? et ?a aussi?? Ou bien ?a, d?j? ?nonc? en 2007?? Les soldats de Tsahal n?ob?issent plus ? leurs sup?rieurs, depuis plusieurs ann?es, tout simplement?! La d?sob?issance envahit l?arm?e chaque jour davantage, et n?est pas le fait de pacifistes, bien au contraire?!

La raison de cette d?liquescence?? La religion, pardi?! Qui peut donc s?opposer aux ordres des g?n?raux, parmi les plus haut plac?s, sinon Dieu lui-m?me, par l?interm?diaire de ses repr?sentants directs, les rabbins?? Voil? qui n?augure pas tr?s bien des prochaines offensives en effet, me direz-vous?!?En effet?! En Isra?l, le goupillion a depuis longtems fait corps avec le sabre, on le sait, mais c?est bien au d?triment de ce dernier?: des soldats viennent une nouvelle fois de refuser de quitter l?endroit o? ils ?taient, au nom de la d?fense d?un territoire per?u comme… colonie religieuse. C?est assez inattendu pour la hi?rarchie de l?arm?e, c?est surtout tr?s ennuyeux question autorit? et professionnalisme, et cela d?montre surtout que les rabbins responsables des Yeshivot (les s?minaires pr?parant au service militaire)?ont fabriqu? des d?c?r?br?s pr?ts ? n??couter que l?autorit? religieuse qu?ils repr?sentent, et non plus leurs chefs de guerre obligatoires. Pour le pays, la crainte est plus que s?rieuse?: le jour o? un rabbin plus excit? que les autres demandera de lever les Tavor et de marcher sur Tel-Aviv, je ne donne pas cher du gouvernement et de la d?mocratie isra?lienne?! Le pays est ??la merci d?un de ses fous furieux qui pr?ne l??limination physique des palestiniens, au nom d?obscurs textes religieux qu?ils sont les seuls ? d?tenir. Et ? ne jamais montrer. Tel?Yona Metzger, ancien aum?nier controvers? de Tsahal, form? dans une Yeshiva Hesder et partisan de la… d?portation des palestiniens en plein d?sert?!

Des rabbins poussant ? la d?sob?issance, ?a ne date pas d?aujourd?hui en fait?: en 2005 d?j? on en trouvait d?j? sur le net. Tel Shmuel Sackett, de Manhigut Yehudit, le mouvement fond? en 1998, devenu la faction religieuse dominante au sein du Likoud… la tendance la plus dure du sionisme religieux… aujourd?hui au pouvoir. Aujourd?hui encore, le r?sultat est l??: les 1300 ?tudiants des?diff?rentes Yeshivot Hesder ces ?coles talmudiques, incorpor?s dans Tsahal en 2009, dont 80% ayant souhait? servir dans des unit?s combattantes, continuent leurs ravages, qui s?ajoutent ? ceux de leurs pr?d?cesseurs. Gaza n?a ?t? qu?un exemple de ce dont ils sont capables?: la plupart des exactions d?nonc?es par le rapport Goldstone peuvent leur ?tre attribu?es. A entendre certains aveux, le mot ?thique a disparu du vocabulaire isra?lien. Ces ?coles se d?finissent en effet comme des « Nahal » (des « unit?s combattantes religieuses », telle les?Yeshidot Hesder) : avec elles, on est tr?s, tr?s, loin de « l?arm?e du peuple » et des kibboutz des d?buts d?Isra?l, et l?id?ologie qui y r?gne est plus que douteuse. Car l?extr?me droite y domine largement?: n?oublions pas en effet que Ygal Amir, l?assassin de Rabin, ?tait issu d?une Yeshiva Hesder. Tout un symbole?: Amir est bel et bien un illumin?, mais qui savait ce que son geste impliquerait. Un acte fou?qui a fait reculer son pays vingt ans en arri?re, en assassinant le 4 novembre 1995 un de ses meilleurs espoirs de paix.

Dans son livre proph?tique sorti en 1996, « Rabin, un assassinat politique« , Amnon Kapeliouk avait dress? la liste de ces rabbins illumin?s, ceux qui ?taient partisans de l?assassinat de Rabin. La plupart provenaient des territoires occup?s?: Dov Lior, le rabbin de la Yeshida de Kyriat Arba, grand admirateur de Baruch Goldstein, l?auteur du massacre de la mosqu?e d?H?bron, qu?il qualifie de « martyr« , Eli?zer Mehamed, rabbin d?Har Bracha, Daniel Shilo, de la colonie de Kdoumim. Le premier affirmera que « pour chaque juif tu?, il faut envoyer plusieurs arabes au paradis ». Mais aussi Nahum Rabinowitz, venu du Canada, responsable de la Yeshiva Maalleh Adoumim, qui avait affirm? que Rabin ?tait un « mosser« , et que « par cons?quent, d?apr?s Maimonide, le grand penseur de l?Espagne m?di?vale, il m?ritait la mort m?me sans jugement ». Il avait aussi affirm? que les colonies devaient ?tre min?es, « et que les soldats de Tsahal doivent savoir qu?il ne faut pas s?en approcher ». Il pr?nait en m?me temps la d?sob?issance de ses soldats?: ceci en 1996, comme quoi le probl?me ne date pas d?hier?! D?autres encore comme Itzahk Ginzbourg, immigr? am?ricain, responsable d?une Yeshida pr?s de?Naplouse, celle d?Itzhar, admirateur lui aussi de Baruch Goldstein, qui, pour d?fendre un de ses propres ?l?ves ayant tir? sur un palestinien a affirm? que « le sang d?un juif et le sang d?un go? sont diff?rents ». Ou encore Isra?l Ariel, de l?Institut du Temple de J?rusalem, qui affirmait que « le pays ne sera pas construit avec des accords de paix, mais avec des accords de sang ». Selon lui, « le commandement « tu ne tueras point » ne doit pas s?appliquer aux arabes ». « Lorsqu?un Juif tue un Juif, il doit ?tre traduit en justice dans notre monde. Le sort de celui qui tue les Arabes d?pend du Tout-Puissant »… Sans oublier Eliyahou Zini, d?origine fran?aise, de la Technion d?Ha?fa, qui a os? affirm? que l?assassinat de Rabin ?tait une chose in?luctable « car le premier ministre a toujours ?t? indiff?rent aux aspirations de la population ». Selon lui toujours, le massacre d?H?bron n?en ?tait pas un?: c??tait « une ?uvre de salut« . M?me chose chez Ido Elba, de la colonie de Kiryat Arba, membre d?un r?seau terroriste arr?t?…. juste avant l?assassinat. L?homme avait fait des appels aux meurtres d?arabes, et venait d?acheter toute une collection de silencieux pour pistolets. Comme le dit Kapeliouk, la liste des rabbins racistes ou d?extr?me droite est en fait interminable, et la plupart de ceux convoqu?s par la police apr?s la mort de Rabin ?taient responsables de Yeshivot?! Le premier d?entre eux, Kerem d?Yavneh a ?t? cr?? en 1955?: c?est l? ou Igal avait fait ses ?tudes…

La cr?ation toute r?cente d?une compagnie dite « Netzah Yehuda » (de la brigade Kfir) suppl?mentaire (au lieu d?une seule existant jusqu?ici n?est pas fait pour arranger les choses?: elles sont toutes deux destin?es sp?cialement ? de jeunes juifs orthodoxes. Ce sont les deux Nahal Haredi, leur autre nom, des bataillons sp?ciaux cr??s en 1999 pour le premier (qui porte le N?97). Chacun contenant deux unit?s de combat. Une troisi?me unit? de combat, la « Combat Unit-Mivtzayi » vient juste de leur ?tre ajout?e en octobre dernier?: rien n?arr?te aujourd?hui l?extension du nombre de bataillons religieux au sein de l?arm?e, alors que plusieurs rapports successifs alarmants, depuis 2005, en demandaient leur fermeture. Toutes les unit?s sont touch?es (*2). Les responsables gouvernementaux isra?liens sont devenus les otages des pressions politiques de l?ext?me droite isra?lienne, pr?sente au gouvernement. Exactement le m?me ph?nom?ne que celui de l??vang?lisation de l?arm?e am?ricaine sous G.W.Bush?: les croisades des moines soldats sont de retour?!!!

D?s leur cr?ation, les Yeshidot ont recrut? chez Bnei Akiva, le mouvement de jeunesse religieux. En novembre 1955, ce mouvement d?clarait d?j? que?« les ordres contraires ? la loi rabbinique sont ill?gaux. Et les soldats de Tsahal ne doivent pas les ex?cuter. » Le mouvement de d?so?bissance actuel a donc dans les faits plus de cinquante ans?! Dans le livre de Kapeliouk, une phrase proph?tique annon?ait la couleur?: « D?apr?s les estimations, dans dix ans, la moiti? environ du corps des officiers portera la calotte. Ce qui, en cons?quence, pourrait limiter les d?cisions du gouvernement sur certains sujets ». On y est, avec trois ann?es de plus… et un gouvernement ?trangl? par la pression religieuse?!

Seul?Nehemia Dagan s?en inqui?te aujourd?hui. C?est le seul ancien g?n?ral de l?IDF ? garder la t?te froide sur le sujet, et ses interviews sont ? ?couter avec attention (ici dans la page). Membre du J.Street, un groupe de pression isra?lien cr?? par Jeremy Ben-Ami (dont le beau p?re est n? ??Petah Tikva), proche de Clinton, qui n?a pas cach? son soutien ? Obama pendant la campagne de 2008, soutenant l?existence d?un ?tat palestinien, c?est un homme ouvert au dialogue, qui ne supporte pas et d?nonce fermement la d?rive religieuse de son arm?e. Dagan sait que ?a peut aller encore plus loin, comme nous l?avions d?cel? avec la famille Diveroli, marchande d?armes, et d?un de leurs assistants, David Packouz, qui ?tait lui aussi pass? par une Hesder Yeshiva…

Des Yeshidot, ou des universit?s telle celle de Bar-Ilan, qui a aussi form? Igal Amir. En 1980, on y trouvait d?j? un beau noyau d?extr?me droite. Dans le journal des ?tudiants Bat-Kol, voil? ce qu?on pouvait y lire?: « les arabes sont les descendants des Amal?cites (dont la Bible a demand? l?extermination). Un jour viendra o? nous serons tous appel?s ? faire cette guerre sacr?e?: la destruction d?Amalech… il n?y a pas de piti? dans cette guerre. Le devoir de tuer et d?exterminer concerne aussi les b?b?s. Amalech est celui qui fait la guerre au Dieu ». C??tait sign? du rabbin Isra?l Hess. Parmi ces ?tudiantes attentives, Margalit Harshefi, la camarade d?Igal Amir. Les textes ont resurgi int?gralement pendant l?offensive de Gaza. « L?incroyable excuse religieuse » y faisait allusion, mot pour mot. C?est l?institut Tsomet, par la voix de son rabbin?Yisrael Rosen?qui en ?tait ? l?origine. Des textes repris par?Mordechai Eliyahu, grand partisan de l??crasement de Gaza sous les bombes…

En fait, les Nahal Haredi, parmi les bataillons les plus orthodoxes, sont en train de ruiner compl?tement la r?putation de l?arm?e d?Israel?: leurs bataillons ont le plus haut taux d?incidents avec les palestiniens?; leur fanatisme religieux et incompatible avec une autorit? militaire, tout simplement.?Ils ne sont pas les seuls ? avoir ce genre d?attitude. Quand ce n?est pas la religion, c?est l?origine qui est en cause?: certains chefs militaires ne sont autres que des colons d?un nouveau genre, ceux provenant d?autres pays?: c?est le cas justement de Yehuda Fuchs, qui dirige le bataillon d?infanterie « Shaham » 931. Il est d?origine ukrainienne, en fait. Et combine ? lui seul les deux tares du syst?me, car le bataillon 931 qu?il commande n?est autre ?galement qu?une Brigade Nahal?!!! L?homme est aussi bien colon, que chef religieux ou chef militaire?! Ce qui expliquerait la violence de ses troupes, et l?art de camoufler leurs crimes au moindre probl?me survenu.

Or, des probl?mes, il en accumule, ce fier ? bras (*3) qui affirme pouvoir faire tout ce qu?il veut sous l?uniforme.?En 2007, par exemple, il n?avait rien trouv? de mieux que d?attaquer… des activistes isra?liens, oppos?s ? la construction du mur ceinturant le pays. La s?quence, film?e de bout en bout, avait provoqu? un beau toll? dans le pays.?Des soldats de Tsahal bastonnant des isra?liens, une premi?re?! La sc?ne se passait ? H?bron, fief des colons et de Baruch?Goldstein, qui avait tant impressionn? l?assassin de Rabin?! Baruch Goldstein, m?decin am?ricain install? sur la colonie de Kyriat Arba, par qui tout est arriv?, le jour o? il a tu? 29 palestiniens, en 1994. Goldstein, fid?le du mouvement ultra-orthodoxe Kach. Fond? par Meir Kahane, le rabbin d?extr?me-droite assassin? ? New-York en 1990. Golstein, lui-m?me pr?c?d? par Noam Friedman, qui avait tir? au M-16 sur le march? d?H?bron. Fieldman, Goldstein, Amir?: la m?me filiation ?vidente?! Et la m?me origine, celle des colonies et de leurs habitants extr?mistes, avec H?bron comme endroit-cl??!

Yehuda Fuchs, avait ?t? alors remplac? par le colonel Udi ben Muha. Pas vraiment un meilleur choix. Fuchs avait ?t? accus? ?galement, en f?vrier 2008 d?avoir commis un raid sur un orphelinat g?r? par une association humanitaire palestinienne, en compagnie du?General Gadi Shamni. La destruction ? le meule,?notamment, des ateliers de couture du centre par les soldats avait ?t? film?e?: la hargne ? vouloir d?truire l?endroit en disait long sur les intentions v?ritables des intervenants?! C?est lui encore que l?on retrouve abondamment cit? dans l?affaire du trafic d?organes des morts palestiniens, ce qui n?est pas vraiment un hasard. Car le 3 ao?t 2007, Fuchs avait aussi ?t? cit? dans le cas du meurtre d?Ahmad Mohsen Al-Skafi, un palestinien de 14 ans, abattu au pistolet mitrailleur et ? la grenade sans raison aucune. Sur son corps, quelques minutes ? peine apr?s l?incident, on avait retrouv? des morsures de chiens?: ceux employ?s par le bataillon de Fuchs, lanc? sur le gamin d?j? d?chiquet??! Le grand-p?re d?Ahmad avait refus? les excuses formul?es plus tard par l?IDF?: son petit-fils n?avait strictement rien fait qui pouvait expliquer ce d?cha?nement de violence. Pus r?cemment, le 19 septembre 2009, c??tait au tour du journaliste?Ubayda Maher?Al-Qudsi, ?g? de 25 ans, d??tre abattu par un soldat de Fuchs. En r?alit?, Al-Qudsi avait ?t? arr?t?, emmen? en jeep, battu et tortur?… comme pour le pr?c?dent, la zone o? s??taient pass?s les faits avait ?t? d?clar?e tr?s vite « zone militaire », interdisant aux autres journalistes d?aller v?rifier ce qui s?y ?tait pass?. La m?thode Fuchs, qui ne s?embarrasse jamais beaucoup?avec l?information. On en a la preuve.

Le 30 ao?t 2008, Yehuda Fuchs,?Udi Ben Moha et le?ieutenant-colonel Aviv Feigel avaient investi trois studios de radios ? H?bron?:?Wan FM, la BBC, Freedom Radio Al-Huryyah et?saccag? la cha?ne de t?l?vision Al-Majed. Histoire de montrer leur degr? d?ouverture intellectuelle, sans doute. Les accompagnaient ce jour l? dans leur raid?Moshe Peled Aveshalom, cet ancien officier de police venu de la colonie juive ill?gale de?Gush Etzion...?et de son id?ologie, flagrante, tr?s certainement la plus extr?miste des colonies, d? ? son histoire, mouvement?e et sanglante, sans doute.

Comme explication aux m?dias, le quatuor avait affirm? que les radios « perturbaient les communications de l?a?roport Ben Gourion », situ? ? 65 km de l?, derri?re des collines?! Sachant qu?elle ?mettaient en FM… qui ne couvre pas cette distance avec la faible puissance install?e, ? moins de disposer de relais. Les partisans de la droite dure des colons avaient auparavant choisi leur fa?on de communiquer?: 19 mars 2007, les colons isra?liens d?Hebron inauguraient leur « Maison de la paix« , vaste building achet? 700 000 dollars, pr?vue comme futur centre de ressources et d?information, o? venait bien s?r parader…. Yehuda Fuchs (photos 11, 13 et 20). Faire de la propagande oui, laisser l?information libre, certainement pas?: le fascisme s?est toujours pris en premier au savoir et ? sa r?partition. Fuchs est bien tout sauf un d?mocrate.

En d?cidant d?en faire des r?servistes comme les autres, de ces moines soldats, en mai dernier, Isra?l vient de prendre la pire d?cision qu?il pouvait prendre. Ils s?viront d?sormais au del? de leur dur?e de service dans l?arm?e?: en devenant des soldats comme les autres, susceptibles d??tre rappel?s en cas de conflit, on rajoute une couche au probl?me qu?ils posent d?j? durant leur incorporation. Celle salu?e par les pires extr?mistes, tel Samuel Sokol, bien entendu L?auteur de textes r?solument ax?s, tels que celui sur l?inauguration d?un m?morial au 11 septembre en Israel… ou celui sur une pr?tendue aide am?ricaine militaire au Fatah au pr?texte de la formation de la police palestinienne. Une d?monstration for peu rigoureuse, mais l?homme est habitu? des faits. Celui-l? o? le commandant de la police d?H?bron, Avshalom Peled, (d?j? cit? ») qui, selon?Efrat Weiss, de?Yediot Ahronoth?News, consid?re que les activistes de gauche, ? H?bron, sont la pire des choses… Or sans eux et en particulier « Breaking The Silence », on n?aurait jamais rien su des agissements d?un Fuchs, par exemple ou de ceux de Peled?!

Des troupes fanatis?es, qui ne peuvent que refuser d??vacuer des constructions telles que celles-ci?: des sukkahs, ou cabanes traditionnelles construites pour c?l?brer une f?te religieuse, implant?es au beau milieu d?une colonie dans un but bien pr?cis. Des fanatiques qui ne peuvent d?truire des constructions d?autres fanatiques, en quelque sorte. Le danger de ce fanatisme devient chaque jour un peu plus grand, comme le pr?cisaient?Gil Mihaely, du journal Yediot Ahronoth, et Marc de Chalvron, le correspondant de FRANCE 24, le 2 novembre dernier. Le cancer religieux ronge l?arm?e isra?lienne et la fait devenir incontr?lable. Et il ne peut que s??tendre?: confont?e ? une baisse dramatique du recrutement, Tsahal a tendance ? se tourner davantage vers ces soldats disponibles et motiv?s…. par des pr?occupations religieuses, et des rabbins « pr?parateurs » , tel Samuel Kaufman (*4)?! « Les sionistes religieux, de plus en plus nombreux au sein de l?arm?e isra?lienne, repr?sentent la frange « la plus motiv?e » des soldats de Tsahal, et son principal r?servoir de main d??uvre. Dans le pays, certains s?inqui?tent de potentielles d?rives »pr?cise le site, qui insiste sur les ravages d?Avisha? Rontzki au sein de l?arm?e. L?homme qui vient de r?p?ter le 15 novembre dernier que « dans les guerres d?Isra?l, les combattants sont des gens qui craignent Dieu??, et « c?est pourquoi, a conclu Rontzki, les religieux sont les meilleurs soldats ». Rontzki, le manipulateur fabricant de haine ? coups de tracts ultra-nationalistes. Celle qui pr?conisait, en plein attaque de Gaza de « ne pas avoir piti? » des ennemis d?Isra?l et de ne pas « remettre un seul millim?tre (de la Terre d?Isra?l) ? des non-juifs ».

L?homme qui compare sans h?siter les palestiniens aux Philistins, l?ennemi h?r?ditaire du roi David (*5). Un homme que ne semble pas d?plaire ? tout le monde, remarquez... « Le g?n?ral a abondamment parl? de son action au sein de Tsahal. Il a ?voqu?, la r?cente guerre de Gaza au cours de laquelle il a not? un esprit de corps exceptionnel. Les officiers ?taient tr?s pr?s de leurs soldats?; au front tous ensemble.?Compte tenu de l??thique enseign?e aux soldats et de la rigueur morale que cela implique, il consid?re que le rapport Goldstone qui s?appuie sur les seules d?clarations et mises en sc?ne du Hamas ne peut pas ?tre pris au s?rieux. Ce rapport risque d??tre pr?judiciable ? Isra?l, gr?ce et uniquement au lobby arabe », nous dit le communiqu? des patrons juifs de France?: comme quoi la honte lui est un sentiment inconnu ? l?UPJF, comme le sont les crimes contre l?humanit? commis sous les recommandations du « G?n?ral Parachutiste, aum?nier des arm?es d?Isra?l ». La « rigueur morale » et « l??thique » de Rontzki, tout le monde en a les images en t?te, pourtant (et je n?ai pas pris la pire). Comment peut-on soutenir pareille honte, pareil individu en le pr?senter de cette mani?re si flatteuse?? L?UPJF en a-t-elle une, d??thique, au moins?? Il ne semble pas, ? encenser pareille mystique militaro-religieuse ! Celle de l?ancien rabbin de la Yeshiva Hesder d?Itamar, une colonie ill?gale pr?s de Nabius ? savoir… Avisah? Rontzki?! Mais peut-?tre que l?UPJF pr?f?re faire venir ? ses conf?rences Shlomo Aviner (elle le fait), pour parler, pourquoi pas, des dinosaures... Il le fait tr?s bien?: « de tout ce qu?on vient de d?crire, nous constatons qu?il est ?vident que tout ce que les cabbalistes nous ont transmis depuis des centaines d?ann?es, concernant le fait que le monde a exist?, et que cela a ?t? d?truit et reconstruit 4 fois est exact ». En voil? un autre, d?illumin?, qui pense que la Terre a ?t? d?truite ? quatre reprises (et qui pr?pare sans dpute la cinqui?me??), qui s?appelle aussi?Claude Langenauer et qui est… fan?ais d?origine. Le dirigeant de la Yeshiva? Ateret Yeroushalayim, (ancienne?Ateret Cohanim) et lieutenant de r?serve de Tsahal. C?est aussi lui, rappellons-le, l?auteur v?ritable du texte incroyable distribu? pendant « Polomb durci » aux soldats de Tsahal, leur intimant de n?avoir aucune piti?…

Le danger pour le pays est immense, et les responsables l?ont bien compris (davantage que l?UPJF en tous cas?!) qui multiplient ces derniers jours les appels pour que ces actes d?insubordination cessent. Hier, c??tait Ehud Barack qui ajoutait sa voix ? celle de Benjamin Netanyahu, ce dernier ayant ?voqu? carr?ment l?effondrement de l??tat d?Isra?l si cela continuait ainsi (6). Il ne peut s?en prendre qu???lui-m?me en fait?: la d?cision de cr?er les ?coles talmudiques « militaires », c?est lui aussi qui l?a vot?e en qualit? de d?put?. La plupart messianiques, rappelons-le au passage (« Yeshoua », l?attente du retour du Messie). Le ver est dans le fruit, et il ressemble fort au serpent du paradis terrestre Biblique. Car il n?y a pas que l?arm?e de gangr?n?e?: le Shabak – ou?Shin Bet-, le service de renseignements du pays?l?est aussi (*7). En 1995, il l??tait d?j?, ce qui explique en partie la facilit? avec laquelle Amir avait pu s?approcher de Rabin…

L?arm?e isra?lienne, fanatis?e, partie en jihad, en guerre religieuse, fa?on US Army sous G.W.Bush,?court ? sa perte, et le danger d?entra?ner le pays avec elle avec est bien r?el?! Elle pourra toujours apr?s reprocher ? ses adversaires de faire une guerre religieuse contre elle?: en a pris depuis plusieurs ann?es maintenant le m?me chemin?!

PS?: tout le cheminement vers la violence au nom de la religion est d?crit en d?tail depuis treize ans dans un ouvrage fondamental, que je poss?de et dont je ne peux que vous recommander la lecture?: « Rabin, un assassinat Politique« , d?Amnon Kapeliouk, sorti aux ?ditions LeMonde. Son sous-titre, « Religion, nationalisme, violence en Isra?l » est malheureusement toujours d?actualit? en 2009. La responsabilit? d?un Netanyahou, venu saluer un mois avant l?assassinat une foule d?cha?n?e vocif?rant « ? mort Rabin » y est ?vidente. On y fera circuler, ce jour-l?, ? cette manifestation anti-Rabin, des tracts inf?mes le montrant v?tu de l?uniforme d?Himmler, qui laisseront?Netanyahou scandaleusement indiff?rent.?Cet homme porte une ?norme responsabilit?, qu?il continue ? ne pas assumer en acceptant l?implantation de 900 maisons suppl?mentaires en territoire colonis?.?Netanyahou conduit le pays ? sa perte, tout bonnement. Courrier International, ? son propos, se demandait encore s?il ?tait « Faiseur de paix ou saboteur ». La paix, il l?a d?j? tu?e une fois… le 4 novembre 1995, par personne interpos?e, en laissant monter la haine sans chercher ? l?en emp?cher.

(1) « Selon les chiffres publi?s par le minist?re de la d?fense en 2008?: 60% des officiers des unit?s de combat, 70% des brigades d?infanterie et 75% des unit?s sp?ciales sont des religieux sionistes.?L?ancien vice-chef d??tat-major, Dan Harel, affirme que les sionistes religieux, dirigent la plupart des bataillons et des brigades d?infanterie, ? savoir?: les brigades Hnahal , Golani et Givati. Les religieux sionistes monopolisent totalement la direction des unit?s d??lite de Sayeret Matkal, Eyjoz, Samson et Dokhaevat, ainsi que le contr?le des unit?s d??lite de la police isra?lienne YASAM ».

(2) ?The officer corps of the elite Golani Brigade is now heavily populated by religious right-wing graduates of the preparatory academies,? noted Moshe Halbertal, a Jewish philosophy professor who co-wrote the military code of ethics and who is himself religiously observant but politically liberal. ?The religious right is trying to have an impact on Israeli society through the army.?

(3) « The Israeli military Commander of Hebron Colonel Yehuda Fuchs said that « under our Laws, the military can do whatever they want. And that none of the peace agreements hinder the IDF activities in the occupied cities ».


(4)?« Our job was to boost the fighting spirit of the soldiers. The eternal Jewish spirit from Bible times to the coming of the Messiah. »


(5) « Before his unit went into Gaza, Rabbi Kaufman said their commander told him to blow the ram?s horn?: « Like (biblical) Joshua when he conquered the land of Israel. It makes the war holier. »


(6) « Defense Minister Ehud Barak reiterated on Saturday his pledge to crack down on Israel Defense Forces soldiers who refuse to carry out orders, saying Israel should not hesitate to act forcefully to crush the phenomenon » (…)? »A country that wishes to live must put an end to refusal by the right and left with an iron fist, » said Barak in a closed meeting (…)?Barak?s comments echoed remarks by Prime Minister Benjamin Netanyahu, who warned on Tuesday that such refusal would contribute to the collapse of the State of Israel.


(7) « L?ancien pr?sident du Shabak, Perry Yaakov, indique que la plupart des responsables du Shabak sont des religieux, sachant que l?actuel vice -pr?sident du Shabak, d?sign? par ??A?? est aussi un religieux sioniste et il est le plus probable rempla?ant du pr?sident de l?agence du contre-espionnage, Yuval Diskin ».

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Plutôt flippant comme sujet !
    J’avais en effet soupconné le caractère religieux de cette armée. Vous vous le démontrez.
    Le terme « MOINES SOLDATS » ne me semble pas galvaudé pour sûr.
    Beau boulot M.Morice

  2. avatar

    L’auteur oublie volontairement un « détail » : TSAHAL est l’armée régulière d’une démocratie : ISRAËL !

  3. avatar

    @ Momo:

    Il ne faut PAS supprimer des posts. Quand Titi67 nous dit que Tsahal est l’armée régulière d’Israel, il n’accrédite pas Tsahal: il discrédite Israel.

    La vérité se défend et entrainera ses conséquences.

    Pierre JC Allard

  4. avatar

    TITI67 confirme, chaque jour, son parti pris.
    Il diffame, insulte, exclut tous ceux qui résistent à son idéologie antisioniste derrière laquelle il cache sa vraie nature.
    Vous voyez ça marche aussi !!
    La delation n’est pas une méthode digne.