Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Les lobbyistes de Bruxelles ont les crocs !

Les lobbyistes de Bruxelles ont les crocs !

Le récent rapport de l’ONG Corporate Europe Observatory (en anglais) démontre clairement à ceux, peu nombreux, qui en doutaient encore, l’étendue de la puissance, ainsi que l’influence et le pouvoir grandissant de nuisance du lobby financier installé à Bruxelles. Comment L’Union Européenne peut-elle travailler, et surtout comment peut-elle accepter autant de rapaces dans son antre. Mais ce n’est pas tout, puisque parmi eux se trouvent également des firmes de relations publiques qui n’hésitent pas à tenter le blanchiment des pires dictateurs. Allez mettez-moi tout ça dehors et vite !

media_bruxelles

 

Le site regards. frproche du Parti communiste, est-il un traducteur fiable de ce rapport absolument impitoyable et sans aucune concession. Vous en jugerez par vous -même.

Ils seraient 1700 lobbyistes, avec 120 millions d’euros mobilisés par l’industrie financière dans les poches, pour faire pression sur les institutions européennes.

Selon Kenneth Haar de l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO), « la puissance de feu du lobby financier pour résister à toute réforme a été manifeste chacune des batailles sur la régulation financière depuis la faillite de Lehman Brothers »

Toutefois, si la CEO comptabilise autant de lobbyistes, tous ne sont pas à la solde des industriels. En effet 200 d’entre eux travaillent pour les institutions publiques,150 pour les ONG et les syndicats ou organisations de consommateurs. Est-il utile de vous faire remarquer l’incontestable déséquilibre entre les uns et les autres, et où se trouve le pouvoir de l’argent et donc les moyens de persuasion. Notez que l’UE, dans son « registre de transparence » très incomplet, ne comptabilise que 208 organisations. Où donc sont passées les autres vautours de la finance. L’explication est très simple ; pourquoi s’exposer puisque l’inscription sur le registre n’est pas obligatoire. Au moins 450 lobbyistes financiers ont donc préféré l’ombre à la lumière.

L’autre mission des lobbyistes

Les dictateurs ont très souvent pour ne pas dire toujours, la tendance très mode à notre époque formidable, de s’habiller en démocrates. Le dire est un truisme qui n’évitera probablement pas les vaines polémiques. Car vous avez sans doute remarqué qu’on trouvera toujours un dictateur plus acceptable qu’un autre. Surtout que certaines démocraties font volontairement le jeu de dictatures et deviennent donc complices. Ce qui devrait les inciter à ne pas donner de leçons, qu’ils s’autorisent pourtant avec une évidente mauvaise foi. Et cela malgré le sang qu’ils ont tous sur les mains.

Selon le site greenreport.itproche du journal la Républica, « les doreurs d’image » font un travail remarquable en faveur de violeurs récidivistes des droits de l’homme, et cite plusieurs cas.

Notamment celui de Rachida Dati. Non pas, pour le coût élevé de ses communications téléphoniques, mais parce qu’elle serait une amie proche de la dictature de l’Azerbaïdjan.

Bien évidemment, de nombreux autres cas de lobbying sont condamnés par la CEO. Comme celui de l’Ukraine pour « défendre les intérêts et actifs des oligarques corrompus » Ou Gplus « vantant les positions de la Russie, en particulier celles du géant Gazprom gaziero, en relation avec le conflit en Ukraine ».

Bien entendu la liste que vous pourrez consulter sur le site de greenreport est très très loin d’être complète. Et si les lobbyistes du monde entier se retrouvent dans les bureaux ou les couloirs bruxellois pour faire valoir leurs intérêts et obtenir des avantages. Il ne faut pas oublier non plus, ces fameux « spin doctors », si indispensables aux dirigeants politiques du monde entier. Ces gens là n’ayant qu’un dieu, l’argent ! Et peu importe que la guerre soit le résultat de leurs conseils fumeux. Sans oublier le rôle prédominant joué par les médias qui souvent ne font que recopier et colporter des informations qui ne sont que de la propagande pour l’un ou l’autre, sans même se donner le temps de vérifier. Quant ce n’est pas carrément un choix délibéré qui est fait par la rédaction. Une réaction à la merci de ses donneurs d’ordres qui défendent d’abord leurs profits.

Nul ne doutera que l’Union Européenne n’est pas une exception, car les lobbyistes sont dans tous les lieux où se trouve le pouvoir. Comme un cancer il ronge, et n’est-il pas déjà trop tard pour l’éradiquer.

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Pacte Arabie – USA: reflet d’une Amérique vulnérable

Pacte Arabie/ USA: reflet d’une Amérique vulnérable   Les Etats-Unis reviennent de loin. Leur dollar ...