Accueil / A C T U A L I T É / CRISES / crises politiques / Les manifestations des retraites en chanson-slams

Les manifestations des retraites en chanson-slams

La r?forme est pass?e en force et au m?pris de la plus ?l?mentaire des d?mocraties. Aucun camp ne peut se dire v?ritablement vainqueur quand le dialogue est foul? au pied. L?amertume a gagn? le coeur de nombreux fran?ais qui sont comme sonn?s par cette mani?re brutale de faire passer des lois et d?invoquer ensuite la l?gitimit?. C?est proprement honteux et les ?lecteurs sauront s?en souvenir…

Il y a plusieurs mani?res d?aborder les ?v?nements politiques et surtout diff?rentes formes d?expression. En ce qui me concerne, les chansons et les slams emportent ma pr?f?rence du moment sur les articles. Deux albums ont ?t? publi?s sur Jamendo. L?album blanc et l?album noir. Chacun des albums comprend trois titres.

L?album blanc est plut?t sombre et d?sabus?. « A la manif » d?nonce le m?pris affich? par le Pouvoir ? l??gard de la jeunesse qui fait ses classes en d?filant dans la rue. « Blocus, blockhaus » et « Les diplodocus » sont clairement une d?nonciation de l?affrontement des deux camps qui incarnent par leurs attitudes une d?mocratie pr?historique, la d?mocratie des clivages et des dialogues de sourds. A l??re de la d?mocratie participative et du journalisme citoyen !

L?album noir est plus optimiste. Il ?voque l?espoir n? de cette contestation. Car si la bataille semble gagn?e pour l?un des deux camps antagonistes, l?opinion publique semble r?concili?e avec ses syndicats. Ce qui laisse pr?sager des n?gociations futures, sous un gouvernement apte au dialogue ?videmment…Le premier titre, « Le Grand soir » est explicite et appelle cet avenir de ses voeux, un avenir que je souhaite proche o? la d?mocratie trouvera pleinement ? s?exprimer :

« Et c?est un autre r?servoir
Que l?on remplit par d?sespoir
Qui finira en grandes eux
Par nous laver des d?magos? »

Les deux titres qui suivent , « nos r?servoirs » « le tohu-bohu de tous les bahuts » font confiance ? l?avenir et ? la jeunesse.

« Ne croyez pas que cela va finir
Car notre soif est insatiable.
Nous en mettrons plein les cartables
De tous nos enfants ? venir? »

Pour acc?der aux textes, il suffit de cliquer sur les titres.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le franc CFA, ou l’impérialisme à la française

Franc CFA: A eux seuls, ces mots symbolisent l’expérience macro économique le plus synonyme d’asservissement ...

13 Commentaire

  1. avatar

    Bon, les liens de l’article ne fonctionnant pas, les voici :

    La manif (album noir = optimiste) (H)

    La manif (albumm blanc = pessimiste) :-$

    Oui, j’ai inversé le code des couleurs…

  2. avatar

    « Tu as le Solex, moi j’ai la Rolex ! »

    Il fait passer en force les textes
    Il sait profiter du contexte.
    Il met toutes ses qualités de chef
    Au service du seul Medef.

    « Ah ah ah ah ! Tu as le Solex, moi j’ai la Rolex ! »
    « Quel imbécile ! »

    Mais elle n’a pas pris, la greffe
    Et on licencie chez Molex
    « Et alors ? Dura lex sed lex ! »
    Bouge pas ou j’te mets à l’index !

    « Ah ah ah ah ! Tu as le Solex, moi j’ai la Rolex ! »
    « Quel imbécile ! »

    Quand le Pouvoir au moindre prétexte
    Chasse les Roms sans complexe,
    Kouchner se montre un peu perplexe
    Amara répond « c’est complexe ».

    Ah ah ah ah ! « Tu as le Solex, moi j’ai la Rolex ! »
    « Quel imbécile ! »

    Quand les ministres s’offrent des duplex
    Pour eux, leur famille et leurs ex,
    On fait diversion sur le sexe
    Des anges ou bien le sexe.

    Ah ah ah ah ! « Tu as le Solex, moi j’ai la Rolex ! »
    « Quel imbécile ! »

    Rachida, belle poupée latex,
    Aujourd’hui est surex-
    posée mais trop tard c’est l’insurrec-
    tion, pas l’érection !

    Elle se trompe de direction
    « Ah ah ah ah ! Je prend mon Solex,
    Et j’vais à la manifestation ! »

    Voris Bian, le 29 octobre

  3. avatar

    Parle à mes talonnettes !

    Album politique 3 titres de slam musical avec une pointe d’humour féroce.
    😉

  4. avatar

    Mon cadeau musical pour la fête des morts, c’est ici
    Et pour la zénitude… 😉

  5. avatar

    Ah ! vous dirai-je, maman, ce qu’est le remaniement !

    (Sur l’air bien connu)

    Ah ! vous dirai-je, maman
    Ce qu’est le remaniement.
    Ah ! vous dirai-je, maman
    C’que fait le gouvernement.

    On voudrait qu’ils raisonnent
    Comme des grandes personnes
    Mais la course aux fonctions
    Leur fait perdre la raison.

    Ah! vous dirai-je Maman
    A quoi il passe le temps.
    Il a inventé un jeu :
    “Celui qui lèche le mieux”.

    On dit que c’est Jean-Louis Borloo
    Qui hériterait du gros lot.
    Mais ce n’est pas sûr du tout,
    ça traîne d’avant le mois d’août.

    Voici ma chère Maman
    A quoi joue le gouvernement !
    Et comment il passe le temps.
    Mais il n’a pas le temps
    D’écouter les gens !

  6. avatar

    Et dans deux ans, il s’en ira

    (A chanter sur l’air de « La jument de Michao » de Tri Yann.)

    « Et dans deux ans, il s’en ira.
    On entendra plus les ringards chanter.
    Et dans deux ans, il s’en ira.
    J’entends le peuple qui se met à chanter !

    J’entends le peuple
    Qui descend pour les retraites.
    J’entends le peuple qui se met à chanter ! (bis)

    Et dans deux ans, il s’en ira.
    J’attends le jour où sa retraite sonnera.
    Et dans deux ans, il s’en ira.
    Le peuple crie « ça ira, ça ira ! »

    J’entends le peuple
    Qui descend pour les retraites.
    J’entends le peuple qui se met à chanter ! (bis)

    Et dans deux ans, il s’en ira.
    Et dans deux ans, il s’en ira.

    Mais le clan du Fouquet’s et son petit poulain
    Ont passé dans le pré et mangé tout le foin.
    Mais le clan du Fouquet’s et son petit poulain
    Ont passé dans le pré et mangé tout le foin.

    Quand 2012 viendra, quand 2012 viendra
    C’est la bande à Sarko qui s’en repentira.
    Quand 2012 viendra, quand 2012 viendra
    C’est la bande à Sarko qui s’en repentira.

    Le clan des voyous va battre en retraite
    J’entends déjà Sarkozy déchanter.
    Le clan des voyous va battre en retraite
    J’entends le peuple qui se met à chanter !

    J’entends le peuple
    Qui descend pour les retraites.
    J’entends le peuple qui se met à chanter ! (bis)