dimanche, août 30, 2015
Home » A C T U A L I T É » Les « Matrices d’opinions » ?l?ments noyaux de la d?sinformation
t?l?vision

Les « Matrices d’opinions » ?l?ments noyaux de la d?sinformation

 

t?l?vision

En r?ponse ? un commentaire, je me suis laiss? emporter par le sujet, ?

Merci ? mon enfance sans t?l?… ou si peu, je n?ai pas ?t? accoutum?e et pourtant je ne me suis jamais ennuy?e. Je vois tellement de parents qui collent leurs m?mes devant la t?l? le matin pour avoir un peu la paix, sans visionner eux-m?mes ce dont ils gavent leurs marmailles… puis il y a ceux qui se donnent un peu bonne conscience en leur passant un « bon » film… dans pleins de foyers l??cran fait partie int?grante de la vie quotidienne, allum? en permanence? m?me dans les montagnes.

Je crois qu?on devrait analyser plus profond?ment l?effet t?l? dans les histoires d?enfants tueurs, dans les ph?nom?nes de ??bandes??, dans la d?linquance comme issue ? la mis?re? Parce que dans le discours de beaucoup de d?linquants, parfois difficile ? d?chiffrer quand il est ?crit, il est question de guerriers et ??d?hommes d?honneurs??, toute une mythologie ? qu?ils ont apprise avec la t?l?et les jeux vid?o un autre fl?au-??qui donne l?impression ? des jeunes qui n?ont aucun espoir de s?int?grer ? la soci?t? de gravir les ?chelons d?une autre hi?rarchie. Encore que ??autre??, il y a assez de ??fictions?? qui mettent en sc?ne la corruption du syst?me pour que nul ne puisse ignorer la fusion d?int?r?ts entre le monde des affaires, les mafias et les « administrateurs » de l??tat (depuis que la politique a ?t? ?vacu?e). Les mythes de Bandits de Valeur ne manquent pas dans le panorama Hollywoodien?!

J?ai pleins de petites anecdotes, de moments o? je me retrouve confront?e ? ce monde de fiction en complet d?calage avec mon entourage. Il y en a une qui plus que d?autres m?interpelle.

Un petit village de montagne en Catalogne, je vis en ermite au bas du village, deux fois je vais aller faire quelques emplettes au bar-?picerie du village, ? six semaines d?intervalle. Deux fois la m?me sc?ne,? le bar, quelques consommateurs qui sirotent leur bi?re, j?attends que le taulier m?am?ne la commande, la t?l?, ?cran en hauteur est allum?e. Deux fois ce sont les m?mes sc?nes de torture d?Irakiens par des militaires ?tasuniens. Mes voisins sont imperturbables, m?me pas affect?e pour un sous. Moi je repars malade et je ne m?en suis jamais vraiment remise au sens o? quelques chose d?irr?versible c??tait produit, il y avait le monde d?avant dans lequel de telles choses ?taient impossible, et celui d?apr?s dans lequel elles ?taient devenues r?alit? quotidienne. Je n??tais pas na?ve au point d?ignorer que la torture existe. Je connaissais d?j? une partie de l?histoire de l?Am?rique Latine et de ses bourreaux. Mais ? l??poque de tels actes devaient ?tre soigneusement dissimul?s ? l?opinion publique. Lorsque de t?moins, des chercheurs, de vrais journalistes d?investigation mettaient en lumi?re de tels fait, les gens ?taient non pas indign?s mais scandalis?s, en col?re, compatissants aussi. Alors que la torture devienne un spectacle publique donn? en p?ture au peuple ou la mort de Saddam Hussein ou l?assassinat de Kadhafi, et que la conscience populaire soit ? ce point blas?e ou blind?e ou pire pour certains ?friande de – pour pouvoir le contempler sas sourciller, cela me parle d?un autre monde que celui dans lequel j?ai grandi. Et cela me fait peur, non pas tant pour moi-m?me, que pour l?avenir de ma r?gion, de l?Europe. ??Quelque chose c?est pass? qui a chang? les mentalit?s en profondeur?? La plupart des gens ne pensent plus, mais mim?tisent ce qu?ils voient ? la t?l?. Ils sont devenus experts par procuration et manient des arguments qui sont calqu? sur ceux des d?nomm?s ??experts?? pour les besoins de la cause du Syst?me. Ils ne voient pas que leur arguments tournent en rond dans des cadres impos?s dont il n?est plus question de sortir sans se faire stigmatiser? d?lirant, utopiste, rouge-brun, facho devient plus rares depuis qu?une partie de la population est en train de virer sa cuti et de se dire que ??Hitler et tout cela c??tait finalement pas si mal? vous voyez bien le merdier du ??complot juif international????. C?est aussi absurde que de dire que la France a ?t? un pays collabo pendant la seconde guerre mondiale parce qu?il y avait P?tain et effectivement beaucoup de collabos.

Cette matrice l? non plus n?est pas innocente? je n?ai pas les tenants et aboutissants mais quelques fils et beaucoup d?indices comprobants?: la croissance de la composante nazies dans les populations y compris le nazisme islamiste est indispensable au devenir du syst?me qui l?instrumentalise dans des buts peu avouables.

Et l? aussi la t?l? et autres m?dias jouent un r?le ambigu, cr?ant ? la fois des matrices d?opinion pro-Isra?l et d?autres profond?ment antis?mites? comme si Isra?l avait besoin de toutes les ??menaces?? d?un antis?mitisme ouvertement d?clar? pour justifier ses politiques belliqueuses. Je ne puis m?emp?cher de penser qu?il y a quelque d?lire parano?aque l?-dessous? Les paranos ont tendance ? se fabriquer des ennemis pour justifier leurs d?lires et aujourd?hui les m?dias appartiennent ? des membres de cette clique parano qui se fabriquent des ennemis ? tour de bras? ce qui arrange ceux d?entre eux ou leurs potes marchands d?armes et ceux sp?cialis?s en reconstruction et mainmise qui d?barquent apr?s destruction d?un pays et de ses habitants, surtout les plus r?tifs ? la colonisation.. Rappelez-vous de Dresde, rien ne justifiait sa destruction en f?vrier 45.

C?est pourquoi j?aime bien cette notion de microfascisme de Deleuze. J?esp?re ne pas le trahir en traduisant cela par ??Le microfascisme est tout ce qui en chacun d?entre nous rejette ce qu?il ne comprend pas par peur de l?inconnu.?? Apr?s viennent la haine, et le d?sir de destruction, apr?s viennent les noyaux d?inconscient collectifs qui regroupent toutes ces peur?j?ai l?image d?un groupe qui marche dans les rues d?une ville entour? de protecteurs arm?s pour faire face ? toute ?ventualit?? j?ai l?image des chariots de l?invasion du far west, j?ai l?image de tribus primitives qui ont leurs ??police?? qui veille pendant les d?placements et autour des camps. Ce sont des instincts tr?s primitifs qui remontent ? la surface.

Et puis les matrices d?opinion viennent agiter tout cela, d?signent des boucs ?missaires ? la vindicte populaire. Et de la d?fense on passe ? l?attaque. Je n?ai aucune sympathie pour les mouvements de masses quels qu?ils soient. Cela ne veut pas dire que je n?en ai pas pour des personnes qui les composent. Combien de fois le t?moignage de personnes qui se ressaisissant apr?s une ?meute, un lynchage et se??tapent la honte de ce qu?elles ont fait?: ??Je n??tais plus moi-m?me??.??Un monde meilleur se construit avec des personnes conscientes, d?termin?es, qui ne se laissent pas emporter par leurs ?motions et qui peuvent dire apr?s l?action ??J??tais pleinement ?veill?e au meilleur de moi-m?me??? et si l?action ?tait de guerre, cela n?exclut pas les larmes et les regrets.

Les pacifiques ne peuvent que regretter d?avoir d? en arriver ? r?pondre ? la violence par la violence et ne peuvent que le regretter am?rement???mais faut-ils rester sans r?action quand des groupes paramilitaires d?barquent pour vous assassiner parce que vos terres et les recherches qu?elles rec?lent int?ressent leurs ma?tres?? C?est de cette violence-l? dont je parle. Il y a des situations qui ne donnent d?autres choix aux agress?s que de prendre les armes. Et cela m?interpelle, parce que si nous n?en sommes pas l?, contrairement ? ce qu?en pensent certains, un seuil est en train d??tre franchi dans la violence par des??polices de plus en plus form?es aux techniques de contre-insurrection mise au point par les ??Forces d?Op?rations Sp?ciales?? ?tasunienne. En France le projet conjoint s?appelle projet Scorpion? et la torture au moins de ??basse intensit? en fait partie. Des centaines de pacifistes bless?s parfois gravement ? Notre Dame des Landes posent un choix?. Je me tire parce que c?est trop chaud pour moi ici? apr?s viendra la question d?o? aller quand le territoire est confisqu?s. Je me range du c?t? des pacifistes et pour que cela ne soit pas trop douloureux je me joins (ou non) ? un groupe comme les d?sob?issants qui pratiquent les formes collectives de r?sistance passive?? Je r?ponds ? la violence par la violence. Mesur?e?r?ponse de d?fense et protection. Et le risque toujours pr?sent de la spirale de la violence ou de son d?tournement ? des fins qui nous ?chappent. Une de ses fins est que cette explosion d?mesur?e est voulue et encourag?e par le syst?me pour d?obscures raisons de contr?le global. Et nous retombons sur ces matrices d?opinions cr?es non seulement par les m?dias du syst?me mais ?galement toute une s?rie de petits Trolls aux ordres qui viennent polluer le Web, y semer la zizanie et/ou la confusion.

Quelques scandales viennent d??clater en Bolivie, Equateur, des personnes mal intentionn?es avaient cr?? de faux comptes tweeter aux noms des Morales et Correa dans un but d?intoxication. Ceci pour dire que l??l?ment noyau n?est pas tant la t?l?vision ou les m?dias que???la matrice d?opinion?? qui se cr?e par les m?dias mais aussi par l?enseignement,??par les clubs qui cultivent l?id?ologie du syst?me(CFR, Si?cle? ce genre de Club), par des noyautages d?organisations (syndicats, groupes d?opposition), par des instrumentalisations du r?els en opposants des masses ? d?autres masses, des forces de r?pression au peuple?

Nous avons des m?dias appropri?s par quelques groupes qui en ont expuls?s les vrais journalistes, et les influences qu?ont ces groupes sur la qualit? de l?enseignement et m?me sa nature fait qu?on ne forment plus aujourd?hui de journalistes au sens ancien de ce terme? et c?est valable pour l?ensemble de l?enseignement sup?rieur, il n?est plus question de connaissance mais bien d?orientation vers les besoins du march?. Une bonne partie de l?enseignement import? dans les pays colonis?s ?tait de cette nature. On ne venait pas apporter la connaissance aux petits africains mais bien les formations qui leur permettraient de participer ? l?exploitation de leur territoire. L?universit? ? pr?sent forme les ?tudiants dans le cadre impos?s par ces matrices, le peu d?espace de libert? qui y subsiste sera totalement annihil? par leur privatisation. Voir l?article publi? par Chien Guevara au sujet de la formation des ?narques dont on pourrait dire qu?elle consiste ? d?sapprendre ? penser en g?n?ral et surtout par soi-m?me.

Une ?ducation qui ne cesse de r?affirmer les limites dans lequel penser est permis? et surtout ni cr?ativit? ni innovation. Comme si on vous fournissait en kit la liste des arguments autoris?s, ? vous de trouver les moyens de les articuler? et en fonction de l??volution des contingences, de nouveaux petits kits compl?mentaires d?arguments autoris?s sont mis en circulation. C?est compl?tement inint?ressant en soi. Cela ne nous pose question que parce que cela fait du d?g?t dans nos vies.. et qu?il faut bien nous interroger sur qui sont ces m?diocres qui d?p?cent nos pays avec des petits airs de sainte nitouche.

Les Universit?s ont longtemps ?chapp? ? ce formatage, elles ont ?t? un vivier qui permettaient aux ??r?volutionnaires du monde?? d??changer des id?es, de participer ? des actions communes, de nouer des liens d?amiti?s. Certains professeurs ? les meilleurs – dans leur pratique encourageaient vivement cela. Quand ils ont disparu ceux qui les ont remplac?s n??taient pas de la m?me trempe. C?est toute une culture, culture proprement europ?enne, ouverte et syncr?tique, critique et ?mancipatrice que j?ai vu s??teindre doucement pendant que s?y substituait insidieusement l?acculturation de la colonisation yankee.

Il reste en Europe quelques porteurs de flambeau mais beaucoup??se font vieux et supportent mal la douleur qui r?sulte du spectacle de la transformation du monde et de toutes ces souffrances et destructions qui auraient pu ?tre ?vit?es. Effacement des m?moires, une grande op?ration d?effacement de nos m?moires collectives a eu lieu et se perp?tue ? vitesse acc?l?r?e. Il s?agit de d?truire les mus?es d?Irak, ce patrimoine de l?humanit? et d?installer ??Disney world?? ? Bagdad, en bousillant un parc public comme il a ?t? projet? de le faire. Comment s?appelle l??quivalent du g?nocide quand il s?agit de destruction des m?moires, de destruction d?id?es qui ne cadre pas avec le syst?me, y compris par l??limination physique de ceux qui en sont les porteurs??

Des pratiques d?j? tr?s ch?res ? l?Inquisition qui en connaissait d?j? un sacr? bout en mati?re de torture et de cruaut? et surtout de conditionnement des consciences par la terreur. Mais les catholiques ne sont pas des chr?tiens, le droit d?usure cr?e un hiatus infranchissable entre les deux religions. Quant ? l?Inquisition on en a perfectionn? depuis et pas qu?un peu, les m?thodes et techniques y compris celle de conditionnement mental des masses pour mieux les asservir?! Et la t?l?vision a jou? un r?le cl? pour banaliser tout cela. Ce n?est pas l?invention de la t?l?vision en soi qui est en cause, la preuve c?est que depuis l?invention d?Internet des (combien??) millions, dizaines de millions, centaines de millions de personnes seules ou collectivement? partent en exploration ? la recherche d?informations pertinentes et une partie de ceux-l?, en plus la relaye ou la cr?e.

Ce qui est en cause ici, c?est l?utilisation de la t?l?vision comme cheval de Troie de la culture d?entreprises (?conomiste et militaire), et du divertissement (stupide) qui en fait partie. On a bien travaill?, on a pay? ses imp?ts, on a vot?? on a gagn? le droit de se divertir et de se bourrer le cr?ne de fiction sans int?r?t qui vident la t?te de contenus plus dynamiques. Et tous cela baigne dans des images de guerre, de violence, de cruaut? o? se m?lent r?alit? et fiction jusqu?? l?indiscernable, les plus pures horreurs peuvent alors ?tre diffus?es dans la plus grande inertie et indiff?rence du public.. Pourquoi on r?agirait puisque c?est (devenu) NORMAL?!!!

Anne

Source: Les ?tats d’Anne

Commentaires

commentaires

About

avatar

Check Also

Macron-Valls

Macron – L’incendiaire incendié !

Emmanuel Macron pourra vous jurer la main sur le coeur que devant le Médef qui tenait son ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *